Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2023 2 02 /05 /mai /2023 18:36

 

 

Extraits du rapport d'inspection

 

Suite à une inspection de la DRIEAT 77 du 25/10/2022 le méthaniseur Brie Compost de Cerneux  doit revoir sa copie
Suite à une inspection de la DRIEAT 77 du 25/10/2022 le méthaniseur Brie Compost de Cerneux  doit revoir sa copie
Suite à une inspection de la DRIEAT 77 du 25/10/2022 le méthaniseur Brie Compost de Cerneux  doit revoir sa copie
Partager cet article
Repost0
6 avril 2023 4 06 /04 /avril /2023 13:49
Consultation publique : Projet d’extension méthaniseur Baleine  St Martin du Boschet 77

 

 

St Martin du Boschet est un joli village rural de Seine et Marne de moins de 300 âmes situé entre la Ferté Gaucher et Esternay dans la Marne.

 

 

 

 

 

Paru sur le site  du

Collectif Environnement Champenois en péril

 

https://ecep51.fr/consultation-publique-methaniseur-baleine/

 

 

 

 

Lien vers le dossier à consulter :

https://www.seine-et-marne.gouv.fr/Actions-de-l-Etat/Environnement-et-cadre-de-vie/ICPE-

Consultation publique : Projet d’extension méthaniseur Baleine  St Martin du Boschet 77
Partager cet article
Repost0
27 mars 2023 1 27 /03 /mars /2023 14:46
2/8/2022 ST MESMES arrosage Cive sous 31°

2/8/2022 ST MESMES arrosage Cive sous 31°

On comprend bien que pour produire des cultures nourricières les agriculteurs ont besoin d’eau mais là où le bas blesse c’est utiliser l’eau de nos nappes phréatiques pour produire des cultures à vocation énergétique dans le but de nourrir les méthaniseurs.

 

Le préfet de Seine et Marne Lionel Beffre encourage la population à réduire sa consommation d’eau

 

- mais en même temps il autorise les agriculteurs à creuser des forages d’eau pour irriguer leurs champs, il semblerait d’ailleurs que ce ne soit pas toujours pour irriguer des cultures nourricières puisque nous nous apercevons que nombre d’autorisations de forages sont délivrés à des associés de méthaniseurs.

 

- mais en même temps il autorise l’extension de méthaniseurs qui se nourrissent en majorité de CIVE  comme Biogaz Messy qui vient d’être autorisé à pratiquement doubler l’utilisation de la CIVE d’été pour nourrir son méthaniseur.

La méthode de la CIVE d'été est simple, les agriculteurs sèment des graines l’été en pleine période de sécheresse, en général du maïs qu’ils doivent arroser abondamment tout l’été pour obtenir une récolte immature à l’automne.

 

 

La question du jour :

 

Pour bien partager la ressource en eau

quelles mesures attendez-vous du Préfet de Seine et Marne ?

 

 

Partager cet article
Repost0
27 février 2023 1 27 /02 /février /2023 17:33
Méthaniseur Goële Bioénergies Marchémoret

Méthaniseur Goële Bioénergies Marchémoret

 

 

Consultation du dossier en mairie de Marchémoret

et sur le site de la préfecture jusqu’au 6/3/2023

https://www.seine-et-marne.gouv.fr/Actions-de-l-Etat/Environnement-et-cadre-de-vie/ICPE-carrieres/Enregistrement/Marchemoret-AP-mise-a-disposition-du-public

 

Les exploitants du méthaniseur de Marchémoret Goële Bioénergie SAS : Come Maurice, Gaetan Belloy, Yves Lecompte, Benoît Maurice et Marc Maurice souhaitent augmenter leur production de gaz.

 

 Pour ce faire ils vont augmenter notamment la culture de CIVE, ces cultures uniquement destinées à nourrir le méthaniseur et qui consomment beaucoup d’eau pour la CIVE d’été, car  les graines, en général de maïs, sont semées l’été fin juin, début juillet.

 

Ils auront besoin également d’un second bassin (lagune) pour stocker les déchets liquides du méthaniseur, leur choix s’est porté sur un terrain situé au bord de la RN 330 entre St Soupplets et Marchémoret.

Ils ne couvriront pas ce bassin car ce n’est pas obligatoire et vu l’importance de sa surface cela ne semble pas envisageable (surface clôturée du bassin : 8813 m2 et volume 10 350 m3)

 

 

Plan de situation du bassin de déchets liquides  dénommée "Lagune déportée" (carte issue du dossier de demande d'extension du méthaniseur)

Plan de situation du bassin de déchets liquides dénommée "Lagune déportée" (carte issue du dossier de demande d'extension du méthaniseur)

Pour alimenter ce bassin ils devront transporter les déchets liquides du méthaniseur par la     D 401 vers la RN 331, feront-ils passer leurs 666 tracteurs/an par le centre du bourg de Marchémoret ou par St Soupplets, le projet ne l’indique pas.

 

Marchémoret/St Soupplets :

Le préfet va-t-il autoriser la circulation supplémentaire de 666 tracteurs/an

sur la route nationale 330 et la D 401 ?

 

Le maire de St Soupplets chiffre actuellement  la circulation à 4000 poids lourds et 8000 véhicules légers sur la seule route nationale 330, alors que les agriculteurs chiffrent eux  à 14 050 véhicules dont 913 poids lourds sur les 2 axes confondus RN 330 et D401 (statistiques 2019).

 

Il est vrai que depuis 2019 le Préfet a autorisé, entre autres, l’exploitation d’une décharge ISDI à Monthyon en 2021 qui ramène sur cette route, chaque année, des milliers de camions chargés de déchets.

 

 

Paru sur le site « La Marne »

 

Seine-et-Marne : le maire veut relier la N330 et la D401 par une déviation

Quotidiennement, le trafic routier est important à Saint-Soupplets. 12 000 véhicules passent par la RN330 chaque jour. Parmi eux, certains ne respectent pas le Code de la route.

 

 

 

 

Projet extension du méthaniseur de Marchémoret Goële Bioénergie :  Les habitants inquiets suite à l’implantation d’un bassin de stockage de déchets liquides non couvert entre Marchémoret et St Soupplets

Au feu rouge, en direction de Meaux, un embouteillage se crée près du Carrefour Market. ©Ewen GAVET/La Marne

Par Ewen GavetPublié le 24 Fév 23 à 19:30  mis à jour le 24 Fév 23 à 19:43

La Marne

Au feu rouge en direction de Meaux, près du Carrefour Market de Saint-Soupplets, les automobilistes se retrouvent régulièrement dans des embouteillages au milieu de poids lourds. Chaque jour, «4000 poids lourds et 8000 véhicules légers se retrouvent sur la RN330 », chiffre Stéphane Devauchellemaire de la ville. 

Une déviation a été entamée pour que certains évitent ces bouchons. Mais elle n’est aujourd’hui utilisée que par «10 % du trafic», estime-t-il. Nombre d’habitants de la commune se plaignent aussi des « pollutions visuelles et sonores », qui ne pourront être déviées que quand la circulation le sera.  

Une aide des collectivités demandée

L’élu de Saint-Soupplets a saisi le préfet et le conseil départemental pour relancer les travaux et terminer la voie de contournement : « Il manque un bout de ligne droite de route qui permettrait de relier la RN330 à la D401. Il faudrait créer un rond-point à l’entrée de la commune avant la caserne de pompiers sur la RN330. »

Si le chantier n’a toujours pas commencé malgré les études déjà réalisées, c’est parce que ce chantier coûterait « entre 2,5 et 3 millions d’euros », estime Stéphane Devauchelle. Le courrier envoyé au préfet et au président du Conseil Départemental ce 30 janvier avait aussi pour but de les « alerter sur les dangers et les nuisances » que provoque la circulation sur cette route. 

Des accidents graves survenus

Depuis le début de l’année, le maire a déploré plusieurs accidents mortels à Saint-Soupplets. Ils lui ont permis de relever « l’urgence » de la déviation. En attendant ce chantier, il a demandé à la gendarmerie et à la police intercommunale d’avoir une attention particulière sur les conducteurs et sur leurs infractions au Code de la route : vitesse excessive, dépassements, stationnements inappropriés et dangereux… « Dès mars, on va organiser des actions de prévention, et de répression si la prévention ne suffit pas. » 

https://actu.fr/ile-de-france/saint-soupplets_77437/seine-et-marne-le-maire-veut-que-la-deviation-relie-la-n330-a-la-d401_57651120.html

Partager cet article
Repost0
16 février 2023 4 16 /02 /février /2023 19:56
Méthaniseur Plaine de France Energie à Marchémoret

Méthaniseur Plaine de France Energie à Marchémoret

 

Lors d’une inspection la DRIEAT 77 a constaté que l’exploitant du méthaniseur SAS Plaine de France Energie construisait sans autorisation une lagune déportée pour stocker ses déchets liquides sur la commune de Villeneuve sous Dammartin.

 

Une lagune déportée est une installation de stockage de déchets liquides de méthaniseur qui n’est pas située sur le site du méthaniseur mais en général au milieu des champs  mais accessible par un chemin.

 

Les exploitants de méthaniseur faisant des allées et venues avec des tracteurs ou des camions pour venir stocker leurs déchets liquides sorti du méthaniseur vers la lagune déportée.

 

 

 

Extrait du rapport d'inspection

Méthaniseur SAS Plaine de France Energie  Marchémoret : La préfecture suspend la construction d’une lagune déportée de déchets liquides construite sans autorisation !
Méthaniseur SAS Plaine de France Energie  Marchémoret : La préfecture suspend la construction d’une lagune déportée de déchets liquides construite sans autorisation !
Méthaniseur SAS Plaine de France Energie  Marchémoret : La préfecture suspend la construction d’une lagune déportée de déchets liquides construite sans autorisation !
Partager cet article
Repost0
18 janvier 2023 3 18 /01 /janvier /2023 20:29
Partager cet article
Repost0
18 octobre 2022 2 18 /10 /octobre /2022 21:01
Faremoutiers : la méthanisation un sujet qui fâche : le conseil régional IDF alloue 500 000  € pour un projet de méthaniseur privé mais  seulement  150 000 € à la commune pour permettre la réouverture d’une boucherie !

 

Il s'agissait d'un projet d'achat par la commune de Faremoutiers (2848 habitants ) d'une ancienne boucherie (fermée depuis environ un an) afin de la réhabiliter. (1)

 

La commune a bénéficié d’une subvention de 150 000 € du Conseil Régional IDF.

 

Il reste à charge de cette petite commune rurale la somme de 105 000  €.

 

(1) Commission permanente du 18 novembre 2020 - CP2020-475 DOSSIER N° EX052502 - COMMUNE DE FAREMOUTIERS - Achat d'une boucherie Dispositif : Pacte rural - Aide à la revitalisation commerciale des communes et EPCI en milieu rural (n° 00000970)

 

 Mais pendant ce temps Valérie Pécresse distribue à la pelle des subventions pour aider les agriculteurs/exploitants de méthaniseurs.

 

A Faremoutiers, c’est « la modique » somme de 500 000 € que Valérie Pécresse a alloué à un groupe d’agriculteurs pour les « aider » à financer le méthaniseur Sas VgBio Energie, siège social 29 rue de Courtry 77 Guérard, Président Antoine Geldof.

 

Les habitants apprécieront !

 

 

La question du jour :

Considérez-vous que l’argent de vos impôts est bien utilisé par le Conseil Régional IDF ?

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2022 4 06 /10 /octobre /2022 20:22
Noyen sur seine, la méthanisation un sujet qui fâche : le conseil régional IDF alloue près d’un million d’euros  pour un méthaniseur privé mais seulement  148 000 € à la commune pour la création de 2 logements  !

 

 

(1) Commission permanente du 1er avril 2021 - CP2021-157 DOSSIER N° EX054436 - COR - AMENAGEMENT DE L'ANCIEN PRESBYTERE EN DEUX LOGEMENTS

 

La commune de Noyen-sur-Seine (378 habitants) projette l’aménagement de l’ancien presbytère en deux logements . L’ancien presbytère situé à côté du Château de Noyen-sur-Seine, fait partie du patrimoine historique de la commune. Ce bâtiment a été aménagé avec la création d’un logement occupé par une famille. Pour permettre la pérennité de ce bâtiment daté du 18ème siècle, une restauration complète est nécessaire. La commune souhaite ainsi réhabiliter son bien et proposer deux logements locatifs d’une surface totale de 241.80 m² à ses futurs administrés. (1)

 

La commune bénéficiera de 2 subventions dont 148 000 €  du Conseil Régional IDF.

 

 

Il restera à charge de cette petite commune rurale la somme de 127 737 €.

 

 

 

Mais pendant ce temps Valérie Pécresse distribue à la pelle des subventions pour aider les agriculteurs/exploitants de méthaniseurs.

 

A  Noyen sur Seine , c’est « la modique » somme de  près de 1 million d’euros  que Valérie Pécresse a alloué à un groupe d’agriculteurs pour les « aider » à financer le méthaniseur Bassée Biogaz, siège social Ferme de Villeceaux 77480 Jaulnes, président Nicolas Brunet. 

 

Les habitants apprécieront !

 

 

La question du jour :

Considérez-vous que l’argent de vos impôts est bien utilisé par le Conseil Régional IDF ?

 

 

 

Paru dans le Parisien 77 :

Noyen-sur-Seine : la ferme produit du biogaz

L’unité de méthanisation de Noyen-sur-Seine est la première unité d’origine agricole, en Seine-et-Marne, à alimenter le réseau de transport de gaz (GRT gaz) d’Ile-de-France

Par Sylvain Deleuze 

Le 1 octobre 2018 à 16h24

Les trois bulles vertes apparaissent au milieu des champs. « C'est un énorme estomac », rigole Carine Mallier, gérante du bureau d'études Artaim Conseil et directrice générale de Bassée biogaz, l'usine de méthanisation de Noyen-sur-Seine. Mise en service depuis janvier dernier, cette unité est la neuvième de ce type dans le département, la première d'origine agricole à alimenter le réseau de transport de gaz (GRT gaz) d'Ile-de-France.

Un projet de près de 5 millions d'euros porté par Nicolas Brunet, cultivateur depuis près de cinq ans, Artaim Conseil et Philippe Renaudat. La région apporte environ 20 % de financement……..

https://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/noyen-sur-seine-la-ferme-produit-du-biogaz-01-10-2018-7908060.php

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2022 2 27 /09 /septembre /2022 15:26
Pommeuse, la méthanisation un sujet qui fâche : malgré l’opposition de la mairie le préfet autorise l’augmentation de capacité du méthaniseur !

 

C’est à Pommeuse (2888 habitants) que plusieurs agriculteurs ont décidé d’implanter un méthaniseur de déchets en 2018. Pour les « aider » le Conseil Régional d’IDF leur a alloué plus de 900 000 € de subvention.

 

Aucuns d’entre eux n’est domicilié sur la commune, ils habitent sur les communes de St Léger et Changis sur Marne.

 

Considérant les nuisances générées par l’installation actuelle (rejets, odeur notamment) et de nombreuses réclamations des riverains, le conseil municipal de Pommeuse a émis le 22/6/2020 un avis défavorable pour l’augmentation de capacité du méthaniseur Méthabrie. (1)

 

Malgré cela le Préfet a autorisé le 9/10/2020 l’augmentation de capacité de ce méthaniseur.

 

La commune de Pommeuse recherche des subventions pour étendre et remettre aux normes sa cantine scolaire et réaménager, remettre aux normes l’accueil de la mairie, une opération qui devrait coûter plus de 800 000 €.

 

Après avoir distribué plus de 900 000 €  pour l’implantation d’un méthaniseur à Pommeuse, Valérie Pécresse accordera-t-elle une subvention à cette petite commune rurale pour l’aider à boucler ses investissements ?

 

L’avenir nous le dira…..

 

  1. https://www.pommeuse.fr/wp-content/uploads/2021/12/Compte-rendu-conseil-municipal-du-10-05-2021.pdf

 

 

Extrait article paru dans le Pays Briard :

Pommeuse. Trois agriculteurs se lancent dans la production de « gaz vert »

Une unité de méthanisation, exploitée par trois agriculteurs seine-et-Marnais, a été inaugurée jeudi 11 octobre en présence d'élus locaux et régionaux.

Le nouveau site de méthanisation a été inauguré jeudi 11 octobre. (©GP)

Par Guilhem PouiolPublié le 20 Oct 18 à 14:02 

Des agriculteurs Pommeusiens produisent désormais de l’énergie verte. Un nouveau site de méthanisation a été inauguré jeudi 11 octobre en présence d’élus locaux et régionaux. Cette « Methabrie » traite environ 10 000 tonnes de résidus de culture chaque année qui, après fermentation, deviennent du biogaz puis du biométhane. Ce gaz vert est ensuite injecté dans le réseau afin d’alimenter les communes environnantes dans un rayon de 20 kilomètres.

Trois agriculteurs exploitent le site

Le site de méthanisation de Pommeuse est exploité par trois agriculteurs céréaliers : Michel et Emilien Arnoult ainsi que Stéphane Bouillé. Ces derniers ont décidé de se lancer dans l’aventure du biogaz il y a quatre ans. « Nous avons souhaité diversifier nos activités. Le biogaz va également nous permettre de devenir automne sur nos fermes sur le plan énergétique, souligne Emilien Arnoult. Il s’agit d d’une énergie verte qui est respectueuse de l’environnement. »

« Une énergie d’avenir »

Le coût de ce projet est d’environ 4,5 millions d’euros. Le conseil régional d’Ile-de-France a apporté un soutien financier à hauteur de 900 000 €. « Cette technologie de méthanisation a été créée il y a environ cinq ans. Le site est rentable au bout de deux à quatre ans, explique Rami Hariri, directeur territorial à GRDF. Le prix de revente du gaz produit par les agriculteurs est fixé pour une durée de 15 ans. Cela leur permet d’assurer un revenu à long terme. C’est une énergie d’avenir, nous estimons qu’en 2030, 30 % du gaz produit dans le pays sera du gaz vert. »……

Guilhem POUIOL

https://actu.fr/ile-de-france/pommeuse_77371/pommeuse-trois-agriculteurs-se-lancent-dans-production-gaz-vert_19158546.html

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2022 3 21 /09 /septembre /2022 11:57

 

 

La majorité de la "nourriture" des méthaniseurs provient de la CIVE (culture intermédiaire à vocation énergétique).  Le méthaniseur a "très faim" ce qui oblige les agriculteurs à modifier leur pratique agricole pour le satisfaire.

 

Pour faire court certains champs sont réservés toute l'année à la culture énergétique  pour "nourrir" les méthaniseurs et d'autres alternent les cultures nourricières et les cultures énergétiques.

 

Pour ne pas ennuyer 

les agriculteurs

mammifères et oiseaux

si vous pouviez faire vos nids ailleurs

que dans les champs ?

 

 

La récolte de la culture énergétique CIVE du printemps qui se situe en pleine période de reproduction pour la faune sauvage n’est pas sans conséquence. Elle peut provoquer une augmentation inéluctable de la mortalité des mammifères et oiseaux juvéniles ainsi que des adultes qui font leurs nids dans les champs, c'est pourquoi la Fédération de Chasse du 77 va utiliser une imagerie aérienne thermique pour tenter de trouver une solution à ce problème.

 

Mais ce n'est  pas l'agriculteur/méthaniseur qui va financer ce matériel mais vous pour 10 000 €, soit 90 %  du coût de l’opération au travers de subvention allouée par Valérie Pécresse.

 

 

la question du jour :

 

Considérez que l’argent de vos impôts est bien utilisé  ?

A vous de répondre

 

 

 

 

 

Recueils des actes administratifs CR IDF 419 de novembre 2021 page 3640

USSY SUR MARNE , méthanisation un sujet qui fâche  : financement par vos impôts d’une imagerie aérienne thermique pour tenter de résoudre les inconvénients de la méthanisation !
USSY SUR MARNE , méthanisation un sujet qui fâche  : financement par vos impôts d’une imagerie aérienne thermique pour tenter de résoudre les inconvénients de la méthanisation !
Partager cet article
Repost0

Recherche