Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 19:44

 

Vous êtes ici au nord-ouest 77, dans les villages ruraux  de Le Pin et Villevaudé qui accueillent  deux carrières/décharges, une décharge ISDI et sont voisins de la plus importante décharge de déchets dangereux de France de Villeparisis, voisins également du fort de Courtry/Vaujours où l’industriel Placoplatre veut implanter une carrière/décharge sur un ancien site du commissariat à l’énergie atomique.

 

Ici les déchets les populations connaissent, c’est peut-être pour cela que le conseil département du 77 a laissé, depuis plusieurs années, s’étendre une décharge illégale sur un terrain lui appartenant.

 

Récemment, afin de tenter de débloquer la situation, les maires de Le Pin et Villevaudé ont adressé une lettre à Ségolène Royal, la ministre de l’environnement sur le départ, dossier transmis depuis à Nicolas Hulot.

 

C’était plutôt à Jean-Jacques Barbaux de faire la démarche, mais le président du conseil départemental ne peut pas être partout, il a déjà bien à faire avec les déchets déversés au bord de la forêt de Fontainebleau.

 

Pour en revenir à notre problème, il semblerait que le chemin qui mène à cette décharge soit une voie de sécurité qui pourrait être utilisée par les pompiers en cas de sinistre à la station service, située au bord de la  la Francilienne, chemin qui ne peut être fermé qu’après accord entre l’ETAT, le Conseil Départemental et les pompiers.

 

En attendant la réponse de l’ETAT, Jean-Jacques Barbaux pourrait déjà faire retirer les ordures et faire  planter une haie végétale au bord du chemin, mais il a décidé d’attendre.

 

Il faut bien que les populations  comprennent qu’ils ne sont pas au bord de la forêt de Fontainebleau où il serait impossible de laisser un tel tas d’ordures au bord de la route autant d’années.

 

 

Un mois ou deux de plus

ils peuvent bien attendre

 au point

où ils en sont là-bas.

 

 

 

Qu’ils fassent comme d’habitude

qu’ils subissent

et se taisent

 

 

 

 

Paru dans Mag Journal 77:

Le Pin-Villevaudé-Courtry ► Décharge sauvage : elle pourrait disparaître cet été

19MAI2017

 

 

 Samedi 29 avril, les trois élus étaient venus sur place voir l'ampleur de la décharge sauvage près de l'échangeur routier.

Samedi 29 avril, les trois élus étaient venus sur place voir l'ampleur de la décharge sauvage près de l'échangeur routier.

 

La décharge sauvage près du rond-point RD34-A104 desservant les communes de Villevaudé, Le Pin et Courtry, pourrait disparaître cet été. Une solution a été proposée et l’État doit donner sa réponse le 21 juin.

 

Une réunion a eu lieu, mardi 16 mai, avec un représentant du Département. Il s’agissait d’éradiquer la décharge sauvage près du rond-point RD34-A104 desservant les communes de Villevaudé, Le Pin et Courtry.

 

Lydie Wallez, Pascal Pian et Xavier Vanderbise, respectivement maires du Pin, de Villevaudé et de Courtry, ont adressé, le 18 avril, un courrier à Ségolène Royal, alors ministre de l’Ecologie (Ndlr : remplacée depuis, mercredi 17 mai, par Nicolas Hulot dans le nouveau gouvernement).

 

Les trois élus exprimaient leur ras-le-bol sur les déchets sauvages qui s’entassent à côté de l’échangeur de l’A104 (Voir notre article du 2 mai ici), lui demandant de prendre les mesures nécessaires pour résoudre le problème de façon définitive. Ils ne sont cependant « pas restés les bras croisés à attendre une réponse du ministre » et, dans la foulée, ont sollicité un rendez-vous avec un représentant du Département.

 

Pour les déchets, il faudra attendra fin juin

Une autre réunion est programmée pour mercredi 21 juin afin de statuer sur les déchets. Les élus sauront alors s’ils peuvent ou non fermer les voies d’accès menant à la station-service sur la Francilienne. Les voies sont empruntées par les contrevenants pour y déposer gravats et déchets en tous genres. L’autorisation de fermeture reste en effet subordonnée à l’accord de l’Etat et du SDIS (Service départemental d’incendie et de secours).

 

« Dans l’affirmative, les travaux nécessaires seront réalisés par le Département. Après enlèvement des déchets sur sa parcelle, une haie végétale sera plantée, c’est-à-dire sur la partie qui est visible de la route » précise Xavier Vanderbise, également conseiller départemental.

 

 

Un panneau de sortie installé à l’automne

Lors de la réunion, mardi 16 mai, les trois maires ont également soulevé l’absence de panneau indicateur de sortie (n° 8) sur l’A104 (sens Sud-Nord), source de dangerosité lors des manœuvres des automobilistes empruntant la bretelle pour quitter l’autoroute. Ils ont reçu la confirmation qu’un nouveau panneau sera posé à l’automne.

http://www.magjournal77.fr/le-pin-villevaude-courtry-decharge-sauvage-elle-pourrait-disparaitre-cet-ete/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche