Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2020 4 31 /12 /décembre /2020 15:15

 

 

Paru sur le site Claye-Souilly Découverte :

MAIRE DE CLAYE-SOUILLY PUIS SENATEUR :

DUFRAIGNE François Roland

Publié le 7 juin 2014 par Mireille LOPEZ

François Dufraigne  « le médecin des pauvres » était maire de Claye-Souilly !

DUFRAIGNE François Roland 

Né le 18.4.1822 à Chiddes dans la Nièvre.

Fils d'Antoine , propriétaire et de Lazarette Berger.

Décédé le 11.3.1901 à Meaux Seine et Marne.

Il épouse en 1ère noce  Mathilde Jametel.

En seconde noce el 17/8/1861 à Meaux  Sidoni Martinchamps, apparentée à la famille des banquiers meldois les Dumont,

il aura 5 enfants :

-        Adèle Louise née le 20.7.1862 à Meaux, qui épousera le 4.5.1886 à Meaux Florentin Guignière, Substitut du procureur de la République,

-         Sophie Adrienne née le 31.10.1863 à Meaux, qui épousera  le 9.7.1889 à Meaux Anatole Edgar Cristin, Contrôleur des contributions directes,

-         Louise Berthe née le 22.1.1865 à Meaux, qui épousera le 19.4.1887 à Meaux Jean Marie Thévenet, Directeur des Ateliers de la Loire

-         Hélène Louise née le 27.9.1866 à Meaux

-         Paul Maxime né le 31.3.1869 à Meaux, Inspecteur d’assurances qui épousera Clarisse Brunet.

  Après des études au collège d’Autun, en 1851 fraîchement promu Docteur en Médecine de le Faculté de Paris il s’installe à Claye-Souilly dans la grande rue, il y restera jusqu'à 1859.

Il se signale par son savoir professionnel et ses idées démocratiques.

Il met sa science au service des  déshérités : c’est le médecin des pauvres.

Il semble préférer le contact avec les médecins de campagne comme le docteur Vergès d’Annet sur Marne qu’il choisit pour délivrer le permis d’inhumer de son fils le 16.2.1857.

 C’est un républicain convaincu, il proteste contre le coup d’état du 2.12.1851 et est inscrit sur les listes de proscriptions de Bonaparte.

 Il est élu Maire de Claye-Souilly en Mars 1856 y reste  jusqu’à Avril 1859 et ne cesse de faire une propagande active en faveur de ses idées républicaines.

 Il s’installe en 1860 à Meaux où il rassemble les débris épars du parti républicain.

Il est :

- médecin des Sociétés de Secours Mutuels de Meaux, Trilport et Villenoy, membre du conseil

  d’hygiène.

chirurgien en chef de l’hospice de Meaux de 1879 et jusqu’en 1897.

  Elu conseiller municipal de Meaux en Avril 1869, il prend la tête de la liste républicaine lors des élections municipales d’Avril 1871, il obtient le plus grand nombre de voix.

Il invite les électeurs à bannir les régimes monarchiques pour « leurs révolutions périodiques », à revendiquer des institutions républicaines pour plus de « stabilité », à rompre avec  « l’inertie de la bourgeoisie ».

  Pendant l’invasion il reste à son poste, remplissant avec courage son devoir de médecin.

Il est nommé :

Conseiller d’Arrondissement en 1877

Chevalier de la Légion d’honneur l4.7.1884

Président du Conseil d’Arrondissement en 1884

Maire de Meaux de Mai 1884 au 11.7.1891

Sénateur de Seine et Marne du 27.9.1885 au 4.1.1891, il siége à gauche comme radical

(à la suite de son élection le Préfet de Seine et Marne donne sa démission. Il avait répondu du succès d’un autre candidat).

 Il a voté :

- la laïcisation scolaire

- les lois militaires et le service des séminaristes

- les iniques lois d’exil.

 Il est battu aux élections sénatoriales du 4.1.1891.

Déçu il abandonne courant 1891 la vie politique ne conservant que son mandat de conseiller municipal de Meaux jusqu’à Avril 1896.

Il n’oublie jamais Claye-Souilly, il considère que son ascension politique il la doit en partie aux clayois et c’est lui qui le 18.10.1885 inaugure le groupe scolaire du Parc, en l’absence du Préfet.

