Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 14:02

 

 

 

 

C’est ladite concertation

à la française

 

 

Chantal Jouanno invite qui elle veut aux réunions de concertation plan déchets IDF.

 

Elle n’a pas souhaité inviter les riverains des décharges et incinérateurs de Seine et Marne, mais nous n’avons rien à dire : c’est la loi.

 

Que la loi soit juste ou injuste, vous n’avez pas à discuter, vous les « petites gens » qui vivez au bord des décharges et incinérateurs.

 

 

 

 

Etes-vous considéré

comme

« des gens qui ne sont rien » ?

 

 

A vous de juger

 

 

 

 

Paru sur le site Ordif :

Plan régional: Installations de la Commission Consultative d’Élaboration et de Suivi

 

Le Conseil Régional d'Île-de-France a accueilli le 26 juin dans son hémicycle la première réunion de la Commission chargée du plan régional de prévention et de gestion des déchets.

 

La première Commission Consultative d’Elaboration et de Suivi  du Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchetss’est tenue lundi 26 juin 2017, sous la présidence de la Vice-Présidente du Conseil Régional d’Île-de-France, Chantal Jouanno, en présence du Directeur Régional de la DRIEE, Jérôme Goellner, de la Directrice régionale de l’ADEME Île-de-France, Joëlle Colosio, du Président de l'ORDIF, Jean-Philippe Dugoin Clément, du directeur de l'environnement de la Région Ile-de-France, Dominique Gamon,  du Coordinateur du Développement Durable de la CRMA, Timothée Vial, d’Emmaüs Défi, Hugo Arnaud et de la Fédération Régionale des Travaux Publics d’Île-de-France, Vincent Grosshenny.

 

Cette réunion de lancement a été l’occasion d’expliquer le rôle de cette commission, mais également les modalités d’élaboration et le fonctionnement de ce nouveau plan. Des illustrations concrètes sont venues compléter cette concertation permettant à la région de se mettre en perspective vis-à-vis des grands enjeux et de rendre concomitant la dynamique d’élaboration du plan par sa mise en œuvre opérationnelle dès que possible.

À l’ordre du jour notamment la présentation de la démarche de planification des déchets d’Île-de-France, le rôle- les messages et l’implication de l’état ou de l’ADEME dans l’élaboration du PRPGD, des illustrations de thématiques prioritaires et la mise en perspective des grands enjeux avec le rappel de la situation de l’Île-de-France par rapport aux objectifs de la loi Transition Énergétique pour la Croissance Verte (TECV) ; et des focus sur les entreprises artisanales de la réparation en Île-de-France, le développement des collectes de proximitéou encore sur les enjeux de la planification et de la gestion des déchets des travaux publics.

 

 

La Région Île-de-France a réuni le 2 décembre 2016 l’ensemble des acteurs du secteur des déchets autour du lancement de la nouvelle planification régionale de prévention et gestion des déchets en faveur de l’économie circulaire. Une conférence intitulée « Economie circulaire et objectif « zéro déchet » : quels enjeux et quelle ambition pour l’Île-de-France ? » était organisée à cette occasion. Pour en savoir plus

 

http://www.ordif.com/article/plan-regional-installations-de-la-commission-consultative-delaboration-et-de-suivi

 

 

Repost 0
18 mai 2017 4 18 /05 /mai /2017 12:09

 

 

A la lecture de la déclaration d’intérêts, du 10/2/2016, de Valérie Pécresse à La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP)(1), on s’aperçoit que l’élue possède 10 000 actions dans le groupe Imerys.

 

Pour extrait :

Plan déchets IDF et conflits d’intérêts ?  Valérie Pécresse doit s’expliquer

 

le site zone bourse indique, pour extrait :

 

Cette valeur fait-elle partie de nos sélections des meilleures sociétés cotées ?

IMERYS : résultat courant net en hausse de 6% en 2016

16/02/2017 | 09:04

« Imerys a réalisé en 2016 un résultat net part du groupe de 292,8 millions d'euros contre 68,4 millions en 2015…... Le groupe va verser un dividende de 1,87 euro par action, en hausse de 6,9%. » (2)

 

 

Ce qui permet  pour 10 000 actions de recevoir 18 700 € en 2017.

 

 

 

Imerys est une multinationale minière, spécialisée dans l’extraction et la transformation des métaux rares, elle exploite l’argile dans 5 villages ruraux de  Seine et Marne.

 

Nom établissement

Code postal

Commune

Régime

Statut Seveso

IMERYS CERAMICS FRANCE

77160

CHALAUTRE LA PETITE

Autorisation

Non Seveso

IMERYS CERAMICS FRANCE

77160

POIGNY

Autorisation

Non Seveso

IMERYS CERAMICS FRANCE

77171

SOURDUN

Autorisation

Non Seveso

IMERYS CERAMICS FRANCE

77650

ST LOUP DE NAUD

Autorisation

Non Seveso

IMERYS CERAMICS FRANCE

77650

STE COLOMBE

Autorisation

Non Seveso

 

5 carrières/décharges remblayées par des déchets « dits inertes » comme vous le montre le plan qui suit, issu du projet Predec 2014. (3)

 

Extrait projet PREDEC,  emplacement des carrières/décharges Imerys entouré en rouge par Adenca

Extrait projet PREDEC, emplacement des carrières/décharges Imerys entouré en rouge par Adenca

 

Plan déchets IDF

et

conflits d’intérêts ?

 

 

 

Pourquoi Valérie Pécresse invite aux réunions concertation Plan déchets IDF  2 fédérations de carriers dans lesquelles des membres d’IMERYS siègent au conseil d’administration (L’UNICEM et l’UNPG) ?

 

Pourquoi Valérie Pécresse n’invite aux réunions concertation Plan déchets IDF  aucunes associations environnementales de Seine et Marne ?

 

 

 

Pour le savoir nous vous conseillons

de contacter

vos conseillers régionaux :

 

Il s’agit de :

Mme Anne CHAIN-LARCHÉ (LR)

Maire St Denis les Rebais, vice présidente du Conseil Régional chargée de la ruralité et de l’agriculture

Mme Marie-Pierre Badré (LR) Adjointe au Maire de Couilly Pont aux Dames

M. Gilles Battail (LR) Maire deDammarie les Lys

M. Joffrey BOLLÉE (FN)

M. Pierre CHERRIER (FN) de la Celle St Cloud (92)

Adjoint au maire de Montereau Fault YonM. James CHERON (UDI) ne

Mme Aurélie COURNET (FN) de Paris

M. Gilbert CUZOU (PS) de Paris

M. Benoît CHEVRON (LR) de Villiers St Georges, Président de la Fédération Départementale des Chasseurs

M. Bertrand DUTHEIL DE LA ROCHERE (FN)

Mme Sylvie FUCHS (FDG) Conseillère municipale de Roissy en Brie

M. François Kalfon (PS ) Conseiller municipal Melun

M. Éric Jeunemaître (LR) Adjoint au maire de Provins

Mme Sylvie MONCHECOURT (UDI) Maire de Montigny sur Loing

Mme Laure-Agnès MOLLARD-CADIX (UDI) Conseillère municipale de Combs la Ville

Mme Bénédicte MONVILLE de CECCO Conseillère municipale de Melun

M. Jean-Paul Planchou (PS ) Ancien maire de Chelles

M. Julien PROFFIT (LR) Conseiller Municipal de Claye-Souilly

Mme Hamida Rezeg (LR) Adjointe au maire de Meaux

MmeRoseline Sarkissian (PS) Conseillère municipale de Fontainebleau

Membre de la commission Environ
nement, aménagement du territoire

Claudi Mmene Thomas (LR) Adjointe au maire de Chelles

Mme Béatrice TROUSSARD (FN) conseillère municipale de Chelles

Maire de Fontai M. Frédéric Valletoux (LR)nebleau

Mme Thi Hong Chau VAN (CD) Adjointe au maire de Bussy Saint Georges

 

