Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 15:07

 

Les riverains des décharges « les oubliés de la France » ont-ils voulu sanctionner leurs députés favorables à l’apport de déchets en Seine et Marne ?

 

Nous n’en savons rien.

 

Ce que nous savons c’est qu’ils n’ont pas été réélus.

 

9ème circonscription du 77

Guy Geoffroy 68 ans

 

député de 2002 à 2017 (3 mandats)

maire de Combs la Ville depuis 1995

Officier des Palmes académiques.

Chevalier de l'ordre national du Mérite.

Chevalier de la Légion d'honneur.

 

Dans les 10 dernières années sur sa circonscription :

- 4 décharges ISDI ont été autorisées

- 1 extension de décharge d’ordures ménagères ISDND a été autorisée.

 

7ème circonscription du 77

Yves Albarello  65 ans

 

Député de 2007 à 2017 (3 mandats)

Maire de Claye-Souilly depuis 1989

Chevalier de l'ordre national du Mérite

 

Dans les 10 dernières années sur sa circonscription :

- 8 décharges ISDI ont été autorisées

- 1 extension de décharge d’ordures ménagères ISDND a été autorisée.

- 2 carrières/décharges ont été autorisées.

 

 

Souhaitons que leurs successeurs se penchent sérieusement sur le problème des ordures et entendent enfin « les oubliés de la France » que sont les riverains des décharges.

Repost 0
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 15:33
Fresnes sur Marne : l'école maternelle à gauche, la décharge  ISDI à droite

Fresnes sur Marne : l'école maternelle à gauche, la décharge ISDI à droite

 

 

A partir de maintenant

ce sera

comme d’habitude ?

 

 

 

Fresnes sur Marne

 

Vous en reprendrez bien un peu

d'ordures 

près de votre école maternelle

 et

de votre centre aéré.

 

 

 

L’arrivée de Nicolas Hulot comme ministre de l’Ecologie ne semble pas améliorer le sort des riverains des décharges du nord-ouest 77 ?

A vous de juger

 

 

La décharge ISDI VEOLIA de Fresnes sur Marne

devait fermer le 18/5/2017

  or un arrêté préfectoral

vient de prolonger sa durée d'exploitation

de 2 ans 1/2

 jusqu’au 31/12/2019.

 

 

 

http://www.seine-et-marne.gouv.fr/content/download/27099/217636/file/AP%202017%20DRIEE%20UT%2077%20049%20du%2018%2005%2017.pdf

 

Repost 0
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 10:00
Pourquoi la 7ème circonscription du 77 reçoit autant d’ordures : la faute à son député Yves Albarello qui envisage « d’accueillir » les ordures du Grand Paris en Seine et Marne ?

 

Alors que la 7ème circonscription du 77 est celle où est implantée le plus grand nombre de décharges et de carrières/décharges de France sur une surface aussi réduite qui couvre moins de 5% du département de Seine et Marne, le député Yves Albarello envisage d’envoyer les ordures du Grand Paris en Seine et Marne.

 

 

Rapport Assemblée Nationale n° 2458 sur le Grand Paris

de décembre 2014.

 

 

Pour extrait page 108

M. Yves Albarello, corapporteur

« S’agissant des déblais, les évaluations sont comprises entre 50 et 60 millions de tonnes. Il est prévu, pour leur évacuation, de favoriser les voies fluviales et il est évident que certaines parties du territoire peuvent accueillir ces déblais plus facilement que d’autres : il est plus envisageable de les envoyer en Seine-et-Marne, dont je suis l’élu et où se trouvent déjà des installations de stockage de déchets inertes, des usines d’incinération d’ordures ménagères et des carrières de gypse, qu’en région PACA ! Un plan régional d’évacuation des déchets (PREDEC) a été annexé au dossier du Grand Paris, qui dresse les principales orientations dans ce domaine. Il est vrai qu’un certain nombre d’interrogations demeurent, qui devront recevoir une réponse rapidement – par exemple, le coût de l’élimination de ces déchets........»

http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rap-info/i2458.pdf

 

 

Le député Yves Albarello ne regarderait-il que le rapport financier des ordures sans se préoccuper du coût environnemental : risques pour la santé des populations, pollution de l’air, des sols, des rivières et de la nappe phréatique ?

 

Pour le savoir, nous vous conseillons de le contacter.

 

 

 

 

Pourquoi la 7ème circonscription du 77 reçoit autant d’ordures : la faute à son député Yves Albarello qui envisage « d’accueillir » les ordures du Grand Paris en Seine et Marne ?
Repost 0
24 mai 2017 3 24 /05 /mai /2017 09:53
Vous en reprendrez bien un peu d’ordures du Grand Paris pour faire plaisir au député de la 7ème circonscription du 77  Yves Albarello !

 

En 2015,  plus de 5,3 million de tonnes d’ordures ont été déversés dans nos décharges ISDI de Seine et Marne (210 000 camions de 25 tonnes), mais il semble que cela ne suffisse pas au député Yves Albarello,  de la 7ème circonscription du 77, qui envisage d’envoyer les ordures du Grand Paris également en Seine et Marne.

 

Les risques pour votre santé, la pollution de l’air, des sols, des rivières et de la nappe phréatique, n’en parlez  pas à Monsieur le Député, vous risqueriez de le fâcher.

 

 

Rapport Assemblée Nationale n° 2458 sur le Grand Paris de décembre 2014.

 

 

Pour extrait page 108

 

M. Yves Albarello, corapporteur

 

« S’agissant des déblais, les évaluations sont comprises entre 50 et 60 millions de tonnes. Il est prévu, pour leur évacuation, de favoriser les voies fluviales et il est évident que certaines parties du territoire peuvent accueillir ces déblais plus facilement que d’autres : il est plus envisageable de les envoyer en Seine-et-Marne, dont je suis l’élu et où se trouvent déjà des installations de stockage de déchets inertes, des usines d’incinération d’ordures ménagères et des carrières de gypse, qu’en région PACA ! Un plan régional d’évacuation des déchets (PREDEC) a été annexé au dossier du Grand Paris, qui dresse les principales orientations dans ce domaine. Il est vrai qu’un certain nombre d’interrogations demeurent, qui devront recevoir une réponse rapidement – par exemple, le coût de l’élimination de ces déchets........»

 

 

http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rap-info/i2458.pdf

 

Paru sur le site ORDIF :

Chiffre de la quinzaine

Déchets inertes : 7 544 536 tonnes enfouies en 2015

 

Le département de Seine-et-Marne compte 11 ISDI et reçoit environ 70 % des tonnages de déchets inertes enfouis dans ce type d'installation en Île-de-France (64 % en 2010, 75 % en 2014 et 71 % en 2015) ; suivent ensuite, pour 2015, les Yvelines avec 14,5 %, l’Essonne avec 8 % et enfin le Val-d’Oise avec 7,5 %.

http://www.ordif.com/article/chiffre-de-la-quinzaine-1

 

Repost 0
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 19:25

 

 

Fontainebleau une forêt que l’on doit protéger à tout prix alors que l’on peut en détruire d’autres comme le joyau du nord-ouest 77 : la forêt régionale de Montgé en Goële.

 

Fontainebleau une ville et ses environs

que l’on doit protéger.

 

 Implanter un incinérateur, une décharge, une entreprise de recyclage de déchets ou une carrière/décharge au bord de le forêt de Fontainebleau vous n’y pensez pas.

 

Mais implanter un incinérateur à Monthyon près de la forêt régionale de Montgé en Goële,ou une décharge ISDI, une entreprise de recyclage de déchets dangereux  ou une carrière/décharge, cela paraît beaucoup moins gênant.

 

Mais au fait où

 Fontainebleau et ses environs

envoient leurs ordures ?

 

 

Pour les ordures ménagères c’est l’incinérateur de Vaux le Pénil, un incinérateur qui envoie ensuite ses mâchefers à traiter dans la décharge de Claye-Souilly, près de 230 000 tonnes de mâchefers reçus entre 2007 et 2017 que  Veolia a bien des difficultés à recycler et qui en majorité sont utiliser sur son site, situé en amont proche du captage d’eau d’Annet sur Marne.