Ses obsèques seront faites aux frais de la ville de Meaux, sans fleurs, ni couronnes, ni discours, à sa demande.

La façade et les balcons de l’hôtel de ville ainsi que les réverbères sur le passage du cortège seront drapés de crêpe.

A Meaux une rue porte son nom dans le quartier des anciens Maires, premier quartier où des maisons simples de types plan « Courant » ont été construites permettant l’accession à la propriété de familles de condition modeste. 

 Mais que ceci reste entre nous, son nom a  été oublié sur la plaque de marbre de la  mairie  de Claye-Souilly 

 

 

Sources :

Médiathèque de Meaux :

Les finances de la ville de Meaux dans ces derniers temps, imprimerie Charriou 1884 Ceci est mon testament, Victor modeste 1887

Dictionnaire biographique de Seine et Marne 1893

Dictionnaire des rues de Meaux

Le Publicateur de Seine et Marne 05.1884 à 10.1885

Almanach de Seine et Marne 1901

Collection personnelle :

L’idée républicaine en Seine et Marne de 1870 à 1878  Daniel Daëron Editions Amattéis

A.D. :

Recensements Claye-Souilly 1856

Dictionnaire des parlementaires .

Cercle Généalogique de la Brie : BMS Claye-Souilly, Meaux

Archives Mairie de Meaux :

Registres délibérations du Conseil Municipal de Meaux 1869 à 1891

Recensements   Meaux 1861,1866,1872.

Archives  Electorales Mairie de Meaux

Bibliothèque diocésaine de Meaux :

La Croix de Seine et Marne  4.5.1871, 30.3.1901.

Seine et Marne illustré 13/9/1885.

Site Leonore

Je remercie en particulier Monsieur Lavier  qui m'a transmis le portrait de Monsieur Dufraigne.

http://claye-souilly-decouverte.over-blog.com/article-21148921.html

 

 

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2020 3 30 /12 /décembre /2020 11:55

Paru sur le site "La Marne"

 

Tempête Bella : le toit de la maison des associations de Claye-Souilly s'effondre

Les services techniques de la mairie de Claye-Souilly ont découvert le sinistre à la maison des associations lors d'une ronde de vérifications après le passage de la tempête Bella.

Tempête Bella : le toit de la maison des associations de Claye-Souilly s'effondre

Le toit de la maison des associations de Bois Fleuri, à Claye-Souilly, a été retrouvé détruit en partie après le passage de la tempête Bella (©La Marne).

 

Par Louis GohinPublié le 29 Déc 20 à 15:45 

 

Mauvaise surprise mardi matin. Le toit de la maison des associations, dans le quartier Bois Fleuri de Claye-Souilly, s’est effondré partiellement, probablement pendant des 48 dernières heures.

 

Les services techniques de la mairie ont découvert le sinistre vers 8h30, lors d’une ronde de vérifications après le passage de la tempête Bella.

45m² de toiture détruite à Bois Fleuri après la tempête Bella

 

Toute la toiture n’est pas tombée. Seule une partie couvrant environ 45m² de la grande salle s’est effondrée. L’incident est survenu à cause du poids de l’eau, selon les pompiers.

 

Heureusement, personne n’était présent dans le bâtiment lors de l’accident. Les chiens de pompiers et un chef d’unité en sauvetage et déblaiement sont intervenus par précaution.

 

Les experts d’assurances doivent se rendre sur place mercredi 30 décembre. Selon la mairie, peu de matériel semble avoir été abîmé à l’intérieur. Les travaux devraient commencer en janvier, pour un petit mois.

https://actu.fr/ile-de-france/claye-souilly_77118/tempete-bella-le-toit-de-la-maison-des-associations-de-claye-souilly-s-effondre_38401239.html

 

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2020 7 27 /12 /décembre /2020 15:02

 

LE  DECOR

25.12.2020 Devant la mairie  LE DECOR DE NOEL

25.12.2020 Devant la mairie LE DECOR DE NOEL

 

 

L'ENVERS DU DECOR

25.12.2020 Derrière la mairie LES DECHETS DE CHANTIER NON TRIES

25.12.2020 Derrière la mairie LES DECHETS DE CHANTIER NON TRIES

 

L’article L 541-1 paragraphe 6° du code de l’environnement impose de :

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000042176062/

«  Valoriser sous forme de matière 70 % des déchets du secteur du bâtiment et des travaux publics en 2020 »

 

La mairie de Claye-Souilly, maître d’ouvrage du chantier du centre administratif et du conservatoire, est responsable des déchets produits par ce chantier.

