Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2023 2 30 /05 /mai /2023 19:14

 

 Cette décharge ISDND fonctionne 

depuis 1951

et pourrait être prolongée

jusqu'à 2052

si le Préfet Lionel Beffre l'autorise.

 

 

Elle est gérée  :

- De 1951 à 1975 par la Tiru

- de 1975 à 2017 par les carrières Capoulade

- depuis le 1/2/2017 par le groupe Suez qui était autorisé à l’exploiter jusqu’au 31/12/2022, mais le Préfet Lionel Beffre vient de donner le 26/12/2022 une nouvelle autorisation de prolongation de 2 ans supplémentaires jusqu’au 31/12/2024, cela pourrait, peut-être, permettre à l’exploitant d’obtenir toutes les autorisations nécessaires pour prolonger de 28 ans l'exploitation de cette décharge.

 

Les riverains n’en peuvent plus des odeurs nauséabondes de la décharge, des camions qui traversent leur commune et celle de Trilport et tirent le signal d’alarme depuis des années sans que les préfets qui se sont succédé n’aient mis fin à ces problèmes intolérables.

 

 

En 2021 cette décharge est classée au 5ème rang français des plus importants émetteurs de gaz à effet de serre Méthane. https://www.georisques.gouv.fr/risques/registre-des-emissions-polluantes/synthese/donnees#/recherche=polluant&milieu=1&polluant=91

 

 

Les ordures

ça sent  mauvais

ils n’en veulent pas près de chez eux

pourquoi

ne pas venir les déverser

  chez vous ?

 

 

 

Cela fait près de 72 ans

que vous supporter les ordures des autres

alors 28 ans de plus 

vous n’êtes pas à ça près !

 

 

Et vos enfants n’auront pas besoin de suivre de longue étude, ils pourront trouver un emploi dans le tri des déchets, bien sûr pas très bien payé, mais un emploi de proximité.

 

De toute façon près de chez vous il n’y a pas de Grandes Ecoles qui permettraient à vos enfants d'étudier et d'accéder à des emplois bien rémunérés, ces Grandes Ecoles sont implantées, en majorité, dans les départements qui vous envoient leurs ordures.

 

 

 pour aller plus loin :

http://adenca.over-blog.com/2019/01/decharge-suez-capoulade-isles-les-meldeuses-plus-important-emetteur-de-france-dans-l-air-de-gaz-a-effet-de-serre-methane-en-2017.htm

http://adenca.over-blog.com/2018/08/decharge-capoulade-isles-les-meldeuses-vous-en-reprendrez-bien-un-peu-d-ordures-des-autres-jusqu-a-2022.html

http://adenca.over-blog.com/2015/04/decharge-capoulade-isles-les-meldeuses-le-ministere-de-l-ecologie-tolere-10-de-depassement-du-tonnage-de-dechets-autorises-par-arret

http://adenca.over-blog.com/article-cideme-isles-les-meldeuses-une-entreprise-qui-traite-les-machefers-des-incinerateurs-de-la-region-125122612.html

http://adenca.over-blog.com/article-capoulade-isles-les-meldeuses-une-decharge-qui-ne-stocke-pratiquement-que-des-dechets-industriels-125067814.html

http://adenca.over-blog.com/article-isles-les-meldeuses-la-driee-77-met-en-demeure-les-sablieres-capoulade-de-respecter-les-prescription-125102792.html

http://adenca.over-blog.com/2019/03/decharge-suez-isles-les-meldeuses-pour-rendre-service-vous-en-reprendrez-bien-un-peu-d-ordures-des-autres-jusqu-a-2040.html

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 mai 2023 3 10 /05 /mai /2023 11:35
Nord 77 : Le préfet Lionel Beffre prolonge l’exploitation de la décharge Veolia de Claye-Souilly jusqu’au 31/12/2027 après avoir prolongé celle de Suez Isles les Meldeuses !

 

Les déchets des autres il faut bien les mettre quelque part

 et bien cela continuera à être au nord 77

 

 

On ferme les décharges dans les Yvelines comme à Brueil en Vexin en 2014 et pendant ce temps on concentre les déchets au nord 77.

 

 

Le Préfet Lionel Beffre prolonge-t-il l’exploitation de la décharge Veolia Claye-Souilly jusqu'en 2027 pour permettre à l’exploitant de préparer un nouveau dossier  de demande de prolongation pour une vingtaine ou trentaine d’années comme à Isles les Meldeuses ?

 

L’avenir nous le dira ….

 

Car ce que nous savons c’est que le Préfet Lionel Beffre a prolongé l’exploitation de la décharge Suez d’Isles les Meldeuses en 2022 de 24 mois et qu’aujourd’hui l’exploitant demande la prolongation d’exploitation de cette décharge pour 28 années supplémentaires, ce qui pourrait amener à une exploitation de près d’un siècle puisque cette décharge a été ouverte en 1951.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 mai 2023 3 03 /05 /mai /2023 10:08

Ne prenez pas de photos

c’est interdit

 

Cela a déjà jeté un froid au début de la visite, d’autant plus que lors d’une précédente visite on y était autorisé et qu’un journaliste a pu récemment faire quelques prises de vues. Il est vrai que montrer des photos sur lesquelles on voit des mouettes, goélands et autres se restaurer dans les ordures de la décharge n'aurait pas présenté une image positive de cette décharge.

 

L’arrêté préfectoral permet à Veolia d’enterrer chaque année 1 100 000 tonnes de déchets dans sa décharge ISDND, mais cette activité s’étant réduite depuis quelques années, il est probable  que tous les casiers ne seront pas remplis fin 2026 et que l’industriel pourrait obtenir une prolongation de quelques années pour exploiter cette décharge.

 

La surface des casiers où sont enterrés les déchets est d’environ 5 hectares, c’est là où les mouettes, goëlands et autres viennent s’y restaurer en journée.

 

Un point qui nous inquiète depuis qu’il a été retrouvé des mouettes rieuses mortes atteintes de la grippe aviaire à Claye-Souilly, Fresnes sur Marne et Annet sur Marne et que le Préfet a mis l’ensemble du département en zone de contrôle temporaire.

 

A notre connaissance depuis le Préfet n’a imposé à Veolia aucunes mesures particulières pour éviter que ces oiseaux ne viennent se restaurer dans cette décharge.

 

En 2021 le Préfet a autorisé Veolia à exercer deux  autres activités connexes :

  • Le Transfert d’Ordures ménagères

Les éboueurs apportent directement les ordures ménagères brutes collectées en majorité dans une partie de la petite couronne afin que Veolia les stocke dans une fosse sous un hangar non fermé, pour une durée maximum de 48 heures, des ordures qui repartent ensuite par camions vers la petite couronne pour y être incinérées.

 

  • L’Enrubannage

Cela consiste à emballer dans du plastique les ordures ménagères, acheminées par camions, en provenance en majorité de la petite couronne parisienne et de les renvoyer, par camions, à la demande vers les incinérateurs de la petite couronne, 1000 tonnes d’ordures ménagères peuvent rester stockées 72 heures maximum sous un hangar non fermé, en attente de conditionnement.

A Claye-Souilly les ordures « enrubannées » sont stockées à l’air libre, pendant 1 an maximum  le Préfet l’autorise, alors que dans certaines installations elles sont stockées sous des hangars ce qui permet d’éviter la détérioration des balles à cause des conditions climatiques (gel, pluies…) et des oiseaux qui fréquentent le site (mouettes, goélands….)

 

Quant à l’activité de « maturation des mâchefers » d’usines d’incinérations, elle consiste dans un premier temps à retirer des mâchefers les déchets de ferrailles et autres contenus puis à les mettre en tas pendant un certain temps pour leur permettre d’évacuer une partie de leurs polluants. A Claye-Souilly la manutention des mâchefers ainsi que le stockage se font à l’air libre, le Préfet l’autorise, alors que dans certaines installations ces opérations sont effectuées sous des hangars, ce qui permet de réduire l’envol de poussières.

 

 

Partager cet article
Repost0
25 avril 2023 2 25 /04 /avril /2023 13:56
Emplacement de l'ancienne carrière de sable qui devrait être remblayée (encadré en blanc)

Emplacement de l'ancienne carrière de sable qui devrait être remblayée (encadré en blanc)

 

Les déchets du Grand Paris et d’ailleurs

Il faut bien les mettre quelque part

Pourquoi pas chez vous ?

 

Le projet initial de décharge de déchets inertes ISDI de 2014 pour remblayer l’ancienne carrière de sable, au lieudit « Les Vieilles Vignes »,  au bord  de la D 127, avait dû être abandonné car le vote du Plan régional déchets PREDEC interdisait l’implantation de ce type de décharge  dans ce secteur mais aujourd’hui c’est possible grâce au nouveau plan déchets voté par Valérie Pécresse et à quelques modifications pour adapter le Plan Local d’Urbanisme.

 

Un nouveau projet vient d’être réactivé par le conseil municipal de Marcilly qui a donné un avis favorable le 10 octobre dernier pour le remblaiement de cette carrière par la multinationale canadienne Englobe.

2 conseillères municipales n’ont pas participé au vote et ont quitté la séance, il s’agit de :

- Mme Dominique Duchesne, la maire de la commune qui est intéressée personnellement au projet

- Mme Murielle Rougerie, parce que sa fille travaille dans la Sté Englobe.

 

Le projet initial prévoyait le passage journalier de 200 camions (aller-retour) chargés de déchets qui devaient traverser St Soupplets par la rue des Panoufles sur la RD9 pour rejoindre Marcilly  par la RD127 pour éviter le centre de Marcilly.

 

Le nouveau projet prévoit également d'éviter le centre de Marcilly, pour ce faire les camions devraient emprunter la RD9 qui traverse St Soupplets, puis la RD 127  en évitant le centre de Marcilly.

 

Un projet qui risque de déplaire à Stéphane Devauchelle le maire de St Soupplets qui est déjà très inquiet par l'importante circulation de poids lourds sur sa commune et souhaite la réduire.

 

Lien vers le compte-rendu du conseil municipal d'octobre dernier : https://marcilly77.fr/la-mairie/conseil-municipal/comptes-rendus/proces-verbal-du-conseil-municipal-du-10-10-2022/

 

Pour tous renseignements complémentaires nous vous conseillons de vous rapprocher de :

Madame Dominique Duchesne

Maire de Marcilly

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 mars 2023 2 14 /03 /mars /2023 17:35

 

La commission CSS a pour mission entre autres de :

-    Suivre l'activité de la décharge

- Promouvoir l'information du public

La CSS est tenue régulièrement informée :

  • Des incidents ou accidents survenus à l'occasion du fonctionnement de ces installations.

 

Mais ça c’est sur le papier, en général, nous découvrons les informations par la presse plutôt que par la préfecture, comme dans le cas présent où nous demandons des informations à Monsieur le Préfet :

 

«  Nous souhaitons être informés en notre qualité de membre de la CSS :
1-Des tonnages supplémentaires d’ordures ménagères qui doivent être traités sur ce site depuis le début de la grève, à savoir :
              - le tonnage enrubanné
              - le tonnage enfoui.
Concernant l’enrubannage le stockage de 50 000 tonnes/an va-t-il être dépassé ?
Si oui Monsieur le Préfet va-t-il accorder une dérogation pour stocker un tonnage supplémentaire ?
 
2-Du nombre de camions supplémentaires journalier induits par le détournement de ces ordures ménagères. »

 

Pour compléter :

 

Veolia stocke à l’air libre des tonnes d’ordures ménagères emballées dans du plastique (enrubannées) pendant une durée qui peut aller jusqu’à un an.

 

 Afin d’éviter que des oiseaux (mouettes, goëlands….) ouvrent ces sacs plastiques pour consommer ces ordures et risquent de transmettre des maladies lorsqu’ils viennent déposer leurs fientes dans les propriétés voisines sur les tables, chaises de jardin et parfois même sur le linge qui sèche, nous souhaitions que les ordures emballées sous plastique soient stockées dans un local couvert, mais le Préfet  Lionel Beffre n’a pas donné suite à notre demande.

 

 

Paru dans le Parisien 77 :

Blocage des incinérateurs : en urgence, Veolia stocke les déchets parisiens dans son site de Claye-Souilly

Comme les trois incinérateurs du Syctom sont à l’arrêt à cause de la grève, Veolia active ses « contrats de secours », une procédure qui lui permet notamment d’acheminer sur son site géant de Seine-et-Marne les déchets qui n’ont pas pu être traités. Au grand dam des riverains.

Décharge Veolia Claye-Souilly : suite aux grèves et à l’arrivée supplémentaire d’ordures ménagères des membres de la commission CSS demande des informations au préfet Lionel Beffre !

Claye-Souilly (Seine-et-Marne). Veolia propose des solutions d’enrubannage des déchets pour les stocker afin d’éviter le recours à l’enfouissement. (Illustration) LP/Sébastien Roselé

1

Par Marie Briand-Locu 

Le 13 mars 2023 à 19h35

https://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/blocage-des-incinerateurs-en-urgence-veolia-stocke-les-dechets-parisiens-dans-son-site-de-claye-souilly-13-03-2023-SJJ6JVCX4VA25EQ722FWALBS2U.php

Partager cet article
Repost0
12 février 2023 7 12 /02 /février /2023 11:50

 

Pas de contrôles = pas de problèmes ?

 

L’arrêté préfectoral du 12/12/2021, plus d’un an déjà, impose à l’exploitant de contrôler les eaux souterraines à l’aide de 7 piézomètres, or nous avons appris lors de la commission de suivi de site (CSS) du 30 janvier dernier que 3 piézomètres ne sont pas en fonctionnement, l’un d’eux devrait être implanté dans les mois à venir quant aux 2 autres des problèmes techniques les empêchent de fonctionner, ce sont 2 piézomètres qui se trouvent en aval de la décharge, côté Monthyon.

 

La décharge d’ordures ménagères ISDND de Monthyon ne fonctionne plus, ce n’est plus ici qu’une décharge ISDI de déchets du bâtiment (qui peut recevoir des déchets du Gd Paris et autres), en conséquence la législation n’oblige plus le Préfet à réunir chaque année une CSS.

 

Pour l’avenir ce sera au bon vouloir de l’exploitant et du Préfet.

 

Dans un souci de transparence les associations souhaiteraient que cette CSS soit maintenue, d’autant que le Préfet a accordé une dérogation pour que cette décharge ISDI puisse recevoir des déchets contenant jusqu’à 3 fois plus de polluants (K3+) que dans une décharge ISDI de base.

 

Deux-poids = deux mesures ?

 

La Préfecture du 77 a choisi de créer des commissions de suivi de site pour les incinérateurs de Vaux le Pénil et Montereau-Fault-Yonne alors que la législation ne l’oblige pas, mais c’est au sud 77.

 

Deux incinérateurs fonctionnent au nord 77 à St Thibault des Vignes et Monthyon mais ici la Préfecture n’a pas accepté de créer des commissions de suivi de site.

 

En sera-t-il de même pour la CSS de la décharge ISDI de Monthyon ?

 

L’avenir nous le dira……..

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 février 2023 3 01 /02 /février /2023 16:01

Paru sur le site ARIA

 

 

14/7/2022 Incendie dans la Décharge Véolia de Fresnes sur Marne, Claye-Souilly, Charny
Partager cet article
Repost0
16 janvier 2023 1 16 /01 /janvier /2023 19:10
CLAYE-SOUILLY, FRESNES SUR MARNE, CHARNY : contrôle des mesures de poussières, l’exploitant de la décharge Veolia doit s’expliquer !

 

Concernant l’installation de valorisation de biogaz Beewatt, à chaque commission de suivi de site Veolia indique :

« L’installation a fonctionné normalement »

 

Ironie du sort, l’industriel a seulement  « oublié » d’informer les associations et les élus qu’en fait depuis la mise en place de cette installation les dispositifs de mesure en continu des poussières diffusées dans l'air sont, semble-t-il, presque continuellement hors services.

 

 

Un manque de transparence ?

A vous de juger

 

Les riverains attendent que Veolia s’explique.

 

 

 

Extrait inspection DRIEAT 77 du 3/11/2022

CLAYE-SOUILLY, FRESNES SUR MARNE, CHARNY : contrôle des mesures de poussières, l’exploitant de la décharge Veolia doit s’expliquer !
CLAYE-SOUILLY, FRESNES SUR MARNE, CHARNY : contrôle des mesures de poussières, l’exploitant de la décharge Veolia doit s’expliquer !
Partager cet article
Repost0
4 janvier 2023 3 04 /01 /janvier /2023 13:26
Dossier Pyrite et protection du captage d’eau d'Annet sur Marne : Pourquoi le Préfet Lionel Beffre n’impose pas de contrôles des eaux souterraines à l’exploitant  de la décharge ECT d’Annet sur Marne ?

 

La pyrite c’est un matériau naturellement présent dans certaines formations géologiques, qui a la propriété de s’oxyder progressivement au contact de l’air, dégageant de l’acide sulfurique gazeux et liquide drainant les métaux lourds vers le bas (risques pour l’environnement, les eaux et la santé publique

 

Deux poids = 2 mesures ?

A vous de juger

 

 

YVELINES

Mesures prises par le Préfet  pour la carrière Lafarge à St Martin la Garenne 78

SEINE ET MARNE

Mesures prises par le Préfet  pour la décharge ECT d’Annet sur Marne 77

 

 

Retrait des déchets du Grand Paris contenant de la pyrite de la carrière Lafarge.

Pas de retrait des déchets du Grand Paris pouvant potentiellement contenir de la pyrite de la décharge ECT.

Seulement des analyses 1 fois par an en 2022 et 2023 de la pollution de ces terres par un laboratoire choisi par ECT.

 

 

Etude par un hydrogéologue agréé demandée par l’ARS

Pas d’étude par un hydrogéologue agréé demandée par l’ARS

 

 

Pose de 10 piézomètres supplémentaires pour contrôler les eaux souterraines

Pas de piézomètres implantés : les eaux souterraines ne sont pas contrôlées dans cette

décharge.

 

 

 

 

Pour mémoire la décharge ISDI ECT d’Annet sur Marne, est située, sur la même commune, en amont du plus important captage d’eau de Seine et Marne qui fournit près de 550 000 habitants en eau potable.

 

 

Ne cherchez pas les résultats des analyses de 2022 de la pollution des terres pouvant potentiellement contenir de la pyrite dans la décharge ECT D'Annet sur Marne, le Préfet Lionel Beffre ne les met pas en ligne sur le site de la Préfecture et l’exploitant ECT non plus.

 

 

Quant aux contrôles de la pollution des eaux souterraines, il n’y en a pas :

pas de contrôles = pas de problèmes ?

 

 

Un manque de transparence ?

A vous de juger

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2022 4 10 /11 /novembre /2022 11:51
DECHARGES 7ème circonscription du 77 : Mme la députée Ersilia Soudais pose une question écrite au Ministre de l'Ecologie
DECHARGES 7ème circonscription du 77 : Mme la députée Ersilia Soudais pose une question écrite au Ministre de l'Ecologie
DECHARGES 7ème circonscription du 77 : Mme la députée Ersilia Soudais pose une question écrite au Ministre de l'Ecologie

Partager cet article
Repost0

Recherche