 

(1) http://www.hatvp.fr/livraison/dossiers/pecresse-valerie-di-region-11.pdf

(2) http://www.zonebourse.com/IMERYS-4660/actualite/IMERYS-resultat-courant-net-en-hausse-de-6-en-2016-23886163/

(3) https://www.iledefrance.fr/sites/default/files/mariane/RAPCR32-14DEL.pdf

 

Pour  aller plus loin :

https://www.terresacree.org/actualites/1643/actualite-france-dans-le-lot-l-etat-cede-70-ha-de-vergers-a-graines-a-une-multinationale-pour-destruction-119272

http://cqfd-journal.org/Projet-inutile-Gypaete-contre

http://sortirdunucleaire.org/Solidarite-contre-le-projet-d-une

http://multinationales.org/Une-entreprise-miniere-francaise-accusee-de-semer-la-desolation-en-Amazonie

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2017/02/13/un-talc-tout-en-douceur-dans-la-guerre-des-talibans_5078682_3216.html

Repost 0
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 18:22
Plan Déchets IDF : riverains des décharges, taisez-vous c’est la région IDF qui décide !

 

Valérie Pécresse a pris un arrêté en date du 6/3/2017 afin de nommer les membres de la commission d’élaboration et de suivi du futur plan déchets d’Ile de France.

 

Riverains des installations de déchets de Seine et Marne vous ne serez pas invités à la table de la concertation car  Valérie Pécresse  ne l’a pas souhaité et comme c’est elle qui décide.

 

C’est ladite

« concertation à la française »

 

Par contre Valérie Pécresse a préféré inviter,  en nombre, les industriels du déchet et du BTP, ils seront représentés par 33 syndicats fédérations et associations de démolisseurs ou producteurs de déchets ou maître d’ouvrage ou exploitants de décharges.....

 

Quant aux associations régionales ou nationales, elles seront seulement  huit : 3 pour la défense de l’environnement, 3 pour la défense des consommateurs et 2 pour le secteur du réemploi.

 

Il en sera de même pour les élus du conseil régional, sur 16 élus pour l’IDF Valérie Pécresse  n’en choisira que deux pour représenter le 77 :

- Mme  Roseline Sarkissian

- Mme Sylvie Fuchs.

 

Par contre les Yvelines, l’Essonne et le Val de Marne, en auront 3 chacun.

 

 

La Seine et Marne au service de l’Ile de France !

 

C’est à partir des années 1960 que la situation se dégrade pour la Seine et Marne quand le Général de Gaulle  décide de créer par ordonnance le district de Paris (devenu la Région IDF). C’est Paul Delouvrier qui sera chargé de réorganiser cette région.

 

Pour faire court :

- Il fallait soulager Paris de ses industries polluantes que l’on envoya pour  grande partie vers l’Est Parisien : la Seine St Denis et la Seine et Marne.

 

- Il fallait soulager Paris de ses logements insalubres, ce pourquoi on créa les villes nouvelles, ce qui permis d’envoyer les populations modestes vivre en grande banlieue pour favoriser  l’accueil des populations aisées dans la capitale.

 

Mais il y avait aussi le problème des ordures, il fallait bien les déverser quelque part, ce sera en majorité  dans l’est parisien au nord-ouest 77 et dans le Val d’Oise, dans les trous des carrières       « une aubaine ».

 

Taisez-vous, c’est la région qui décide !

 

Pour éviter les contestations l’ETAT imposera un plan déchets au niveau régional en IDF.

C’est le Conseil Régional IDF qui décidera alors qu’ailleurs ce sera les départements.

 

 

 

 

Repost 0
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 13:51
Valérie Pécresse a-t-elle vraiment déposé un recours contre l’annulation du PREDEC ?

 

Le PREDEC qui devait interdire l’implantation de décharge ISDI en Seine et Marne jusqu’à Juin 2018 a été annulé par le tribunal administratif en date du 9/3/2017.

 

La présidente du Conseil Régional, a grand renfort de médias, avait indiqué vouloir déposer un recours contre l’annulation  par le tribunal administratif du PREDEC, mais à ce jour nous n’en savons pas plus.

 

 

Etait-ce un effet d’annonce

ou

Valérie Pécresse

déposera-t-elle vraiment ce recours ?

 

Nous n’en savons rien

 

 

Ce que nous savons c’est qu’elle n’a plus que quelques jours pour le faire, la date butoir étant le 9/5/2017.

 

Ce que nous savons c’est que Chantal Jouanno, vice présidente du CR IDF chargée de l’environnement, n’a toujours pas souhaité nous recevoir pour nous fournir des informations sur ce dossier.

 

Une situation plutôt inquiétante.

 

 

Nous vous conseillons de contacter

vos conseillers régionaux

pour plus d’informations.

 

 

 

Il s’agit de :

Mme Anne CHAIN-LARCHÉ (LR)

Maire St Denis les Rebais, vice présidente du Conseil Régional chargée  de la ruralité et de l’agriculture

Mme Marie-Pierre Badré (LR) Adjointe au Maire de Couilly Pont aux Dames

M. Gilles Battail (LR) Maire deDammarie les Lys

M. Joffrey BOLLÉE (FN)

M. Pierre CHERRIER (FN) de la Celle St Cloud (92)

M. James CHERON (UDI) Adjoint au maire de Montereau Fault Yonne

Mme Aurélie COURNET (FN) de Paris

M. Gilbert CUZOU   (PS) de Paris

M. Benoît CHEVRON (LR) de Villiers St Georges, Président de la Fédération Départementale des Chasseurs

M. Bertrand DUTHEIL DE LA ROCHERE (FN)

Mme Sylvie FUCHS (FDG) Conseillère municipale  de Roissy en Brie

M. François Kalfon (PS ) Conseiller municipal Melun

M. Éric Jeunemaître (LR) Adjoint au maire de Provins

Mme Sylvie MONCHECOURT (UDI) Maire de Montigny sur Loing

Mme Laure-Agnès MOLLARD-CADIX (UDI) Conseillère municipale de Combs la Ville       

Mme Bénédicte MONVILLE de CECCO Conseillère municipale de Melun

M. Jean-Paul Planchou (PS ) Ancien maire de Chelles

M. Julien PROFFIT (LR) Conseiller Municipal de Claye-Souilly

Mme Hamida Rezeg (LR) Adjointe au maire de Meaux

 

MmeRoseline Sarkissian (PS) Conseillère municipale de Fontainebleau

Membre de la commission Environnement, aménagement du territoire

 

Mme Claudine Thomas (LR) Adjointe au maire de Chelles

Mme Béatrice TROUSSARD (FN) conseillère municipale de Chelles

M. Frédéric Valletoux (LR) Maire de Fontainebleau 

Mme Thi Hong Chau VAN (CD) Adjointe au maire de Bussy Saint Georges

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 09:56
Les petites réunions « entre amis » du Conseil Régional  IDF avec  les industriels des déchets et le CD 77 !

 

 

Le futur plan déchets d’Ile de France est en cours d’élaboration, le conseil régional organise de petites réunions « entre amis » avec les industriels des déchets BTP, les carriers, les recycleurs, les démolisseurs …., la dernière a eu lieu en décembre dernier.

 

Qui représente

les populations du nord-ouest 77 ?

 

A notre connaissance personne.

 

Le Conseil Régional IDF invite qui il veut à participer à ce semblant de concertation.

