Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2022 1 10 /10 /octobre /2022 17:41
Compans décharge illégale mars 2022

Compans décharge illégale mars 2022

 

Le comité de suivi environnemental du Contournement Est de Roissy s’est réuni vendredi dernier dans les locaux du Ministère de l’Environnement dans le chic quartier du 15e arrondissement de Paris, à 2 pas de la Tour Eiffel.

 

La réunion était dirigée par un haut fonctionnaire du Ministère de l’Environnement (DIRIF) qui pendant le déroulé de la réunion semblait absorbé par les informations reçues sur son portable.

 

Ironie du sort, ce haut fonctionnaire semblait découvrir qu’une monstrueuse décharge illégale était implantée, depuis plusieurs mois, sur un terrain du ministère de l’environnement à Compans, il est vrai que venir faire une inspection sur un tas d’ordures à Compans n’est pas très enrichissant quand on a ses bureaux dans un quartier très chic de la capitale.

 

Pour en revenir au retrait des ordures à Compans

 aucune date

ne semble aujourd’hui programmée.

 

Le Ministre Christophe Béchu va-t-il attendre 2024 et les Jeux Olympiques pour faire évacuer cette décharge afin de montrer un visage moins dégradé des alentours de l'aéroport de Roissy aux millions d'étrangers qui viendront en France à cette occasion ?

 

 

Pour obtenir de l’aide sur ce dossier

Contactez peut-être

 

Madame la Députée

Ersilia Soudais

https://www2.assemblee-nationale.fr/deputes/fiche/OMC_PA795466

 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2022 6 08 /10 /octobre /2022 09:22
CHALIFERT  : ANCIENNE VOIE FERREE
Partager cet article
Repost0
6 octobre 2022 4 06 /10 /octobre /2022 20:22
Noyen sur seine, la méthanisation un sujet qui fâche : le conseil régional IDF alloue près d’un million d’euros  pour un méthaniseur privé mais seulement  148 000 € à la commune pour la création de 2 logements  !

 

 

(1) Commission permanente du 1er avril 2021 - CP2021-157 DOSSIER N° EX054436 - COR - AMENAGEMENT DE L'ANCIEN PRESBYTERE EN DEUX LOGEMENTS

 

La commune de Noyen-sur-Seine (378 habitants) projette l’aménagement de l’ancien presbytère en deux logements . L’ancien presbytère situé à côté du Château de Noyen-sur-Seine, fait partie du patrimoine historique de la commune. Ce bâtiment a été aménagé avec la création d’un logement occupé par une famille. Pour permettre la pérennité de ce bâtiment daté du 18ème siècle, une restauration complète est nécessaire. La commune souhaite ainsi réhabiliter son bien et proposer deux logements locatifs d’une surface totale de 241.80 m² à ses futurs administrés. (1)

 

La commune bénéficiera de 2 subventions dont 148 000 €  du Conseil Régional IDF.

 

 

Il restera à charge de cette petite commune rurale la somme de 127 737 €.

 

 

 

Mais pendant ce temps Valérie Pécresse distribue à la pelle des subventions pour aider les agriculteurs/exploitants de méthaniseurs.

 

A  Noyen sur Seine , c’est « la modique » somme de  près de 1 million d’euros  que Valérie Pécresse a alloué à un groupe d’agriculteurs pour les « aider » à financer le méthaniseur Bassée Biogaz, siège social Ferme de Villeceaux 77480 Jaulnes, président Nicolas Brunet. 

 

Les habitants apprécieront !

 

 

La question du jour :

Considérez-vous que l’argent de vos impôts est bien utilisé par le Conseil Régional IDF ?

 

 

 

Paru dans le Parisien 77 :

Noyen-sur-Seine : la ferme produit du biogaz

L’unité de méthanisation de Noyen-sur-Seine est la première unité d’origine agricole, en Seine-et-Marne, à alimenter le réseau de transport de gaz (GRT gaz) d’Ile-de-France

Par Sylvain Deleuze 

Le 1 octobre 2018 à 16h24

Les trois bulles vertes apparaissent au milieu des champs. « C'est un énorme estomac », rigole Carine Mallier, gérante du bureau d'études Artaim Conseil et directrice générale de Bassée biogaz, l'usine de méthanisation de Noyen-sur-Seine. Mise en service depuis janvier dernier, cette unité est la neuvième de ce type dans le département, la première d'origine agricole à alimenter le réseau de transport de gaz (GRT gaz) d'Ile-de-France.

