Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 14:02

 

Le stockage et le traitement des déchets

dans les centres techniques d’enfouissement

parmi les préoccupations et risques majeurs identifiés

pour la santé des Seine-et-Marnais

dans le domaine de l’environnement

 

 

Extrait Annexe à la délibération du Conseil Général de Seine et Marne CG-2011/05/27-4/01 1/10

Avis et Contribution du Conseil Général de Seine-et-Marne

sur le projet de Plan Stratégique Régional de Santé

…….

En matière de santé-environnement et de qualité de l’eau distribuée « persistent des

zones de non-conformité que l’ARS s’emploiera à faire disparaître ». Sur ce point, si l’on veut

effectivement s’inscrire dans une politique de prévention, il convient de faire mention de

l’importance réelle de ce sujet, des spécificités des risques particuliers que connaît le

département de Seine-et-Marne et des politiques conduites et dispositions prises par le

Département en matière de bonne gestion de la ressource en eau par exemple ou par des

actions en faveur de l’amélioration des systèmes d’assainissement, de la mise en conformité

de l’eau potable distribuée, de l’incitation des agriculteurs et des collectivités locales à diminuer l’usage des produits phytosanitaires, voire à ne plus les employer. Au delà de la problématique de la qualité de l’eau et sans pouvoir être exhaustif, les préoccupations et risques majeurs identifiés pour la santé des Seine-et-Marnais dans le domaine de l’environnement concernent le stockage et le traitement des déchets dans les centres techniques d’enfouissement mais également dans les décharges présentes sur le territoire (plus de 100 « points noirs » identifiés à résorber), les nuisances sonores liées notamment aux trois aéroports situés au sein ou à proximité du département (Roissy Charles de Gaulle, Orly, Le Bourget), la pollution du sol et de l’air engendrée par diverses sources : transports routiers, activités industrielles et agricoles…, la présence d’installations classées pour la protection de l’environnement, en particulier celles dites « Seveso ».

Le Conseil général demande que ces domaines relatifs à l’environnement voient leur diagnostic précisé et territorialisé et que les politiques départementales déjà existantes soient considérées pour leur contribution à ces objectifs et actions.

Délibération complète :

http://radiotherapiepubliquelagnydotorg.files.wordpress.com/2011/06/avis-et-contribution-du-cg-de-seine-et-marne-sur-le-psrs.pdf

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche