Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 19:13

 

Paru sur la page Facebook :

« Non à la décharge d’Isles les Villenoy »  (1)

 

 21 janv. 2015

Isles-lès-Villenoy est un charmant village de 930 habitants en Seine-et-Marne (département 77).
Traversé par le canal de l'Ourcq au nord et la Mar
ne au sud, Isles-lès-Villenoy était jusqu'à présent un village de France ou il faisait bon vivre.

 

https://www.youtube.com/watch?v=rGUTlqUZDKM

 

 

 

 

(1) https://www.facebook.com/decharge77450

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 09:14
Populations du nord-ouest 77 :
Vos impôts servent à payer la démolition des tours et la mise en décharge
Et en plus on vous impose de vivre au milieu de tous ces déchets.
 
Nouveau programme national de renouvellement urbain ANRU
2014-2024
58 projets « d’intérêt national » en Ile de France

http://www.anru.fr/


Intérêt national pour qui ?
 pas pour ceux qui vivent au milieu des décharges
de gravats du BTP
 
Combien de tours et d’immeubles vont encore être détruits dans ces nouveaux projets « d’intérêt national »
Ne seraient-ils pas plus sage de rénover les immeubles, plutôt que de les détruire ?
 
Paru sur le site de la mairie de Meaux :
Site ville de Meaux
Démolition des tours I, G et H

Le dimanche 26 juin, les tours Genêt, Hortensia et Iris ont été démolies selon la technique de l’implosion par foudroyage intégral. 
Reportage vidéo

Construites dans les années 1960, ces tours abritaient 252 logements. Leur démolition symbolise la fin des démolitions du quartier de la Pierre-Collinet, qui devient chaque jour un peu plus le quartier Dunant.

Cette démolition est la suite d’une longue série dans le quartier puisque les barres Églantine (1990), Dahlia (1997), Capucine (2000), Acacia, Bleuet (2004) et Fougères (2008) ont déjà été détruites. Dans le quartier voisin de Beauval, les caravelles Chenonceau (2002), Champagne (2005), Cheverny (2006) et Cornouailles (2007) ont également été remplacées par des logements à taille humaine.

La démolition de ces bâtiments incarne la volonté forte de la Municipalité conduite par le maire de Meaux de continuer à moderniser chacun des quartiers de Meaux. Elle s’inscrit pleinement dans le Programme de Rénovation Urbaine obtenu en 2004 pour donner un nouveau visage aux quartiers de Beauval et de Dunant et offrir une meilleure qualité de vie à leurs habitants.

Conformément aux engagements de l’équipe municipale de valoriser la mixité sociale dans tous les quartiers, 252 logements à taille humaine (maximum 4 étages) et diversifiés seront reconstruits en remplacement de ces tours.

Les services de la Ville et de Meaux Habitat préparent depuis avril 2006, date à laquelle elle a été actée, la démolition des tours G, H et I. Ainsi, les 228 familles qui habitaient ces tours ont été relogées par Meaux Habitat, en partenariat avec d’autres bailleurs meldois, entre 2008 et 2010.

Le coût total de l’opération (démolition technique, relogement, déménagements, honoraires, etc.) s’élève à 4,7 millions d’euros, financé à hauteur de 3 millions d’euros par l’ANRU et 1,7 million d’euros par Meaux Habitat.

Avec cette opération, la Municipalité fait un pas supplémentaire vers son objectif de reconquête des quartiers de Beauval et de Dunant en les arrimant définitivement au reste de la ville.

http://www.ville-meaux.fr/Demolition-des-tours-I-G-et-H.html

 

 

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 16:10

 

Les commissaires enquêteurs ont rendu le 5/1/2015 avec un mois de retard leurs conclusions.

http://debatspublics.iledefrance.fr/enquete-predec

 Ils donnent à l'unanimité un avis favorable.

 

Qu’attend M. Huchon pour faire voter rapidement ce PREDEC ?

 

Nous ne voudrions pas croire que M. Huchon attend que M. le Préfet du 77 ait donné  7 nouvelles autorisations de décharges ISDI en Seine et Marne.

 

En effet 7 dossiers sont en cours d’instruction, il s’agit de :

 

Exploitant

 Commune d’implantation - Lieudit

Sté VINCI CONSTRUCTION

MONTEREAU-SUR-LE-JARD, RUBELLES et VOISENON

Sté ROLAND

COLLÉGIEN "Parc de l'Amirault"

SETRAP

VIGNELY "La Porte aux Bergers" - "Les Sables"

SETRAP

MARCILLY "Les Vieilles Vignes"

Sté SYNEOS

FRESNES-SUR-MARNE "Parc de Fresnes"

Sté ECT

MOUSSY-LE-NEUF "La Fontaine de Brie"

Sté PICHETA

MONTGÉ-EN-GOELE "La Goële"


 

Votre maire et la communauté d’agglomération dont vous dépendez doivent donner leur avis, si vous souhaitez que ces élus donnent un avis défavorable, contactez-les d’urgence.

 

 


Partager cet article
Repost0
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 14:03

DECHARGES ANNET Les Gabots 10.10.2007 046

 

Ironie du sort quelques jours après que  M. le Préfet ait autorisé l’implantation d’une décharge ISDI à Isles Les Villenoy nous apprenons par la presse le 17 janvier dernier que les tours Auvergne et Artois de Meaux vont être démolies prochainement (1).

 

Le maître d’œuvre pour la démolition de ces tours est Meaux Habitat qui a publié en 2012  un appel d’offre au titre des marchés publics pour :

« maîtrise d'oeuvre pour la démolition par foudroyage, la déconstruction, le désamiantage et les déviations des différents réseaux (géothermie, télécoms etc...) des tours Artois et Auvergne à Meaux ».(2)

 

Le président de Meaux Habitat n’est autre que M. Jean François Parigi, également conseiller général du canton de Meaux Sud et 1er vice président de la communauté d’agglomération du Pays de Meaux (deux collectivités dont Isles les Villenoy fait partie).

 

Une position bien embarrassante pour M. Jean-François Parigi  et M. Jean-François Copé, maire de Meaux et Président de la communauté d’agglomération du Pays de Meaux à l’heure où les habitants d’Isles les Villenoy ont les yeux rivés sur eux pour savoir si la communauté d’agglomération du Pays de Meaux va déposer un recours auprès du tribunal administratif avec procédure de référé pour bloquer l’implantation de la décharge qui vient d’être autorisée sur leur commune.

 

Pour mémoire la communauté d’agglomération du pays de Meaux n’avait pas donné d’avis à la préfecture concernant les 2 projets de décharges ISDI implantées près de 2 lotissements l’un à Crégy les Meaux et l’autre à Isles les Villenoy (3), décharges qui ont été autorisées par la préfecture en 2014, alors que la communauté d’agglomération de Marne et Gondoire avait donné un avis défavorable pour l’implantation d’une décharge ISDI à Villeneuve St Denis/Jossigny, décharge qui a été refusée par la préfecture en 2014.

 
La ville de Meaux depuis 1990 a démoli plus de 12 tours (4) qui ont produit des milliers de tonnes de déchets (5) qu’il faut bien  mettre quelque part, c’est peut-être pourquoi certains élus ne s’expriment pas sur le sujet brûlant des décharges ISDI du nord-ouest 77.
 

