Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2019 1 18 /11 /novembre /2019 16:28
Annet sur Marne : la seule solution, semble-t-il, pour éviter l’extension de la décharge ISDI c’est de faire modifier le projet du PRPGD présentée par Valérie Pécresse et mis au vote le 21/11/2019

 

Notre association reçoit des appels au secours d’habitants d’Annet sur Marne opposés à l’extension de la décharge ISDI au bord de la RD 418, face à un lotissement.

 

Quelques conseils : vous devriez contacter, en urgence, vos conseillers régionaux du 77 pour que ceux-ci  obtiennent de Valérie Pécresse le retrait de son projet permettant l’extension de cette décharge, à la fin de semaine il sera trop tard.

 

Nous vous donnons la liste de  ces conseillers régionaux :

https://www.iledefrance.fr/elus?field_nom_value=&political_groups_filter=All&field_departement_election_value=1

 

 

Vous pouvez contacter, également, les élus de proximité qui ont été choisis par Valérie Pécresse

pour vous représenter lors de la concertation PRPGD :

 

M.Stadler Alfred, maire de St Mesmes

M.Szyska Jean-Lou, maire de Messy

M.Devreton Jacques, maire de Trilbardou

M.Copé Jean-François, maire de Meaux

 

Voir page 4 et 5

https://espaceprojets.iledefrance.fr/jahia/webdav/site/projets/users/plbertagna/public/Arr%C3%AAt%C3%A9%20nominatif%20CCES%20recueil%20avis%20projet%20PRPGD.pdf?csrt=832204753981320442

 

 

Vous pouvez également contacter vos conseillers départementaux qui pourront faire le relais

auprès du président du Conseil Départemental :

https://www.um77.fr/les-conseillers-departementaux-de-seine-et-marne/

 

 

Pour mémoire notre association avait demandé à participer aux réunions de concertation  plan déchets PRPDG mais Valérie Pécresse na pas souhaité répondre favorablement à notre demande.

A notre connaissance, Valérie Pécresse, na nommé aucunes associations de riverains du 77 à cette concentration.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
14 novembre 2019 4 14 /11 /novembre /2019 19:59
Futur Plan déchets IDF :Valérie Pécresse cherche-t-elle à compenser ses pertes de recettes sur le dos des populations du nord 77 ?

 

 

Les installations de traitements d’ordures

Ça peut rapporter gros en recettes

au Conseil Régional

 

 

Les déchets des autres

 il faut bien les mettre quelque part

 on ne va tout de même pas les déverser

dans la forêt de Rambouillet

En Seine et Marne vous avez de la place.

 

 

Le 21 novembre prochain

le futur plan déchets d’IDF  

préparé par

 Valérie Pécresse

 sera mis au vote

 

 

Pour les ISDI autorisées à recevoir plus de 15 millions de tonnes de déchets depuis 2007, le plan actuel ne leur permet pas de s’étendre, il s’agit de Villeneuve sous Dammartin et Annet sur Marne.

Qu’à cela ne tienne, Valérie Pécresse, propose, dans son futur plan, d'autoriser l'extension de ces décharges, sans conditions de tonnages.

Une très bonne nouvelle pour les exploitants de décharges ISDI, Villeneuve sous Dammartin, nommée la plus importante ISDI d’Europe pourra encore s’étendre, quant à Annet sur Marne, il semblerait que l’exploitant ait déjà anticipé un vote favorable du Conseil Régional puisqu’il fait des recherches archéologiques, au bord de sa décharge, sur des terres agricoles d’une vingtaine d’hectares face à un lotissement.

Les habitants d’Annet sur Marne

opposés à ce projet

apprécieront.

 

Pour rendre service, entre autres, aux régions comme les Hauts de France et le Centre Val de Loire qui n’ont pas de décharges de déchets dangereux, Valérie Pécresse veut maintenir, en plus de la décharge de déchets dangereux Terzeo Villenoy/Isles les Villenoy , 2 autres décharges de déchets dangereux en Ile de France, l’une à Guitrancourt 78 et la seconde selon toutes probabilités en Seine et Marne (soit une extension de Villeparisis ou une implantation à Soignolles, ou les deux ? ).

 

Quant aux décharges de déchets non dangereux comme Veolia Claye-Souilly et Fouju, Suez Isles Les Meldeuses et Soignolles le plan actuel interdisait leur extension jusqu’en 2019, le plan proposé n’interdit plus leur extension bien que Valérie Pécresse reconnaisse un déséquilibre géographique avec sur-représentation en Seine-et-Marne.

Dans ces décharges Valérie Pécresse propose de plafonner les capacités de stockage sauf situations exceptionnelles et travaux du Grand Paris Express.....

 

Les riverains des décharges

de Claye-Souilly, Fouju, Isles les Meldeuses et Soignolles

apprécieront

 

Lien vers le Projet Plan déchets IDF qui va être mis au vote les 21 et 22/11/2019
https://www.iledefrance.fr/PRPGD

 

 

Lien vers la liste des élus du 77 appelés à voter ce plan

https://www.iledefrance.fr/elus?field_nom_value=&political_groups_filter=All&field_departement_election_value=1

 

 

 

 

 

Paru dans la Lettre A :

Edition 14/11/2019

Région IDF : Valérie Pécresse cherche à compenser des pertes de recettes en 2020

 

L'édile francilienne Valérie Pécresse voit son budget amputé de 275 millions d'euros en 2020 du fait de la réforme de la taxe d'apprentissage. De son côté, Matignon entretient le flou sur les compensations financières dont pourrait bénéficier la collectivité.... 

 

 

https://www.lalettrea.fr/action-publique_collectivites-et-territoires/2019/11/14/region-idf--valerie-pecresse-cherche-a-compenser-des-pertes-de-recettes-en-2020,108381615-ar1

 

Partager cet article

Repost0
15 avril 2019 1 15 /04 /avril /2019 12:58
Projet Plan Déchets IDF : le groupe Alternative Ecologique et Sociale du Conseil Régional IDF a rencontré samedi dernier les associations du nord 77

 

 

C’est sous l’impulsion de Bénédicte Monville, l’élue de Seine et Marne, que plusieurs conseillers régionaux du groupe Alternative Ecologique et Sociale d’IDF sont venus à la rencontre des associations du nord 77, parmi eux, le président de leur groupe Mounir Satouri.

 

Leur but était de permettre aux associations de défense de l’environnement  d’exprimer leurs attentes, afin de les faire remonter auprès des élus régionaux, dans le cadre du futur plan déchets d’IDF.

 

Une initiative appréciée des associations du nord 77 alors que Valérie Pécresse n’avait pas souhaité les inviter aux réunions de concertation projet Plan Déchets IDF.

 

 

Julien Proffit

Un conseiller régional 

aux abonnés absents ?

 

Pourtant ADENCA avait tenté, sans succès, de faire remonter les demandes des riverains des décharges, incinérateurs  auprès de Julien Proffit (LR) (1) conseiller régional IDF et élu au conseil municipal de Claye-Souilly.

 

Un élu qui n'a jamais répondu aux sollicitations de notre association.

 

Cet avocat parisien, fils d'un agriculteur de Messy, semble bien loin des préoccupations des populations du 77 dont il est censé défendre les intérêts.(2)

 

 

Dans le cadre du futur plan déchets d'IDF, nous souhaitons que d’autres élus du conseil régional d’IDF viennent à la rencontre des associations du nord 77 afin de les écouter enfin.

 

 

 

(1) https://www.iledefrance.fr/la-region/elus/julien-proffit

(2) http://www.proffitchantrier.com/proffit-chantrier-equipe.html

Partager cet article

Repost0
11 avril 2019 4 11 /04 /avril /2019 18:52

Dans le projet de Plan déchets IDF de Valérie Pécresse sont détaillés les sites recevant des déchets qui devraient s'étendre ou se créer en 77.

 

N'espérez pas que l'une des décharges d'ordures ménagères ou de déchets dangereux situées près de chez vous ferme, ce n'est pas à l'ordre du jour, elles devraient toutes s'étendre ou se transformer.

