Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2018 4 01 /03 /mars /2018 11:46

 

C’est une station d’épuration qui a été mise en service en 1984 dans une zone inondable.

La situation de départ n’était déjà pas idyllique mais 34 ans après c’est vraiment déprimant.

 

Depuis des années cette station d’épuration est pointée du doigt, notamment lors de l’état des lieux contrat bassin Beuvronne,  réalisé en 2011 , parmi les projets il était indiqué : « création ou réhabilitation d’une STEP sur la commune d’Annet sur Marne ».

Un projet programmé en 2013 mais qui n’a pas été engagé, suite à un transfert de compétence de la commune à la Communauté de Communes Plaines et Monts de France, le projet devait être reporté en 2016.

 

Mais en 2016 la Communauté de communes a perdu les communes les plus importantes qui la finançaient, alors le projet a été reporté d'année en année ,

 

Mais la protection de la rivière Beuvronne

 nous direz-vous ?

 

Un millefeuille d’organismes s’en occupe paraît-il.

Mais qui fait quoi, en n’en sait rien.

Les organismes eux-mêmes se perdent dans ce dédale de compétences.

 

Pour revenir à notre problème, en temps de fortes pluies ou d'inondations, les eaux usées arrivent en quantité vers le centre d’épuration d’Annet sur Marne qui n’est plus en mesure de toutes les traiter.

 

Il existe bien des bassins d’orage pour retenir les eaux, l’un se trouve près de la station d’épuration mais il ne semble pas être  utilisé, cela sent mauvais, et cela gêne les habitants situés à proximité, quant à celui de la rue Paul Valentin il semble en bien mauvais état.

 

 Pour faire court  tout cela laisse présumer que des eaux non traitées se déverseraient dans un affluent de la Beuvronne et se dirigeraient vers la Marne et cela depuis plusieurs années.

 

Il faut savoir également qu’une partie du réseau d’assainissement de la commune est en unitaire (eaux usées + eaux pluviales).

 

Il est vrai que la commune d’Annet sur Marne avait la compétence assainissement jusqu’à ces dernières années,  afin de réduire l’apport d’eaux à traiter vers le centre d’épuration, la commune aurait pu engager des travaux pour mettre ce réseau en séparatif, mais elle ne l’a pas fait.

 

Les élus  d’Annet sur Marne ont préféré semble-t-il dépenser les deniers publics en fleurissant la commune pour obtenir une récompense dans le concours des villes et villages fleuris, car il faut savoir qu’Annet sur Marne a obtenu 3 fleurs à ce concours.

 

Les fleurs qui cachent

  les décharges

le mauvais état de l’assainissement de la commune.

 

 

 Pour mémoire les eaux de ce centre d’épuration d’Annet sur Marne rejoignent la Marne en amont très proche de la  station qui pompe l’eau de  la Marne pour alimenter  en eau potable près de 500 000 habitants.

 

Voir carte qui suit

Inondations et pollution de la Marne en amont très proche du captage d'eau : le cas de la station d’épuration d’Annet sur Marne !

Paru sur le site Communauté d'Agglomération Plaines et Meaux de France :

 Mis à jour : 16 février 2018
Crue : les STEP opérationnelles
Retour à la normale pour les stations d'épuration d'Annet-sur-Marne, Précy-sur-Marne et Villevaudé

Depuis la fin janvier, la crue de la Marne a généré, à des degrés divers, des soucis de fonctionnement sur 3 Stations d’épuration de la CCPMF. Les volumes d’eau ont été tellement importants que les réseaux et les stations d'épuration ont connu des surcharges incompatibles avec leurs capacités à collecter et traiter.

Face à cette situation exceptionnelle, la CCPMF a souhaité une mobilisation spécifique du service pour, qu’au plus vite, les habitants impactés n’aient pas à souffrir de désagréments liés aux eaux usées.

Des opérations de pompage, ont donc très vite été lancées pour limiter l’impact de l’engorgement des réseaux. Ils ont permis de rétablir, notamment à Précy-sur-Marne, l’usage des sanitaires et des machines à laver des riverains du Chemin des Larris et de la Grande rue.

Avec la décrue, les stations d’Annet-sur-Marne, de Villevaudé et de Précy-sur-Marne sont aujourd’hui opérationnelles. Les pompages se poursuivent uniquement pour une rue de Précy-sur-Marne et prendront fin prochainement avec la réparation de l'ovoide.


 

http://www.cc-pmf.fr/fr/?option=com_content&view=article&id=560

  •  

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche