Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 10:30
Forêt régionale de Montgé en Goële

Forêt régionale de Montgé en Goële

 

 

Valérie Pécresse

Présidente de la Région Île-de-France

Chantal Jouanno

Vice-Présidente de la Région Île-de-France

chargée de l’écologie et du développement durable

organisent aujourd’hui

Une CONFERENCE RÉGIONALE :

« PLAN VERT » DE L’ÎLE-DE-FRANCE

 leur programme ne semble se concentrer que

sur l’amélioration

de la qualité de vie 

en ville

en augmentant la part de végétal.

 

 

Car qu’en il s’agit de protéger

la forêt tricentenaire de Montgé en Goële

au nord-ouest 77

ces élues sont aux abonnés absents

 

 

 

En effet

 nous attendons toujours une réponse

de Mme Pécresse

à notre courrier qui date

de plus de 6 mois

 

 

Mmes PECRESSE et JOUANNO, il n’y a pas que les villes à protéger, ne laisser pas détruire les villages ruraux du nord-ouest 77 !
Repost 0
6 août 2016 6 06 /08 /août /2016 09:14
Patrimoine de Seine et Marne : la magnifique forêt de Montgé en Goële qu'on veut détruire pour exploiter une carrière de gypse  !
Repost 0
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 14:26
Les rhododendrons dans la forêt de Montgé en Goële

Les rhododendrons dans la forêt de Montgé en Goële

Forêt de Montgé en Goële

Forêt de Montgé en Goële

Repost 0
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 15:48
 Projet de destruction de la Forêt régionale de Montgé en Goële : Valérie Pécresse toujours aux abonnés absents !

 

 

 

3 mois déjà que nous avons adressé un courrier à Valérie Pécresse concernant le projet d’exploitation de gypse par l’industriel allemand Knauf dans la forêt régionale de Montgé en Goële, mais Mme pécresse ne daigne par répondre à notre courrier.

 

 

Un courrier qui gêne la nouvelle présidente de la région  IDF ?

 

 

Une région habituée

à utiliser les ressources de gypse de la Seine et Marne

et à remplir les trous

avec des ordures.

 

 

Forêt régionale de Montgé en Goële la Chapelle

Forêt régionale de Montgé en Goële la Chapelle

Repost 0
7 mai 2016 6 07 /05 /mai /2016 08:56
FORET REGIONALE DE MONTGE-EN-GOELE : Chêne remarquable sur tapis de Jacinthes sauvages

 

Chêne remarquable sur tapis de Jacinthes sauvages

Repost 0
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 17:00
Forêt Régionale de Montgé en Goële : l'ail sauvage

Forêt Régionale de Montgé en Goële : l'ail sauvage

Repost 0
18 avril 2016 1 18 /04 /avril /2016 15:11
forêt régionale de Montgé en Goële : l'étang

forêt régionale de Montgé en Goële : l'étang

 

 

 

L’avenir de la forêt de Montgé en Goële

est entre les mains de

 Valérie Pécresse

et son groupe

 

 

 

En effet le Conseil Régional IDF est propriétaire de la majorité des terrains de la forêt régionale de  Montgé en Goële et sans son accord la carrière à ciel ouvert ne pourra pas voir le jour.

 

 

 

 

Paru sur le site de l’association ADEV 77 :

 

  DERNIERE MINUTE

 

    Mardi 12 avril 2016 : Le plan Paysages et Ressources, initié en 2013, se conclut aujourd'hui, lors d'une réunion tenue en Sous-Préfecture de Meaux. Parmi les 3 scénarii envisagés :

 

      - Une exploitation à ciel ouvert selon deux variantes : reconstitution d'une butte similaire ou reconstitution d'un paysage nouveau sur le flanc nord de la butte.

      - une exploitation à ciel ouvert au nord et en souterrain au sud.

      - une exploitation exclusivement en souterrain.

 

     Le scénario retenu, qui n'a bien sur pas obtenu notre approbation, est celui de l'exploitation à ciel ouvert avec reconstitution de la ligne de crète de la butte.

 

     On nous demande également de conclure ce plan par la signature d'un "engagement partenarial", qui permettra, pour les prochaines années, de définir les objectifs de qualité paysagère, écologique et d'accueil du site, comme les objectifs économiques de l'extraction du gypse.

 

     Lors de cette ultime réunion, nous indiquerons refuser de signer cet engagement partenarial, notre signature représentant, à nos yeux, une forme de caution au scénario retenu. Dès réception, vous trouverez sur ce site la compte rendu de cette réunion

 

 

 

Pour consulter le dossier complet :

http://www.adev77.org/crbst_17.html

 

Repost 0
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 09:08

 

 

Paru sur le site Localtis. Info :

Ile-de-France : la Chambre régionale des comptes pointe les lacunes de la région en matière d'espaces verts

 

Environnement

Publié le mardi 29 mars 2016

 

L'Ile-de-France connaît un "déficit persistant d'espaces verts urbains de proximité", note la Chambre régionale des comptes dans unrapport mis en ligne le 21 mars. La Chambre souligne qu'au moins 193 communes franciliennes (dont 18 des 20 arrondissements parisiens) connaissent "une situation de carence en offre d'espaces verts publics de proximité". Or, rappelle-t-elle, "les objectifs élevés de créations de logements devront s'accompagner de créations d'espaces verts", pour satisfaire aux objectifs du Schéma directeur d'aménagement de la région Ile-de-France (Sdrif), qui prévoit 10 m2 d'espaces verts publics par habitant. Cet objectif nécessitera des collectivités territoriales concernées "une politique de programmation de nouveaux espaces verts accompagnant l'effort de densification à venir" et "une politique de rattrapage des déficits accumulés".
Depuis 1976, c'est le conseil régional qui est chargé de définir et coordonner la politique régionale en matière d'espaces verts. Pour mettre en oeuvre cette politique, il a sous son autorité un établissement public administratif, l'Agence des espaces verts (AEV), qui compte un peu plus de 140 collaborateurs.
La région devrait être obligatoirement consultée sur "les programmes d'investissements des collectivités infra régionales nécessaires à la mise en oeuvre de la politique régionale". Mais cette coordination des investissements publics "n'est actuellement pas mise en oeuvre par la région", note le rapport qui préconise aussi la fin de l'AEV. Au regard de sa gouvernance, des missions qu'elle accomplit et de son mode de financement, "la nécessité de l'AEV ne semble plus totalement avérée", estime ainsi la Chambre, qui constate que le développement de ses acquisitions foncières s'accompagne "d'un accroissement de ses coûts de fonctionnement" et d'une "hausse de son budget" (près de 45 millions d'euros financés à plus de 75% par la région). La Chambre juge "utile" d'aller vers une mutualisation des fonctions supports de l'agence (plus d'un quart de ses effectifs) avec les services régionaux, et considère que la région Ile-de-France peut exercer sa compétence en matière d'espaces verts sans avoir besoin de recourir à un établissement public ad hoc.
Ce rapport intervient alors que la région veut réduire de 10% le budget de ses 29 organismes associés (dont l'Agence des espaces verts), dont elle va évaluer dans un audit l'efficience et les éventuelles possibilités de fusion.

http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&jid=1250270528523&cid=1250270525326

Repost 0
13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 19:20
Forêt régionale de Montgé en Goële

Forêt régionale de Montgé en Goële

 

 

 

Comité COPIL Plan Paysage

forêt régionale de Montgé en Goële

 

 

Un dossier qui manque de transparence ?

A vous de juger

 

 

La préfète a créé, voici quelques années, un comité COPIL pour se prononcer sur l’exploitation d’une carrière de gypse à ciel ouvert ou en souterrain dans la forêt régionale de Montgé en Goële, par l’industriel allemand Knauf.

 

Adenca avait demandé à siéger dans ce COPIL, ce qui lui a été refusé.

 

En effet dans ce pays « dit de concertation » c’est la préfecture qui choisit les associations qui peuvent siéger dans ce comité et non les associations qui choisissent d’y venir.

 

 

Comment la Préfecture  choisit-elle ?

 Nous n’en savons rien

 

 

Ce que nous savons c’est qu’aucuns documents n’est mis en ligne sur le site de la préfecture concernant ce Copil, pas même les compte-rendus de réunions.

 

A notre connaissance aucunes réunions publiques de concertation avec les populations n’ont été programmées, la majorité des riverains et promeneurs n’étant même pas au courant du projet.

 

Ce que nous savons également c’est que la majorité des terrains de la forêt de Montgé en Goële appartient à la Région IDF et sans l’accord de la région la carrière à ciel ouvert ne pourra pas être exploitée, par l’industriel allemand Knauf.

 

 

La question actuelle

est de savoir

si

 Valérie Pécresse et son groupe

vont privilégier

la protection de la forêt

ou

 privilégier

les intérêts de l’industriel Knauf ?

 

 

 

A cette question

nous n’avons pas de réponse

car

Valérie Pécresse

ne répond pas à notre courrier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 12:59

 

 

 

Un exemple à suivre .....

 

 

 

 

Paru sur le site 77 Info :

 

COCHEREL : projet de protection du patrimoine forestier du nord est de la Seine-et-Marne


Publié le 07 Avril 2016 à 13:00 | concernant : Seine-et-Marne 

A Cocherel, les élus réfléchissent à protéger le patrimoine boisé du nord est de la Seine-et-Marne. Un comité de pilotage vient d'être créé pour gérer un plan de développement du massif forestier. 

L'objectif est d'identifier tous les propriétaires de parcelles boisées sur le territoire et ils sont près de 3 500, mais également de les aider à gérer leur bois, à savoir la récolte, l'entretien des lisières et les chantiers d'exploitation. Le comité travaillera aussi avec les communes pour faciliter la création et la restauration des voies d'accès aux forêts.

Les habitants des communes concernées, notamment Saint-Aulde, Jaignes, Tancrou, ou encore Vendrest, peuvent contacter le centre régional de la propriété forestière.

 

 

 

 

http://www.77info.fr/pages/breves.php?breve=4103&titre=COCHEREL+++projet+de+protection+du+patrimoine+forestier+du+nord+est+de+la+Seine-et-Marne

Repost 0

Recherche