 

A Claye-Souilly, en plus de l'extension de la décharge d'ordures ménagères  ce serait une installation de méthanisation industrielle qui pourrait s'implanter.

 

A Soignolles en plus de l'extension de la décharge d'ordures ménagères ce serait une 3ème décharge de déchets dangereux en 77 qui pourrait s'implanter.

 

Quant à Isles les Meldeuses,en plus de l'extension de la décharge d'ordures ménagères, devrait s'implanter :

- une décharge ISDI

- une installation de traitement de terres polluées

- une installation de traitement de mâchefers.

 

A Bailly-Romainvilliers ce serait une installation de méthanisation industrielle qui devrait s'implanter.

 

 

 

Les ordures des autres

 il faut bien les mettre quelque part

il semble qu'une fois de plus 

 ce sera 

près chez vous.

 

PLAN DECHETS IDF : les projets pour le nord 77, recevoir encore plus d'ordures des autres

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2019 2 15 /01 /janvier /2019 19:01

 

 

Pour semble-t-il rendre service aux régions françaises qui ne possèdent pas de décharges de déchets dangereux et n'en veulent pas, comme notamment les Hauts de France, Valérie Pécresse est favorable à l’implantation de 2 nouvelles décharges de déchets dangereux en Seine et Marne. 

 

 Ce n'est pas dans les Yvelines, le département de Valérie Pécresse, que ces décharges devraient être implantées mais en Seine et Marne dans ce département qui possède déjà à Villeparisis l’une des plus importantes décharges de déchets dangereux de France Suez, classée Seveso à Hauts Risques.

 

L’un des projets se trouve à environ 20 kms de Villeparisis, Terzeo Villenoy/ Isles les Villenoy, tant qu’à faire, c’est mieux de concentrer les ordures des autres sur un territoire aussi réduit que le nord-ouest 77.

 

Quant au second projet, c’est Suez qui souhaite le porter, mais l’industriel ne dit pas où, cela pourrait bien être encore au nord ouest 77, à quelques dizaines de kilomètres de Villeparisis.

 

Nous reviendrons vers vous dès que le dossier de demande d’autorisation sera déposé à la préfecture, ce qui ne devrait pas tarder.

 

 

Pour en revenir au projet plan déchets IDF :

 

- Valérie Pécresse n’a organisé aucunes réunions d’information à destination des populations.

 

-Valérie Pécresse n’a pas invité les associations de riverains des décharges et incinérateurs du 77 aux diverses réunions qu’elle a organisées.    

 

 

 

C’est ladite concertation à la française 

 

 

Circulez y’a rien à voir

 

D’autres décident pour vous.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
27 juillet 2018 5 27 /07 /juillet /2018 18:46

 

 

 

Les départements des Hauts de France : l’Oise, l’Aisne, le Nord, le Pas de Calais et la Somme ne possèdent pas de décharges de déchets dangereux et ne semblent pas souhaiter en implanter chez eux.

 

Depuis des décennies leurs déchets dangereux les Hauts de France les envoient en Ile de France et notamment à Villeparisis.

 

Les tonnages en provenance des Hauts de France représentent en moyenne entre 20 et 25% des déchets dangereux réceptionnés à Villeparisis, alors que ceux provenant de Seine et Marne ne représentent que 4 à 8 %.

 

Avec le Grand Paris, Valérie Pécresse va avoir besoin de stocker des déchets « dits inertes » dans d’autres régions, les Hauts de France semblent près « à accueillir » ces déchets dans leurs décharges ISDI et leurs carrières mais en contrepartie vont-ils demander de continuer à enterrer leurs déchets dangereux en IDF ?

 

Valérie Pécresse devra-t-elle imposer l’implantation d’une autre décharge de déchets dangereux en Seine et Marne ou prévoir l’extension de celle de Villeparisis pour continuer à rendre service aux Hauts de France ?

 

 

Un peu de pédagogie à la française :

 

 

Les ordures des autres

il faut bien les enterrer quelque part 

 pourquoi pas chez vous.