 

Ironie du sort on s’aperçoit que les déchets non triés de ce chantier sont entassés dans des bennes derrière la mairie.

 

La question du jour :

Qui suit ce chantier à la mairie de Claye-Souilly ?

 

 

Pour le savoir, nous vous conseillons de contacter :

Bruno MONTI

Adjoint chargé de l’environnement

 

 

 

Extrait article paru sur Batiweb 

Déchets du bâtiment : quelles responsabilités pour les maîtres d’ouvrage ?25.06.18

 

Une nouvelle étude juridique menée dans le cadre de la plateforme collaborative DEMOCLES fait le point sur la responsabilité des maîtres d’ouvrage en matière de gestion des déchets de chantiers de déconstruction et de rénovation du bâtiment. Cofinancée par l’Ademe, l’étude répond à un certain nombre de questions : Qui est responsable de la traçabilité des déchets ? Quel lien existe-t-il entre le permis de démolir et le diagnostic déchets ? Tous les détails.

 

Le secteur du bâtiment génère 42 millions de tonnes de déchets par an, dont plus de 90% provient des travaux de déconstruction et de réhabilitation.

Pour atteindre l’objectif de valorisation de 70% des déchets du BTP en 2020, il est indispensable de définir les rôles et obligations des différents acteurs. C’est là tout l’objectif d’une analyse juridique réalisée dans le cadre de la 
plateforme DEMOCLES.

Menée en collaboration avec Enckell Avocats, l’étude revient sur les responsabilités du maître d’ouvrage en matière de prévention et de gestion des déchets de ses chantiers selon les différentes phases.

L’analyse s’appuie sur les nombreuses interrogations des maîtres d’ouvrage issues de situations auxquelles ils ont été confrontés sur leurs chantiers. Elle apporte « une interprétation éclairante » du Code de l’environnement et s’inscrit dans 
la feuille de route économie circulaire.

 

Le maître d’ouvrage, producteur de déchets

Avant toute chose, l’étude rappelle que la maîtrise d’ouvrage est « l’acteur clé pour enclencher un changement des pratiques de l’ensemble des acteurs avec pour levier essentiel : la commande ».

Le maître d’ouvrage doit être regardé comme « le producteur des déchets de chantier de démolition » et l’entreprise de travaux comme « le détenteur » de ces déchets. « Producteurs et détenteurs sont donc responsables d’une gestion de déchets conforme à la réglementation », souligne un communiqué.

La responsabilité du maître d’ouvrage débute donc en amont du chantier et se prolonge au-delà de la fin du chantier.

 

Avant le chantier…

A la question « Le maître d’ouvrage peut-il formuler des exigences techniques concernant la gestion des déchets de son chantier ? », l’analyse répond :

Dans le cadre d’un marché public de travaux, le maître d’ouvrage peut formuler des spécifications techniques à condition qu’elles soient « proportionnées à la valeur et aux objectifs du marché » et « exprimées soit par référence à des normes ou à d’autres documents équivalents accessibles aux candidats, soit en termes de performance ou d’exigences fonctionnelles »…….

 

Pendant le chantier…

A la question « Qui est responsable de la traçabilité ? », l’étude répond : « Le maître d’ouvrage étant responsable des déchets jusqu’à leur élimination ou valorisation finale, il lui appartient de suivre les déchets jusque-là, par tout moyen qu’il jugera approprié »……


Pour plus de précisions, retrouvez l’étude sur le 
site Récylum.

R.C

https://www.batiweb.com/actualites/vie-des-societes/dechets-du-batiment-quelles-responsabilites-pour-les-maitres-d-ouvrage-2018-06-25-32841

 

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2020 7 27 /12 /décembre /2020 13:22
Le ru des Grues se jetant dans la Beuvronne à Souilly

Le ru des Grues se jetant dans la Beuvronne à Souilly

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2020 3 23 /12 /décembre /2020 18:18

 

 

 Il avait été élu en 1944 après la libération de la ville de Claye-Souilly.

 

Une allée porte sans nom le long de la mairie.

André Benoist au milieu des pompiers (collection Godard)

André Benoist au milieu des pompiers (collection Godard)

 

               

 

 

Journal « La Croix de Seine et Marne » 15.1.1950

 

Un geste à imiter…

C’est celui de M. le Maire de Claye, tout dévoué aux vieillards déjà bien à l’honneur dans sa commune.

La veille de Noël, tous les vieillards valides répondirent à l’appel de leur maire, M. Benoist, pour recevoir de sa part un cadeau de Noël, brioche, orange etc… et surtout une belle part de porc, don personnel du maire aux 154 vieillards de la commune.

Des personnes dévouées avaient aidé à préparer ce beau cadeau de Noël, qui apporta un peu plus de joie et de …. chaleur aux anciens, puisqu’ils avaient bénéficié d’un sac de boulets, livré gratuitement.

Merci, Monsieur le Maire, pour votre beau geste. (l’Echo de la Beuveronne)

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2020 2 22 /12 /décembre /2020 19:54
CLAYE-SOUILLY : Félicitations pour ces décorations de Noël atypiques près de l'école Eugène Varlin
CLAYE-SOUILLY : Félicitations pour ces décorations de Noël atypiques près de l'école Eugène Varlin
Partager cet article
Repost0
16 décembre 2020 3 16 /12 /décembre /2020 19:22

 

 

Jean-Luc Servières, nouveau maire de Claye-Souilly et adjoint à l’environnement dans la précédente municipalité ne veut plus d’aire de grand passage des gens du voyage sur sa commune.

 

Notre association avait l’attirer l’attention  sur l’intérêt environnemental du site qui accueillait depuis des années un projet pilote en Seine et Marne d’agroforesterie pour y développer des techniques de boisements limitant les pesticides, engrais….

 

Sur la parcelle concernée un programme de paillage sur merisiers et chênes y est mené.

 

Mais à ce moment là ni le maire Yves Albarello, ni son adjoint à l’environnement Jean-Luc Servières n’avait pris contact avec notre association pour obtenir plus amples informations.

 

Notre association avait rencontré l’élu de la CARPF, en charge de ce dossier, pour attirer son attention sur la qualité du site pour la protection de l’environnement.

 

Nous apprenons aujourd’hui que les nouveaux élus de Claye-Souilly ne veulent plus de cette aire de grands passages des gens du voyage qui devait s’étendre sur 4 hectares de ce site naturel consacré à  un projet pilote écologique.

 

La protection de l’environnement

sera-t-elle au centre

des projets des nouveaux élus ?

 

L’avenir nous le dira.

 

 

Réédition de notre article du 9 septembre 2019

 

La commune de Claye-Souilly se porte volontaire pour accueillir une aire de grand passage des gens du voyage

 

La CARPF (1)  recherchait une commune, sur son territoire du 77, qui accepterait d’accueillir une aire de grand passage des gens du voyage, Claye-Souilly est la seule commune qui ait accepté.

 

Cette aire, située aux monts gardés, sur un terrain de 4 à 5 hectares (la capacité de 6 à 7 terrains de foot) pourrait recevoir jusqu’à 200 caravanes.

Projet aire de grand passage des gens du voyage à l'endroit marqué d'une croix blanche

Projet aire de grand passage des gens du voyage à l'endroit marqué d'une croix blanche

Les divers travaux seraient pris en charge par votre communauté d’agglomération (CARPF) :

- aménagement d’un accès routier

- installation d’alimentation en eau potable

- installation électrique sécurisée, avec éclairage électrique à l’entrée

- dispositif de recueil des eaux usées

- un système permettant la récupération des toilettes individuelles ….

- l’installation sur l’aire ou à sa proximité immédiate de bennes pour les ordures ménagères

- un accès au service de la déchetterie et à la collecte des encombrants…..

 

La tarification serait calculée par caravane double essieu et pourrait faire l’objet d’un forfait par semaine.

agroforesterie

agroforesterie

Cette aire devrait s'implanter pour partie à la place d'un espace naturel dédié depuis 2003 à un projet pilote en Seine et Marne d’agroforesterie où Agnès Sourisseau y mène, en partenariat avec l’INRA, CEMAGREF… un programme de recherche pour y développer des techniques de boisements limitant les intrants (pesticides, engrais…).

 

Sur la parcelle concernée elle y mène un programme de paillage sur merisiers et chênes. http://www.les-monts-gardes.com/

 

Sur une parcelle voisine, actuellement en  prairie, la SNCF prévoyait de planter une haie de 500 mètres linéaires et une zone arbustive d’un hectare, une opération  qui devait s'étaler sur plusieurs années afin de permettre, entre autres, à la linotte mélodieuse, au lézard des murailles et à l’oedipose turquoise d’y retrouver un habitat approprié (dans le cadre d’une compensation CDG Express).

 (1)  (Communauté d’Agglomération reçoit Pays de France)

  

Pour tous renseignements complémentaires

nous vous conseillons

de vous rapprocher de :

Yves Albarello

Maire de Claye-Souilly 

Et de

Jean-Luc Servières

Vice président de la communauté d’agglomération CARPF

Et conseiller municipal de Claye-Souilly

 

 

pour aller plus loin :

https://actu.fr/ile-de-france/claye-souilly_77118/gens-du-voyage-la-mairie-annule-un-projet-d-aire-de-grand-passage_38145260.html

 

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2020 1 07 /12 /décembre /2020 12:24
Souilly l’oubliée du futur Plan Local d’Urbanisme : tout pour le centre ville de Claye-Souilly et rien pour les autres ?

 

Ecole

Centre Ville : Création d’une école de 13 classes dans la ZAC  du Bois des Granges

Et pour Souilly 

Pas de création d’école prévue, les petits écoliers de Souilly vont devoir continuer à prendre les transports en commun pour être dispatchés, au gré des places, dans les écoles du centre ville ?

 

 

Extension des équipements sportifs

Centre Ville : Création de nouveaux cours de tennis

Et pour Souilly 

Rien de prévu sur ce secteur qui ne dispose d’aucuns équipements sportifs communaux.

 

 

Salles de réunions

Centre Ville : Réhabilitation de l’ancien conservatoire de musique en salles associatives.

Et pour Souilly 

Rien de prévu sur ce secteur qui ne dispose d’aucunes salles de réunions.

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2020 2 24 /11 /novembre /2020 11:00

 

URBANISATION

STOP OU ENCORE

CE SERA PLUTOT ENCORE

 

Dans les promesses de campagne du nouveau conseil municipal, on pouvait lire :

Nos priorités

Elaborer un Plan Local d’Urbanisme beaucoup plus restrictif sur les zones urbaines

Stopper l’extension de l’urbanisation.

 

Les orientations du futur Plan Local d’Urbanisme ne semblent pas trop en prendre le chemin.

Projet de construction de 1400 logements d’ici 2030 dont 445 logements sociaux.

Entre autres :

  • La ZAC du Bois des Granges devrait « accueillir » 50 à 100 logements de plus que prévu
  • La ZAC d’entrée de ville, rue de Paris  devrait accueillir 340 logements, 30 de plus que prévu
  • Le 44 rue J.Jaurès et alentours devrait accueillir 67 logements
  • Le 106 rue de Voisins devrait accueillir 24 logements et un projet dit de « veille foncière » de près de 200 logements (objectif triennal)
  • La densification devrait se faire également au travers de découpage de grand terrain où l’on pourrait densifier …….
Rue de Voisins vers 1900 avant l'urbanisation galopante

Rue de Voisins vers 1900 avant l'urbanisation galopante

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2020 7 22 /11 /novembre /2020 16:46
LE RU DES GRUES DANS LES PRAIRIES DE SOUILLY

LE RU DES GRUES DANS LES PRAIRIES DE SOUILLY

LE RU DES GRUES SE REJETTE DANS LA BEUVRONNE A SOUILLY

LE RU DES GRUES SE REJETTE DANS LA BEUVRONNE A SOUILLY

Partager cet article
Repost0

Recherche