Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 07:57

Pollution et santé au nord-ouest 77

la 1ère réunion concernant l’étude de zone a eu lieu hier

 

C’est la 2ème étude de zone qui sera réalisée en Ile de France.

 

Il y a plusieurs années l’ETAT avait choisi de financer l’étude de zone demandée par l’Ouest parisien dans les Yvelines et avait rejeté la demande d’ADENCA de financer une étude au nord-ouest 77.

 

Plusieurs années sont passées où le nord-ouest 77 s’est beaucoup dégradé et c’est seulement maintenant que l’ETAT décide d’effectuer cette étude de zone au nord-ouest 77.

 

Pour ce faire les préfets de Torcy et de Meaux ont réuni à Gressy séparément les représentants des collectivités, le matin, les industriels en début d’après-midi et les associations en milieu d’après-midi.

 

Les industriels ont bénéficié de la présence de 2 préfets, celui de Meaux et de Torcy, alors qu’un seul préfet était présent pour recevoir les associations : le préfet de Torcy.

 

L’étude de zone devrait s’étendre sur un secteur partant de Mesnil Amelot jusqu’à Ozoir la Ferrière, sur un peu moins de 40 communes, sur lesquelles il y a 800 ICPE (1), zone qui représente une surface de 5 % de la Seine et Marne, mais qui accueille 30% de la population de ce département.

 

Un comité va être nommé par l’ETAT pour travailler sur ce dossier, il sera constitué de :

-représentants de l’ETAT

-représentants des collectivités territoriales

-représentants des industriels

-représentants des associations.

 

Nature Environnement 77, la Coordination eau Ile de France, ADENCA entre autres ont demandé à être nommées dans ce comité.

 

Mais comme d’habitude c’est M. le Préfet qui choisira les associations, espérons que pour cette fois ADENCA ne sera pas encore mise à l’écart, car notre association se bat depuis des années pour obtenir cette étude de zone.

 

 

Comment se déroule une étude de zone :

 

- on fait déjà un état des lieux (entreprises polluantes, sols pollués, air pollué, rivières polluées….)

- on regarde ensuite les endroits qui accumulent les sites polluants et les populations les plus fragiles : écoles, crèches…

 

Ce qui pourrait mener à terme, mais dans plusieurs années, à ce que certaines mesures soient prises par les industriels, les collectivités….. afin de trouver des solutions pour réduire la pollution.

 

150 000 € une somme bien modeste est mise à disposition par l’ETAT pour mener à bien cette étude.

 

Il est vrai que si l’on compare aux 60 millions d’euros que l’ETAT et les collectivités vont investir pour le projet privé de villages « dit nature » près de Disneyland, le compte n’y est pas.

 

Mais espérons que les industriels et les collectivités locales mettront la main à la poche pour permettre que cette étude puisse être réalisée dans les meilleurs conditions.

 

Nous espérons notamment que le Conseil Régional IDF nous aidera financièrement au titre de la solidarité régionale, une solidarité qui ne peut pas aller dans un seul sens : celui de nous envoyer les ordures de toute l’Ile de France et de ronger jusqu’à l’os nos ressources pour construire en IDF.

 

(1) Toute exploitation industrielle ou agricole susceptible de créer des risques ou de provoquer des pollutions ou nuisances, notamment pour la sécurité et la santé des riverains 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ADENCA - dans SANTE PUBLIQUE
commenter cet article

commentaires

Recherche