 

C’est le principe

de ladite « solidarité inter régionale »

 

 

 

Partager cet article

Repost0
20 avril 2018 5 20 /04 /avril /2018 09:59

 

 

Un peu de pédagogie à la française :

 

 

ORDURES :

Qu’est-ce que

ladite

« solidarité inter régionale » ?

 

 

C’est vous faire comprendre que vous devez accepter,  de laisser enterrer près de chez vous, les ordures que les autres ne veulent pas enterrer chez eux.

 

 

 

Les 2 décharges de déchets dangereux d’IDF de Villeparisis et Guitrancourt ne suffiront pas à absorber les déchets dangereux  du Grand Paris, de l’Ile de France et des autres régions qui n’ont pas ce type de décharge  sur leur territoire.

 

Alors soit les autres régions ouvrent des décharges de déchets dangereux sur leur territoire,mais elles n’en ont pas trop envie (Hauts de France, Centre Val de Loire, Nouvelle Aquitaine, Auvergne Rhône Alpes, Paca, Corse)

 

Soit Valérie Pécresse peut imposer dans son futur plan déchets, au titre de la « solidarité inter régionale » l’ouverture de nouvelles décharges en IDF pour, entre autres, enterrer les déchets dangereux d’autres régions.

 

 

 

Ce pourrait être plutôt en Seine et Marne !

Là-bas

ils sont habitués à recevoir

les ordures des autres

 

 

 

Plusieurs exploitants de déchets sont partant :

 

- au nord-ouest 77,  Terzeo propose son site de Villenoy/Isles les Villenoy et une décharge ISDD de la surface de près de 9 terrains de foot, une paille.

 

- au sud 77 un exploitant vient d’acquérir un terrain et souhaiterait que le Conseil Régional valide l’emplacement pour y implanter une décharge de déchets dangereux.

 

 

 

Il semblerait que des tractations soient en cours

 mais sans vous.

 

 

 

 

 

En blanc les régions qui n'ont pas de déchaarges de déchets dangereux

En blanc les régions qui n'ont pas de déchaarges de déchets dangereux

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2017 5 10 /11 /novembre /2017 11:36

 

Au 1er janvier 2017

 

l'ETAT avait autorisé

le déversement dans les décharges ISDI

 de gravats BTP et autres déchets  "dits inertes"

 comme suit :

 

- 77 % pour la Seine et Marne (59% pour le seul nord-ouest 77 + 18% pour le reste du 77)

-  6 %  pour l'Essonne

-  8 % pour les Yvelines

-  9 % pour le Val d'Oise

 

 

 

Une "dite concertation" sur ce futur plan déchets IDF est organisée actuellement, à laquelle Valérie Pécresse n'a invité aucunes associations environnementales du 77.

 

Il serait mal venu que les riverains des décharges du 77 viennent geindre dans ces réunions, polluer le débat et contrarier les professionnels du BTP, les démolisseurs  et les exploitants de décharges.

 

 

L'ETAT autorise les décharges ISDI du 77 à recevoir 77% des gravats BTP et autres déchets inertes déversés en IDF
L'ETAT autorise les décharges ISDI du 77 à recevoir 77% des gravats BTP et autres déchets inertes déversés en IDF

Partager cet article

Repost0
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 14:02

 

 

 

 

C’est ladite concertation

à la française

 

 

Chantal Jouanno invite qui elle veut aux réunions de concertation plan déchets IDF.

 

Elle n’a pas souhaité inviter les riverains des décharges et incinérateurs de Seine et Marne, mais nous n’avons rien à dire : c’est la loi.

 

Que la loi soit juste ou injuste, vous n’avez pas à discuter, vous les « petites gens » qui vivez au bord des décharges et incinérateurs.

 

 

 

 

Etes-vous considéré

comme

« des gens qui ne sont rien » ?

 

 

A vous de juger

 

 

 

 

Paru sur le site Ordif :

Plan régional: Installations de la Commission Consultative d’Élaboration et de Suivi

 

Le Conseil Régional d'Île-de-France a accueilli le 26 juin dans son hémicycle la première réunion de la Commission chargée du plan régional de prévention et de gestion des déchets.