 

Pour améliorer la qualité de vie de ses habitants Fontainebleau démolit certains secteurs plutôt que de les rénover.

 

Les gravats Fontainebleau ne va tout de même pas les déverser au pied de son château, ils partiront chez les autres, dans les villages ruraux où sont implantés décharges ou carrières/décharges.

 

Pour ses déchets dangereux

de bâtiment

 Fontainebleau

prévoit-il de les envoyer

dans la future entreprise

de recyclage/décharge de déchets dangereux

Terzeo Isles les Villenoy/Villenoy ?

 

 

 

Car à notre connaissance aucun projet d’implantation d’entreprise de recyclage/décharges déchets dangereux n’est prévu au sud 77.

 

 

 

http://www.lombric.com/sites/smitom/files/documents/a_telecharger/rapport-d-activite-2015.pdf

http://www.smictom-regionfontainebleau.fr/?page_id=2590

 

 

 

 

Repost 0
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 14:14

 

 

Dernière minute

 

Lors de la dernière commission Coderst, réunie à Melun, les services de l’ETAT dirigés  par Nicolas Hulot ont donné un avis favorable pour l’extension de la durée d’exploitation de la décharge ISDI VEOLIA de Fresnes sur Marne située à proximité de l’école maternelle et du centre aéré.

 

Nous souhaiterions qu’à l’avenir le nouveau ministre de l’Ecologie se penche avec plus d’attention sur l’implantation de sites polluants près d’endroits fréquentés par des enfants en bas âge dont les poumons ne sont pas complètement formés et qui sont bien plus sensibles aux problèmes de pollution.

 

 

Difficile pour Nicolas Hulot de s’attaquer au sujet brûlant des ordures alors qu’un représentant de Veolia le conseille au sein de sa fondation.

 

 

 

Conflits d’intérêts ?

A vous de juger

 

 

 

 

pour aller plus loin :

http://adenca.over-blog.com/2017/05/nicolas-hulot-va-t-il-venir-au-chevet-des-riverains-des-installations-d-ordures-de-seine-et-marne-alors-que-veolia-est-l-un-des-memb

 

 

 

 

Repost 0
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 14:30

 

 

On nous parle de plusieurs dossiers brûlants pour le  nouveau ministre Nicolas Hulot : Notre Dame des Landes et Le Nucléaire.....

 

mais qu’en est-il des ordures

le nouveau ministre 

se penchera-t-il sur le sujet ?

 

 

Difficile pour Nicolas Hulot de s’attaquer au sujet brûlant des ordures alors qu’un représentant de Veolia le conseille au sein de sa fondation.

 

Veolia une multinationale très implantée en Seine et Marne :

- qui possède les décharges de Claye-Souilly, Charny, Fresnes sur Marne, Monthyon et Soignolles

- qui exploite des carrières/décharges à Précy sur Marne, Fresnes sur Marne, Trilbardou, Charmentray,  Lesches

- qui gère les incinérateurs d’ordures ménagères de Monthyon, Vaux le Pénil, Montereau-Fault-Yonne

- qui exploite l’entreprise de tri de déchets dangereux Gerep à Compans, classée Seveso.

- qui exploite le captage d’eau d’Annet sur Marne qui fournit en eau potable près de 500 000 habitants.......

 

 

Affaire à suivre……

 

 

 

Paru sur le site de la Fondation Nicolas Hulot :

http://www.fondation-nicolas-hulot.org/fondation/ils-nous-soutiennent/nos-entreprises-partenaires/veolia

http://www.fondation-nicolas-hulot.org/fondation/ils-nous-soutiennent/nos-entreprises-partenaires/veolia

 

Composition du conseil d'administration de la Fondation Hulot depuis mars 2013.

Collèges des fondateurs

  • Nicolas Hulot, Président fondateur de la Fondation,
  • API Restauration, représenté par Béatrice Debosque, sa Directrice générale,
  • TF1, représenté par Elisabeth Durand, Directrice de l’Antenne,
  • Veolia Environnement, représenté par Laurent Obadia, Conseiller du Président.

