Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mai 2015 4 07 /05 /mai /2015 09:59

 

Nouvelles admissions

Affections longue durée (ALD)

Maladies de l’appareil respiratoire :

 broncho-pneumopathies chroniques obstructives

groupe de maladies chroniques systémiques d'origine respiratoire

 atteignant les bronches

entre 2007 et 2010

page 52 http://www.ors-idf.org/dmdocuments/2015/reperesSanteAvril2015.pdf

(malades nouvellement pris en charge à 100 % par la caisse d’assurance maladie)

 

 

Ce sont les départements
des Hauts de Seine et Yvelines

qui sont les moins touchés par cette augmentation de cas.

 

 

 

Hommes

 

 

Taux pour 100 000 hommes : Seine et Marne 40, Hauts de Seine 19.9, Yvelines 19.7

Taux pour 100 000 hommes : Seine et Marne 40, Hauts de Seine 19.9, Yvelines 19.7

Femmes

Taux pour 100 000 femmes : Seine et Marne 19.9, Hauts de Seine 9.4, Yvelines 8.5

Taux pour 100 000 femmes : Seine et Marne 19.9, Hauts de Seine 9.4, Yvelines 8.5

Repost 0
Published by ADENCA - dans SANTE PUBLIQUE
commenter cet article
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 11:30

 

 

Nous venons de nous pencher sur le dossier des marchés publics en France et qu’elle n’a été notre étonnement quand nous nous sommes aperçus à la lecture du dossier d’information de l’ETAT Service public.fr (1) que pour les marchés ne dépassant pas 15 000 € ht :

 

ces marchés sont considérés comme de faible montant et sont dispensés des mesures de publicité et de mise en concurrence (le contrat n'est pas obligatoirement écrit). La personne publique doit simplement veiller à respecter les règles suivantes : choisir une offre répondant de manière pertinente au besoin, respecter le principe de bonne utilisation des deniers publics et ne pas contracter systématiquement avec le même fournisseur ou prestataire, s'il existe une pluralité d'offres susceptibles de répondre au besoin

 

 

 

Cette méthode ne peut-elle pas

favoriser

les petits arrangements entre amis ?

 

A vous de juger

 

 

(1) http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F23371.xhtml

 

 

 

Repost 0
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 09:21

 

 

Riverains vous qui devriez subir les dangers de cette carrière à ciel ouvert sur un ancien site où ont été réalisés des essais atomiques "en secret" à la fin du siècle dernier, il semblerait que le scénario se reproduise :

 

un manque de transparence ?

 

A vous de juger

 

Vous n’avez même pas pu assister à la commission de suivi de site réunie hier à la sous préfecture du Raincy sous la présidence des préfets du 93 et 77, l’ETAT a pourtant donné cette possibilité sous conditions d'acception des membres du bureau, mais pour le fort de Courtry/Vaujours le représentant de Mme Royal a donné un avis défavorable suivi par la majorité des membres du bureau.

 

Les membres de la commission auraient dus recevoir au moins 14 jours avant la réunion les documents présentés à la séance mais M. le Préfet du 93 Philippe Galli n’a pas souhaité les fournir avant la réunion, c’est par le journal « Le Parisien » que ces membres ont appris avant la réunion le contenu du rapport de l’ASN.

 

Pour faire court :

- l’ASN autorise Placoplatre à reprendre la démolition sous conditions, la Subatech devrait surveiller les travaux.( voir communiqué ASN en suivant le lien 1)

 

Il semblerait que l’ASN ait conclu ce marché avec Subatech sans publicité d'appel d’offres  et sans contrat écrit, tout au plus elle a peut-être demandé 3 ou 4 devis a des fournisseurs potentiels, la législation française le permettant quand les contrats ne dépassent pas un certain montant (2), l’ASN n’a pas souhaité fournir plus amples informations aux membres de la CSS.

Pourquoi l’ASN n’a pas choisi la CRIIAD ? Nous n’en savons rien.

 

- Quant aux  dangers des pollutions aux métaux lourds (munitions explosés, substances pyrotechniques)  aucune étude n'est prévue pour l'instant.

 

- quant à l’étude épidémiologique que vous réclamiez vous riverains, vous ne l’aurez pas, c’est M. Claude Evin, président de l’ARS qui n’a pas souhaité donner suite à votre demande.