 

La première Commission Consultative d’Elaboration et de Suivi  du Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchetss’est tenue lundi 26 juin 2017, sous la présidence de la Vice-Présidente du Conseil Régional d’Île-de-France, Chantal Jouanno, en présence du Directeur Régional de la DRIEE, Jérôme Goellner, de la Directrice régionale de l’ADEME Île-de-France, Joëlle Colosio, du Président de l'ORDIF, Jean-Philippe Dugoin Clément, du directeur de l'environnement de la Région Ile-de-France, Dominique Gamon,  du Coordinateur du Développement Durable de la CRMA, Timothée Vial, d’Emmaüs Défi, Hugo Arnaud et de la Fédération Régionale des Travaux Publics d’Île-de-France, Vincent Grosshenny.

 

Cette réunion de lancement a été l’occasion d’expliquer le rôle de cette commission, mais également les modalités d’élaboration et le fonctionnement de ce nouveau plan. Des illustrations concrètes sont venues compléter cette concertation permettant à la région de se mettre en perspective vis-à-vis des grands enjeux et de rendre concomitant la dynamique d’élaboration du plan par sa mise en œuvre opérationnelle dès que possible.

À l’ordre du jour notamment la présentation de la démarche de planification des déchets d’Île-de-France, le rôle- les messages et l’implication de l’état ou de l’ADEME dans l’élaboration du PRPGD, des illustrations de thématiques prioritaires et la mise en perspective des grands enjeux avec le rappel de la situation de l’Île-de-France par rapport aux objectifs de la loi Transition Énergétique pour la Croissance Verte (TECV) ; et des focus sur les entreprises artisanales de la réparation en Île-de-France, le développement des collectes de proximitéou encore sur les enjeux de la planification et de la gestion des déchets des travaux publics.

 

 

La Région Île-de-France a réuni le 2 décembre 2016 l’ensemble des acteurs du secteur des déchets autour du lancement de la nouvelle planification régionale de prévention et gestion des déchets en faveur de l’économie circulaire. Une conférence intitulée « Economie circulaire et objectif « zéro déchet » : quels enjeux et quelle ambition pour l’Île-de-France ? » était organisée à cette occasion. Pour en savoir plus

 

http://www.ordif.com/article/plan-regional-installations-de-la-commission-consultative-delaboration-et-de-suivi

 

 

Partager cet article

Repost0
18 mai 2017 4 18 /05 /mai /2017 12:09

 

 

A la lecture de la déclaration d’intérêts, du 10/2/2016, de Valérie Pécresse à La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP)(1), on s’aperçoit que l’élue possède 10 000 actions dans le groupe Imerys.

 

Pour extrait :

Plan déchets IDF et conflits d’intérêts ?  Valérie Pécresse doit s’expliquer

 

le site zone bourse indique, pour extrait :

 

Cette valeur fait-elle partie de nos sélections des meilleures sociétés cotées ?

IMERYS : résultat courant net en hausse de 6% en 2016

16/02/2017 | 09:04

« Imerys a réalisé en 2016 un résultat net part du groupe de 292,8 millions d'euros contre 68,4 millions en 2015…... Le groupe va verser un dividende de 1,87 euro par action, en hausse de 6,9%. » (2)

 

 

Ce qui permet  pour 10 000 actions de recevoir 18 700 € en 2017.

 

 

 

Imerys est une multinationale minière, spécialisée dans l’extraction et la transformation des métaux rares, elle exploite l’argile dans 5 villages ruraux de  Seine et Marne.

 

Nom établissement

Code postal

Commune

Régime

Statut Seveso

IMERYS CERAMICS FRANCE

77160

CHALAUTRE LA PETITE

Autorisation

Non Seveso

IMERYS CERAMICS FRANCE

77160

POIGNY

Autorisation

Non Seveso

IMERYS CERAMICS FRANCE

77171

SOURDUN

Autorisation

Non Seveso

IMERYS CERAMICS FRANCE

77650

ST LOUP DE NAUD

Autorisation

Non Seveso

IMERYS CERAMICS FRANCE

77650

STE COLOMBE

Autorisation

Non Seveso

 

5 carrières/décharges remblayées par des déchets « dits inertes » comme vous le montre le plan qui suit, issu du projet Predec 2014. (3)

 

Extrait projet PREDEC,  emplacement des carrières/décharges Imerys entouré en rouge par Adenca

Extrait projet PREDEC, emplacement des carrières/décharges Imerys entouré en rouge par Adenca

 

Plan déchets IDF

et

conflits d’intérêts ?