 

 (1) http://www.leparisien.fr/espace-premium/seine-et-marne-77/les-tours-auvergne-et-artois-bientot-demolies-17-01-2015-4453103.php

(2) http://www.centraledesmarches.com/marches-publics/Meaux-Meaux-Habitat-77-maitrise-d-oeuvre-pour-la-demolition-par-foudroyage-la-deconstruction-le-desamiantage-et-les-deviations-des-differents-reseaux-geothermie-telecoms-etc-des-tours-Artois-et-Auvergne-a-Meaux/270304

(3) http://www.seine-et-marne.gouv.fr/content/download/12228/80729/file/ARP_autISDI_CREGYLESMEAUX_COSSON.pdf

 http://www.seine-et-marne.gouv.fr/content/download/14503/103446/file/ARP+autorisation+ISDI+isles+les+villenoy-+CIV.pdf

 

(4)barres Églantine (1990), Dahlia (1997), Capucine (2000), Acacia, Bleuet (2004)  Fougères (2008) Chenonceau (2002), Champagne (2005), Cheverny (2006)  Cornouailles (2007), Fougère (2008),  Genêt, Hortensia et Iris (2011)

http://www.ville-meaux.fr/Demolition-des-tours-I-G-et-H.html

http://www.meaux-habitat.fr/Notre-patrimoine/Le-Programme-de-Renovation-Urbaine#démolitions

 

(5) http://www.atome77.com/articles/1093/Quoi-de-neuf-/Demolition-tours-Genet-Hortensia-Iris-Meaux.htm

 

pour aller plus loin :

http://www.meaux-habitat.fr/Notre-organisation/Le-Conseil-d-Administration

http://www.agglo-paysdemeaux.fr/La-CAPM/Les-elus/Le-President-et-les-Vice-Presidents

https://www.youtube.com/watch?v=afDp2CNUKqQ

http://lacuisinededoria.over-blog.com/article-meaux-foudroyage-des-3-dernieres-tours-de-pierre-collinet-26-juin-77910169.html

http://www.atome77.com/articles/1093/Quoi-de-neuf-/Demolition-tours-Genet-Hortensia-Iris-Meaux.htm

file:///C:/Documents%20and%20Settings/Station/Mes%20documents/Downloads/IFA03-63.pdf

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 14:58
Paru sur le site du journal la Marne :
Isles-lès-Villenoy Contre le stockage de déchets inertes

Les habitants sont remontés contre le projet de stockage de déchets inertes présenté par la société CIV...

Dernière mise à jour : 13/01/2015 à 17:26

 

 Désormais, pour contrer le projet, les riverains doivent attendre que cet arrêté soit affiché en mairie. Ensuite, il leur restera deux mois pour tenter l’ultime tentative… « Il faudrait un recours auprès du tribunal administratif avec référé pour demander la suspension du projet. Sans ce recours présenté par l’Agglomération de Meaux, le Conseil général ou l’intervention de la ministre de l’environnement Ségolène Royal, les habitants d’Isles-lès- Villenoy risquent de voir les déchets inertes déposés au pied de chez eux, aux Murs blancs » indique Mireille Lopez, présidente de l’association Adenca (association de défense de l’environnement de Claye-Souilly et ses alentours), venue en renfort auprès des riverains.

Ces derniers s’inquiètent à plus d’un titre : cadre de vie rural menacé, nuisances liées aux nombreux passages de camions, dépréciations foncières des habitations et que dire de ces déchets inertes (des résidus de déchets de chantier) qui, selon eux, ne seraient pas contrôlés avant d’être déposés à Isles.

Plus de détails dans La Marne, édition de Meaux du 14 janvier.

Isles-lès-Villenoy, 77

 

http://www.journallamarne.fr/2015/01/15/contre-le-stockage-de-dechets-inertes/

 

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 10:19

 

 

Les entreprises SETRAP et SEV

versent des « dons »

à la commune de Trilbardou

au titre de dédommagement  pour les nuisances occasionnées

 

C’est suite à des travaux de rehaussement de terrain de la ferme des Olivettes


Certaines communes sont bien embarrassées de voir s’implanter ce type d’activité sur leur commune

d’autres acceptent des « dons » ou signent des conventions financières avec l’exploitant.


VILLEPARISIS L'ambresis 09.2012 2

      Exhaussement de terres agricoles à Villeparisis par des déchets "dits inertes"

 

Mais qu’est-ce   qu’un réhaussement ou   exhaussement de sol  agricole,  voir ce qu’en dit la préfecture de Haute Savoie ?

 

« Les exhaussements de sols à des fins d’aménagement, de réhabilitation ou de construction

Le cas particulier des aménagements à vocation agricole

D’une façon générale, les zones agricoles sont des espaces à caractère économique dédié à la production agricole qui n’ont pas vocation à servir de support à des dépôts d’inertes. Cependant, certains espaces agricoles peuvent faire l’objet de dépôt d’inertes dès lors que l’opération permet de les améliorer ou de les réhabiliter (rendre exploitable un terrain à faible potentialité de production ou mécanisable un terrain en forte pente, réunir des parcelles…). La vocation agricole à l’issue de l’aménagement doit être maintenue.

Ce type d’aménagement doit être étudié en concertation avec la chambre d’agriculture. Il est recommandé de mettre en place un acte contractuel entre le propriétaire du site, l’exploitant agricole ou son représentant (chambre d’agriculture) et le responsable du dépôt des déchets inertes. »(1)

 

 (1) « Le stockage des déchets inertes » fiche technique, édité par les services de la préfecture de Haute Savoie :

http://www.haute-savoie.gouv.fr/content/download/3358/16978/file/plaquette-stockage-dechets-150.pdf

 

 

Pour aller plus loin consulter les divers compte-rendus du conseil municipal de Trilbardou traitant de cette affaire :

 

      extrait COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 26 NOVEMBRE 2013

DON :

Rodolphe DAUVIN s’étonne d’avoir appris l’existence d’un don de 25 000 euros à la commune en lisant un panneau d’affichage. Cette information n’a pas été communiquée jusqu’alors au conseil municipal.

Monsieur le maire indique qu’il a oublié de le faire. Cependant, il précise qu’une décision du conseil l’avait autorisé en 2008 à percevoir les dons.

Par ailleurs il indique qu’un autre don de 25 000 euros devrait être à nouveau fait à la commune par la société de transport S.E.T.R.A.P. qui intervient sur TRILBARDOU pour le rehaussement du niveau des terres de la ferme des Olivettes à titre de dédommagement pour les nuisances occasionnées…..

 

http://www.mairie-trilbardou.org/CR/2013-11-26.pdf

 

extrait COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 16 DÉCEMBRE 2013

DON

Délibération n° 2013/07-05

Monsieur MEDJAD, gérant la SARL SEV (ferme des olivettes) souhaite faire un don à la commune de Trilbardou d’un montant de 25 000 euros.

Ce don est fait à titre de dédommagement pour les nuisances occasionnées par le passage des camions de la société SETRAP qui intervient sur le rehaussement des terres de la ferme des Olivettes.

 LE CONSEIL MUNICIPAL, après en avoir délibéré, DÉCIDE :

- D’ACCEPTER le don de 25 000 € de M.MEDJAD gérant de la SARL SEV (ferme des olivettes),

DÉLIBÉRATION Contre : 2 (Mme GATINEAU-SAILLANT ET MR.DAUVIN)Abstention : 1 (M.PROFFIT) Pour : 6

……..   

2/ Concerne le don de 25000€ déposé à la mairie en aôut 2013 par la Société SETRAP.

La sous -préfecture de Seine et Marne a été informée que ce chèque de 25 000€ établi à l’ordre du Trésor Public a fait l’objet d’un arrêté municipal et non d’une décision avec un manque d’information au conseil municipal.

Bien qu’une « décision » aurait dû être faite à la place d’un « arrêté », l’arrêté établi comporte exactement ce qu’aurait dû comporter la « décision », à savoir l’obligation de faire parvenir la copie au contrôle de légalité et la prévision d’information du conseil municipal. D’autre part une délibération de juin 2008 autorise Monsieur le Maire à percevoir des dons.

Réponse a été faite à la sous-préfecture l’informant de l’action prise pour remédier à l’anomalie.

http://www.mairie-trilbardou.org/CR/2013-12-16.pdf

 

 

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 10:50

 

Paris protège son eau en implantant de l’agriculture bio autour de ses captages d’eau.

 

Et en Seine et Marne que fait l’ETAT pour protéger le plus important captage d’eau à Annet sur Marne qui fournit en eau potable près de 500 000 habitants ( de Roissy en Brie à Roissy en France) ?

 

A notre connaissance l’ETAT ne  s’est pas porté acquéreur de terrains autour de ce captage pour favoriser l’agriculture bio, l’ETAT a laissé les exploitants de décharges acquérir ces terrains.

 

Les préfets qui se sont succédés ont donné encore et encore des autorisations d’implantation ou d’extension de décharges autour de ce captage ou dans le bassin versant de la Beuvronne,rivière qui se rejette en amont proche de ce captage.

 

Aujourd’hui  3 nouveaux projets de décharges sont à l’étude par les services de la préfecture dans ce bassin versant :

- Montgé en Goële

- Moussy le Neuf

- Fresnes sur Marne (à proximité de ce captage)

 

Monsieur Jean-Luc MARX , préfet de Seine et Marne, va-t-il donner un avis favorable pour l’implantation de ces 3 nouvelles décharges ou va-t-il les refuser pour préserver la ressource en eau des habitants du nord-ouest 77 ?

 

L’avenir nous le dira…….

 

beuvronne définitive pollution 1

 

 

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 10:20

 

 

Comme elle l’a fait à Paris pour les feux de cheminée, Mme Ségolène Royal peut demander au préfet du 77 d’annuler ses 2 arrêtés du 30/12/2014 autorisant l’implantation de 2 nouvelles décharges ISDI à Vaux le Pénil et Isles les Villenoy.

 

Mme Segolène Royal peut également demander au préfet du 77 de suspendre l’instruction des projets de décharges ISDI dans l’attente du vote du PREDEC.

 

Mais pour ce faire il faudrait peut-être que les élus de ce département de tous partis confondus demandent à être reçus par la ministre plutôt que d’envoyer des lettres auxquelles ils ne reçoivent aucune réponse.

 

Si le dossier des déchets en Seine et Marne est trop lourd à porter par certains élus, il serait probablement plus utile pour les populations qu’ils démissionnent et laissent la place à ceux qui veulent vraiment que le nord-ouest de ce département retrouve un visage humain sans obliger cette population à vivre au milieu des ordures des autres.

 

Paru sur Droit des finances.net :

Feu de cheminée en Ile-de-France : quelle interdiction ? Janvier 2015

 

Les feux de cheminée ne seront finalement pas interdits à Paris et en région parisienne en 2015. Vous avez donc encore le droit de faire du feu chez vous en 2015 si vous habitez à Paris ou en banlieue. 

Les préfets de Paris et des départements franciliens sont en effet en train de prendre des arrêtés afin d'annuler l'interdiction des feux de cheminées décidée fin 2014. Une annulation qui fait suite à la décision de la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, qui avait annoncé courant décembre vouloir revenir sur l'arrêté préfectoral interdisant les feux de cheminée à Paris et dans 435 villes d'Ile-de-France. 

Pour information, voici les règles censées initialement être applicables à partir de 2015. 

Les propriétaires de cheminée sont actuellement dans le viseur des autorités en Ile-de-France. Motif annoncé : lutter contre les émissions de particules fines. Si la grande majorité des franciliens étaient concernés par ces nouvelles mesures, certaines exceptions existaient cependant. Le point sur les règles censées être initialement applicables aux feux de cheminée en 2015 à Paris et en banlieue parisienne. 

http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/45220-feu-de-cheminee-en-ile-de-france-quelle-interdiction

 

 

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 11:57

 

 

Isles les Villenoy

3 installations de déchets vont-elles être implantées

sur cette petite commune ?