 Valérie Pécresse et Chantal Jouanno ne vont tout de même pas inviter des trouble fêtes, ces associations qui comme Adenca se battent sans relâche pour faire entendre la voix des riverains des sites polluants traitant les ordures.

 

C’est la dite «  concertation à la française »

Les autres décident pour vous

 

 

Ironie du sort, la dernière réunion de 2016, plan déchets BTP (qui remplacera le PREDEC) réunissait entre autres le conseil régional IDF, le Conseil départemental 77...et les industriels suivants :

 

- Sofrat une entreprise dont Roissy en Brie ne voulait pas et que le préfet n’a pas autorisé à implanter une ISDI à Chaumes en Brie (1)

 

- le Group Paprec autorisé à exploiter une décharge ISDI à Villevaudé (Terralia) qui a été fermée à la suite d’une pollution et n’est toujours pas rouverte

 

-Yprema une entreprise de recyclage de déchets du BTP qui ces dernières années a reçu plusieurs mises en demeure de la préfecture  pour non respect de la législation sur ses sites Lagny sur Marne et Emerainville

 

- Veolia qui exploite une décharge ISDI à Fresnes sur Marne

- Cemex qui exploite une décharge ISDI à Marolles sur Seine

- Suez qui exploite la décharge de déchets dangereux de Villeparisis

- Placoplatre qui exploite les carrières /décharges de Villeparisis, le Pin, Villevaudé…..

 

 

Sans oublier l’Union Nationale des Exploitants de Déchets d’IDF, représentée par son président Albert Zamuner du groupe Colas/Cosson qui est intervenu dans un article du Parisien 77 pour vanter l’implantation de la décharge/recyclage de déchets dangereux Terzeo à Villenoy/Isles les Villenoy.

 

 

(1) http://www.leparisien.fr/seine-et-marne/la-ville-bloque-l-arrivee-de-l-entreprise-de-concassage-24-05-2005-2005974531.php

http://www.seine-et-marne.gouv.fr/content/download/8281/52438/file/ARP_ISDI_refus_Chaumes_Ste_Sofrat.pdf

 

 

Paru dans le Parisien 77 :

Isles-lès-Villenoy : 35 M€ investis pour recycler les terres polluées du BTP

>Île-de-France & Oise>Seine-et-Marne>Isles-lès-Villenoy|Valentine Rousseau|11 juillet 2016, 19h56|

 

 

Savez-vous ce que deviennent les milliers de m3 de terres évacuée pour construire logements et autre parking ? Les sols issus des chantiers du BTP sont aujourd’hui enfouis dans les décharges sans autre forme de traitement car elles sont dites « polluées ». Un procédé qui peut sembler aberrant lorsque l’on sait que les entreprises d’Ile-de-France sont obligées d’acheter 45 % des terres dont elles ont besoin pour construire dans des carrières en province.

Mais une idée innovante va changer la donne d’ici deux ans à Isles-lès-Villenoy, dans le Pays de Meaux. La société Terzéo compte dépolluer les sols issus des chantiers et les valoriser à 75 % en les transformant en granulats naturels, qui pourront être réutilisés dans de nouvelles constructions. Terzéo a été créée par deux entreprises de travaux publics, Clamens, à Claye-Souilly et Cosson, dans le Val-d’Oise. Elle traitera 200 000 t par an de terres polluées.

« Nous travaillons à ce projet depuis cinq ans », souligne Amaury Cudeville, président de Terzéo et responsable de développement chez Clamens. Il souligne un paradoxe : « le terrassement alimente les décharges alors qu’on ouvre des carrières pour alimenter les chantiers ». Voilà pourquoi la structure qu’il préside « s’inscrit dans l’économie circulaire et les circuits courts ».

« Cette exploitation évite la création de 50 ha de carrières »

Pour s’installer, Terzéo a racheté 61 ha de terres de l’ancienne sucrerie de Villenoy et a investi 35 M€ dans la filière. Le dossier d’instruction a été déposé en préfecture le 6 juin, pour une autorisation possible d’exploitation d’ici 18 ou 24 mois. « Il est dommage d’appauvrir les gisements naturels quand on peut valoriser les terres polluées, estime Albert Zamuner, responsable du développement de Cosson. Cette exploitation évite la création de 50 ha de carrières et notre granulat recyclé sera au même prix que celui du marché. »…….

leparisien.fr

 

http://www.leparisien.fr/isles-les-villenoy-77450/isles-les-villenoy-35-meur-investis-pour-recycler-les-terres-polluees-du-btp-11-07-2016-5959985.php

 

Repost 0
31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 18:15
Le futur plan régional déchets IDF va-t-il interdire « l’accueil » en IDF de déchets de la France entière et même de l’étranger ?

 

Les conseillers régionaux d’IDF ont voté depuis des décennies pour des plans régionaux qui permettaient « l’accueil » en IDF de déchets provenant de toute la France et même de l’étranger.

 

Nous demandons aujourd’hui

que le futur

plan déchets IDF

n’autorise plus l’apport de déchets

Hors IDF.

 

L’Ile de France a suffisamment de déchets à traiter pour ne pas autoriser l’apport de déchets d’autres régions.

 

En effet comment accepter que la décharge de déchets dangereux de Villeparisis « accueille » des déchets de la France entière ?

- alors que certaines régions refusent les déchets dangereux en provenance de l’Ile de France

- alors que certaines régions comme l’Aquitaine n’ont pas de décharges de déchets dangereux et n’ont pas l’intention d’en ouvrir.

 

Quant aux déchets

BTP

ceux du Grand Paris

ne suffisent-ils pas ?

 

Pourquoi les décharges ISDI de Seine et Marne peuvent-elles recevoir des déchets « dits inertes » de la France entière ?

 

Pour soutenir les demandes des seine et marnais nous avons demandé à assister aux réunions « dites de concertation » organisées par la région IDF, mais Chantal Jouanno n’a pas souhaité nous inviter.

 

 

Comme à l’habitude

le petit peuple du nord-ouest 77

n’a pour seul droit  

que celui

de subir et se taire

surtout se taire.

 

 

 

Ne déranger pas vos élus

 ils se « concertent »

avec les industriels du déchet.

 

 

 

 

Repost 0
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 08:29

 

 

 

 

Pourquoi lors des réunions de concertation Plans Déchets ADENCA est toujours mise à l’écart par le Conseil Régional IDF ?

 

 

 

Le Conseil Régional IDF

vient de changer

mais les méthodes semblent identiques

Chantal Jouanno

ne nous invite pas

 

 

Pourtant la logique voudrait qu’ADENCA soit invitée puisque notre association  travaille depuis des années sur le dossier des déchets et se trouve dans la région la plus impactée par ces mêmes déchets, mais le Conseil Régional IDF semble préférer choisir les associations qu’il subventionne pour assister à ces réunions.

 

Des associations qui ont besoin de ces subventions pour payer leurs salariés et qui ne pourront pas en quelque sorte « mordre la main qui les nourrit ».

 

 

 

 

Paru sur le site de l’ORDIF :

 

La Région Ile-de-France travaille à un nouveau plan unique de prévention et gestion des déchets. En effet, la loi portant Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe) positionne les conseils régionaux comme entités en charge de la planification des déchets, ce qui est déjà effectif en Île-de-France depuis 2004, et modifie la compétence de planification en matière de déchets : les futurs plans de prévention et de gestion des déchets concerneront l’ensemble des déchets visés par les 4 plans précédents (PREDMA, PREDD, PREDAS et PREDEC), tout en intégrant les flux de déchets n’ayant pas encore fait l’objet de politique de planification régionale. (1)

 

 

 

(1) http://www.ordif.com/public/actualite/predec-manifeste-de-soutien.html?id=17390&rub=898

Repost 0
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 11:10

 

 

 

Pourquoi lors des réunions de concertation Plans Déchets ADENCA est toujours mise à l’écart par le Conseil Régional IDF ?

