Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2022 5 01 /04 /avril /2022 14:08
Le Chanoine Roger Ducerf lors du baptême de la cloche en 1964 (collection Daniel Bourry)

Le Chanoine Roger Ducerf lors du baptême de la cloche en 1964 (collection Daniel Bourry)

Il est né à Etrepilly (77) le 22.5.1909.

Fils d’Alfred, Léon, menuisier et de Moral Marie Léontine

 

D’origine modeste, il fera ses études au petit et au grand séminaire de Meaux et son service militaire à Metz.

 

Ordonné prêtre le 7 Juillet 1933, nommé Vicaire à Fontainebleau, il y restera jusqu’à sa mobilisation  au quartier général de la Ferté sous/Jouarre, il sera envoyé comme chef de pièce de D.C.A. où il participera à la campagne jusqu’à son retour en décembre 1940.

 

 Alors il rejoindra sa cure de Saint Fargeau près Ponthierry où il avait été nommé à la veille de sa mobilisation.(15.10.1940 au 21.2.1947)

 

En juillet 1946, il sera affecté à la Chapelle-la-Reine comme Curé-Doyen : il y restera jusqu’en juillet 1949, date à laquelle il sera appelé à prendre la succession de Monseigneur Romain à Claye-Souilly.

 

L’installation à Claye-Souilly  aura lieu de 4.9.1949, réception par M. l’archiprêtre de Meaux, entouré des curés d’Annet, de Messy et de Charny ; souhaits de bienvenue par Me Bertrand, notaire, au nom des catholiques, en présence de paroissiens venus de la Chapelle la Reine, son ancienne paroisse. (1)

 

Il est depuis plusieurs années et demeure le plus jeune curé-doyen du diocèse.(2)

 

Le 29 Juin 1958, il célébrera une messe d’action de grâce en l’Eglise Saint Etienne de Claye-Souilly à l’occasion du 25e anniversaire de son ordination sacerdotale.

 

Le 29 Novembre 1964 il assistera Monseigneur Ménager, Evêque de Meaux, lors de la bénédiction d’une nouvelle cloche.

 

Il sera délégué de la sté d’horticulture et des jardins populaires Français.

 

La médaille d’honneur de la ville lui sera remise par André Darfeuille, maire de la commune le 28 juin 1982 à la veille de son départ de la commune pour une semi-retraite à Lagny sur Marne.

 

Il décédera le 5/2/2003 à Lagny sur Marne.

 

Une rue porte son nom dans le quartier de Souilly.

 

Sources :

  • Trait d’Union 1982 p 30 –31
  • Faire part 25e anniversaire ordination sacerdotale
  • Souvenir bénédiction de la cloche.
  • Croix de s et m 25.9.1949 (1), 7.8.1949 (2)
  • AD77 : registre état civil Etrepilly

 

1958 Le Chanoine Roger Ducerf au milieu des communiants

1958 Le Chanoine Roger Ducerf au milieu des communiants

Partager cet article
Repost0
30 mars 2022 3 30 /03 /mars /2022 20:07
Bois de Granges : les immeubles en cours de construction

Bois de Granges : les immeubles en cours de construction

Depuis des années les élus Yves Albarello, Jean-Luc Servières, Laurent Jacquin, Julien Boussange, Séverine Brouet, Véronique Pasquier….. ont  voté des Plans Locaux d’Urbanisme qui permettaient de densifier à outrance notre commune.

 

Ces élus avaient semble-t-il oublié que la densification à outrance devait s’accompagner de la construction de logements sociaux.

 

Aujourd’hui les élus sont au pied du mur et faute d’avoir respecté la législation ils vont devoir rattraper leur retard et autoriser la construction de nombreux logements sociaux.

 

Pour ce faire il semblerait que la commune  soit entrain de rechercher des terrains notamment en centre ville pour y construire des logements sociaux.

 

Les petits propriétaires concernés vont-ils devoir se constituer en association de défense de la propriété pour éviter de se voir priver de leurs biens en étant expropriés par la commune ?

 

 

Affaire à suivre …….

Bois des Granges : centrale à béton pour construire des immeubles

Bois des Granges : centrale à béton pour construire des immeubles

Partager cet article
Repost0
30 mars 2022 3 30 /03 /mars /2022 15:38
Claye-Souilly 12/1/2022 : une fois de plus l'eau potable est non conforme aux références de qualité
Claye-Souilly 12/1/2022 : une fois de plus l'eau potable est non conforme aux références de qualité
Partager cet article
Repost0
28 mars 2022 1 28 /03 /mars /2022 18:10

 

 

Nous avons été alertés par des habitants de Souilly qui entendent depuis le début de l’après-midi des détonations, environ toutes les minutes.

 

Ces bruits semblent provenir d’un champ situé au bord du canal de l’Ourcq.

 

La police municipale a été alertée.

 

 

Pour toutes informations complémentaires 

nous vous conseillons de contacter

Bruno Monti

Adjoint à la sécurité et à l'environnement

 

 

Partager cet article
Repost0
28 mars 2022 1 28 /03 /mars /2022 11:22

 

Il est vrai que depuis quelques années Le Conseil Régional d’IDF et l’ETAT préfère déverser à la pelle des subventions à des agriculteurs pour les "aider" à financer des projets privés de méthaniseurs.

 

En moyenne pour un méthaniseur la subvention du conseil régional est de 500 000€ et de l’ETAT (Ademe) de 300 000 €, mais cela peut être plus.

 

Au nord 77 ce sont plus de 20 millions d’euros de subventions qui ont été allouées ces dernières années à des projets privés de méthaniseurs.

 

L’argent de nos impôts doit à l’avenir être versé, en priorité, aux collectivités pour les aider à rénover nos réseaux d’assainissement, nous protéger contre les inondations, construire des pistes cyclables….

 

Il est inacceptable que des projets privés de méthaniseurs soient autant subventionnés alors que les exploitants peuvent être exonérés, sous certaines conditions, d’impôts fonciers payés par la majorité d’entre nous.

 

Voir notre article :

http://adenca.over-blog.com/2022/03/methanisation-agricole-la-double-recompense-une-activite-tres-subventionnee-et-exoneree-d-impots-fonciers-sous-certaines-conditions

 

 

 

 

Extrait de l'article paru sur le site La Marne :

 

Seine-et-Marne. Les impôts augmentent dans les villes de cette agglomération

Dans les villes de la communauté d'agglomération de Roissy Pays de France, la taxe foncière intercommunale va augmenter. Un coup dur pour les habitants.

 

Dans ces communes de Seine-et-Marne, le taux intercommunal de la taxe foncière va augmenter de 0,5%. (©Pixabay)

 

Par Victor Fernandez

Publié le 28 Mar 22 à 6:30 

La Marne

Dans une période de crises énergétique et géopolitique, tout augmente… même les impôts ! Le 17 mars 2022, lors du conseil communautaire de Roissy Pays de France, une augmentation des impôts locaux a été votée. Le taux de la taxe foncière intercommunale passera ainsi de 3,94 % à 4,58 %, dans cette agglomération à laquelle appartiennent plusieurs communes de Seine-et-Marne.

Selon la communauté d’agglomération, cela pourrait représenter une hausse de l’ordre de 9 € pour un foyer vivant en appartement et 16 € à 17 € pour ceux qui habitent en pavillon.

Une hausse importante ?

Si la hausse du taux peut paraître modeste, elle devrait en plus s’accompagner d’une hausse de la base locative. Cette valeur qui correspond à la valeur de vos logements devrait augmenter cette année de 3,4 %, soit l’une des plus grosses hausses de ces dernières années.

Quelles communes appartiennent à Roissy Pays de France en Seine-et-Marne ?

En Seine-et-Marne, les communes appartenant à cette communauté d'agglomérations sont : Claye-Souilly, Compans, Dammartin-en-Goële, Gressy, Juilly, Le Mesnil-Amelot, Longperrier, Mauregard, Mitry-Mory, Moussy-le-Neuf, Moussy-le-Vieux, Othis, Rouvres, Saint-Mard, Thieux, Villeneuve-sous-Dammartin, Villeparisis.