_6597.jpg 

Isdi ECT Annet sur Marne

 

 

Isles les Villenoy, une commune d’un peu plus de 900 âmes bordée par la Marne qui a le malheur d’avoir eu dans son sol des richesses que les carriers ont exploité.

Ces carriers ont remblayé leurs carrières et rendu les terres à l’agriculture, mais aujourd’hui un carrier veut reprendre ces terres agricoles pour y implanter une décharge et vient d’obtenir l’accord de M. Jean-Luc Marx, préfet.

 

En effet M. le Préfet vient d’autoriser l’exploitation de cette décharge sur des terres agricoles et au bord du lotissement « Les Murs Blancs » contre l’avis des élus de la communes et d’une majorité d’habitants qui ont répondu défavorablement lors de la consultation publique comme vous pourrez le constater ci-dessous :

http://www.seine-et-marne.gouv.fr/content/download/14501/103438/file/Synth%C3%A8se+des+r%C3%A9ponses+projet+ARP+CIV+isles+les+villenoy.pdf

 

 

M. Jean-Luc Marx  va-t-il autoriser également l’implantation d’une autre installation de traitement de déchets sur le site pollué utilisé autrefois par l’ancienne sucrerie de Villenoy ?

http://basol.developpement-durable.gouv.fr/fiche.php?page=1&index_sp=77.0134

 

 

Un 3ème projet est également à l’étude de remblaiement de terres agricoles par des déchets inertes.

 

Pour mémoire rappelez-vous  le cas de remblaiement de terres agricoles

-à Villeparisis.

http://www.lejdd.fr/Societe/Faits-divers/Les-decharges-sauvages-du-clan-Hornec-656349

 

-à St Cyr sur Morin

http://adenca.over-blog.com/article-dossier-rtr-environnement-st-cyr-sur-morin-de-quels-incinerateurs-proviennent-les-31-000-tonnes-de-123701262.html

 

M. Emmanuel BOURGEAIS, maire fraîchement élu de cette commune vient de découvrir cette situation et paraît bien seul face à cette situation désastreuse, en effet  M. Jean-François Copé (UMP), président de la communauté d’agglomération et député de la circonscription semble pour l’instant rester complètement muet dans ce dossier, alors qu’il soutient une association de L’Essonne  à Ste Escobille contre l’implantation d’une décharge.

 

M. Vincent Eblé (PS), président du CG 77 et sénateur ainsi que Mme Nicole Bricq (PS), sénatrice de Seine et Marne et ancienne ministre de l’Ecologie pourrait soutenir également la population de cette commune en demandant à être reçus en urgence par Mme Ségolène Royal qu’ils connaissent bien et qui seule peut suspendre l’arrêté préfectoral d’implantation de la décharge et qui pourrait revoir cette législation qui semble plutôt « cousu mains pour les industriels du déchet », laissant les maires de bonne volonté et les populations complètement démunis face à de telles situations.

 

 

 Mais les déchets du Grand Paris

il faut bien les mettre quelque part

et comme disent certains :

« Puisque chez vous tout est foutu

 pourquoi ne pas en rajouter une couche ? »

 

 

 

pour aller plus loin vous pouvez consulter la page Facebook ouverte

par un futur habitant d’Isles

les Villenoy :

https://www.facebook.com/decharge77450

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 10:26

_6597.jpg

 L’enquête publique PREDEC Ile de France s’est terminée le 5/11/2014, les commissaires enquêteurs avaient 1 mois pour déposer leur rapport, or plus de 2 mois après la fin de l’enquête nous n’avons toujours pas connaissance de ce rapport, a-t-il été déposé ?

Nous n’en savons rien.

 

Le site du Conseil Régional n’en fait pas mention.

http://debatspublics.iledefrance.fr/enquete-predec

 

Suite à l’autorisation de 2 nouvelles décharges en Seine et Marne nous apprenons par la voix de Mme Geneviève Wortham, conseillère régionale du 77 et présidente de l’ORDIF que ce PREDEC sera mis au vote courant 1er semestre 2015 sans précision de date. (le Parisien 77 du 7/1/2015)

 

Nous ne voudrions pas croire que le Conseil Régional d’Ile de France laisse traîner ce dossier en longueur pour permettre de nouvelles implantations de décharges ISDI en Seine et Marne ?

 

En effet 7 dossiers sont encore à l’étude dans ce département et pourraient être autorisés si le Conseil Régional ne met pas rapidement à l’ordre du jour ce vote, il s’agit de   :

 

Exploitant

 Commune d’implantation - Lieudit

 Attestation de dépôt

Sté VINCI CONSTRUCTION

MONTEREAU-SUR-LE-JARD, RUBELLES et VOISENON

09/01/2013

Sté ROLAND

COLLÉGIEN "Parc de l'Amirault"

21/02/2014

SETRAP

VIGNELY "La Porte aux Bergers" - "Les Sables"

02/06/2014

SETRAP

MARCILLY "Les Vieilles Vignes"

02/06/2014

Sté SYNEOS

FRESNES-SUR-MARNE "Parc de Fresnes"

26/08/2014

 

 Exploitant

 Commune d’implantation

 Avis d’affichage en mairie

Sté ECT

MOUSSY-LE-NEUF "La Fontaine de Brie"

02/06/2014

Sté PICHETA

MONTGÉ-EN-GOELE "La Goële"

02/07/2014

 

Pour que le PREDEC soit voté  rapidement, nous vous conseillons de vous rapprocher de vos conseillers régionaux du 77 :

Mme Hamida Rezeg (UMP) adjointe au maire de Meaux 

M. Éric Jeunemaître (UMP) adjoint au maire de Provins

Mme Chantal Brunel (UMP) Maire de Bussy Saint Georges

M. Gilles Battail (UMP) Conseiller municipal Dammarie les Lys

Mme Claudine Thomas (UMP-PR) adjointe au maire de Chelles

M. Frédéric Valletoux (UMP) Maire de Fontainebleau

Mme Marie-Pierre Badré (UMP) adjointe au Maire de Couilly Pont aux Dames

M. Gérard Ruffin (Nouveau Centre)   ancien maire de Lésigny

M. Jean-Marc Brulé (Europe Écologie) ancien maire de Cesson

Mme Marie Richard (PS et app.) conseillère municipale de La Ferté sous Jouarre

M. Jean-Paul Planchou (PS et app.) ancien maire de Chelles

Mme Geneviève Wortham (PS et app.) présidente de l’Ordif

M. Jean-François Pellissier (FG) membre commission consultative Predma

Mme Liliane Pays (Europe Écologie) de Fontainebleau

M. Pascal Marotte (Europe Ecologie) conseiller municipal de Moret sur Loing

Mme Brigitte Eude (PS et app.) conseillère municipale Torcy

M. François Kalfon (PS et app.) conseiller municipal Melun

Mme Fatna Lazreg (Europe Écologie) de Melun

M. Philippe Sainsard (PS et app.) conseiller municipal Combs la Ville

Mme Julie Nouvion (Europe Écologie) Marne  la Vallée

M. Philippe Camo (FG) adjoint au maire Brétigny sur Orge (91)

Mme Josette Mollet-Lidy (PRG) conseillère municipale de Coulommiers

M. Thibaud Guillemet (Europe Écologie) Maire de Thorigny sur Marne

Mme Roseline Sarkissian (PS et app.) conseillère municipale de Fontaine bleau

de la conseillère régionale du 91 :

Mme Charlotte Blandiot-Faride (FDG) adjointe au maire de Mitry-Mory 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Recherche