 

- quant aux déchets qui devraient être évacués du site, certains pourraient se retrouver dans vos décharges ISDI ou carrières remblayées par des déchets « dits inertes » qui ne possèdent en général pas de portique de contrôle de la radioactivité.

 

A noter les interventions remarquées des associations notamment d’Environnement 93 et Nature Environnement 77, des maires de Courtry, Coubron et Vaujours et des sénateurs Archimbaud et Billout qui tout au long de la réunion ont posé de nombreuses questions, le sujet principal de leurs préoccupations étant les risques sur la santé des travailleurs et des riverains de ce site et l'élimination des déchets.

 

La prochaine CSS  devrait se réunir en Septembre 2015.

(1) http://www.asn.fr/Informer/Actualites/Fort-de-Vaujours-l-ASN-conditionne-la-reprise-des-travaux-de-demolition

(2)http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F23371.xhtml

 

Repost 0
Published by ADENCA - dans CARRIERES
commenter cet article
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 07:32

 

 

période 2007 et 2010

La Seine et Marne est de département

où le taux de décès

par maladies respiratoires (non cancéreuses)

est le plus élevé

d’Ile de France (1)

 

 

La Seine et Marne est le département d’Ile de France

où Airparif contrôle le moins la qualité de l’air

 

- Paris 22 points sur 105.4 km2

- Seine et Marne 7 points sur 5915 km2

 

(1)page 4 4 http://www.ors-idf.org/dmdocuments/2015/reperesSanteAvril2015.pdf

(2) http://www.airparif.asso.fr/_pdf/etat-reseau.pdf

 

 

 

Hommes

Taux pour 100 000 hommes : Seine et Marne 65.1, Paris 44.7, Hauts de Seine 46.9

Taux pour 100 000 hommes : Seine et Marne 65.1, Paris 44.7, Hauts de Seine 46.9

Femmes

Taux pour 100 000 femmes : Seine et Marne 31.9, Paris 24.8, Hauts de Seine 25.6

Taux pour 100 000 femmes : Seine et Marne 31.9, Paris 24.8, Hauts de Seine 25.6

Repost 0
Published by ADENCA - dans SANTE PUBLIQUE
commenter cet article
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 07:46
Villeparisis lieudit l'Ambresis 4/5/2015

Villeparisis lieudit l'Ambresis 4/5/2015

Villeparisis lieudit l'Ambresis 4/5/2015 devant l'entrée sous scellé dans la décharge illégale RTR Environnement

Villeparisis lieudit l'Ambresis 4/5/2015 devant l'entrée sous scellé dans la décharge illégale RTR Environnement

 

 

Au lieudit l’Ambrésis devant le site sous scellé de la décharge illégale RTR Environnement (1) s’est installé une importante décharge sauvage, des photos qui parlent d’elles même.

 

Que fait le ministère de l’Ecologie ?

 

Madame Royal semble bien silencieuse quand il s’agit de la Seine et Marne, pourtant Villeparisis n’est qu’à une trentaine de kms de Paris..

 

Cette décharge se trouve seulement à quelques kilomètres de la monstrueuse décharge illégale de Compans située sur un terrain du ministère de l’Ecologie.

 

 

(1) http://www.lejdd.fr/Societe/Faits-divers/Les-decharges-sauvages-du-clan-Hornec-656349

Repost 0
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 07:22
Compans décharge illégale 24/4/2015

Compans décharge illégale 24/4/2015

 

 

Les populations du nord-ouest 77 en état de choc après avoir appris que la monstrueuse décharge illégale de Compans qui s’étend d’année en année se trouve sur un site appartenant au Ministère de l’Ecologie.

 

 

 

Une inquiétude d’autant plus grande que les eaux de ruissellements de cette décharge illégale se dirigent vers la Beuvronne, rivière qui se rejette en amont proche du captage d’Annet sur Marne qui fournit en eau potable près de 500 000 habitants.

 

 

Décharge illégale de Compans : comment le Ministère de l’Ecologie traite les dossiers  chez «  les bouseux » du nord-ouest 77

 

 

Pourquoi le Ministère de l’Ecologie a attendu autant de temps pour décider d’évacuer les ordures. En effet, ironie du sort, c’est le 24/4/2015 jour de la parution de notre article (1) que le ministère de l’Ecologie a fait un appel d’offres dans le but d’évacuer les ordures.

 

Ne vous attendez donc pas à ce que les déchets soient évacués en urgence, puisque c’est seulement à la fin de l’appel d’offre le 12/6/2015 que le Ministère de l’Ecologie  devrait choisir une entreprise pour le déblaiement des ordures, entreprise qui aurait trois mois pour  l’exécuter.

 

(1) http://adenca.over-blog.com/2015/04/nord-ouest-77-compans-une-monstrueuse-decharge-illegale-sur-un-terrain-appartenant-au-ministere-de-l-ecologie.html

 

 

 

Extrait de l’appel d’offre paru sur le site Marches Online.com :

 

Nettoyage des déchets de la base de vie de Compans et de l'ancienne Rd83.

> AVIS D'APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE <

Avis N°: AO-1519-4158 Mise en ligne : 30/04/2015

77 - COMPANS Source : BOAMP > 90 KEuros

Client : Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable

Etudes, Maîtrise d'oeuvre, Contrôle Appel d'offres ouvert

 Marché > 90 000 euros Date limite de réponse : 12/06/2015

 

I.1) Nom, adresses et point(s) de contact :
MEEDDM, 21-23 rue miollis, à l'attention de M. Rodon-pulia Viola, F-75732 Paris Cedex 15. Tél. (+33) 1 40 61 80 80.
Adresse générale du pouvoir adjudicateur : http://www.developpement-durable.gouv.fr/.

I.2) Type de pouvoir adjudicateur :
Ministère ou toute autre autorité nationale ou fédérale, y compris leurs subdivisions régionales ou locales.
I.3) Activité principale :
Environnement.
I.4) Attribution de marché pour le compte d'autres pouvoirs adjudicateurs :
Le pouvoir adjudicateur agit pour le compte d'autres pouvoirs adjudicateurs : non.

Section II : Objet du marché

II.1) Description
II.1.1) Intitulé attribué au contrat par le pouvoir adjudicateur :
nettoyage des déchets de la base de vie de Compans et de l'ancienne Rd83.
II.1.2) Type de marché et lieu d'exécution, de livraison ou de prestation :
Travaux.
Exécution.
Lieu principal d'exécution des travaux, de livraison des fournitures ou de prestation des services : le poirrier Hourde, 77290 Compans.

II.1.5) Description succincte du marché ou de l'acquisition/des acquisitions :
dans le cadre de l'opération du contournement est de Roissy par la Francilienne, l'objet du présent marché concerne la réalisation de travaux de nettoyage des déchets de la base vie de Compans et de l'ancienne Rd83.


 II.2.1) Quantité ou étendue globale :
l'objet du présent marché consiste à:
- l'installation de chantier dont gardiennage et remise en état de la sécurisation du site: 1 forfait;
- le traitement de l'ensemble des déchets de l'emprise à nettoyer: 1200 tonnes;
- le décapage et traitement de la terre végétale souillée: 100 tonnes;.

II.2.2) Informations sur les options :
II.2.3) Reconduction :
II.3) Durée du marché ou délai d'exécution :
Durée en mois : 3 (à compter de la date d'attribution du marché).

 

VI.5) DATE D'ENVOI DU PRÉSENT AVIS :
24 avril 2015.

 

 

http://www.marchesonline.com/mol/front/visualisation/run.do?idsim=6645811&versionsim=1&typeinfo=typeao

 

 

 

 

 

Repost 0
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 17:54
carrière Placoplatre Villeparisis remblayée par des déchets "dits inertes"

carrière Placoplatre Villeparisis remblayée par des déchets "dits inertes"

 

 

De l’inquiétude des riverains du fort de Courtry/Vaujours

à celle des futurs clients de Placoplatre

le pas semble être franchi.

 

 

 

En effet la médiatisation faite autour du projet a fait monter la pression, aujourd’hui ce n’est pas seulement les riverains qui sont inquiets mais les clients de Placoplatre qui semblent également inquiets.

 

Les questions qu’ils se posent :

 

Les riverains :

Quels risques sur notre santé d’une telle exploitation à ciel ouvert (pollution de l'air  par des matières radioactives, métaux lourds, particules... bruit...) ?

 

 Les clients :

Quels risques sur notre santé de l’utilisation dans nos habitations de plaques de plâtre qui proviendraient du fort de Courtry/Vaujours  ?

 

 

 

Aujourd’hui n’est-ce pas l’image même

de

Saint Gobain

qui pourrait en être écornée ?

 

 

Car la multinationale ne doit-elle pas  contenter en priorité ses clients et non ses actionnaires ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by ADENCA - dans CARRIERES
commenter cet article
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 17:43

 

période 2007 et 2010

Seine et Marne

Département où le taux de mortalité est le plus élevé

de l’Ile de France (1)

(1)page 18  http://www.ors-idf.org/dmdocuments/2015/reperesSanteAvril2015.pdf

 

 

 

Hommes

Taux pour 100 000 hommes : Seine et Marne 887.8, Paris 722.9, Hauts de Seine 726.5

Taux pour 100 000 hommes : Seine et Marne 887.8, Paris 722.9, Hauts de Seine 726.5

Femmes

 

Taux pour 100 000 femmes : Seine et Marne 554.2, Paris 441.2, Hauts de Seine  451.4

Taux pour 100 000 femmes : Seine et Marne 554.2, Paris 441.2, Hauts de Seine 451.4

Repost 0
Published by ADENCA - dans SANTE PUBLIQUE
commenter cet article
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 09:24

 

Vous aviez rêvé qu’il devienne ingénieur ou médecin….. il sera peut-être employé dans une casse automobiles car le département accueille un nombre impressionnant de « casse automobiles » et il faut trouver du personnel, alors l’ETAT a choisi d’implanter une filière d’apprentissage au nord-ouest 77, vous savez là où on envoie les ordures de l’Ile de France.

 

 

Après avoir implanté encore et encore des installations de traitements de déchets, il faut trouver de la main d’œuvre pour travailler dans ces installations, l’université de Marne la Vallée semble vouloir se diriger vers ce type d’apprentissage de proximité pour l’avenir de vos enfants.

 

Une université qui semble se spécialiser dans le déchets, puisqu’une autre filière a été créée, la 1ère en France : " incinération avec récupération d'énergie" et une option " Méthanisation et compostage des déchets" (1)

 

 

 

Pourquoi ne pas implanter cette filière à l’ouest parisien ?

 

Vous n’y pensez pas

les enfants des secteurs « huppés »

ne vont tout de même pas

aller travailler

dans des casse automobiles.

 

 

 

 

 

(1) http://www.u-pem.fr/formations/loffre-de-formations/licences-professionnelles/domaine-sciences-technologies-sante/mention-metiers-de-la-protection-et-de-la-gestion-de-lenvironnement/licence-professionnelle-valorisation-energetique-des-dechets-menagers/

 

 

Nord seine et marnais :  Si votre enfant travaillait dans une casse automobiles ?

Paru dans le Parisien 77 :

L’université Paris-Est Marne-la-Vallée crée une licence Recyclage des véhicules à Champs-sur-Marne

Gilles Cordillot | 03 Mai 2015, 17h36 | MAJ : 03 Mai 2015, 17h36

 

L’existence des casses automobiles date du Grand Siècle. C’est Louis XIV, qui, en 1648, promulgua un édit pour débarrasser les coches encombrant les rues de Paris ! Depuis, l’activité a évidemment bien changé. A tel point que l’université Paris-Est Marne-la-Vallée (Upem), à Champs-sur-Marne, ouvrira dès la rentrée de septembre une licence professionnelle en alternance « organisation et management des services de l’automobile (Omsa) », option recyclage et valorisation des véhicules.

Olivier Calvet est responsable formation en licence pro Omsa à l’université. « A l’origine, il s’agit d’une demande de la branche professionnelleautomobile et plus spécialement du Conseil national des professions de l’automobile (CNPA), explique ce dernier. Petit à petit, de nouvelles structures, les centres de véhicules hors d’usage (VHU) remplacent les anciennes casses automobiles. Ces derniers sont assujettis à une réglementation très stricte, qui nécessite de former les futurs encadrants de ces nouvelles structures. » Ces textes précisent que les véhicules en fin de vie doivent être revalorisés à 95 %. Autant de pièces à démonter, trier et revendre.

 

Pour Patrick Poincelet, président de la branche des recycleurs automobiles et vice-président du CNPA, les nouveaux centres VHU tendront vers trois axes : la collecte des véhicules par les seuls centres agréés pour détruire un véhicule, leur traitement, comprenant la dépollution, et la valorisation des produits. » Il rappelle « que les Français sont les premiers exportateurs européens de pièces détachées. » Il était devenu indispensable de créer un diplôme constituant une véritable reconnaissance de cette qualification par l’Etat.

La profession estime que dans les années à venir, ce sont environ 1 500 postes qui seront à pourvoir.

Actuellement, une dizaine d’entreprises franciliennes ont émis le souhait d’accueillir un jeune en formation chez elles. La première promotion de septembre 2015 de la fac de Marne-la-Vallée comptera, quant à elle, une dizaine d’étudiants.

http://www.leparisien.fr/acheres-la-foret-77760/l-universite-paris-est-marne-la-vallee-cree-une-licence-recyclage-des-vehicules-a-champs-sur-marne-03-05-2015-4742141.php

 

Repost 0
Published by ADENCA - dans DECHARGES
commenter cet article
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 14:51
Entourée en noir 7ème circonscription du 77, député-maire de Claye-Souilly Yves Albarello

Entourée en noir 7ème circonscription du 77, député-maire de Claye-Souilly Yves Albarello

 

Les professionnels du BTP très inquiets quand aux endroits où ils vont pouvoir déverser les déchets du Grand Paris.

 

Pourquoi ?

 

Ils avaient beaucoup tablés, semble-t-il, sur les villages ruraux de Seine et Marne pour y déverser leurs ordures, mais alors que cette population depuis des décennies recevait les ordures de toute l’Ile de France sans broncher, aujourd’hui elle dit « basta ».

 

Depuis plusieurs années ADENCA travaille sur ce dossier sans relâche, bien qu’elle n’est pas été invitée par le Conseil Régional aux réunions de concertation PREDEC, nous avons pu faire passer notre message grâce au soutien d’associations amies et de quelques élus régionaux et départementaux que nous remercions.

 

Ce travail collectif a permis le vote en juin 2014 du projet PREDEC qui instaure un moratoire interdisant l’implantation de décharges ISDI en Seine et Marne pendant 3 ans, le vote définitif du PREDEC qui devrait valider ce moratoire devant intervenir en juin prochain.

 

Mais ce moratoire ne semble pas convenir à tout le monde : professionnels du BTP mais pas seulement, en effet qu’elle a été notre étonnement quand nous avons appris que M. Yves Albarello, notre propre député maire était défavorable à ce moratoire qui devrait interdire pendant 3 ans les décharges ISDI en Seine et Marne(1).

 

 

Cela ne suffit-il pas à M. Yves Albarello que  la moitié des communes de sa circonscription soit impactées par des installations de traitements de déchets.

 

 

Sur 32 communes que compte sa circonscription :

 

- 11 villages ruraux sont déjà impactés par les ordures : incinérateur, décharges légales ou illégales où carrières remblayées par des déchets :

Annet sur Marne, Charny, Charmentray, Compans, Fresnes sur Marne, Moussy le Neuf, Le Pin, Précy sur Marne, Villeneuve sous Dammartin, Villeroy, Villevaudé.

 

- 5 villes « accueillent » des décharges ou installations de traitements de déchets :

St Thibault des Vignes (2 incinérateurs), Claye-Souilly ( La plus importante décharge de déchets ultimes d’Europe), Villeparisis (La plus importante décharge de déchets dangereux de France…), Lagny (traitement de déchets BTP) et Mitry-Mory (traitement déchets dangereux).

 

Il reste encore 16 communes de cette circonscription qui n’accueillent pas de déchets:

- Courtry, Dammartin-en-Goële, Gouvernes, Gressy, Iverny, Le Plessis aux Bois, Le Mesnil Amelot, Longperrier, Mauregard, Nantouillet, Messy, Moussy le Vieux, Pomponne, St Mesmes, Thieux, Othis.

 

Pour savoir si

M. le député Albarello

souhaite

voir s’implanter des décharges sur ces communes

nous vous conseillons de le contacter.

 

(1) http://www.assemblee-nationale.fr/14/cr-dvp/14-15/c1415038.asp

 

Repost 0

Recherche