« Avec l’augmentation des bases et du taux, cela représente 20 % de fiscalité supplémentaire sur la taxe foncière, souligne Hervé Touguet, élu communautaire qui est également conseiller d’opposition à Villeparisis. En pourcentage, l’augmentation me semble importante ». Selon les calculs de cet élu, une personne qui payait jusqu’à maintenant 1 000 € de taxe foncière en paiera désormais 43 € de plus. « Pour nos habitants, ça va être dur », assure l’élu.

Un manque à gagner de 4 millions d’euros

Aux origines de cette hausse, on retrouve des besoins d’investissement dans des travaux d’assainissement. Au total, il a été nécessaire de trouver 4 millions d’euros supplémentaires pour ces travaux. Une augmentation qui a poussé certains élus, à commencer par Hervé Touguet, à se demander si ce financement ne pouvait pas être assuré autrement.

En effet, le budget total de la communauté d’agglomération s’élèvera, pour 2022, à plus d’un demi-milliard d’euros. Au milieu d’une telle somme, ces 4 millions d’euros peuvent donc paraître une goutte d’eau, qu’il aurait été possible de trouver autrement. Mais en réalité, Roissy Pays de France est loin de rouler sur l’or.

« Il n’est pas hors de propos qu’à l’occasion d’un budget supplémentaire, on soit amené à réduire le budget », a souligné Pascal Doll, le président de la communauté d’agglomération. En effet, l’augmentation du coût des matières premières et de l’énergie fait craindre à certains une augmentation du montant des dépenses engagées par Roissy Pays de France. L’élu a par ailleurs tenu à rappeler qu’initialement, ce budget supplémentaire alloué à l’assainissement avait été fixé à 9 millions et a, par la suite, été divisé par plus de deux, suite aux négociations des élus de Roissy Pays de France. Mais cette diminution de budget signifie aussi que les investissements vont être moins importants cette année.

Vers de nouvelles augmentations ?

La situation est donc loin d’être figée. « On discutons quasiment au jour le jour, a souligné Jean-Louis Marsac, vice-président en charge des finances. [L’année prochaine], on peut revenir en arrière et remettre un peu plus sur la TEOM [taxe d’enlèvement des ordures ménagères, N.D.L.R.] ».

La question des ordures ménagères était en effet également au cœur des discussions lors de ce conseil communautaire houleux. Alors que le financement du service de collecte des ordures ménagères coûte 37 millions d’euros, la taxe qui lui est associée n’en rapporte qu’à peine 32 millions d’euros.

Il manque donc 5 millions d’euros pour financer ce service à la mesure de son coût, somme que Roissy Pays de France prélève pour l’instant dans son budget. Si cette année, cette taxe conservera le même taux, 6,94 %, cette situation pourrait ne pas se répéter l’année prochaine. La taxe foncière sera-t-elle diminuée d’autant, en guise de compensation ? La question reste en suspens et dépendra sûrement de l’évolution du contexte économique général….

 

https://actu.fr/societe/seine-et-marne-les-impots-augmentent-dans-les-communes-de-cette-agglomeration_49710579.html

Partager cet article
Repost0
21 mars 2022 1 21 /03 /mars /2022 15:03

 

 

Lors d’une promenade  au bord de la Dhuis des habitants de Claye-Souilly ont découvert de gros engins de BTP qui étaient entrain d’effectuer des sondages dans le bois en face de Mauperthuis.

 

 

 

C'est dans le bois marqué d'une croix que des sondages sont réalisés

C'est dans le bois marqué d'une croix que des sondages sont réalisés

 

Pour vous situer l’endroit exact  c’est à quelques encablures de l’ancienne chapelle de Bois Fleuri. Si vous empruntez la Dhuis, en partant de Bois Fleuri en direction de Villevaudé, vous apercevrez le chantier sur la gauche, au niveau de la borne Dhuis 1070, un chantier situé au milieu du bois dissimulé derrière des barricades.

 

Ce qui inquiète les populations c’est que la forêt régionale de Claye se situe à côté et qu’en date du 1/4/2019 la région IDF (AEV) a signé un contrat juteux avec Placoplatre. L’industriel s’engageant à verser 4.3 millions d’euros à la région (AEV) contre l’autorisation d’exploiter le gypse dans le bois de Bernouille, en bordure de la Dhuis à Coubron, sur les terrains appartenant à la Région IDF.