 

 

 

Pourquoi Valérie Pécresse invite aux réunions concertation Plan déchets IDF  2 fédérations de carriers dans lesquelles des membres d’IMERYS siègent au conseil d’administration (L’UNICEM et l’UNPG) ?

 

Pourquoi Valérie Pécresse n’invite aux réunions concertation Plan déchets IDF  aucunes associations environnementales de Seine et Marne ?

 

 

 

Pour le savoir nous vous conseillons

de contacter

vos conseillers régionaux :

 

Il s’agit de :

Mme Anne CHAIN-LARCHÉ (LR)

Maire St Denis les Rebais, vice présidente du Conseil Régional chargée de la ruralité et de l’agriculture

Mme Marie-Pierre Badré (LR) Adjointe au Maire de Couilly Pont aux Dames

M. Gilles Battail (LR) Maire deDammarie les Lys

M. Joffrey BOLLÉE (FN)

M. Pierre CHERRIER (FN) de la Celle St Cloud (92)

Adjoint au maire de Montereau Fault YonM. James CHERON (UDI) ne

Mme Aurélie COURNET (FN) de Paris

M. Gilbert CUZOU (PS) de Paris

M. Benoît CHEVRON (LR) de Villiers St Georges, Président de la Fédération Départementale des Chasseurs

M. Bertrand DUTHEIL DE LA ROCHERE (FN)

Mme Sylvie FUCHS (FDG) Conseillère municipale de Roissy en Brie

M. François Kalfon (PS ) Conseiller municipal Melun

M. Éric Jeunemaître (LR) Adjoint au maire de Provins

Mme Sylvie MONCHECOURT (UDI) Maire de Montigny sur Loing

Mme Laure-Agnès MOLLARD-CADIX (UDI) Conseillère municipale de Combs la Ville

Mme Bénédicte MONVILLE de CECCO Conseillère municipale de Melun

M. Jean-Paul Planchou (PS ) Ancien maire de Chelles

M. Julien PROFFIT (LR) Conseiller Municipal de Claye-Souilly

Mme Hamida Rezeg (LR) Adjointe au maire de Meaux

MmeRoseline Sarkissian (PS) Conseillère municipale de Fontainebleau

Membre de la commission Environ
nement, aménagement du territoire

Claudi Mmene Thomas (LR) Adjointe au maire de Chelles

Mme Béatrice TROUSSARD (FN) conseillère municipale de Chelles

Maire de Fontai M. Frédéric Valletoux (LR)nebleau

Mme Thi Hong Chau VAN (CD) Adjointe au maire de Bussy Saint Georges

 

 

(1) http://www.hatvp.fr/livraison/dossiers/pecresse-valerie-di-region-11.pdf

(2) http://www.zonebourse.com/IMERYS-4660/actualite/IMERYS-resultat-courant-net-en-hausse-de-6-en-2016-23886163/

(3) https://www.iledefrance.fr/sites/default/files/mariane/RAPCR32-14DEL.pdf

 

Pour  aller plus loin :

https://www.terresacree.org/actualites/1643/actualite-france-dans-le-lot-l-etat-cede-70-ha-de-vergers-a-graines-a-une-multinationale-pour-destruction-119272

http://cqfd-journal.org/Projet-inutile-Gypaete-contre

http://sortirdunucleaire.org/Solidarite-contre-le-projet-d-une

http://multinationales.org/Une-entreprise-miniere-francaise-accusee-de-semer-la-desolation-en-Amazonie

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2017/02/13/un-talc-tout-en-douceur-dans-la-guerre-des-talibans_5078682_3216.html

Partager cet article

Repost0

Recherche