Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 septembre 2017 5 08 /09 /septembre /2017 15:28

 

Dernière minute

 

 

 

Des objets contaminés à l’uranium manufacturé ont été retrouvés dans un secteur censé ne pas en contenir.

 

Les travailleurs ayant opéré à proximité de la zone vont subir des examens radiotoxicologiques.

 

De quels éléments de protection individuelle étaient munis les travailleurs ayant opéré à proximité de la zone contaminée ?

 

Nous n’en savons rien

 

 

 

Pour tous renseignements complémentaires

nous vous conseillons de contacter

votre député,  membre de la CSS Fort de Vaujours   

   

Rodrigue Kokouendo

http://www2.assemblee-nationale.fr/deputes/fiche/OMC_PA721644

 

 

 

 

 

Inspection ASN du 9/8/2017sur le thème de la radioprotection des travailleurs et de l’environnement à la suite de la découverte d’objets contaminés.

 

Pour extrait :

 

Le 31 juillet puis le 3 août 2017, les services préfectoraux et l’ASN ont été informés par PLACOPLATRE que des objets (de types entonnoirs, bassines compressées, sacs plastiques), contaminés à l’uranium manufacturé, avaient été découverts dans les zones A4 et A5, dans des terres de remblais le long de murs de bâtiments, lors de travaux de terrassement. Des analyses étaient en cours au jour de l’inspection, mais les premières mesures directes auraient montré des valeurs de contamination surfacique beta comprises entre 10 et 15 fois le bruit de fond. A la suite de cette déclaration, l’ASN a procédé à une inspection le 9 août 2017, afin de constater les dispositions mises en place, immédiatement après cette découverte, par PLACOPLATRE (balisage, bâchage, affichage des consignes). L’ASN souligne que cette découverte revêt en effet un caractère inattendu dans la mesure où, d’après l’étude historique, aucune activité de stockage ou de transit d’uranium n’était censée avoir lieu dans les zones concernées par ces découvertes. Le dossier d’abandon ne mentionne pas la présence de déchets contaminés enterrés sur le site.

....

L’ASN relève en premier lieu la bonne gestion de cet événement, avec un processus de détection adapté, et la transparence dont PLACOPLATRE a fait preuve. Il ressort en effet de cette inspection que l’exploitant a su mettre en œuvre les premières mesures de radioprotection qui s’imposaient, afin d’éviter toute exposition radiologique (principalement interne) des travailleurs. Ainsi, les inspecteurs ont constaté que les lieux de découvertes avaient été correctement balisés et bâchés et que tous les travaux y avaient été suspendus. Les appareils de prélèvement atmosphériques, disposés en proximité des opérations de terrassement, n’ont pas détecté de contamination. Les travailleurs ayant opéré à proximité de la zone vont subir des examens radiotoxicologiques. Par mesure de précaution et dans l’attente d’une meilleure compréhension de la situation, le port d’équipements de protection individuelle a toutefois été prescrit par PLACOPLATRE. L’ASN considère, à cet égard, que les zones de port de ces équipements pourraient être plus clairement identifiées. En sus de ces premières dispositions, les travailleurs présents ont été informés de la situation et sensibilisés au risque radiologique. Un travailleur interrogé par les inspecteurs a notamment pu confirmer qu’une sensibilisation lui avait été dispensée……

 

 

Par ailleurs, l’ASN considère qu’il conviendra de mener une réflexion sur le contrôle d’éventuels autres objets qui auraient pu être retrouvés lors des opérations antérieures de terrassement. En fonction du retour d’expérience de ces contrôles, la réflexion pourra être élargie aux terres présentes sur site. Enfin, l’ASN juge utile la démarche de recherche historique poursuivie par PLACOPLATRE via notamment la sollicitation du CEA, afin de disposer d’éléments historiques qui pourraient expliquer ces découvertes d’objets.

 

 

 

 

 

Le rapport complet :

http://www.seine-et-marne.gouv.fr/content/download/28462/227412/file/20170705-Rapport%20inspection%20ASN%20du%209_aout_2017_170817_LDS_insp_Vaujours_anonymisee.pdf

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche