Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2019 6 13 /07 /juillet /2019 10:05
29.4.2019 Forêt Régionale de Montgé une cabane

29.4.2019 Forêt Régionale de Montgé une cabane

Partager cet article
Repost0
7 juin 2019 5 07 /06 /juin /2019 15:23
Un week-end prolongé pour découvrir la forêt régionale de Montgé en Goële
Un week-end prolongé pour découvrir la forêt régionale de Montgé en Goële
Paru sur le site de l'AEV :
Montgé

A 35 kilomètres au Nord-Est de Paris, la forêt régionale de Montgé se déploie sur une vaste butte culminant à 200 mètres. Dominant la plaine, elle constitue un élément naturel important de la grande couronne rurale entourant l’agglomération parisienne.

 

Une forêt sur les buttes de Seine-et-Marne

La forêt Régionale de Montgé est située au nord du département de Seine-et-Marne, à la limite de la Picardie, sur les buttes du pays de Goële. À Dammartin, l’une d’entre elles montre son flanc et découvre, par endroits, le calcaire de Beauce, les sables de Fontainebleau, les gypses et les argiles vertes. A Montgé, sur l’autre butte gypseuse de cet alignement, de vieilles maisons briardes s’accrochent au flanc du coteau. Le village est l'une des principales portes d'entrée de la forêt de Montgé.

 

Une châtaigneraie émaillée de fleurs

Le châtaignier règne en maître sur la forêt. On y trouve aussi le frêne, le chêne, l’érable et quelques merisiers. 
Au printemps, le sol se parsème de jacinthes et de luzules des bois, une plante aux feuilles plates et velues qui est un hôte protégé de la forêt de Montgé. 
Sur les berges de l'étang du domaine, des cyprès chauves, des jonquilles, des narcisses et des iris pigmentent la terre humide. Ce cortège de fleurs se poursuit sur la belle allée qui longe la rivière pour aboutir sur une butte couverte de rhododendrons.

 

Un paradis pour les promeneurs et les enfants

En remontant le versant Nord depuis le village de Montgé on rejoint le site de l’ancien château de Saint-Thibault et son verger. Le domaine de Saint-Thibault accueille un centre équestre ainsi qu'une vaste clairière aménagée pour les libres jeux des enfants. A l’Ouest, des conifères, disposés en bouquets, délimitent des petits espaces de détente et laissent apercevoir le coteau boisé et de belles échappées vers la plaine de France. 
La promenade du domaine de Saint-Thibault se prolonge jusqu’à l’étang et se poursuit le long d’un cours d’eau.

 

http://www.aev-iledefrance.fr/l-aev/le-patrimoine-nature-regional/le-patrimoine-nature-regional/prif-montge


 

Partager cet article
Repost0
12 mai 2019 7 12 /05 /mai /2019 10:28
Forêt Régionale de Montgé en Goële : venez découvrir la tour du télégraphe

 

C'est à 200 m d'altitude, au point culminant de la forêt de Montgé en Goële que l'ETAT avait fait construire, au début du 20ème siècle, cette tour, haute de 16,5 m.

 

Elle sera utilisée par le service géographique de l'armée afin d'effectuer des levées de précision de la topographie pour réaliser des cartes d'Etat Major.

 

Ce service géographique de l'armée, créé le 25/10/1881, sera dissous en 1940 et remplacé par l'IGN, Institut National Géographique.

 

Durant la 2ème guerre mondiale, cette tour, surmontée d'une plateforme en bois, servira de poste d'observation.

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2019 3 01 /05 /mai /2019 19:08
29.4.2019 Forêt régional de Montgé en Goële  : l'ail sauvage rue du Sépulcre

29.4.2019 Forêt régional de Montgé en Goële : l'ail sauvage rue du Sépulcre

Partager cet article
Repost0
28 avril 2019 7 28 /04 /avril /2019 09:50

Le Conseil Général de Seine et Marne

a classé

en février 2015

un arbre remarquable

dans la forêt régionale de Montgé en Goële

 il s’agit

d’un hêtre

plus que centenaire.

 

Voici sa situation :

49° 02' 34" N     02° 45' 11" E

Recherchez le hêtre remarquable de la forêt régionale de Montgé en Goële
Partager cet article
Repost0
24 avril 2019 3 24 /04 /avril /2019 16:27
Carrière de Gypse à ciel ouvert Knauf au lieudit " Le Bois des Sables"

Carrière de Gypse à ciel ouvert Knauf au lieudit " Le Bois des Sables"

Par délibération du 26/6/2003 la Région IDF la Région IDF a permis à l’industriel allemand Knauf de détruire 35 hectares de forêt  au lieudit «Le Bois des Sables » sur les communes de St Soupplets et Cuisy, en lui cédant ses droits de fortage, sans restrictions.