 

Dans ce contrat un paragraphe en page 7 nous interpelle :

Les habitants de Claye-Souilly inquiets : Placoplatre va-t-il traverser la Dhuis pour étendre sa carrière de gypse près de Mauperthuis et Bois Fleuri ?

 

La Région IDF va-t-elle sacrifier notre patrimoine forestier contre de l’argent pour permettre à Placoplatre d’ouvrir une  nouvelle carrière à ciel ouvert aux portes de Claye-Souilly ?

 

 

 

Pour plus d’informations contactez

Jean-Luc Servières

Maire de Claye-Souilly

 

 

 

Plus jamais ça

 

En 2003 le Région IDF avait signé un contrat juteux  avec le carrier Knauf contre l'autorisation d'exploiter le gypse dans la forêt régionale de Montgé en Goële sur 35 hectares, au lieudit le Bois des Sables.

Un exemple à ne pas suivre : la destruction d’une partie de la forêt régionale de Montgé en Goële pour permettre à l’industriel Knauf d’ouvrir une carrière de gypse à ciel ouvert qui sera bientôt remblayée par des déchets « dits inertes »

2021 Les arbres de la forêt régionale de Montgé détruits pour laisser place à une carrière à ciel ouvertt

2021 Les arbres de la forêt régionale de Montgé détruits pour laisser place à une carrière à ciel ouvertt

Partager cet article
Repost0
17 mars 2022 4 17 /03 /mars /2022 18:02
Claye-Souilly, projet de Plan Local d'Urbanisme : les petits écoliers de Souilly attendent une école !

 

 

Une école surdimensionnée au Bois des Granges

et

pas d’école à Souilly !

 

 

A grands renforts de médias la commune annonce l’implantation d’une école dans le nouveau lotissement des Bois des Granges pour un coût exorbitant : 6.7 millions d’euros.

 

Et pendant ce temps les petits écoliers de Souilly doivent prendre les transports en commun pour se rendre dans les écoles du centre ville où ils sont dispatchés au gré des places libres, ils servent en quelque sorte de « bouche trou ».

 

Souilly, un secteur qui rapporte beaucoup d’impôts à la commune puisque c’est ici que se concentre toutes les zones commerciales, mais ce ne sont pas les habitants de ce hameau qui en bénéficient, puisque sur ce secteur il n’y a ni école, ni gymnase, ni terrain de sports public,  ni salle pour les associations, ni maison médicale, le banc où les anciens se reposaient près du ru botteret a même été supprimé.

 

Souilly a vu disparaître son école au 19ème siècle, puis son église au 20ème siècle, Souilly a conservé un cimetière, seul vestige d’une longue lutte entre les habitants de Souilly et de Claye.

 

Le projet de Plan Local d’Urbanisme que vont présenter prochainement les élus avance en toute discrétion, sans semble-t-il  de véritable concertation avec la population, car à Claye-Souilly les élus n‘organisent pas de réunions de quartiers comme à Villeparisis pour écouter les demandes des habitants .

 

Le projet des élus va être présenté aux populations lors de 3 ou 4 réunions publiques d’une durée de 2 à 3 heures et puis il y aura une enquête publique, plusieurs centaines de pages à relire dans un délai contraint d’un mois avant de faire des observations.

 

 

 Les élus prendront ou pas en compte les demandes des habitants et puis il y aura le vote par les membres du conseil municipal.

 

 

 

 

Paru sur le site La Marne 

 

 

À Claye-Souilly, le chantier de la nouvelle école commence

Dans l'écoquartier de Claye-Souilly, la future école devra ouvrir à la rentrée 2023. Voici à quoi ressemblera l'établissement : surface, nombre de salles de classe...

La future école ouvrira pour la rentrée 2023 à Claye-Souilly. (©La Marne)

Par Louis GohinPublié le 16 Mar 22 à 6:02 

 

Les travaux de la future école commencent ces jours-ci, mi-mars. L’établissement ouvrira en septembre 2023 à Claye-Souilly (Seine-et-Marne), dans l’écoquartier, en face de la boulangerie le Pain des granges.