 

 

 

Le Conseil Régional IDF

vient de changer

mais les méthodes semblent identiques

Chantal Jouanno

ne nous invite pas

 

 

Pourtant la logique voudrait qu’ADENCA soit invitée puisque notre association  travaille depuis des années sur le dossier des déchets et se trouve dans la région la plus impactée par ces mêmes déchets, mais le Conseil Régional IDF semble préférer choisir les associations qu’il subventionne pour assister à ces réunions.

Des associations qui ont besoin de ces subventions pour payer leurs salariés et qui ne pourront pas en quelque sorte « mordre la main qui les nourrit ».

 

 

Paru sur le site de l’ORDIF :

 

La Région Ile-de-France travaille à un nouveau plan unique de prévention et gestion des déchets. En effet, la loi portant Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe) positionne les conseils régionaux comme entités en charge de la planification des déchets, ce qui est déjà effectif en Île-de-France depuis 2004, et modifie la compétence de planification en matière de déchets : les futurs plans de prévention et de gestion des déchets concerneront l’ensemble des déchets visés par les 4 plans précédents (PREDMA, PREDD, PREDAS et PREDEC), tout en intégrant les flux de déchets n’ayant pas encore fait l’objet de politique de planification régionale. (1)

 

 

 

(1) http://www.ordif.com/public/actualite/predec-manifeste-de-soutien.html?id=17390&rub=8986

Repost 0
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 19:07

Paru dans le Parisien 77 :

Conseil départemental : les élus unis contre les déchets du Grand Paris

Faustine Léo |  | MAJ : 

Conseil départemental : les élus unis contre les déchets du Grand Paris

Villeneuve-sous-Dammartin, juin 2014. Par endroits, le paysage de la Seine-et-Marne est modifié par ces buttes constituées de déchets de chantier.(LP/F. Lé.)

 

Le conseil départemental a adopté à l’unanimité une motion exigeant le maintien du plan de prévention et de gestion des déchets de chantier (Prédec) adopté l’an dernier par le conseil...

 

http://www.leparisien.fr/melun-77000/conseil-departemental-les-elus-unis-contre-les-dechets-du-grand-paris-01-04-2016-5678403.php

Repost 0
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 19:31

 

Paru sur le site EA Enckell Avocats :

 

mardi 22 mars 2016 18h32

Manifeste de soutien au PREDEC par les acteurs du BTP

 

Les acteurs des filières de gestion des déchets du BTP de la région ont pris connaissance du souhait du préfet Jean-François Carenco d’obtenir l’annulation du Plan régional de prévention et de gestion des déchets de chantier d’Ile-de-France (PREDEC), au motif qu’il instaure un moratoire de trois ans sur le stockage en Seine-et-Marne.

Si le plan n’apporte pas toutes les réponses aux problématiques soulevées, il a le bénéfice de donner aux acteurs régionaux un cadre structurant dans lequel ils trouvent de la visibilité par rapport à leurs investissements et de la pérennité aux emplois qu’ils créent. Ce point est particulièrement important au moment où des projets majeurs comme le Grand Paris Express ou encore la candidature de la ville à l’organisation des Jeux Olympiques 2024 sont mis en œuvre.

C'est pourquoi différents acteurs de la filière du BTP ont souhaité manifester leur soutien aux objectifs du PREDEC http://www.enckell-avocats.com/media/01/00/2026260540.pdf

 

 

 

 

 

http://www.enckell-avocats.com/archive/2016/03/22/manifeste-de-soutien-au-predec-par-les-acteurs-du-btp-5778068.html

 

Repost 0

Recherche