Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 10:49

 

 

Le préfet Jean-Luc Marx n’appliquera pas le décret 2012-189 du 7 février 2012

qui impose aux services de l’ETAT de réunir chaque année une commission de suivi de site sur cette zone industrielle de Mitry-Compans qui compte 7 sites SEVESO.

 

Alors que le président de la république reçoit la COP 21, les représentants de l’ETAT  devraient être exemplaires et respecter à minima la législation en vigueur, ce qui n’est pas le cas, et nous le regrettons.

 

Pour extrait :

 

Décret n° 2012-189 du 7 février 2012 relatif aux commissions de suivi de site 

" La commission se réunit au moins une fois par an ou sur demande d'au moins trois membres du bureau. L'ordre du jour des réunions est fixé par le bureau…"

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025344282&dateTexte=&categorieLien=id

 

 

Il est vrai que les préfets qui se sont succédés dans ce département n’ont pas réuni de CSS en 2011 ni même en 2013 sur cette zone industrielle.

 

 

Il semblerait que l’habitude ait été prise de ne réunir une CSS qu’une année sur deux pour cette zone industrielle, en contradiction avec la législation en vigueur.

 

 

Mais ici vous êtes dans le bassin versant Beuvronne, là où vit « le petit peuple » d’Ile de France, là où on a accumulé le plus grand nombre de décharges de France sur un territoire aussi réduit.

 

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 09:39

 

 

C’est à la suite d’une inspection diligentée par la DRIEE 77 en date du 7 octobre dernier qu’il a été découvert que l’entreprise LUTTI LIV GAZ située dans la zone industrielle de Mitry-Compans effectuait une activité illégale de remplissage de gaz inflammables liquéfiés rue Edouard Branly à Mitry-Mory.

 

L’inspecteur de la DRIEE 77 a constaté que l’entreprise exploitait une installation de remplissage de gaz inflammables liquéfiés sans l’autorisation requise, que cette activité était pratiquée sans mesures de sécurité et de formation du personnel, que l’entreprise ne contrôlait pas le niveau de gaz présent dans chaque bouteille, que cette activité présentait un risque élevé de surpression et sur-remplissage, qu’une forte odeur de gaz était présente sur le site lors de l’inspection, que cette activité représentait des enjeux en termes d’incendie et d’explosion.

 

En conséquence de quoi un arrêté préfectoral a été pris en date du 3/11/2015 suspendant à compter de la date de notification de l’arrêté.

 

Pour mémoire cette entreprise s’était implantée dans la Zone industrielle de Mitry-Compans qui compte 7 sites SEVESO dont 3 à hauts risques.

 

Elle se trouve dans la même rue que l’entreprise Mitrychem, en liquidation judiciaire.

http://adenca.over-blog.com/2015/06/mitry-mory-le-conseil-municipal-delibere-sur-le-dossier-mitrychem.html

 

 

 

Lien vers l’arrêté préfectoral du 3/11/2015 :

http://www.seine-et-marne.gouv.fr/content/download/18173/148319/file/AP%20N%C2%B015%20DCSE%20IC%20088%20du%203%20novembre%202015%20portant%20SUSPENSION%20ACTIVITES.pdf

 

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 11:30
Nord-ouest 77  Lagny sur Marne : Rotocolor encore  une entreprise qui ne respecte pas la législation en vigueur

 

 

Une nouvelle mise en demeure de la DRIEE 77 à l’encontre d’une entreprise du nord-ouest 77, située près du centre ville de Lagny sur Marne.

 

Pour protéger la population de Lagny sur Marne et environs,au cas où un incendie se déclarerait dans cette entreprise qui stocke du papier, la DRIEE 77 vient d’adresser une mise en demeure(1) à Rotocolor afin de mettre sous 3 mois son entreprise aux normes.