 

Mais cela ne suffit pas à Knauf, l’industriel allemand voudrait bien exploiter le gypse sur la majorité de la Forêt de Montgé en Goële qui compte 960 hectares.

Panneau conseil régional IDF (Les bois des Sables, de St Soupplets et du Four se trouvent à droite sur le plan)

Panneau conseil régional IDF (Les bois des Sables, de St Soupplets et du Four se trouvent à droite sur le plan)

 

 

Dans un premier temps l'industriel souhaiterait ouvrir une nouvelle carrière de gypse à ciel ouvert, sur une surface d’environ 57 hectares,  au Bois de St Soupplets et au Bois du Four (1), mais le problème vient que l’on ne connaît pas les propriétaires de certaines parcelles.

 

Qu’à cela ne tienne le Conseil Régional IDF se penche sur le sujet et devrait engager une procédure de « Déclaration d’Utilité Publique » pour récupérer ces biens.

 

Le Conseil Régional IDF devrait également financer des travaux dans ce secteur dans le but de déboiser, coût de l’opération, payée par vos impôts, rien que pour la création de routes forestières environ 215 000 €. (2)

 

 

Du côté  du public : le Conseil Régional IDF envisage de  « canaliser » la fréquentation dans la forêt en réduisant l’utilisation de certains sentiers(3), il est vrai que la fréquentation des familles avec enfants  autour du centre hippique pourrait gêner la destruction de chênes plus que centenaires.

 

Quant aux actions en faveur de l’accueil et du paysage, rien n’est à l’ordre du jour, pas de programme non plus en faveur d’espèces remarquables ni de reprofilage des mares (3), ni de remise en état  de l’étang et des anciens communs du château.

 

Vous n’allez tout de même pas vous plaindre, la région continue à entretenir le site et la brigade équestre, pour le  surveiller, fait tout de même 24 tournées par an (4), cela ne compense-t-il pas les millions de tonnes d’ordures que la région vous envoie, chaque année, au nord-ouest 77 ?

 

 

Source :

14. 18-016 : APPROBATION DE L'AMÉNAGEMENT FORESTIER DE LA FORÊT RÉGIONALE DE MONTGÉ
http://www.aev-iledefrance.fr/component/search/?searchword=montg%C3%A9&searchphrase=all&start=10

(1) page 8

(2) page 33

(3) pages 35/36

(4) page 20

 

 

Un hêtre remarquable classé par le conseil départemental 77

Un hêtre remarquable classé par le conseil départemental 77

Partager cet article
Repost0
15 février 2019 5 15 /02 /février /2019 20:10
Forêt régionale de Montgé en Goële: allée de platanes plantée à la demande de la baronne d'Eitchal

Forêt régionale de Montgé en Goële: allée de platanes plantée à la demande de la baronne d'Eitchal

 

La forêt régionale de Montgé en Goële est convoitée par l'industriel Knauf qui souhaiterait la détruire pour exploiter le gypse à ciel ouvert.

 

Il ne pourra le faire que si le Conseil Régional IDF (AEV) l'y autorise.

 

Une situation qui nous inquiète lorsque l'on voit que ce même Conseil Régional vient de faire construire une route forestière censée permettre d'exploiter cette forêt mais qui se dirige directement vers l'usine Knauf.

 

Nous venons d'apprendre que ce même Conseil Régional IDF (AEV) a commandé en 2015 une étude sur l'état de certains arbres.

 

Nous espérons que cette étude n'est pas faite dans le but de détruire les magnifiques platanes et tilleuls de cette forêt.

 

Un proverbe dit :

"Lorsque l'on veut tuer son chien, on l'accuse de la rage"

 

 

Nous ne voudrions pas croire qu'il puisse être appliqué aux arbres

de la forêt de Montgé :

 

"Lorsque l'on veut détruire ses arbres 

on les accuse d'être malades"

 

 

Affaire à suivre....

 

Paru sur la centrale des marchés publics:

Étude phytosanitaire des alignements de platanes et de tilleuls dans la forêt régionale de Montgé

Avis de marché
Département(s) de publication : 77, 93
Annonce No 15-144372
Services


Nom et adresse officiels de l'organisme acheteur : Agence des Espaces Verts.
 Correspondant : Mme Le Creff Maus Sabine, cité régionale de l'environnement 90 92 avenue du Général Leclerc 93500 Pantin tél. : 01-83-65-38-72 adresse
internet : http://www.aev-iledefrance.fr.

Objet du marché : étude phytosanitaire des alignements de platanes et de tilleuls - forêt régionale de Montgé (Département 77).
Lieu d'exécution et de livraison: la forêt régionale de Montgé (Département 77).

Caractéristiques principales : 
 

la présente étude doit permettre de connaître l'état phytosanitaire des alignements de platanes (soit 152 platanes, 10 hêtres, 1 frêne et 4 érables sur 830 ml) et de tilleuls (soit 78 tilleuls sur 240 ml) dont certains présentent des signes de dépérissement.
au regard de l'état sanitaire de chaque arbre, de sa dangerosité et des possibilités de corrections de défauts de tenue mécanique, des préconisations de gestion seront énoncées

 

Quantités (fournitures et services), nature et étendue (travaux) : les prestations de ce marché font l'objet de 3 phases définies comme suit:
phase no1: Diagnostic sanitaire des platanes et des tilleuls
phase no2: Estimation de la dangerosité et des possibilités de corrections des défauts
phase no3: Préconisations de gestion pour remédier à l'état actuel et pour pérenniser ces deux alignements.


Refus des variantes.

 

 

https://centraledesmarches.com/marches-publics/Pantin-Agence-des-Espaces-Verts-etude-phytosanitaire-des-alignements-de-platanes-et-de-tilleuls-dans-la-foret-regionale-de-Montge/1689289

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2018 7 04 /11 /novembre /2018 19:19
Placoplatre détruit une forêt de 19 hectares à Villevaudé, au nord-ouest 77 et reboise des forêts domaniales au sud et à l’est 77 !

Villevaudé 1.6.2017  Placoplatre :

les matériels de travaux publics près à se mettre en marche pour détruire

le bois Gratuel

Placoplatre détruit une forêt de 19 hectares à Villevaudé, au nord-ouest 77 et reboise des forêts domaniales au sud et à l’est 77 !

Villevaudé 29.9.2018  

un trou béant laissé par Placoplatre à la place du Bois Gratuel

L'industriel n'a pas encore exploité le gypse, il va devoir encore creuser pour atteindre la 1ère couche de gypse  qui se trouve environ à 30m sous le sol

 

 

 

Quand un industriel détruit une forêt, le code forestier l’oblige à participer au reboisement ailleurs, au titre des mesures compensatoires.

 

Le représentant de l'Etat dans le département peut imposer que le boisement compensateur soit réalisé dans un même massif forestier (1) mais dans le cas présent il semblerait de l’Etat ait laissé le libre choix à l’industriel.

 

La DRIAAF (1) qui a traité ce dossier avec Placoplatre n’a d’ailleurs même pas consulté les associations membres de la Commission Locale de Concertation et de Surveillance.

 

C’est

« ladite concertation à la française »

 

 

Il suffisait de presque rien pour montrer quelque peu d’intérêt pour  les riverains et la préservation de leur environnement…..

 

Il suffisait que Placoplatre participe, par exemple, aux reboisements des Znieff de Villevaudé ou de Claye-Souilly ou au site Natura 2000 de Jablines.

 

 

 

 

Mais l’industriel a préféré favoriser le reboisement de grands espaces de chasse en Seine et Marne. Des espaces de chasse que privilégiaient déjà les rois Henri IV, Louis XIII, Louis XVI.

 

 

Placoplatre a choisi des forêts domaniales de chasse de :

- Villefermoy au sud 77

- Crécy et Malvoisine dans la vallée du Morin

- Montceaux à l’est de Meaux.

 

 

 

 

 

(1) Extrait Article L341-6 du code forestier

Sauf lorsqu'il existe un document de gestion ou un programme validé par l'autorité administrative dont la mise en œuvre nécessite de défricher, pour un motif de préservation ou de restauration du patrimoine naturel ou paysager, dans un espace mentionné aux articles L. 331-1L. 332-1L. 333-1L. 341-2 ou L. 414-1 du code de l'environnement, dans un espace géré dans les conditions fixées à l'article L. 414-11 du même code ou dans une réserve biologique créée dans une zone identifiée par un document d'aménagement en application des articles L. 212-1 à L. 212-3 du présent code, l'autorité administrative compétente de l'Etat subordonne son autorisation à l'une ou plusieurs des conditions suivantes :

1° L'exécution, sur d'autres terrains, de travaux de boisement ou reboisement pour une surface correspondant à la surface défrichée, assortie, le cas échéant, d'un coefficient multiplicateur compris entre 1 et 5, déterminé en fonction du rôle économique, écologique et social des bois et forêts objets du défrichement, ou d'autres travaux d'amélioration sylvicoles d'un montant équivalent. Le représentant de l'Etat dans le département peut imposer que le boisement compensateur soit réalisé dans un même massif forestier ou dans un secteur écologiquement ou socialement comparable ;