  

http://www.fondation-nicolas-hulot.org/fondation/organisation/conseil-dadministration

Repost 0
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 18:35
Conseil régional IDF Chantal Jouanno :des ordures et encore des ordures pour le nord-ouest 77 ?

 

 

 Chantal Jouanno, vice-présidente du Conseil régional, en charge de l’écologie et du développement durable indique :

 

« On ne peut pas continuer à donner le sentiment que la grande couronne est le déversoir du Grand Paris. Deuxièmement, c’est une formidable opportunité de créer une filière de valorisation des déchets, donc de l’activité et des emplois. Enfin sur le plan environnemental, on ne peut pas continuer à aller enfouir des terres en Seine-et-Marne parce qu’on ne prend pas le temps de s’organiser autrement ».

 

Après les décharges

 les entreprises de recyclage d’ordures

dans nos villages ruraux du nord-ouest 77 ?

 

Chantal Jouanno, l’élue  des Hauts de Seine au conseil régional,  ne répond pas aux courrier, e.mail, demande de rendez-vous des riverains des villages ruraux du nord-ouest 77 qui n’en peuvent plus de recevoir les ordures des autres.

 

Depuis sa nomination Chantal Jouanno n’a jamais répondu à Adenca :

- ni à sa demande de participation aux réunions de concertation Plans Déchets

- ni à sa demande de rendez-vous à la suite de l’annulation du Predec

- ni à sa demande d’information concernant un recours qui devait être déposé par sa collectivité contre l’annulation du Predec.

 

 

 

C’est ladite démocratie à la française.

 

Populations des villages ruraux du nord-ouest 77, vos enfants devront se contenter, semble-t-il, d’emplois à bas prix dans le traitement des ordures des autres et  de vivre au milieu d’un environnement pollué.

 

 

Circulez, y’a rien à voir

L’élite parisienne décide pour vous.

 

 

 

Repost 0
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 17:08

 

Article paru en avril 2017 sur le site de Sénart Citoyens :

 

 

ECT ou la culture du déchet et de la chenille processionnaires

http://ecoinfo77.blogspot.fr/2017/04/ect-ou-la-culture-du-dechet-et-de-la.html

 

Alors que les communes alentours luttent contre ce fléau, sur les espaces qu'elle à "végétalisé" le long de la butte d'Egrenay, la société ECT les cultives ! Plusieurs centaines de cocons sont en train de détruire la centaine de pauvres Pins cache misère de cette verrue géographique. C'est ce que l'on appelle la "Cohésion territoriale" !

 

 

Nord-ouest 77 décharge de Moissy Cramayel : ECT ou la culture du déchet et de la chenille processionnaires

 

 

Informations sur les chenilles processionnaires, effets sanitaires, mesures réglementaires spécifiques en Seine-et-Marne sur le site

http://www.seine-et-marne.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-et-cadre-de-vie/Foret/Contexte-et-Partenaires/La-foret-en-Seine-et-Marne/Informations-sur-les-chenilles-processionnaires

Repost 1
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 20:58

 

 

Comment concevoir qu’en France dans un village rural de moins de         7 km2 on ait pu concentrer autant d’activités polluantes.

Plan édité par la mairie d'Isles les Villenoy

Plan édité par la mairie d'Isles les Villenoy

 

 

Des lois souvent cousues mains pour préserver l’intérêt des industriels et non celui de l’être humain.

 

 

 

Aujourd’hui

le maire d’Isles les Villenoy

tire la sonnette d’alarme

 mais qui va l’entendre ?

 

 

 

Que pèsent

les 900 habitants

de ce village rural

face aux intérêts des industriels ?

 

 

 

Pour plus d'informations consultez le site de la mairie :

http://www.isleslesvillenoy.fr/infos-mairie/lettre-ouverte-aux-insuvillais/

 

 

 

 

 

Lettre adressée par le maire à ses administrés

Lettre adressée par le maire à ses administrés

Repost 0

Recherche