 

(1) AP 2015/DRIEE/UT77/134 du 6/10/2015

 

extrait  AP 2015/DRIEE/UT77/134 du 6/10/2015

extrait AP 2015/DRIEE/UT77/134 du 6/10/2015

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 12:13
 
 
Une association qui vient en soutien aux élus
dont les communes
accueillent  ou vont accueillir
 des sites classés SEVESO.

 

 

 

Sites SEVESO : AMARIS  une association qui vient à l’aide des élus
 
Ironie du sort alors que la Seine et Marne possède le plus important nombre de sites SEVESO d’Ile de France, seulement 2 communes de moins de 5000 habitants ont adhéré à cette association Aubepierre-Ozouer-le-Repos  et Grandpuits (1)
 
 
 
N’hésitez pas à en informer vos élus.

 

 

 

 

 
 
AMARIS
Association Nationale des Collectivités pour la Maîtrise des Risques Technologiques Majeurs
22, rue Joubert 75009 Paris
contact@amaris-villes.org
T. 01 40 41 42 12
http://www.amaris-villes.org/

 

Une association au service des collectivités

L’association AMARIS, créée en 1990, est présidée par Yves Blein (Député-Maire de Feyzin). Elle regroupe plus de 100 collectivités exposées à des risques technologiques majeurs. Elle a pour objectif de les aider à gérer les risques et développer la sécurité sur leurs territoires.

·                                 Association loi 1901

·                                 Plus de 150 communes

·                                 Une force de proposition et de représentation

·                                 Un lieu ressource pour ses adhérents

Reconnue comme un interlocuteur de référence, AMARIS défend les intérêts des communes dans toutes les négociations avec l’État ou les industriels. L’association accompagne également des collectivités dans l’analyse et la résolution de leurs situations conflictuelles. AMARIS offre ainsi aux collectivités locales une tribune pour faire part aux pouvoirs publics et aux industriels de leurs difficultés et propositions.

Fédérant des collectivités qui font face à des situations très diverses,AMARIS est en mesure de rendre compte des réalités du terrain vécues par les élus locaux. Et à ce titre, elle favorise les échanges d’expériences et organise des rencontres pour les élus et leurs techniciens. Par son expertise, elle permet à ses adhérents de bénéficier des ressources nécessaires à une bonne appréhension des enjeux et des contraintes liées aux risques.

 

(1) http://www.amaris-villes.org/qui-sommes-nous/6-nos-adherents/13-communes-de-moins-de-5-000-habitants

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 09:22

 

 

La DRIEE 77

une administration qui a établi en 2015

28 arrêtés

de mise en demeure

à l’encontre des industriels du 77

 

61 % de ces arrêtés concernaient le nord 77

près d’un tiers concernaient le nord-ouest 77 (secteur de l’étude de zone)

 

18 % concernait le bassin versant Beuvronne :

- Galvachaud Compans

- Gressy Auto Prestige Messy

- Fecomme FMS  Claye-Souilly

- Magic pièces auto Villevaudé

- Kuehne et Nagel Mitry-Compans.

 

 

Nous tenons à remercier  

Guillaume Bailly  

(responsable DRIEE 77)

et son équipe

pour le travail réalisé avec des effectifs aussi réduits

 

 

Nous tenons à remercier également

Gilles Berroir

Responsable Service Environnement et Prévention des Risques DDT

(police de l'eau, lutte dontre les nuisances...)

et son équipe

pour leur écoute malgré des effectifs aussi réduits

 

 

Le Ministère de l’Ecologie qui semble depuis des décennies avoir oublié ce département doit donner les effectifs nécessaires à ces deux services  pour travailler dans des conditions acceptables.

 

L’argent du contribuable seine et marnais doit être utilisé pour ce département et non au titre de la solidarité régionale pour Paris et les départements de l’ouest parisien…..

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 09:24

Paru dans le Parisien 77 :

 

Saint-Cyr-sur-Morin : pique-nique contre le projet de casse automobile
Saint-Cyr-sur-Morin : pique-nique contre le projet de casse automobile

Illustration. Le collectif « Non à la casse » appelle à un grand pique-nique citoyen. (LP/O.A.)

 

 

 

Le collectif « Non à la casse ! » organise un rassemblement ce samedi à midi aux Grands Montgoins, à l’entrée de la zone d’activité, (jonction des D 204 et D 37), contre le projet de casse automobile qui pourrait s’installer prochainement à Saint-Cyr-sur-Morin.

Le collectif craint l’installation d’« un projet de casse automobile de 2 550 t., un centre de récupération de déchets métalliques de 8 500 t. et de produits dangereux pour 200 t., le tout sur une surface de 21 350 m2 dont deux bâtiments de 3 700 m2 sur 12 m de haut. » Les opposants appellent donc à un grand pique-nique contre « ce projet dommageable pour notre environnement champêtre ».

 

 

 

http://www.leparisien.fr/saint-cyr-sur-morin-77750/saint-cyr-sur-morin-pique-nique-contre-le-projet-de-casse-automobile-25-09-2015-5127093.php

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 08:07

 

 

 

 

Bassin versant Beuvronne

ZI Mitry-Compans

la Sté Kuehne et Nagel

mise en demeure par la DRIEE 77

de respecter l’arrêté préfectoral du 30/6/1995.

 

 

 

Oui vous avez bien lu, 20 ans après la mise en place de l’arrêté préfectoral la Sté Kuehne et Nagel  ne le respecte pas.

 

C’est dans cette zone industrielle de Mitry-Compans, la plus importante de l’Ile de France, qui compte 7 sites SEVESO, que se situe cette entreprise, qui est voisine du dépôt pétrolier CCMP, SEVESO à Hauts risques.

 

Kuehne et Nagel  a 6 mois maximum pour mettre en place toutes les mesures prévues dans l’arrêté de 1995.

 

Dans l’arrêté de mise en demeure 2015/DRIEE/UT/127 DU 14/9/2015 la DRIEE 77 reproche à Kuehne et Nagel entre autres  :

 

 

Bassin versant Beuvronne, ZI Mitry-Compans : la Sté Kuehne et Nagel mise en demeure par la DRIEE 77 de respecter l’arrêté préfectoral du 30/6/1995.
Partager cet article
Repost0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 10:19
 
A grand renfort de médias, et comme invité d’honneur le sous préfet Jean-Noël Humbert, le groupe chimique allemand BASF fêtait à Mitry-Mory ses 150 ans.
 
Ironie du sort les riverains qui supportent chaque jour ce site dangereux n’avaient pas été invités à participer à la fête et à la visite du site, ni même les associations de défense de l’environnement nommées par le préfet à la commission de suivi de site de la zone industrielle Mitry-Compans : Nature Environnement 77 et ADENCA.
 
Une entreprise qui n’a d’ailleurs jamais proposé à notre association de visiter son site.
 
 
Un manque de transparence ou un oubli ?
A vous de juger

 

 

 

Paru dans le Parisien 77 :
Le géant de la chimie BASF fête ses 150 ans sur son site de Mitry-Mory

Marion Kremp | 13 Sept. 2015, 11h44 | MAJ : 13 Sept. 2015, 11h44

 

 

 

Mitry-Mory, ce vendredi. Xavier Susterac (à gauche), président France de BASF, présente les différentes applications du polyuréthane, de la semelle de basket, au tableau de bord de voiture en passant par l’isolation de l’habitat.(LP/Marion Kremp.)

On s’y gare dans le sens de la marche... pour être prêt à évacuer en cas d’accident. Bienvenue à Mitry-Mory sur l’un des deux sites seine-et-marnais classés Seveso du leader mondial de la chimie, BASF. Vendredi, les directeurs des sites de Mitry et de Meaux recevaient le président pour laFrance du groupe allemand, Xavier Susterac, pour les 150 ans du géant de la chimie.

L’occasion de visiter le site de Mitry-Mory spécialisé dans le polyuréthane et ses multiples applications. « De la semelle de basket, au tableau de bord de voiture en passant par l’isolation de l’habitat ou encore la paille filtrant l’eau non potable, le polyuréthane est un produit magique ! », vante le directeur de BASF Mitry, Christophe Dubois. Le site emploi 54 salariés, à 80 % des cadres ou agents de maîtrise qualifiés. A Meaux, BASF a racheté le site de Cognis installé dans le quartier de Beauval en bord de Marne. 56 000 t de produits, des tensio actifs destinés à l’industrie cosmétique ou encore des adjuvants pour les peintures ou les vernis, sortent chaque année du site de 23 ha qui emploi 115 salariés. Les deux sites sont surveillés 24 heures/24 et des secouristes sont présents sur place. Plusieurs sapeurs-pompiers assistaient d’ailleurs à la visite.

« Je regrette que seuls les journalistes aient été conviés à cette visite, déplore Mireille Lopez, présidente de l’association de défense de l’environnement du secteur (Adenca). BASF est un site Seveso à seuil bas mais il est entouré de six autres sites Seveso dont trois à haut risque, nous avons un droit de regard et les populations alentours également ! »

Marion Kremp

 

 

http://www.leparisien.fr/meaux-77100/le-geant-de-la-chimie-basf-fete-ses-150-ans-sur-son-site-de-mitry-mory-13-09-2015-5087709.php

 

Partager cet article
Repost0
24 août 2015 1 24 /08 /août /2015 08:02
Record des sites Seveso en Seine et Marne, le bassin versant Beuvronne : ZI Mitry-Compans, Villeparisis et Saint Mard

 

Au regard de la carte des sites SEVESO en Seine et Marne on s’aperçoit que c’est le bassin versant Beuvronne qui en possède le plus grand nombre :

 

 

4 sites SEVESO à hauts risques

- Zone industrielle de Mitry Compans

CCMP dépôt pétrolier

Gazechim stockage de gaz

Gerep incinérateur de déchets dangereux

- Villeparisis

Sita FD décharge de déchets dangereux

 

4 sites SEVESO seuil bas

- Zone industrielle de Mitry Compans

AIR LIQUIDE stockage gaz

BASF fabrication produits chimiques

MESSER conditionnement gaz

UNIVAR fabrication produits chimiques

- St Mard

Entrepôt Franprix près des lignes à hautes tension

 

 

 

Si on ajoute les sites SEVESO de proximité situés autour de l’aéroport de Roissy

On arrive à 15 sites SEVESO

- 6 sites SEVESO à hauts risques

- 9 SEVESO seuil bas.

 

Record des sites Seveso en Seine et Marne, le bassin versant Beuvronne : ZI Mitry-Compans, Villeparisis et Saint Mard
Partager cet article
Repost0
11 août 2015 2 11 /08 /août /2015 08:22

 

Paru sur le site Compans.org :

http://www.compans.org/pprt-la-raison-l-emporte

 

7 août 2015

PPRT : la raison l'emporte...

 

Alors qu'en réunion les services concernés avaient affiché l'objectif d'élaborer rapidement (avant juin 2015) un nouveau PPRT pour les entreprises Seveso haut de la ZI Mitry-Compans... Finalement l'arrêté a été prolongé.

 

C'est un soulagement pour les associations qui souhaitaient que soit pris en compte la nouvelle norme européenne SEVESO 3 qui est entrée en vigueur en juin 2015...

 

Bien évidemment les cartes sont rebattues pour certains élus qui souhaitaient récupérer des terrains à proximité des établissements à risques industriels, hélas au détriment du principe de précaution...

 

Le directive SEVESO 3 intensifie notamment les critères de classement des risques industriels et offre davantage d'information à la population...

 

ZI Mitry-Compans : PPRT Plan de Prévention des Risques Technologiques
Partager cet article
Repost0

Recherche