……

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000025244092&idArticle=LEGIARTI000025247352&dateTexte=&categorieLien=cid

 

(2) http://driaaf.ile-de-france.agriculture.gouv.fr/Organisation

 

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2018 1 15 /10 /octobre /2018 18:59
FORET REGIONALE DE MONTGE EN GOELE    : Le Conseil Départemental 77 acceptera-t-il de classer l’alignement de Platanes comme arbres remarquables ?
FORET REGIONALE DE MONTGE EN GOELE    : Le Conseil Départemental 77 acceptera-t-il de classer l’alignement de Platanes comme arbres remarquables ?

 

Allée de Platanes 

Forêt Régionale de Montgé en Goële

 

 

Le Conseil Départemental 77 (CAUE 77) classe chaque année des arbres remarquables.

Dans la forêt régionale de Montgé en Goële, un seul arbre est classé, il s’agit d’un hêtre, ce classement date de 2015.

 

ADENCA  a demandé que la magnifique allée de Platanes soit classée comme arbres remarquables.

 

Ce patrimoine doit être reconnu pour la beauté des sujets mais également pour le lien qu’il entretient avec l’histoire locale et nationale en souvenir du Baron André d’Eitchal, maire de Montgé en Goële de 1919 à 1929, qui oeuvra pendant de nombreuses années pour le soutien aux blessés militaires et pour l’assistance des populations des régions sinistrés par la 1èreguerre mondiale.

C’est son épouse Madeleine qui fit planter la magnifique allée de platanes qui subsiste

encore aujourd’hui.

 

http://adenca.over-blog.com/2017/05/nord-ouest-77-foret-regionale-de-montge-en-goele-un-banquier-d-origine-allemande-la-protegea-un-industriel-allemand-veut-la-detruire

 

 

Les deux conseillers départementaux du canton de Dammartin-en-Goële Marianne Margaté et Bernard Corneille soutiennent la demande de notre association et nous les en remercions.

 

Le dossier est aujourd’hui entre les mains de Patrick Septiers, président du CD 77, souhaitons qu’il donne une suite favorable à notre demande.

 

 

FORET REGIONALE DE MONTGE EN GOELE    : Le Conseil Départemental 77 acceptera-t-il de classer l’alignement de Platanes comme arbres remarquables ?

 

Hêtre remarquable

forêt régionale de Montgé en Goële

 

Voici sa situation :

49° 02' 34" N     02° 45' 11" E

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2018 6 06 /10 /octobre /2018 20:08
Venez ramasser les châtaignes dans la forêt régionale de Montgé en Goële avant que le Conseil Régional IDF n’autorise la destruction de cette forêt !

 

 

 

La forêt est splendide à cette période,  aujourd’hui nous avons rencontré des familles, qui venaient ramasser les châtaignes, elles y croisaient des joggeurs et aussi des étudiants qui profitaient de la lumière et du soleil de l’été indien pour venir y dessiner.

 

Des plaisirs simples, mais le petit peuple du nord-ouest 77 n’en demande pas plus, il veut simplement garder cette forêt c’est sans compter avec le Conseil Régional d’Ile de France qui a déjà autorisé le carrier allemand Knauf à détruire une partie de cette forêt en exploitant une carrière de gypse à ciel ouvert au lieudit « le bois des sables », carrière qui va être remblayée par des déchets.

 

Car lorsque le Conseil Régional IDF a créé un PRIF Plan Régional d’Intervention Foncière, les petits propriétaires qui voulaient protéger cette forêt ont vendu volontiers leurs parcelles de forêt à cette collectivité, pensant que le Conseil Régional IDF allait la protéger pour les générations futures.

 

Mais les élus du Conseil Régional IDF semblent vouloir détourner le PRIF de son objet initial qui est de protéger la forêt, ils ont même voté un schéma SDRIF qui décrète que le gypse est une “richesse d’importance nationale” et d’intérêt communautaire.

 

N’acceptez pas

que le Conseil Régional IDF

détourne

le Plan Régional d’Intervention Foncière

de son objet initial :

protéger la forêt de Montgé en Goële.

 

 

 

N’acceptez pas d’être considérée

comme une population « d’aucun intérêt »

alors que le gypse est considéré

comme une “richesse d’importance nationale” et d’intérêt communautaire.

 

 

 

 

 

 

 

Châtaigniers dans la forêt de Montgé en Goële

Châtaigniers dans la forêt de Montgé en Goële

Partager cet article
Repost0

Recherche