La future école sera à la fois maternelle et élémentaire. Cinq classes de maternelle seront situées au rez-de-chaussée avec les salles de restauration et d’activité physique. Huit classes d’élémentaire seront aménagées à l’étage.

L’école disposera aussi d’une salle de bibliothèque, qui pourra éventuellement se transformer en salle informatique, ainsi qu’un préau.

De la place pour les enfants

Seule une partie des salles servira dès l’ouverture. Les autres se rempliront au fur et à mesure que de nouveaux habitants s’installeront à Claye-Souilly.

« L’école répond à un besoin évident lié à la croissance de la population », explique le maire.

Les espaces intérieurs feront en tout 2 600 m². Il faut ajouter à cela 1 600 m² d’espaces extérieurs.

Il faudra donc attendre un an et demi pour pouvoir utiliser la nouvelle école. Mais si l’Éducation nationale veut déjà ouvrir de nouvelles classes en septembre 2022, c’est possible, assure le maire Jean-Luc Servières :

« Nous avons identifié deux salles disponibles en cas de besoin », dit-il.

6,7 millions d’euros

Le chantier devrait coûter 6,7 millions d’euros TTC. Il est financé par la mairie, avec des subventions d’1 million d’euros du Département et de 800 000 € de l’agglomération.

« Nous avons renégocié certains aménagements, ce qui nous a permis de faire baisser le budget total de 6,3 % », déclare le maire Jean-Luc Servières.

Il faudra aussi compter pour la mairie des dépenses en personnel, tous les ans, pour le personnel de l’école. Lorsque les 13 classes seront occupées, à terme, ces dépenses avoisineront les 440 000 € par an.

Limiter le vis-à-vis

Pour les riverains de l’école, le dérangement dû au vis-à-vis devrait être limité. C’est du moins ce qu’explique le maire :

« Aucune partie proche des maisons ne sera surélevée, déclare-t-il. Seules les parties du bâtiment qui seront éloignées des habitations voisines pourront s’élever sur deux niveaux. »

Pendant la période de chantier, qui se fera uniquement en journée, des précautions sont prises pour limiter les nuisances.

« Nous avons souhaité que le constructeur de l’école et l’aménageur de l’écoquartier se coordonnent véritablement pour que les opérations ne se télescopent. »

Des locaux bien isolés

Au départ, une toiture végétalisée était prévue sur l’école. Finalement, elle a été supprimée pour faire des économies.

Mais l’école aura des qualités du point de vue du respect de l’environnement. « La performance énergétique de l’école sera supérieure au minimum légal, la réglementation thermique 2012 », promet le maire.

Il reste à espérer que les entreprises du bâtiment ne rencontreront pas de difficulté d’approvisionnement en matières premières. Jean-Luc Servières, lui, se montre confiant : « Les entreprises ont les délais pour faire le projet dans les temps », affirme-t-il.

https://actu.fr/ile-de-france/claye-souilly_77118/a-claye-souilly-le-chantier-de-la-nouvelle-ecole-commence_49436311.html

 

Partager cet article
Repost0
3 mars 2022 4 03 /03 /mars /2022 17:07

 

Dans le bulletin municipal d’avril 2021 un article d’une page était consacré au sauvetage de 300 Grenouilles et Crapauds qui ont été déplacés des alentours de Roissy vers Souilly.

 

Souilly : des arbres se sont effondrés sur la mare qui devait « accueillir » les amphibiens !

 

Mais hélas la mare a disparu aujourd'hui sous des branchages

 comme vous pouvez le constater

 au vu de la photo ci-dessous.

Souilly : des arbres se sont effondrés sur la mare qui devait « accueillir » les amphibiens !

 

 

Que fait la communauté d'agglo

CARPF

qui est en charge de l'entretien de ce site ?

 

 

 

 

Pour le savoir, nous vous conseillons de contacter

Jean-Luc Servières

vice président de la CARPF

 

 

Partager cet article
Repost0
21 février 2022 1 21 /02 /février /2022 15:27
Dessin sur le site de l'association "Respire"

Dessin sur le site de l'association "Respire"

 

Les petits écoliers de Souilly sont classés en secteur indéfini, c’est-à-dire qu’on les dispache au gré des places disponibles dans les écoles du centre ville, ils servent, en quelque sorte, de bouche trou.

 

Cette méthode provoque une augmentation de la pollution de l’air près de nos écoles  du centre ville puisque les petits écoliers de Souilly, qui n'ont pas d'école sur le hameau, sont acheminés dans les écoles du centre ville soit par cars scolaires, soit par les véhicules de leurs parents.

 

D’après une étude récente de l’association « Respire » un air mauvais est constaté aux abords de 69 % des écoles de la commune,  un air pollué aux particules fines PM 2.5.

 

 

extrait du site "Respire"

extrait du site "Respire"

Particules fines PM 2.5

Les particules fines pénètrent en profondeur dans les poumons. Elles peuvent être à l’origine d’inflammations, et de l’aggravation de l’état de santé des personnes atteintes de maladies cardiaques et pulmonaires. De plus, elles peuvent transporter des composés cancérigènes absorbés sur leur surface jusque dans les poumons. 

 

 

 

La solution pour réduire la pollution de l’air

près de nos écoles 

Implanter une école à Souilly

 

 

 

Le futur Plan Local d’Urbanisme qui est à l’étude pourrait être l’occasion de programmer cette école et de réserver un emplacement à cet effet.

 

 

 

 

Paru sur le site de l’association Respire :

 

Pollution de l’air : la grande majorité des écoles d’Île-de-France au dessus des recommandations de l’OMS

D’après une nouvelle étude de l’association RESPIRE, une grande majorité des 12 000 établissements scolaires de la Région Île-de-France dépassent les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sur les particules fines (PM2,5) et le dioxyde d’azote (NO2). RESPIRE appelle les élu.es à l’action pour répondre à cette urgence sanitaire…..

 

Retrouvez l’étude complète ici : https://www.respire-asso.org/wp-content/uploads/2022/02/Analyse-RESPIRE-Carte-IDF-2013-2019.pdf

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2022 1 10 /01 /janvier /2022 18:40

CLAYE-SOUILLY

 

DEMOLIR PLUTOT QUE RENOVER !

01.2022  Claye-Souilly : L'ancienne gendarmerie, les logements des gendarmes

01.2022 Claye-Souilly : L'ancienne gendarmerie, les logements des gendarmes

 

Comme vous pouvez le constater au vu de l’image  l’immeuble servant de logement aux gendarmes n’est pas délabré, alors pourquoi va-t-on le démolir ?

 

 

 

 

A Villenoy on rénove une maison bourgeoise du 19e siècle, à Claye-Souilly on va détruire l’ancienne gendarmerie datant de moins de 50 ans !

 

Historique  :

 

Cette gendarmerie  ainsi qu’un important immeuble permettant d’y loger les gendarmes ont été construits vers 1966 sur un terrain  de 1446 m2 cédé gratuitement au conseil départemental par la commune de Claye-Souilly.

 

Le site a fermé lorsque la brigade territoriale de gendarmerie de Claye-Souilly a été dissoute le 1/9/2011 (arrêté ministériel 26/8/2021) (1).

 

Les élus du conseil départemental 77 ont laissé  le terrain et les bâtiments sans affectation depuis cette dissolution puis les ont revendus à la communauté de communes CARPF.

 

 

DEMOLIR PLUTOT QUE RENOVER !

 

La mairie de Claye-Souilly a autorisé en avril 2021 la démolition de la totalité des bâtiments.

 

En effet la CARPF devrait implanter dans les années à venir une crèche de 40 places et un relais assistante maternelle.

En général ce type d’activité utilise environ 500 m2 de surface, mais l’ancienne gendarmerie dispose d’un terrain de 1446 m2.

 

La CARPF,  va-t-elle construire sur le reste du terrain un autre bâtiment pour la collectivité ou céder les centaines de mètres carrés de terrain restant à un promoteur ?

 

La CARPF est bien discrète sur le sujet, pourtant c’est l’argent de vos impôts qui va être utilisé pour ce projet.

