Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2021 7 17 /01 /janvier /2021 11:20

 

Jean-Luc Servières annonce la construction de centaines de logements dans les années à venir mais l’arrivée d’un seul médecin généraliste en 2021.

 

Entre 700 et 1000 logements en cours de construction et près de 500 logements annoncés pour les années à venir.

 

Claye-Souilly compte actuellement environ 1 médecin généraliste pour 15 000 habitants, près de 50 % de moins que dans les années 1950, alors que l’Insee indique qu’entre 2007 et 2017  le nombre de personnes âgées  de plus de 60 ans a augmenté de plus de 1000 personnes représentant en 2017 plus de 22 % de la population clayoise. (1)

(1) https://www.insee.fr/fr/statistiques/2011101?geo=COM-77118

 https://www.insee.fr/fr/statistiques/2011101?geo=COM-77118

https://www.insee.fr/fr/statistiques/2011101?geo=COM-77118

 

 

Paru sur le site « La Marne »

Nouveaux commerces et logements : Claye-Souilly se transforme en 2021

Centres commercial et administratif, logements : dès 2021, Claye-Souilly va s'agrandir. La mairie promet de préserver le cachet du centre-ville.

Parmi les projets importants à Claye-Souilly, le futur centre commercial Shopping Promenade ouvrira en mars 2021. (©DR)

 

Par Louis GohinPublié le 16 Jan 21 à 9:41 

Claye-Souilly va s’agrandir en 2021 : logements, centre commercial, centre administratif... On fait le point.

Le centre commercial Shopping Promenade ouvre bientôt à Claye-Souilly

En mars 2021, le nouveau centre commercial Shopping Promenade doit ouvrir ses portes en face de Carrefour avec des magasins, espaces de loisirs, maison des associations…

Selon la mairie, ce projet permettra de créer 300 emplois « destinés en priorité à la population locale ». D’ici là, le nouvel échangeur de la RN3 doit être réceptionné en janvier 2021.

De nouveaux commerces en centre ville

D’autres projets sont en cours pour les commerces. En centre-ville, une fromagerie devrait ouvrir d’ici l’été, ainsi qu’une librairie dans le haut de la rue Jean Jaurès.

À plus long terme, l’objectif est de faciliter l’installation de plusieurs commerces en centre-ville. Claye-Souilly devrait accueillir par ailleurs de nouvelles petites entreprises dans une zone artisanale qui est encore en projet, près du rond-point du Dragon, le long de la RD212, avant la sortie de ville.

Pour la culture et le sport

Le nouveau centre administratif doit, lui, ouvrir en juin. S’y installeront notamment la mairie et le conservatoire.

En 2022, sept ou huit associations devraient s’installer dans les locaux actuels du conservatoire. Un projet de crèche est également en cours à plus long terme dans les anciens locaux de la gendarmerie, qui servent actuellement au chantier du centre administratif.

Pour les sportifs, deux nouveaux courts de tennis devraient être aménagés au complexe sportif à partir de 2021 ou 2022. Un troisième sera refait. Le budget totalise environ 900 000 € d’investissement. Trois city parcs sont par ailleurs en projet à Bois Fleuri, à Victor Hugo et à côté de la piscine. Les travaux, qui sont en cours de chiffrage, sont prévus pour 2022

De nouveaux logements

Entre 700 et 1 000 logements sont en cours de construction dans la ville, rue de Paris, au Bois des Granges, rue des Fortes terres, Chemin du Tour du Parc, rue de Verdun et rue Victor Hugo.

L’écoquartier de la ZAC du Bois des Granges devrait être livré mi 2023, avec 850 logements dont 350 ont déjà été construits. Rue de Paris, un autre projet est prévu, l’aménageur devrait être choisi en 2021 et les immeubles seront livrés autour de 2025.

L’objectif annoncé par la mairie est de préserver l’esthétique du centre-ville et de ne pas empiéter sur les friches agricoles : « La consommation d’espace relative sera donc nulle jusqu’à l’horizon 2030 », indique la mairie.

Le centre administratif de Claye-Souilly doit ouvrir en juin 2021. (©DR)

La ville manque de logements sociaux

Rue de Voisins, des bâtiments vétustes seront réhabilités entre 2021 et 2022, avec 23 logements sociaux collectifs.

L’objectif est aussi de créer environ 40 places de stationnement supplémentaires dans cette rue. D’autres projets à plus long terme sont prévus rue Fleury et place de Souilly.

La ville est actuellement bien en dessous du minimum légal de logements sociaux : 13,6 % au lieu de 25 %. La mairie veut augmenter ce taux à 17 ou 18 % d’ici 2022.

https://actu.fr/ile-de-france/claye-souilly_77118/nouveaux-commerces-et-immeubles-claye-souilly-se-transforme-en-2021_38753648.html

 

 

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2021 6 16 /01 /janvier /2021 13:15
8.2.2018 La Beuvronne rue de Vilaine

8.2.2018 La Beuvronne rue de Vilaine

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2021 2 05 /01 /janvier /2021 13:17

 

 

Le 3 novembre dernier l’ancien maire de Claye-Souilly, Yves Albarello, a fait une demande auprès de la préfecture pour être nommé maire honoraire.

 

Cette demande pouvait être faite également par le nouveau maire  ou le conseil municipal en place mais il semblerait que ni Jean-Luc Servières ni son conseil municipal n’aient  souhaité le faire.

 

Ce titre ne confère aucun pouvoir, aucune prérogative particulière ni aucun avantage financier.

 

Il est possible d’acheter chez certains commerçants soit une médaille, soit une écharpe brodée personnalisée :

http://www.e-medailles.com/boutique?page=shop.product_details&flypage=yagendoo_VaMazing_1.tpl&product_id=963&category_id=41

https://www.sedi-equipement.fr/fiche/echarpe-brodee-personnalisee-pour-maire-ou-adjoint-honoraire-F37690.html

 

 

Arrêté préfectoral de nomination

Claye-Souilly : sur sa demande, Yves ALBARELLO vient d’être nommé par le préfet Maire Honoraire 
Claye-Souilly : sur sa demande, Yves ALBARELLO vient d’être nommé par le préfet Maire Honoraire 

Partager cet article

Repost0
4 janvier 2021 1 04 /01 /janvier /2021 11:44

 

La taxe Gemapi que vous payez depuis 2017 sur vos impôts fonciers et locaux va servir à réhabiliter la Beuvronne et ses affluents.

 

Ce sont les communautés d’agglo CARPF et de communes Plaines et Monts de France qui l’encaissent et la redistribuent aux différents syndicats de rivières de leur collectivité.

 

Julien Boussange annonce plusieurs chantiers qu’il va mettre en place mais il y a en a bien d’autres qui l’attendent, le ru Botteret aux Arzillières est l’un d’eux.

 

Cet affluent de la Beuvronne qui prend sa source sur la butte de l’Aulnaye descend d’un côté vers les  Arzillières pour se jeter dans la Beuvronne au niveau de la rue de Vilaine  et de l’autre vers Mauperthuis, après être passé sous la RN3, il se jette dans le ru des Grues près du lotissement Ducerf.

 

Le secteur de Mauperthuis a été sécurisé mais il n’en est pas de même pour les 2 autres secteurs.

 

C’est le ru Botteret qui a inondé en 2018 le secteur des Arzillières, rue de Voisins et de Vilaine.

https://www.youtube.com/watch?v=K-p_QTypC2o

 

 

Comment l'eau pourra-t-elle s'évacuer en cas de fortes pluies

si des branchages détritus et embâcles divers 

empêchent son évacuation normale ?

 

22/11/2020 Le ru Botteret envahi par la végétation dans le secteur des Arzillières

22/11/2020 Le ru Botteret envahi par la végétation dans le secteur des Arzillières

 

 

Le ru Botteret a débordé également en 2018 le long du lotissement de Souilly rue Ducerf.

25.12.2020 Le ru Botteret envahi par la végétation  à Souilly au bord du lotissement  Ducerf

25.12.2020 Le ru Botteret envahi par la végétation à Souilly au bord du lotissement Ducerf

 

 

 

Paru sur le site « La Marne » :

Trois chantiers pour préserver la biodiversité autour de la Beuvronne à Claye-Souilly

Des zones naturelles vont être créées pour compenser l'impact environnemental du futur canal des eaux d'ADP. Les travaux doivent être lancés en 2021 à Claye-Souilly.

 

Par Rédaction MeauxPublié le 26 Déc 20 à 7:5

Trois zones naturelles vont être aménagées en 2021 à Claye-Souilly et à Annet-sur-Marne.

Ces espaces qui auront l’air naturels sont conçus pour favoriser la biodiversité et réguler les crues.

Plus de biodiversité, moins d’inondations à Claye-Souilly

Le syndicat intercommunal du bassin de la Haute et de la Basse-Beuvronne va diriger les travaux. Les aménagements devraient limiter le risque d’inondations en favorisant l’infiltration des eaux dans le sol.

Nous ne créons pas des espaces de promenade, le but est de favoriser la biodiversité.

Julien Boussangeprésident du syndicat intercommunal du bassin de la Haute et de la Basse-Beuvronne.

La Beuvronne, aujourd’hui encombrée par des boues qui s’accumulent d’année en année, sera ainsi totalement transformée.

Le premier espace est aménagé à la prairie de Souilly. Un deuxième est situé au niveau de la station d’épuration de Claye-Souilly. Le troisième se trouve au vieux moulin d’Annet-sur-Marne.

On recrée des méandres

Le projet comprend par exemple la création de méandres et la plantation d’arbres à des endroits où les cours d’eau sont trop rectilignes et donc, peu accueillants pour des animaux sauvages.

Sur le plan, on voit clairement le tracé actuel de la Beuvronne qui forme un coude au-dessus de la RN3, près de la station d’épuration. Il sera bordé d’arbres. Juste en dessous, le cours d’eau sera transformé.

Une 4e zone naturelle existe déjà

Une autre zone naturelle est en cours d’aménagement à Souilly. Ce quatrième projet est fait pour compenser l’impact sur l’environnement des travaux du contournement Est de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Cette zone naturelle se trouve également à Souilly, précisément derrière la place de Souilly. Elle mesure un hectare et accueillera notamment des espèces de batraciens.

Les services de l’État expliquent : « Afin de laisser davantage de lumière pénétrer sur la zone, celle-ci sera en partie déboisée et les espèces exotiques envahissantes seront supprimées. Les arbres favorables à la biodiversité seront quant à eux préservés. Un sol propice sera ensuite recréé et des mares seront aménagées. »

https://actu.fr/ile-de-france/claye-souilly_77118/seine-et-marne-trois-chantiers-pour-preserver-la-biodiversite-autour-de-la-beuvronne-a-claye-souilly_38348068.html

 

Partager cet article

Repost0
31 décembre 2020 4 31 /12 /décembre /2020 15:15

 

 

Paru sur le site Claye-Souilly Découverte :

MAIRE DE CLAYE-SOUILLY PUIS SENATEUR :

DUFRAIGNE François Roland

Publié le 7 juin 2014 par Mireille LOPEZ

François Dufraigne  « le médecin des pauvres » était maire de Claye-Souilly !

DUFRAIGNE François Roland 

Né le 18.4.1822 à Chiddes dans la Nièvre.

Fils d'Antoine , propriétaire et de Lazarette Berger.

Décédé le 11.3.1901 à Meaux Seine et Marne.

Il épouse en 1ère noce  Mathilde Jametel.

En seconde noce el 17/8/1861 à Meaux  Sidoni Martinchamps, apparentée à la famille des banquiers meldois les Dumont,

il aura 5 enfants :

-        Adèle Louise née le 20.7.1862 à Meaux, qui épousera le 4.5.1886 à Meaux Florentin Guignière, Substitut du procureur de la République,

-         Sophie Adrienne née le 31.10.1863 à Meaux, qui épousera  le 9.7.1889 à Meaux Anatole Edgar Cristin, Contrôleur des contributions directes,

-         Louise Berthe née le 22.1.1865 à Meaux, qui épousera le 19.4.1887 à Meaux Jean Marie Thévenet, Directeur des Ateliers de la Loire

-         Hélène Louise née le 27.9.1866 à Meaux

-         Paul Maxime né le 31.3.1869 à Meaux, Inspecteur d’assurances qui épousera Clarisse Brunet.

  Après des études au collège d’Autun, en 1851 fraîchement promu Docteur en Médecine de le Faculté de Paris il s’installe à Claye-Souilly dans la grande rue, il y restera jusqu'à 1859.

Il se signale par son savoir professionnel et ses idées démocratiques.

Il met sa science au service des  déshérités : c’est le médecin des pauvres.

Il semble préférer le contact avec les médecins de campagne comme le docteur Vergès d’Annet sur Marne qu’il choisit pour délivrer le permis d’inhumer de son fils le 16.2.1857.

 C’est un républicain convaincu, il proteste contre le coup d’état du 2.12.1851 et est inscrit sur les listes de proscriptions de Bonaparte.

 Il est élu Maire de Claye-Souilly en Mars 1856 y reste  jusqu’à Avril 1859 et ne cesse de faire une propagande active en faveur de ses idées républicaines.

 Il s’installe en 1860 à Meaux où il rassemble les débris épars du parti républicain.

Il est :

- médecin des Sociétés de Secours Mutuels de Meaux, Trilport et Villenoy, membre du conseil

  d’hygiène.

chirurgien en chef de l’hospice de Meaux de 1879 et jusqu’en 1897.

  Elu conseiller municipal de Meaux en Avril 1869, il prend la tête de la liste républicaine lors des élections municipales d’Avril 1871, il obtient le plus grand nombre de voix.

Il invite les électeurs à bannir les régimes monarchiques pour « leurs révolutions périodiques », à revendiquer des institutions républicaines pour plus de « stabilité », à rompre avec  « l’inertie de la bourgeoisie ».

  Pendant l’invasion il reste à son poste, remplissant avec courage son devoir de médecin.

Il est nommé :

Conseiller d’Arrondissement en 1877

Chevalier de la Légion d’honneur l4.7.1884

Président du Conseil d’Arrondissement en 1884

Maire de Meaux de Mai 1884 au 11.7.1891

Sénateur de Seine et Marne du 27.9.1885 au 4.1.1891, il siége à gauche comme radical

(à la suite de son élection le Préfet de Seine et Marne donne sa démission. Il avait répondu du succès d’un autre candidat).

 Il a voté :

- la laïcisation scolaire

- les lois militaires et le service des séminaristes

- les iniques lois d’exil.

 Il est battu aux élections sénatoriales du 4.1.1891.

Déçu il abandonne courant 1891 la vie politique ne conservant que son mandat de conseiller municipal de Meaux jusqu’à Avril 1896.

Il n’oublie jamais Claye-Souilly, il considère que son ascension politique il la doit en partie aux clayois et c’est lui qui le 18.10.1885 inaugure le groupe scolaire du Parc, en l’absence du Préfet.

Ses obsèques seront faites aux frais de la ville de Meaux, sans fleurs, ni couronnes, ni discours, à sa demande.

La façade et les balcons de l’hôtel de ville ainsi que les réverbères sur le passage du cortège seront drapés de crêpe.

A Meaux une rue porte son nom dans le quartier des anciens Maires, premier quartier où des maisons simples de types plan « Courant » ont été construites permettant l’accession à la propriété de familles de condition modeste. 

 Mais que ceci reste entre nous, son nom a  été oublié sur la plaque de marbre de la  mairie  de Claye-Souilly 

 

 

Sources :

Médiathèque de Meaux :

Les finances de la ville de Meaux dans ces derniers temps, imprimerie Charriou 1884 Ceci est mon testament, Victor modeste 1887

Dictionnaire biographique de Seine et Marne 1893

Dictionnaire des rues de Meaux

Le Publicateur de Seine et Marne 05.1884 à 10.1885

Almanach de Seine et Marne 1901

Collection personnelle :

L’idée républicaine en Seine et Marne de 1870 à 1878  Daniel Daëron Editions Amattéis

A.D. :

Recensements Claye-Souilly 1856

Dictionnaire des parlementaires .

Cercle Généalogique de la Brie : BMS Claye-Souilly, Meaux

Archives Mairie de Meaux :

Registres délibérations du Conseil Municipal de Meaux 1869 à 1891

Recensements   Meaux 1861,1866,1872.

Archives  Electorales Mairie de Meaux

Bibliothèque diocésaine de Meaux :

La Croix de Seine et Marne  4.5.1871, 30.3.1901.

Seine et Marne illustré 13/9/1885.

Site Leonore

Je remercie en particulier Monsieur Lavier  qui m'a transmis le portrait de Monsieur Dufraigne.

http://claye-souilly-decouverte.over-blog.com/article-21148921.html

 

 

Partager cet article

Repost0
30 décembre 2020 3 30 /12 /décembre /2020 11:55

Paru sur le site "La Marne"

 

Tempête Bella : le toit de la maison des associations de Claye-Souilly s'effondre

Les services techniques de la mairie de Claye-Souilly ont découvert le sinistre à la maison des associations lors d'une ronde de vérifications après le passage de la tempête Bella.

Tempête Bella : le toit de la maison des associations de Claye-Souilly s'effondre

Le toit de la maison des associations de Bois Fleuri, à Claye-Souilly, a été retrouvé détruit en partie après le passage de la tempête Bella (©La Marne).

 

Par Louis GohinPublié le 29 Déc 20 à 15:45 

 

Mauvaise surprise mardi matin. Le toit de la maison des associations, dans le quartier Bois Fleuri de Claye-Souilly, s’est effondré partiellement, probablement pendant des 48 dernières heures.

 

Les services techniques de la mairie ont découvert le sinistre vers 8h30, lors d’une ronde de vérifications après le passage de la tempête Bella.

45m² de toiture détruite à Bois Fleuri après la tempête Bella

 

Toute la toiture n’est pas tombée. Seule une partie couvrant environ 45m² de la grande salle s’est effondrée. L’incident est survenu à cause du poids de l’eau, selon les pompiers.

 

Heureusement, personne n’était présent dans le bâtiment lors de l’accident. Les chiens de pompiers et un chef d’unité en sauvetage et déblaiement sont intervenus par précaution.

 

Les experts d’assurances doivent se rendre sur place mercredi 30 décembre. Selon la mairie, peu de matériel semble avoir été abîmé à l’intérieur. Les travaux devraient commencer en janvier, pour un petit mois.

https://actu.fr/ile-de-france/claye-souilly_77118/tempete-bella-le-toit-de-la-maison-des-associations-de-claye-souilly-s-effondre_38401239.html

 

Partager cet article

Repost0
27 décembre 2020 7 27 /12 /décembre /2020 15:02

 

LE  DECOR

25.12.2020 Devant la mairie  LE DECOR DE NOEL

25.12.2020 Devant la mairie LE DECOR DE NOEL

 

 

L'ENVERS DU DECOR

25.12.2020 Derrière la mairie LES DECHETS DE CHANTIER NON TRIES

25.12.2020 Derrière la mairie LES DECHETS DE CHANTIER NON TRIES

 

L’article L 541-1 paragraphe 6° du code de l’environnement impose de :

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000042176062/

«  Valoriser sous forme de matière 70 % des déchets du secteur du bâtiment et des travaux publics en 2020 »

 

La mairie de Claye-Souilly, maître d’ouvrage du chantier du centre administratif et du conservatoire, est responsable des déchets produits par ce chantier.

 

Ironie du sort on s’aperçoit que les déchets non triés de ce chantier sont entassés dans des bennes derrière la mairie.

 

La question du jour :

Qui suit ce chantier à la mairie de Claye-Souilly ?

 

 

Pour le savoir, nous vous conseillons de contacter :

Bruno MONTI

Adjoint chargé de l’environnement

 

 

 

Extrait article paru sur Batiweb 

Déchets du bâtiment : quelles responsabilités pour les maîtres d’ouvrage ?25.06.18

 

Une nouvelle étude juridique menée dans le cadre de la plateforme collaborative DEMOCLES fait le point sur la responsabilité des maîtres d’ouvrage en matière de gestion des déchets de chantiers de déconstruction et de rénovation du bâtiment. Cofinancée par l’Ademe, l’étude répond à un certain nombre de questions : Qui est responsable de la traçabilité des déchets ? Quel lien existe-t-il entre le permis de démolir et le diagnostic déchets ? Tous les détails.

 

Le secteur du bâtiment génère 42 millions de tonnes de déchets par an, dont plus de 90% provient des travaux de déconstruction et de réhabilitation.

Pour atteindre l’objectif de valorisation de 70% des déchets du BTP en 2020, il est indispensable de définir les rôles et obligations des différents acteurs. C’est là tout l’objectif d’une analyse juridique réalisée dans le cadre de la 
plateforme DEMOCLES.

Menée en collaboration avec Enckell Avocats, l’étude revient sur les responsabilités du maître d’ouvrage en matière de prévention et de gestion des déchets de ses chantiers selon les différentes phases.

L’analyse s’appuie sur les nombreuses interrogations des maîtres d’ouvrage issues de situations auxquelles ils ont été confrontés sur leurs chantiers. Elle apporte « une interprétation éclairante » du Code de l’environnement et s’inscrit dans 
la feuille de route économie circulaire.

 

Le maître d’ouvrage, producteur de déchets

Avant toute chose, l’étude rappelle que la maîtrise d’ouvrage est « l’acteur clé pour enclencher un changement des pratiques de l’ensemble des acteurs avec pour levier essentiel : la commande ».

Le maître d’ouvrage doit être regardé comme « le producteur des déchets de chantier de démolition » et l’entreprise de travaux comme « le détenteur » de ces déchets. « Producteurs et détenteurs sont donc responsables d’une gestion de déchets conforme à la réglementation », souligne un communiqué.

La responsabilité du maître d’ouvrage débute donc en amont du chantier et se prolonge au-delà de la fin du chantier.

 

Avant le chantier…

A la question « Le maître d’ouvrage peut-il formuler des exigences techniques concernant la gestion des déchets de son chantier ? », l’analyse répond :

Dans le cadre d’un marché public de travaux, le maître d’ouvrage peut formuler des spécifications techniques à condition qu’elles soient « proportionnées à la valeur et aux objectifs du marché » et « exprimées soit par référence à des normes ou à d’autres documents équivalents accessibles aux candidats, soit en termes de performance ou d’exigences fonctionnelles »…….

 

Pendant le chantier…

A la question « Qui est responsable de la traçabilité ? », l’étude répond : « Le maître d’ouvrage étant responsable des déchets jusqu’à leur élimination ou valorisation finale, il lui appartient de suivre les déchets jusque-là, par tout moyen qu’il jugera approprié »……


Pour plus de précisions, retrouvez l’étude sur le 
site Récylum.

R.C

https://www.batiweb.com/actualites/vie-des-societes/dechets-du-batiment-quelles-responsabilites-pour-les-maitres-d-ouvrage-2018-06-25-32841

 

Partager cet article

Repost0
27 décembre 2020 7 27 /12 /décembre /2020 13:22
Le ru des Grues se jetant dans la Beuvronne à Souilly

Le ru des Grues se jetant dans la Beuvronne à Souilly

Partager cet article

Repost0
23 décembre 2020 3 23 /12 /décembre /2020 18:18

 

 

 Il avait été élu en 1944 après la libération de la ville de Claye-Souilly.

 

Une allée porte sans nom le long de la mairie.

André Benoist au milieu des pompiers (collection Godard)

André Benoist au milieu des pompiers (collection Godard)

 

               

 

 

Journal « La Croix de Seine et Marne » 15.1.1950

 

Un geste à imiter…

C’est celui de M. le Maire de Claye, tout dévoué aux vieillards déjà bien à l’honneur dans sa commune.

La veille de Noël, tous les vieillards valides répondirent à l’appel de leur maire, M. Benoist, pour recevoir de sa part un cadeau de Noël, brioche, orange etc… et surtout une belle part de porc, don personnel du maire aux 154 vieillards de la commune.

Des personnes dévouées avaient aidé à préparer ce beau cadeau de Noël, qui apporta un peu plus de joie et de …. chaleur aux anciens, puisqu’ils avaient bénéficié d’un sac de boulets, livré gratuitement.

Merci, Monsieur le Maire, pour votre beau geste. (l’Echo de la Beuveronne)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
22 décembre 2020 2 22 /12 /décembre /2020 19:54
CLAYE-SOUILLY : Félicitations pour ces décorations de Noël atypiques près de l'école Eugène Varlin
CLAYE-SOUILLY : Félicitations pour ces décorations de Noël atypiques près de l'école Eugène Varlin

Partager cet article

Repost0

Recherche