Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 13:15
Forêt régionale de Montgé en Goële

Forêt régionale de Montgé en Goële

 

 

Deux poids, deux mesures ?

 

Un régime spécial  de protection

pour certaines forêts

et

 pas pour d’autres

 

 

C’est le système de  l’injustice environnementale française, alors que le principe de l’égalité est inscrit dans la constitution.

 

 

Les élus :

Jean-Jacques Barbaux (LR), président du CD 77

Nicole Bricq (PS), sénatrice

 Bénédicte Cecco-Monville (EELV), conseillère régionale IDF

se mobilisent contre l’ouverture d’extraction minière dans les forêts de Fontainebleau et Sénart, mais quand il s’agit d’exploiter une carrière à ciel ouvert de gypse dans la magnifique forêt régionale de Montgé en Goële ou dans le Bois Gratuel à Villevaudé ces 3 élus sont aux abonnés absents.

 

 

Au nord-ouest 77 :

Des arbres bicentenaires de la forêt de Montgé en Goële qui devraient disparaître pour permettre à l’industriel allemand Knauf d'ouvrir une carrière de gypse à ciel ouvert, qui sera ensuite remblayée par des déchets.

 

Le Bois Gratuel à Villevaudé qui devrait disparaître pour permettre à la multinationale St Gobain (Placoplatre) d’ ouvrir une carrière de gypse à ciel ouvert, qui sera ensuite remblayée par des déchets.

 

Au sud 77, il en est autrement : la forêt domaniale de Fontainebleau, bénéficie d’un régime « dit de protection » qui interdit depuis 1907 d’y exploiter le grès.

 

 

Pourquoi

n’est-il pas interdit d’exploiter le gypse

dans la forêt régionale de Montgé en Goële

et dans le Bois Gratuel à Villevaudé ?

 

 

Pourquoi 

laisser détruire

le nord-ouest 77

 et

continuer à protéger

le sud 77 ?

 

 

Les élus doivent s’expliquer

 

Récemment, Jean-Jacques Barbaux, le président du CD 77, a même accepté 1 million d’euros des mains de l’exploitant de décharges ECT sous condition de retirer ses recours contre cet industriel, concernant deux décharges du nord-ouest 77.

 

Au nord-ouest 77, un  vent de révolte souffle, comme on l’a vu à Villevaudé et à Courtry, contre l’exploitation de carrières de gypse à ciel ouvert  par Placoplatre et plus  récemment contre le projet de décharge de déchets dangereux Terzeo près de Meaux, où les populations ont manifesté jusqu’à obtenir que 10 communes donnent un avis défavorable.

 

 

Il n’est pas admissible

de détruire

le cadre de vie d’une partie de la population

pour permettre aux autres

de vivre

dans un environnement confortable

 

 

 

 

Paru dans le Parisien :

Ile-de France. Les amis des forêts se mobilisent contre toute extraction minière

>Île-de-France & Oise>Seine-et-Marne>Fontainebleau|Sylvain Deleuze|15 février 2017, 21h00|0

Un projet de décret du ministère de l’Agriculture, consultable jusqu’au 20 février sur son site Internet, visant à modifier le régime spécial des forêts de protection, a mis le feu aux poudres. Ce texte ouvrirait la possibilité « de réaliser des travaux de fouille archéologique, ainsi que de recherche ou d’exploitation souterraine des substances minérales ….

http://www.leparisien.fr/fontainebleau-77300/ile-de-france-les-amis-des-forets-se-mobilisent-contre-toute-extraction-miniere-15-02-2017-6684414.php

 

 

 

 

 

Forêt régionale de Montge en Goële : l'étang

Forêt régionale de Montge en Goële : l'étang

Partager cet article

Repost 0
Published by ADENCA - dans CARRIERES
commenter cet article

commentaires

Recherche