Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2021 1 02 /08 /août /2021 14:48

 

Lionel Beffre a été chef de cabinet du 1er Ministre Dominique de Villepin et Préfet d’Eure et Loire, du Lot et Garonne, il a fait également un passage assez court et semble-t-il assez difficile au pays basque (Pyrénées Atlantiques), les nationalistes basques n’auraient pas apprécié qu’il s’oppose à l’extension d’une école privée à Hendaye et les habitants et élus de Charrite le Bas qu’il autorise l’implantation d’une décharge.

 

Ces 5 dernières années il était Préfet de l’Isère :

  • juste avant son départ il autorisera, malgré l’opposition des riverains, l’extension de la carrière Vicat à Sassenage pour une durée de 30 ans, qui sera remblayée par 600 000 m3 de déchets inertes
  • en mai dernier suite à la contestation de l’association « Vivre ici vallée du Rhône Environnement » son arrêté préfectoral du 19/12/2018 sera annulé par le tribunal administratif , il portait sur la réalisation du projet INSPIRA pour l’aménagement de la ZAC de la zone industrialo-portuaire (ZIP) de Salaise-sur-Sanne et de Sablons (Isère). https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-37492-jugement-inspira-ta-grenoble.pdf

 

 

Le nouveau Préfet dit vouloir mettre l’accent sur la sécurité. « En plus de la sécurité sanitaire liée au Covid, la sécurité publique, civile et routière seront au centre de mes préoccupations »(1)

 

Souhaitons qu’il se penche rapidement sur la sécurité des populations durement touchées par les inondations en imposant des prescriptions complémentaires aux collectivités, services de l’ETAT, promoteurs et industriels pour notamment adapter leurs bassins de rétention des eaux pluviales à la situation actuelle.

 

 

Son CV

Né à Decazeville (Aveyron) en janvier 1964

Il est le fils de Pierre Beffre (1934-2014), professeur de mathématiques, conseiller général PS du canton d'Aubin de 1994 à 2015 et maire d'Aubin (Aveyron) de 1995 à 2008 et d'Huguette Beffre, professeur d'anglais, très investit dans la vie associative locale.

 

Après avoir obtenu son baccalauréat à Decazeville  en 1981 il vient à Paris pour suivre ses études.

Lauréat de l’Institut d’Études Politiques de Paris - Licencié en droit - DEA de finances publiques et de fiscalité, il intègre l’ENA en 1988 , promotion Jean Monnet.

 

19/07/2021 – Préfet de Seine-et-Marne

06/05/2016 - Préfet de l’Isère

16/09/2013 - Haut-commissaire de la République en Polynésie française

06/02/2012 - Préfet des Pyrénées-Atlantiques

15/02/2010 - Préfet d’Eure-et-Loir

23/07/2007 - Préfet de Lot-et-Garonne

24/04/2006 - Chef du cabinet du Premier ministre Dominique de Villepin

18/07/2005 - Préfecture de Paris -Directeur de l’administration

22/04/2004 - Cabinet du ministre de l’intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales -Conseiller pour les affaires financières auprès de Dominique de Villepin

04/09/2000 –DPAFI - sous-directeur des affaires financières

05/09/1996 - Chef de cabinet du préfet de police

01/09/1994 - Détaché à l’Inspection générale des Finances

24/09/1992 - Secrétaire général de la préfecture des Alpes de Hautes Provence

1990 - Directeur de cabinet du préfet du Languedoc-Roussillon

1990 - Administrateur au Ministère de l’Intérieur

 

 

Source :

  • Préfecture 77
  • Presse :

https://www.ladepeche.fr/article/2012/02/14/1283793-lionel-beffre-du-bassin-a-l-etat.html

https://www.ladepeche.fr/article/2017/09/08/2640878-ancien-conseiller-general-et-maire-pierre-beffre-n-est-plus.html

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/info/charritte-de-bas--riverains-en-colere-85409.html

https://www.sudouest.fr/2012/08/03/elus-et-opposants-recus-a-la-prefecture-785839-4097.php?nic

https://www.sudouest.fr/2012/07/25/bras-de-fer-juridique-autour-de-mendixka-778614-4097.php?nic

https://www.placegrenet.fr/2017/10/31/projet-dextension-de-carriere-vicat-inquiete-habitants-cotes-de-sassenage/528188

1. https://actu.fr/societe/vaccination-securite-emploi-les-chantiers-du-nouveaux-prefets-de-seine-et-marne_43668027.html

 

 

Partager cet article
Repost0
13 avril 2021 2 13 /04 /avril /2021 20:58

 

C’est Agnès COURET  qui est nommée Chef de l’Unité de la DRIEAT 77, elle succède à Guillaume Bailly qui a rejoint le Ministère de l’Ecologie, elle était depuis 2013 Chef de l’Unité DRIEE 75.

 

 

Elle a pour adjointe Kim LOISELEUR qui a su lier avec les associations environnementales du 77 un dialogue constructif, et secondait déjà Guillaume Bailly depuis plusieurs années.

 

 

ADENCA souhaite la bienvenue en Seine et Marne à Agnés COURET, dans l’attente de faire plus ample connaissance.

 

 

Deux femmes à la tête de la DRIEAT 77 : Agnès COURET Chef de l’Unité et Kim LOISELEUR, son adjointe
https://www.seine-et-marne.gouv.fr/content/download/47940/353085/file/CP%20driee.pdf

https://www.seine-et-marne.gouv.fr/content/download/47940/353085/file/CP%20driee.pdf

Partager cet article
Repost0
1 avril 2021 4 01 /04 /avril /2021 14:32

 

 

 Ingénieur divisionnaire de l'industrie et des mines, il a été promu au grade d'ingénieur des mines le 10 novembre 2020 une promotion qui lui permet de rejoindre, au Ministère de l’Ecologie, la Direction Générale de la Prévention des Risques (DGPR), où il prend en charge le bureau du sol et du sous sol.

 

 

Guillaume BAILLY, responsable de la DRIEE 77, quitte la Seine et Marne, il rejoint la Direction Générale de la Prévention des Risques au Ministère de l’Ecologie

 

Depuis sa prise de fonction en 2012, en qualité de responsable de la DRIEE 77, Guillaume Bailly, était en charge du contrôle des sites polluants ou dangereux du 77 : SEVESO, décharges, carrières, industries chimiques, centre de tri de déchets, entrepôts logistiques...

 

Guillaume Bailly avait su nouer un dialogue constructif avec les associations environnementales du département.

 

Il avait soutenu la demande d’Adenca d’effectuer une étude de zone au nord-ouest 77. L’état des lieux concernant la pollution a été réalisé et nous attendons le démarrage de la 2ème phase.

 

 En octobre 2019 la préfète Béatrice Abollivier l’avait décoré en qualité  de Chevalier de l’Ordre du Mérite..

 

Pour mémoire :

Il a réalisé avec son équipe, en coordination avec le sous préfet Gérard Péhaut, un travail remarquable dans le dossier de pollution industrielle WIPELEC 

- à Meaux pour protéger les populations et notamment les enfants de la crèche voisine

- à Pomponne pour faire évacuer, en urgence, les déchets dangereux laissés par l’industriel alors que les inondations de la Marne risquaient de les emporter.

 

En avril 2019, toujours en coordination avec le sous préfet Gérard Péhaut il a mené, avec son équipe, l’opération «coup de poing», dans la zone industrielle de Mitry-Compans, qui compte 6 sites SEVESO, afin de contrôler les entreprises classées ICPE.

Nous nous rappellerons également  sa réactivité lors de la pollution au perchloréthylène par la blanchisserie Thimeau de St Thibault des Vignes.

 

C’est lui qui était sollicité par la préfecture lors d’incendies et sinistres divers en semaine ou le week-end.

Pour exemple :

-L’incendie dans la casse automobile illégale de le Pin

-La pollution aux hydrocarbures à Villeparisis sur l’ancien site Leclerc

-l’incendie de l’entrepôt First Plast à Chelles

-l’incendie de l’entreprise SFRM à Thorigny

-l’incendie de l’entrepôt Newrest à Mesnil Amelot

-les incendies des décharges Suez Villeparisis, Veolia Claye-Souilly...

-l’incendie du centre de tri de déchets de St Thibault des Vignes

-l’incendie du garage GS Auto à Meaux…..

 

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2021 3 13 /01 /janvier /2021 14:21

 

Sa biographie :

48 ans

Agrégé d’histoire et Enarque

2008/2010 sous-préfet, directeur de cabinet du préfet des Pyrénées Orientales

2012/2013 conseiller puis chef de cabinet de la ministre déléguée auprès de la ministre de la fonction publique

2013/2015 secrétaire général préfecture de Savoie

2015/2018 sous-préfet de St Malo et chargé de mission de l’Agence Nationale de lutte contre l’illettrisme

2018/2020 sous-préfet la Roche sur Yon et secrétaire général de la préfecture de Vendée.

 

 

 

Extrait article paru sur le site "La Marne" :

 

 

François-Claude Plaisant, nouveau sous-préfet de Torcy : "C’est un territoire qui présente beaucoup d’enjeux"

Le nouveau sous-préfet de Torcy, François-Claude Plaisant, a pris ses fonctions jeudi 25 septembre. Il est à l'écoute des élus pour appréhender au mieux le territoire.

François-Claude Plaisant est le nouveau sous-préfet de Torcy. Il a pris ses fonctions jeudi 24 septembre. (©La Marne)

François-Claude Plaisant est le nouveau sous-préfet de Torcy. Il a pris ses fonctions jeudi 24 septembre. (©La Marne)

Par Laura BourvenPublié le 

https://actu.fr/ile-de-france/torcy_77468/francois-claude-plaisant-nouveau-sous-prefet-de-torcy-c-est-un-territoire-qui-presente-beaucoup-d-enjeux_36444969.html

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2020 3 22 /01 /janvier /2020 15:32

 

Elle a été nommée en Seine et Marne le 12/7/2017.

Avant de prendre son poste en Seine et Marne elle avait été préfète du Maine et Loire et avait autorisé l’implantation d’un incinérateur à Echillais contre l’avis des riverains.

 

 

En Seine et Marne en 2019, dans les villages ruraux :

 

  • Elle autorisera à Villenoy/Isles les Villenoy l’implantation d’une 2ème décharge de déchets dangereux du 77 : Terzeo, contre l’avis des riverains.
  • Elle autorisera à Isles les Villenoy, l’implantation d’une entreprise de transit et recyclage de déchets : CIV, contre l’avis des riverains.

Bien que 2 captages d’eau potable non protégés par une DUP se trouvent en aval proche de ces installations de traitements de déchets : Isles les Villenoy et Condé Ste Libiaire, captages toujours pas protégés aujourd’hui.

 

  • Elle autorisera à Villeneuve sous Dammartin le stockage de déchets plus pollués,dans la décharge ISDI ECT , notamment TN+ du Grand Paris qui pourraient comprendre des teneurs élevées  en certains composés (antimoine, sélénium, molybdène, sulfates…) sans récupération des jus de décharges qui pourraient migrer vers la nappe phréatique, bien que le captage d’eau potable de Mitry-Mory se trouve en aval de cette décharge.

 

  • Elle autorisera l’Epandage des boues d’Achères (78) sur un plus grand nombre de surfaces agricoles qu’auparavant, notamment au nord 77, à proximité  de captage d’eau potable comme à St Soupplets.

 

  • Elle autorisera le déclassement de  nombreux cours d’eau, à la demande de syndicats agricoles dont la FNSEA, à cet effet, elle organisera des réunions entre les agriculteurs et les services de l’ETAT, sans y inviter les associations environnementales.

 

Le déclassement des cours d’eau qui aura pour effet de permettre aux agriculteurs de traiter leurs champs avec des pesticides au bord de ces cours d’eau devenus fossés alors qu’ils ne le pouvaient pas auparavant, notamment dans le bassin versant Beuvronne, l'une des rivières les plus polluées du 77, qui se rejette dans la Marne, en amont proche du plus important captage d'eau potable du 77 à Annet sur Marne.

 

 

A son départ un nombre important de captages d’eau potable de Seine et Marne ne sont toujours pas protégés par une DUP, dans les villages ruraux, alors que la loi l’oblige depuis plus de 20 ans, pour ne citer qu’eux :

  • 2 captages à Charmentray
  • 1 captage à Marcilly
  • 1 captage à St Soupplets
  • 1 captage à Juilly
  • 2 captages à Isles les Villenoy et Condé Ste Libiaire.......

 

 

 

Pour aller plus loin :

http://adenca.over-blog.com/2017/07/beatrice-abollivier-nommee-prefete-de-seine-et-marne-le-12-juillet-2017.html

http://adenca.over-blog.com/2019/04/villeneuve-sous-dammartin-la-prefete-beatrice-abollivier-autorise-la-decharge-isdi-ect-a-recevoir-des-dechets-encore-plus-pollues.ht

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2020 2 21 /01 /janvier /2020 19:12

 

Il est né le 31/10/1958 à Metz

Diplomé de Sciences Po Paris (1979) et de l’ENA (1984)

Il est officier de la Légion d’Honneur, commandeur des Arts et des lettres, chevalier des palmes académiques, du Mérite Agricole et médaille d’honneur de la jeunesse et des sports.

 

Il est ancien membre du PS puis du Parti radical et a été membre de l’UMP, il a été conseiller municipal de Paris (UMP) dans le 17ème arrondissement. (1)

Il est membre du Cercle de l’Union Interaillée (qui regroupe des « élites » françaises et internationales) situé près des Champs Elysées  dans l’ancien hôtel particulier d’Henri de Rothschild construit en 1714.

 

 

Sa carrière :

  • 1984 directeur de cabinet du préfet du Haut Rhin
  • 1985 directeur de cabinet du préfet de Région Champagne Ardennes
  • 1986 Sous préfet de Wissembourg (67)
  • 1987 Chargé de mission au cabinet d’Alain Madelin , ministre de l’industrie
  • 1991 n°2 de la délégation interministérielle aux rapatriés puis dirige le cabinet de Kofi Yamgnane secrétaire d’Etat aux affaires sociales et à l’intégration
  • Sous préfet de Bonneville (74)
  • 1996 directeur de cabinet du préfet de la région Alsace
  • 2001 secrétaire général de la préfecture du Puy de Dôme
  • Conseiller technique au cabinet de Nicolas Sarkozy, ministre de l’intérieur
  • Directeur de cabinet de Brice Hortefeux
  • 2008 il prend la direction de l’ Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (EPRUS) dissous en 2016

 

  • 2016-2020 Préfet de l’Eure, il semblait avoir des relations assez conflictuelles avec la maire d’Evreux, siège de la préfecture, souhaitons que les rapports soient plus apaisés avec le maire de Melun.

Le nouveau préfet ne doit pas oublier que la population de Seine et Marne représente plus du double de celle de l'Eure, que le 77  compte le plus grand nombre de sites SEVESO d'IDF, plus du double de ceux implantés dans l'Eure ainsi que plus de 900 ICPE. (voir site Georisques)

 

 

Le nouveau préfet est, semble-t-il attaché au fonctionnement de la ville 24h/24, il a fait son engagement de l’ouverture des magasins, le dimanche et le soir, ainsi que des lieux culturels, sportifs (bibliothèques, piscines…) ou festifs.

 

Les salariés des magasins et lieux de culture du 77

qui souhaitent préserver leur vie de famille

apprécieront.

 

 

  1. https://www.lemonde.fr/municipales/article/2014/01/08/le-vice-president-du-groupe-ump-a-paris-rallie-hidalgo_4344720_1828682.html
  2. «  Ici les décideurs politiques et économiques, les diplomates, les journalistes, et aujourd'hui à nouveau les responsables militaires, se rencontrent informellement, échangent leurs idées, élaborent des stratégies. Pour paraphraser le Général de Gaulle, qui qualifiait l'Interallié de «l'Ambassade de France à Paris», ce lieu est destiné favoriser «la détente, l'entente, et la coopération» entre les élites françaises et internationales. »

 https://union-interalliee.fr/fr/le-cercle-de-lunion-interalliee

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cercle_de_l%27Union_interalli%C3%A9e

Sources :

https://www.paris-normandie.fr/actualites/politique/portrait-de-thierry-coudert-nouveau-prefet-de-l-eure-passe-par-le-monde-politique-XY5717321

https://www.magjournal77.fr/vie-locale/item/52974-seine-et-marne-le-prefet-thierry-coudert-succede-a-beatrice-abollivier

https://fr.wikipedia.org/wiki/Thierry_Coudert

http://thierrycoudert.e-monsite.com/pages/pour-en-savoir-plus/biographie.html

 

 

Paru dans Actu.Fr :

 

Acte XI à Évreux : le préfet de l’Eure répond aux accusations du maire d’Évreux

 

Après les heurts qui ont suivi la manifestation, le samedi 26 janvier à Évreux, Guy Lefrand a accusé l'État de ne pas avoir sécurisé le centre-ville. Le préfet de l'Eure dément.

 

Publié le 27 Jan 19 à 17:06

Thierry Coudert, préfet de l'Eure assure qu'un dispositif adapté et prenant en compte des effectifs mis à disposition avait bien été mis en place le jour de la manifestation. Thierry Coudert, préfet de l’Eure assure qu’un dispositif adapté et prenant en compte des effectifs mis à disposition avait bien été mis en place le jour de la manifestation. (©La Dépêche/Eure-Infos)

Samedi 26 janvier 2019, à 18 h 25, alors que quelques groupes de manifestants semaient encore le trouble dans les rues commerçantes d’Évreux, le maire LR, Guy Lefrand, a clairement accusé l’État d’avoir « bunkerisé » la préfecture de l’Eure au détriment de la sécurité du centre-ville.

« La colère d’une partie de ces manifestants s’est alors répandue dans le centre-ville, dégradations et incendies de véhicules à la clé, au pied même de l’hôtel de ville, qu’aucune force de l’ordre ne protégeait malgré les risques évidents représentés par la présence de casseurs alcoolisés, venus de départements limitrophes », a dénoncé l’ élu dans un communiqué adressé à la presse.

La réponse de Thierry Coudertpréfet de l’Eure, n’a pas tardé. Dans la soirée, le représentant de l’État a démenti en assurant qu’un « dispositif adapté et prenant en compte des effectifs mis à disposition avait bien été mis en place ».

Étonné par les propos du maire de la ville, Thierry Coudert revient sur les événements de la journée et plus particulièrement sur le moment où un groupe de gilets jaunes a fait irruption dans les locaux de la police municipale. « Les effectifs de la police nationale ont été déployés au plus vite afin de faire évacuer les manifestants », dit-il.

« Ils ont été renforcés, par des fonctionnaires de police supplémentaires et les gendarmes de l’escadron de gendarmerie mobile afin de disperser les manifestants qui avaient dressé des barricades, y avaient mis le feu, feu qui s’est propagé à deux véhicules » précise encore le préfet avant de rafraîchir la mémoire du maire d’Évreux.

Déjà un rappel à la loi

S’il l’avait oublié, le préfet de l’Eure a rappelé au passage, à Guy Lefrand, que le 27 novembre 2018, lors d’une rencontre avec les gilets jaunes il avait appelé à bloquer la préfecture de l’Eure et la police municipale. Propos pour lesquels le maire d’Évreux avait écopé d’un rappel à la loi prononcé par la procureure de la République. Pas rancunier, le préfet ajoute:

« En dépit de ses déclarations, la préfecture a tenu à mobiliser immédiatement les forces de l’ordre pour porter secours à la Police Municipale »

Dans le même communiqué, Thierry Coudert ajoute que Nicolas Gavard, l’adjoint maire d’Évreux en charge de la sécurité, avait été sollicité, avant la manifestation, pour déblayer le chantier de la place de l’Hôtel de ville avant l’arrivée des manifestants. « Force est de constater que des barricades ont pu être dressées grâce au matériel des différents chantiers situés autour de la mairie, matériaux qui ont également servi de projectiles à l’encontre des forces de l’ordre »........

 

https://actu.fr/normandie/evreux_27229/acte-xi-evreux-prefet-leure-repond-accusations-maire-devreux_21096040.html

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2019 3 23 /10 /octobre /2019 18:07
Guillaume BAILLY, responsable de la DRIEE 77, a reçu hier les insignes de Chevalier de l’Ordre du Mérite des mains de la préfète Béatrice Abollivier

 

 

Depuis sa prise de fonction en 2012, en qualité de responsable de la DRIEE 77, Guillaume Bailly, est en charge du contrôle des sites polluants ou dangereux du 77 : SEVESO, décharges, carrières, industries chimiques, centre de tri de déchets, entrepôts logistique...

 

 

Lors de la cérémonie de remise des insignes de Chevalier de l’Ordres du Mérite par la préfète Béatrice Abollivier, Guillaume Bailly était entouré de sa famille, des ses collègues de divers services de l’ETAT.... et de représentantes d’associations environnementales.

En effet, Guillaume Bailly a su nouer un dialogue constructif avec les associations environnementales et de riverains des sites polluants et dangereux du 77 qu’il contrôle.

 

Pour mémoire :

Il a réalisé avec son équipe, en coordination avec le sous préfet Gérard Péhaut, un travail remarquable dans le dossier de pollution industrielle WIPELEC :

- à Meaux pour protéger les populations et notamment les enfants de la crèche voisine

- à Pomponne pour faire évacuer, en urgence, les déchets dangereux laissés par l’industriel alors que les inondations de la Marne risquaient de les emporter.

 

Plus récemment, en avril dernier, toujours en coordination avec le sous préfet Gérard Péhaut il a mené, avec son équipe, l’opération «coup de poing», dans la zone industrielle de Mitry-Compans, qui compte 6 sites SEVESO, afin de contrôler les entreprises classées ICPE.

 

C’est lui qui est sollicité par la préfecture lors d’incendies et sinistres divers en semaine ou le week-end.

Pour exemple :

-L’incendie dans la casse automobile illégale de le Pin

-La pollution aux hydrocarbures à Villeparisis sur l’ancien site Leclerc

-l’incendie de l’entrepôt First Plast à Chelles

-l’incendie de l’entreprise SFRM à Thorigny

-l’incendie de l’entrepôt Newrest à Mesnil Amelot

- les incendies des décharges Suez Villeparisis, Veolia Claye-Souilly...

Et plus récemment l’incendie du centre de tri de déchets de St Thibault des Vignes.

 

 

Son service est depuis des années en sous effectif et nous souhaitons qu’après l’incident Lubrizol l’ETAT lui donne des moyens humains et financiers pour mener ses nombreuses missions dans de meilleures conditions.

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2019 3 09 /10 /octobre /2019 11:21

 

Gérard Péhaut avait été nommé sous préfet de Meaux en avril 2016 et quittera ses fonctions à la fin de ce mois.

 

Les associations environnementales se rappelleront de lui pour ses actions en faveur de la protection des riverains d'industries polluantes ou dangereuses et de l’environnement.

 

Un travail remarquable réalisé dans le dossier de pollution industrielle WIPELEC :

- à Meaux pour protéger les populations et notamment les enfants de la crèche voisine

- à Pomponne pour faire évacuer, en urgence, les déchets dangereux laissés par l’industriel alors que les inondations de la Marne risquaient de les emporter.

 

Plus récemment, en avril dernier, l’opération «coup de poing», menée dans la zone industrielle de Mitry-Compans, qui compte 6 sites SEVESO, afin de contrôler les entreprises classées ICPE.

 

Après l’accident Lubrizol de Rouen les riverains des industries dangereuses ou polluantes ont besoin de serviteur de l’ETAT comme Gérard Péhaut pour les rassurer et mener des actions de terrain pour les protéger.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2018 5 07 /09 /septembre /2018 10:34

 

 

Nous venons d'apprendre le décès de Marie-Claude Obelerio, 1ère adjointe à la mairie .

 

Nous savions que depuis plusieurs mois sa santé s'était fortement dégradée.

 

Nous avions fait sa connaissance lors d'une journée des associations de Villeparisis, elle était venue nous rencontrer sur le stand de notre association .

 

C'était une femme discrète, sensible aux problèmes de santé et environnement.

 

 

Partager cet article
Repost0
10 avril 2018 2 10 /04 /avril /2018 11:16

 

 

 

Pour mémoire  

réédition article d’Adenca

lors du départ de

Nicole Klein 

de Seine et Marne

 

 

31 juillet 2014

Nicole Klein, préfète de Seine et Marne obtient une importante promotion, elle devient préfète de la région Picardie et de la Somme

 

Mme Nicole Klein avait été nommée en juillet 2012, sur proposition de M. Manuel Valls, préfète de Seine et Marne, elle était la première femme préfète de ce département.

 

Nous nous rappellerons de Mme Nicole Klein pour avoir été la préfète :

 

- qui n’a pas nommé certaines associations d'usagers sportifs du Massif forestier de Fontainebleau dans les commissions préfectorales chargées de piloter la gestion et les aménagements futurs de la forêt de Fontainebleau (1) 

 

- qui n’a pas nommé  certaines associations environnementales à la commission de suivie de site du fort de Courtry/Vaujours (2)

 

Mme Nicole Klein laissera un souvenir amer aux seine et marnais pour avoir été la préfète qui en 2 ans a autorisé l’implantation de 5 décharges dans ce département (dont 3 au nord-ouest 77) :

 

- à Souppes sur Loing dans cette commune bordée par la rivière le Loing (3)

- à Annet sur Marne sur la même commune où se trouve le plus important captage d’eau de Seine et Marne qui fournit près de 500 000 habitants en eau potable (4)

- à Villeneuve sous Dammartin, dans le bassin versant de la Beuvronne (5)

- à Crégy les Meaux, près d’un lotissement (6)

- à Fouju à côté de l'ancienne décharge polluée (7)
 

 

Pour la remercier de ses bons et loyaux services en Seine et Marne les plus hautes instances de l’ETAT lui offre une importante promotion, elle devient la première femme préfète de Picardie, elle cumule ce poste avec celui de préfète de la Somme.

 

Nous ne doutons pas que Mme Nicole Kein continuera à être un bon serviteur de l’ETAT dans la région Picardie et trouvera des solutions pour y stocker les déchets du Grand Paris « au titre de la solidarité interrégionale ».

 

Elle va devoir se pencher sur le dossier délicat de la décharge d’Ormoy-Villers où la contestation est grande.

 http://adenca.over-blog.com/article-le-projet-de-decharge-d-ormoy-villers-dans-l-oise-pour-stocker-des-dechets-industriels-de-la-reg-118829489.html

 

 

(1) La préfète évince les sportifs des commissions pilotant l’avenir de la forêt

  Henri Queuille, politicien des 3ème et 4ème République disait : "La politique ne consiste pas à résoudre les problèmes, mais à faire taire ceux qui les posent" ! Voilà une citation qui colle à l'action de la nouvelle Préfete de Seine et Marne... 
En effet, celle-ci a pris des arrêtés permettant de taire les positions des associations d'usagers sportifs du Massif forestier de Fontai
nebleau. Parmi ces usagers, il y a bien entendu les randonneurs représentés par la FFRP et les grimpeurs co-représentés par la FFME et le COSIROC. Ceux-ci siègeaient dans diverses Commissions Préfectorales chargées de piloter la gestion et les aménagements futurs de la forêt de Fontaine
bleau.

http://latribunelibredebleau.blogspot.fr/2013/01/la-prefete-evince-les-sportifs-des.html

 

(2) Fort de Vaujours : le Protocole de la Honte

Que penser de ces préfets, qui ont pipé tous les dés de cette commission en n'invitant pas toutes les associations du collectif "Sauvons la Dhuis" et en refusant l'expertise indépendante de la CRIIRAD (Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité) pourtant partie prenante de ce dossier depuis plus de 13 ans ???

http://sauvons.dhuis.fr/post/2014/07/04/Fort-de-Vaujours-%3A-le-Protocole-de-la-Honte

 

(3) http://www.seine-et-marne.gouv.fr/content/download/8298/52506/file/ARP_ISDI_Souppes-sur-Loing.pdf

 

(4)Déchets: la Seine-et-Marne dénonce le manque de solidarité régionale

C’est un arrêté pris le 29 janvier 2013 par la préfète Nicole Klein qui a déclenché la colère des élus. Il autorise, en effet, la société ECT à étendre son installation de stockage de déchets inertes (ISDI) d’Annet-sur-Marne de 100 hectares. Cette autorisation, valable pendant 12 ans, concerne trois lieux-dits dénommés «Les Carreaux», «Les Culées» et «l’Orme du Bordeaux».

Journal de l’environnement 11/3/2013

http://www.journaldelenvironnement.net/article/dechets-la-seine-et-marne-denonce-le-manque-de-solidarite-regionale,33540

 

(5) Villeneuve sous Dammartin

Dans le bassin versant de la Beuvronne, Madame Nicole Klein, préfète de Seine et Marne, vient d’autoriser l’implantation d’une nouvelle décharge à l’industriel ECT à Villeneuve sous Dammartin sur une surface de 136 hectares, plus de 24 millions de tonnes de déchets « dits inertes » seront déversés sur nos terres de Brie.

http://adenca.over-blog.com/article-seine-et-marne-l-etat-autorise-l-implantation-de-la-plus-importante-decharge-de-dechets-dits-ine-123259620.html

 

(6) Crégy les Meaux

Madame Nicole Klein, préfète de Seine et Marne, vient d’autorisation l’implantation d’une nouvelle décharge à l’industriel Cosson à Crégy les Meaux sur unesurface de 4 hectares, 600 000 tonnes de déchets « dits inertes ». Cette décharge se trouve à proximité d’un lotissement.

http://adenca.over-blog.com/article-cregy-les-meaux-mme-nicole-klein-prefete-du-77-vient-d-autoriser-l-implantation-d-une-decharge-123259747.html

 

(7)

http://basol.developpement-durable.gouv.fr/fiche.php?page=1&index_sp=77.0009

Partager cet article
Repost0

Recherche