Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2020 2 10 /11 /novembre /2020 15:29

 

Oui vous avez bien lu la commission de suivi de site de la décharge Veolia de Monthyon se tiendra par téléphone.

 

Une situation inconcevable pour les représentants d’associations environnementales qui siègent à cette CSS et qui demandent, à minima une visio-conférence.

 

Pourquoi pas de réunion en visio-conférence au nord-ouest 77

alors que la préfecture en organise au sud 77  ?

 

 

La CSS de Monthyon doit porter sur les points suivants :

 

- Le bilan d’activité 2019 et des 10 premiers mois de 2020.

- Un point sur la demande d’autorisation environnementale concernant le projet d’extension de la décharge Veolia de Monthyon qui concerne :

  • L’extension de la surface de la décharge de 2.8 hectares
  • L’extension de la durée d’exploitation de 9 ans
  • L’extension du tonnage de déchets inertes réceptionnés passant de 100 000 t à 300 000 t
  • L’augmentation des seuils d’acceptabilité des déchets provenant de sites contaminés.

- La présentation de la tierce expertise demandée par l'ETAT lors de la CSS du 4/6/2019

- La présentation de l'étude de risques mouvement de terrain Buttes de la Goële à Monthyon.

 

 

Comment aborder tous ces points par téléphone ?

A vous de juger.

 

 

Pour plus d’informations, contactez :

Nicolas Honoré

Sous Préfet de Meaux

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2020 1 09 /11 /novembre /2020 19:17
L'écluse de Vignely sur le Canal de l'Ourcq

L'écluse de Vignely sur le Canal de l'Ourcq

C’est Marie-Françoise Blanchet de St Maur des Fossés(94), colonel de l’armée de l’air en retraite, qui a été nommée par la préfecture de Seine et Marne commissaire enquêteur dans le projet de modification du Plan Local d’Urbanisme de Vignely.

En effet Jean-Piat, maire de Vignely et adjoint à la communauté d’Agglomération du pays de Meaux, projette de modifier son Plan Local d’Urbanisme dans le but d’implanter une décharge près du Canal de l’Ourcq et de l’Ecluse de Vignely.

 

Nous vous laissons le soin de juger des conclusions

de Marie Françoise Blanchet

quelques extraits :

« Ces observations montraient une hostilité générale au projet, autant de la part du public que des associations….. »

« D’ailleurs si le dossier sur le site internet a été vu 1495 fois, et téléchargé 916 fois, on constate qu’il n’y a que 118 observations déposées, dont la plupart témoignent une méconnaissance complète du dossier…. »

« On est plutôt confronté à la crainte, voire la peur, des répercussions liées à l’installation du site de traitement de produits dangereux de TERZEO sur les communes voisines de Villenoy et Isles les Villenoy, qui contamine les esprits….. »

« Les seules observations directement en rapport avec le projet sont celles qui ont présentées par la MRAe et le Département et auxquelles la mairie a répondu par des mémoires en réponse précis, détaillés et documentés….. »

 

AVIS

 Après avoir étudié le dossier de 1ère révision allégée du PLU de Vignely, les observations recueillies et des réponses apportées par la mairie tant à la MRAe, au Département qu’au public, pour l’ensemble des raisons décrites dans les conclusions qui précèdent et qui sont détaillées dans le corps du rapport, malgré l’incompréhension d’un certain nombre de contributeurs qui ont exposé leur refus de la multiplication de sites de stockage et de traitement de déchets dans la partie nord du département de Seine et Marne plutôt que leurs considérations sur l’objet même du dossier soumis à l’enquête, estimant en mon âme et conscience que ce projet ne fait courir aucun risque à la population, et que les risques mineurs pour l’environnement sont compensés par des mesures écologiques de type ERCA, ²qu’à terme cette réalisation constituera un avantage pour la commune de Vignely et les alentours en créant un environnement qui mettra en valeur le site patrimonial et touristique de l’écluse du canal de l’Ourq, je considère que l’enquête publique a rempli son objet, et je donne un avis favorable au projet de 1ère révision allégée du PLU de Vignely

Fait à Saint Maur des Fossés le 22 octobre 2020

Marie-Françoise Blanchet Commissaire-enquêtrice

Pour consulter le rapport complet de Mme Blanchet, voici le lien :

https://www.registre-dematerialise.fr/1940

 

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2020 5 06 /11 /novembre /2020 16:58
La CSS de la décharge Veolia de Claye-Souilly ne peut pas se réunir parce que Jean Lefort, maire de Fresnes sur Marne n'a pas fait  nommer les représentants de sa commune à cette commission

La commission de suivi de site de la décharge Veolia ne s'est pas réunie depuis bientôt 2 ans.

 

Pourquoi le sous préfet Nicolas Honoré ne l'a pas réunie l'année dernière, nous n'en savons rien ?

 

La sous préfecture de Meaux nous indique cette année qu'elle ne peut pas réunir cette commission parce que la mairie de Fresnes sur Marne n'a pas nommé ses représentants.

 

Jean Lefort devrait réunir son conseil municipal avant la fin de l'année, mettra-t-il ce sujet à l'ordre du jour de ce  conseil municipal ? L'avenir nous le dira.

 

Les riverains qui subissent les odeurs nauséabondent de cette décharge et la pollution de l'air auraient aimé avoir des réponses à leurs questions mais ils devront attendre.

 

Pourtant la législation française oblige à réunir cette commission chaque année, mais il semblerait que les représentants de l'ETAT et les élus puissent déroger à cette obligation.

 

 

Ce que l'on demande aux riverains de la décharge

c'est de subir et de se taire

surtout se taire

 

 

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2020 1 19 /10 /octobre /2020 13:42
C'est près de cette écluse du Canal de l'Ourcq que Jean Piat souhaite implanter une décharge

C'est près de cette écluse du Canal de l'Ourcq que Jean Piat souhaite implanter une décharge

A Vignely, charmant village de 300 habitants, baigné par le Canal de l’Ourcq et la Marne, la dotation globale de fonctionnement versée  à la commune par l’ETAT est passée de 23 000 € en 2013 à 400 € cette année.

Il semblerait que ce soit l’une des raisons qui pousse le maire Jean Piat à accepter de recevoir les déchets des autres sur son territoire. En effet, les exploitants de déchets semblent cibler les petites communes en difficulté financière pour leur proposer des conventions pécuniaires contre l’implantation de décharge sur leur commune.

Nord 77 : l’ETAT veut-il affamer financièrement les villages ruraux pour les obliger à recevoir les ordures des autres ?

Il faut dire qu’une décharge de gravats de bâtiment cela arrangerait bien Jean-François Copé qui doit chercher des exutoires pour déverser les gravats des tours qu’il va bientôt faire détruire et puis il y a aussi les déchets du Grand Paris qu’il faut bien mettre quelque part.

 

Le montant de leurs impôts

distribué

par l’ETAT et le Conseil Régional IDF

pour financer

des projets industriels de méthanisation !

 

Ironie du sort dans les communes voisines de Chauconin-Neufmontiers et Charmentray l’ETAT (Ademe) et le Conseil Régional IDF ont alloué plus de 2 400 000 €  de subvention à destination d’une poignée d’agriculteurs pour financer des projets privés de méthaniseurs.

 

 

Paru dans le Parisien 77 :

La Seine-et-Marne ne veut plus être «la poubelle du Grand Paris»

Le projet d’un centre d’enfouissement de déchets inertes à Vignely, dans le Pays de Meaux, relance le débat autour du lourd tribut payé par le plus grand département d’Ile-de-France……

https://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/la-seine-et-marne-ne-veut-plus-etre-la-poubelle-du-grand-paris-13-10-2020-8402040.php

 

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2020 1 05 /10 /octobre /2020 11:09

 

 

Que nous cache-t-on ?

 

Une commission CSS que le sous préfet de Meaux Nicolas Honoré n’a pas réuni en 2019, alors que la législation l’oblige.

 

Celui va bientôt faire 2 ans que cette commission ne s’est pas réuni, ce qui n’est pas acceptable pour les riverains qui doivent supporter ces odeurs nauséabondes.

 

Les parisiens ne vont tout de même pas supporter

les odeurs nauséabondes de leurs ordures,

vous n’y pensez pas ?

 

Ce n’est pas mieux de  faire supporter

ces odeurs nauséabondes

aux habitants des villages ruraux du 77 ?

 

 

Site de la mairie de Fresnes sur Marne :

Info Veolia

Dégagement d'odeurs - septembre 2020

Odeurs gênantes en septembre : la réponse de la direction technique du site Veolia

  • en début de mois des déchets de type "résidus de colonnes de fosses" en provenance des incinérateurs de Paris ont été réceptionnés en pointillé pendant une dizaine de jours. Très odorants, ils ont été déroutés directement en casier pour limiter les effets
  • d'autre part, dans la semaine du 7 septembre, la mise en place d'équipements de captage des biogaz (tranchées dans le déchet + matériaux drainants + drains) a réactivé les odeurs perçues car la zone odorante précédemment mise en place a été traversée.
  • enfin, le casier étant en phase finale, les odeurs se sont propagées plus facilement.

Actuellement, la situation est stabilisée. Le réglage des équipements en cours vise un retour à la normale très rapide. Cette succession d'événements a malheureusement allongé la période de nuisances.

Les équipes techniques Veolia sont mobilisées et restent en vigilance sur tous ces désagréments.

Jean Lefort et ses adjoints maintiennent les réunions mensuelles de point avec la direction. L’objectif est de trouver en permanence les solutions techniques pérennes et d’anticiper le plu

http://www.fresnes-sur-marne.fr/index.php?id=65

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2020 3 30 /09 /septembre /2020 13:10
77 : Le préfet Thierry Coudert refuse l'implantation d’une décharge à Soignolles mais autorise l’extension de la gigantesque décharge à Villeneuve sous Dammartin en amont des captages d’eau de Mitry-Mory !

 

Jusqu’à octobre dernier ECT ne pouvait pas étendre cette décharge le plan déchets PREDEC voté par les précédents conseillers régionaux ne le permettait pas, mais depuis novembre 2019, c’est possible, car Valérie Pécresse a fait voter un Plan déchets PRPDG  en novembre 2019 qui peut le permettre, la décision définitive étant bien entendu entre les mains du préfet.

77 : Le préfet Thierry Coudert refuse l'implantation d’une décharge à Soignolles mais autorise l’extension de la gigantesque décharge à Villeneuve sous Dammartin en amont des captages d’eau de Mitry-Mory !

C’est lors d’une demande d’extension de la décharge, consultable sur le site de la préfecture, en pleine période de congés,  que  les élus de Mitry-Mory ont découvert ce projet, car le préfet Thierry Coudert n’a pas jugé bon de les en informer,  ni même  la régie communal des eaux, alors que 2 captages d’eau potable se trouvent  sur la commune de Mitry-Mory.

Dans l’urgence, la maire de Mitry-Mory Charlotte Blandiot-Faride  a adressé  un courrier au préfet lui faisant part de ses inquiétudes notamment au vu du rapport de l'hydrogéologue.

 

Du côté du préfet Thierry Coudert, pas d’inquiétudes, il gère la situation, l’industriel ECT devra faire chaque année, à ses frais, des analyses sur les captages d’eau potable de Mitry-Mory.

 

extrait de l’arrêté préfectoral du 25/9/2020  page 12

http://www.seine-et-marne.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-et-cadre-de-vie/ICPE-carrieres/Enregistrement/VILLENEUVE-SOUS-DAMMARTIN-77230-Societe-E.C.T-AP-ENREGISTREMENT-du-25-09-2020

77 : Le préfet Thierry Coudert refuse l'implantation d’une décharge à Soignolles mais autorise l’extension de la gigantesque décharge à Villeneuve sous Dammartin en amont des captages d’eau de Mitry-Mory !

Et si une pollution est avérée dans le captage d’eau, que feront les habitants de            Mitry-Mory ?

Nous vous inquiétez pas

 le préfet Thierry Coudert

trouvera bien une solution dans l’urgence.

 

 

On apprend également que les eaux de ruissellements de la décharge se déverseront vers la Biberonne, affluent de la Beuvronne qui se rejette dans la Marne, en amont proche du plus important captage d’eau du 77 à Annet sur Marne, qui fournit près de 550 000 habitants en eau potable.

 

Si l’eau pompée dans la Marne est de plus en plus polluée, que fera-t-on ?

Nous vous inquiétez pas

 le préfet Thierry Coudert

trouvera bien une solution.

 

Vous paierez, probablement, plus chère l'eau potable, et alors ? 

 

 

Mais arrêter de geindre au nord-ouest 77, vos problèmes n’intéressent personne.

Et puis les ordures des autres, il faut bien les mettre quelque part, votre territoire a été choisi pour cela.

 

Votre seul choix est de subir et de vous taire

Surtout vous taire

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2020 1 21 /09 /septembre /2020 13:48

 

Le nouveau maire de Villenoy, Emmanuel Hude, doit, semble-t-il, faire face à une nouvelle vague de contestation sur sa commune.

 

Elu d’opposition en 2019, il avait combattu contre le projet de décharge de déchets dangereux Terzeo.

 

Aujourd’hui c’est un nouveau projet de décharge qui semble mettre le feu aux poudres dans ce village de moins de 5000 âmes.

 

En effet son voisin Jean Piat, maire de Vignely, projette de réviser son Plan Local d’Urbanisme pour favoriser l’implantation d’une décharge ISDI (gravats de bâtiment…)

Route de Vignely à Villenoy

Route de Vignely à Villenoy

Pour protéger sa population des nuisances, Jean Piat souhaiterait interdire la circulation des camions chargés de déchets dans le centre de sa commune de Vignely mais pour cela il faut qu’Emmanuel Hude donne son accord pour rouvrir aux poids lourds la petite route, en très mauvais état, qui mène de Vignely à Villenoy.

 

Emmanuel Hude va-t-il  accepter cette solution qui reportera les nuisances sur Villenoy  (trafic de milliers de  poids lourds qui induira pollution de l’air et bruit) ?

 

Villenoy dans la zone rouge de la cartographie zone sensible Plan de Protection de l’Atmosphère pour l’Ile-de-France

Villenoy dans la zone rouge de la cartographie zone sensible Plan de Protection de l’Atmosphère pour l’Ile-de-France

Un choix d’autant plus difficile que Villenoy est classée en zone sensible dans le Plan de Protection de l’Atmosphère pour l’Ile-de-France (1) en raison des dépassements des valeurs réglementaires de l'air qu’elle connaît (principalement NO2 (dioxyde d’azote) et PM10 (particules).

 

Le NO2 dioxyde d’azote est un gaz irritant pour les bronches, il fait partie de la famille des NOX oxydes d’azote.

 

Airparif indique :

« Le secteur du trafic routier est responsable de plus de la moitié des émissions de Nox »

« Les poids lourds ne représentent que 5 % du kilométrage parcouru en Île-de-France,  mais 31 % des émissions d'oxydes d'azote des transports routiers ».

 

« Pour les oxydes d'azote (NOx) : les émissions moyennes d'un poids lourd sont équivalentes à celles de 8 véhicules particuliers et de 5 véhicules utilitaires légers. »

« Pour les particules (PM10) : les émissions moyennes d'un poids lourd sont similaires aux émissions de 2 véhicules particuliers diesel et de plus de 60 véhicules particuliers essence. »(chiffres relatifs à l’année 2012) (1)

 

Mais, en même temps, il faut bien comprendre que Jean-François Copé a besoin de décharges pour « accueillir » les déchets de démolition des tours qu’il doit faire abattre à Meaux.

 

On ne va tout de même pas mettre ces déchets au pied de la cathédrale de Meaux ou dans le jardin Bossuet, les déverser dans un village rural de la périphérie de Meaux ce serait une aubaine, mais il faudra oublier que l’on cultive sur le champ en question des céréales destinées à la consommation humaine, qu’il est situé au bord du canal de l’Ourcq, près de l’écluse de Vignely, dans un lieu apprécié par les familles  qui recherchent un espace apaisant en cette période de Covid 19.

 

(1)Plan de Protection de l’Atmosphère pour l’Ile-de-France

http://www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr/1-la-qualite-de-l-air-de-a-a-z-a3308.html

(2)https://www.airparif.asso.fr/etat-air/air-et-climat-quelques-chiffres

 

Pour aller plus loin :

Pollution de l’air et COVID-19

https://www.airparif.asso.fr/pollution/effets-de-la-pollution-sante#etudes

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2020 1 14 /09 /septembre /2020 15:17

 

Nous apprenons que Nicolas Honoré va réunir ces prochains jours une commission de suivi de site pour une décharge qui n’existe pas encore : Terzeo Villenoy/Isles Les Villenoy.

 

Mais pourquoi ne réunit-il pas la commission de suivi de site de la plus importante décharge ISDND de France Rep Veolia de Claye-Souilly ?

Que nous cache-t-on ?

décharge REP VEOLIA Claye-Souilly

décharge REP VEOLIA Claye-Souilly

 

La législation oblige la préfecture à réunir chaque année une CSS mais Nicolas Honoré ne l’a pas réuni en 2019 et pour 2020 ce n’est pas à l’ordre du jour.

 

Une situation qui n’est pas pour rassurer les riverains de cette décharge qui s’inquiètent des risques supplémentaires, auxquels ils peuvent être exposés, en cette période de COVID 19, à cause des masques qui sont déversés dans les ordures ménagères et envoyés vers cette décharge.

 

Quels risques de pollution de l'air lors de la manipulation des ordures ménagères par les matériels de travaux publics avant d’être déversés dans la décharge.

Quels risques s’il y a envol de certains déchets vers le  voisinage ?

 

Il serait souhaitable que

Jean-Luc Servières

Maire de Claye-Souilly

intervienne auprès du sous préfet Nicolas Honoré

pour qu’enfin cette CSS se réunisse.

Partager cet article
Repost0
30 août 2020 7 30 /08 /août /2020 13:21
Route de Vignely près de l'écluse du Canal de l'Ourcq

Route de Vignely près de l'écluse du Canal de l'Ourcq

 

Comme il le précise dans sa réponse à la MRAE, Jean Piat, maire de Vignely, souhaite favoriser l’implantation d’une décharge de déchets  inertes  ISDI (rubrique 2760) sur sa commune et  diverses activités connexes (1), pour ce faire il a mis en révision allégée le Plan Local d’Urbanisme de sa commune. 

Ce serait près de 1 500 000 tonnes de déchets  inertes  qui seraient déversés sur ce site à majorité agricole qui borde le canal de l’Ourcq près de l’écluse de Vignely.

Les activités connexes relèveraient des rubriques 2515 – 2516 – 2517.

Pour faire court :

  • Broyage, concassage de déchets inertes…
  • Station de transit, regroupement ou tri de déchets inertes….

 

Reporter les nuisances

sur la commune de Villenoy ?

 

Pour, semble-t-il, éviter des nuisances aux habitants de Vignely, Jean Piat, interdirait aux poids lourds, chargés de déchets, de passer par le bourg de Vignely. Ces camions devraient accéder par la route de Vignely, aujourd’hui fermée à la circulation (sauf aux engins agricoles).

 

 

(1) page 5 et 6  https://www.registre-dematerialise.fr/document/registerDocument/get/58811/4.%20Avis%20de%20la%20Mission%20R%C3%A9gionale%20de%20l%27Autorit%C3%A9%20Environnementale
 

en jaune emplacement du projet

en jaune emplacement du projet

Page 7 http://www.mrae.developpement-durable.gouv.fr/avis-rendus-sur-plans-et-programmes-de-la-mrae-ile-a523.html

 

 

 Les élus de Villenoy

 vont-ils autoriser la réouverture

de la route de Vignely ?

                           

Mais Jean Piat oublie qu’une partie de cette route appartient à la commune de Villenoy, sans l’accord d’Emmanuel Hude et de ses conseillers municipaux cette route ne pourra pas être réouverte et transformée en route à 2 voies pour permettre aux centaines de camions chargés de déchets de venir les déverser près du canal de l’Ourcq.

 

Dossier de l’enquête publique PLU de Vignely consultable :

https://www.registre-dematerialise.fr/1940

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2020 4 30 /07 /juillet /2020 21:29

 

La dernière commission de suivi de site a été réunie le 18/12/2018.

Avec une grande rigueur, Gérard Péhaut, son prédécesseur, réunissait chaque année cette commission, comme la législation l’oblige.

Depuis son arrivée en 2019 Nicolas Honoré n’a réuni aucune commission de suivi de site pour la plus importante décharge de France ISDND Veolia Claye-Souilly et nous le regrettons.

 

Nous tenons toutefois à remercier l’exploitant Veolia qui comme chaque année nous a adressé son rapport d’activité.

Partager cet article
Repost0

Recherche