 

 

Pour toutes informations nous vous conseillons de contacter :

Jean-Luc Servières

Vice-président de la CARPF

et Maire de Claye-Souilly

 

1. https://www.interieur.gouv.fr/Publications/Bulletin-officiel-du-ministere-de-l-Interieur/N-2011-08-Aout-2011

 

 

 

 

Paru sur le site "La Marne"

 

Seine-et-Marne. La maison des cérémonies de Villenoy bientôt dédiée aux artistes

La maison des Cérémonies de Villenoy, laissée à l'abandon depuis plusieurs années va bientôt faire peau neuve. Le maire veut en faire un lieu de culture : la maison des artistes.

Par Laura Bourven Publié le 31 Jan 21 à 12:02  mis à jour le 1 Fév 21 à 1:01

 

 

A Villenoy on rénove une maison bourgeoise du 19e siècle, à Claye-Souilly on va détruire l’ancienne gendarmerie datant de moins de 50 ans !

Le domicile des dirigeants de l’ancienne sucrerie de Villenoy,  actuellement en très mauvais état, pourrait changer de destination. Anciennement, Maison des cérémonies, il pourrait être transformé en Maison des artistes. 

Le bâtiment était devenu la Maison des cérémonies de Villenoy 

En septembre 2009, l’ancienne municipalité avait en tête de faire de la demeure un lieu de célébrations, notamment pour les mariages.

« L’ancienne salle des mariages, trop petite, n’était plus adaptée à sa fonction » justifiait le maire à l’origine de ce projet, Roger Paoletti (2001-2014), lors de son inauguration.

Faute d’entretien, la Maison des cérémonies est en très mauvais état

Depuis, la Maison des cérémonies a perdu  sa fonction initiale et s’est dégradée avec le temps.

Quand je suis arrivé à la tête de la mairie, le bâtiment était et est toujours en très mauvais état. Rien n’a été entretenu pendant des années.  

Emmanuel Hude Maire de Villenoy

La démolition du bâtiment était prévue par son prédécesseur Michel Venries. Pour le maire actuel, elle n’est pas envisageable.

 Ce bâtiment fait partie de notre patrimoine.

 

Emmanuel Hude

A Villenoy, la Maison des cérémonies devient la Maison des artistes

Après mure réflexion, Emmanuel Hude a décidé d’en faire une Maison des artistes. Une fois restaurée, une salle d’exposition  sera aménagée au rez-de-chaussée.

Nous pourrons également utiliser le jardin pour organiser des expositions temporaires en extérieur, au printemps et en été.

 

Emmanuel Hude

Au premier étage, trois artistes pourront y installer leur atelierUn quatrième atelier avec hébergement sera aussi proposé à la location pour un artiste de façon permanente.

« Nous souhaitons principalement accueillir des artistes tels que des peintres ou bien des sculpteurs, mais nous sommes ouverts à tout type d’art » poursuit Emmanuel Hude.

 

« C’est un projet valorisant »

Le maire sélectionne avec les élus les meilleurs projets afin de décider qui pourrait bénéficier des locaux mis à disposition par la municipalité de Villenoy.

Déjà plusieurs artistes ont eu vent de l’initiative de la commune et ont manifesté leur intérêt.
Derrière ce projet, la municipalité voulait trouver une fonction qui puisse mettre en avant la Maison des artistes.
 

On a constaté qu’il y a un manque de culture dans notre commune. Accueillir des artistes est un moyen pour nous d’avoir un projet valorisant, au-delà des frontières de Villenoy.

Emmanuel Hude

La mairie voit plus loin et espère, grâce à cette nouvelle Maison des artistes, pouvoir créer des échanges et des programmes intergénérationnels avec des ateliers pour les enfants et les personnes âgées.

 

Inauguration en 2021

Les travaux de rénovation du bâtiment attenant à l’ancienne sucrerie devraient bientôt commencer.

La mairie aimerait inaugurer le site avant la fin de l’année 2021 avec les premières expositions.

https://actu.fr/ile-de-france/villenoy_77513/seine-et-marne-la-maison-des-ceremonie-de-villenoy-bientot-dediee-aux-artistes_39051681.html

Partager cet article
Repost0

Recherche