Un projet de près de 5 millions d'euros porté par Nicolas Brunet, cultivateur depuis près de cinq ans, Artaim Conseil et Philippe Renaudat. La région apporte environ 20 % de financement……..

https://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/noyen-sur-seine-la-ferme-produit-du-biogaz-01-10-2018-7908060.php

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2022 3 05 /10 /octobre /2022 14:40

 

Extrait du  rapport d'activité 2014  de la Préfecture

(DREAL Rhône Alpes)

https://www.auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/201508-PUB-RapportActivite2014-Web-VF_cle25fa93.pdf

SOYONS (Ardèche) : Coulée de boue en provenance d’une ancienne mine de pyrite

 

Paru sur France Bleu

Environnement

 

Ardèche : de l'arsenic dans les jardins à Soyons

Vendredi 20 février 2015 à 8:00 - 

Par Claudia CalmelFrance Bleu Drôme Ardèche

 

La coulée de boue de novembre n’a pas laissé que des traces de terre : de l’arsenic et de l’antimoine ont été mis à jour par les analyses de la Direction Régionale de l’Environnement.

SOYONS (Ardèche) : Coulée de boue en provenance d’une ancienne mine de pyrite

Une grande vague brunâtre qui déferle sur la départementale 86 : les habitants de Soyons (Ardèche) ne sont pas prêts d’oublier la coulée de boue du 28 novembre dernier. Une galerie minière, à l’abandon depuis la fin des années 40, a cédé sous la pression des eaux de pluie et de ruissèlement. La boue a envahi les jardins de certains habitants de la ville.

Des quantités significatives d’arsenic

La galerie incriminée appartenait à une mine de pyrite, un métal qu'on utilisait pour les engrais. La Direction Régionale de l’Environnement et de l’Aménagement et du Logement a donc décidé de procéder à des analyses : elles ont révélé des taux d'arsenic et d'antimoine (autre composant chimique semi-métallique) bien supérieurs à la normale : les boues de Soyons en contiennent100 fois plus qu'à l'état naturel. Les habitants ont donc interdiction de consommer les fruits et les légumes du jardin. Alexandre, qui vit à l’entrée de la commune avec sa mère, se serait bien passé de cette mésaventure.

 

Des responsables juridiques identifiés

Une autre galerie de topographie similaire a été découverte à 400 mètres de la première. Des travaux sont prévus d’ici le printemps pour éviter de nouveaux dégâts. La coulée de boue du mois d’octobre a aussi eu des conséquences sur la voie publique : il y a encore de longues traces de boue le long de la départementale 86. La mairie a fait faire des devis par deux entreprises spécialisée mais pas question pour elle de régler l'addition.Carole Christophe, responsable  de la cellule « Risques sous-sols » à la Direction Régionale de l'Environnement de l’Aménagement et du logement se veut rasssurante. La Mairie de Soyons a envoyé un recommandé à l’ancien exploitant pour l'informer de la situation. Elle n’a pas eu de réponse pour l'instant.

https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/ardeche-de-l-arsenic-dans-les-jardins-soyons-1424415605

 

 

 

 

Paru sur le site  ARIA

du Ministère de l'Ecologie

  https://www.aria.developpement-durable.gouv.fr/accident/46832/

SOYONS (Ardèche) : Coulée de boue en provenance d’une ancienne mine de pyrite
Partager cet article
Repost0
4 octobre 2022 2 04 /10 /octobre /2022 18:32
Protection des captages d’eau de Mitry-Mory et Annet sur Marne : La Présidente de région Valérie Pécresse et la Députée Ersilia Soudais vont-elles soutenir la demande d’Adenca ?

 

Suite au stockage de terres excavées du Grand Paris pouvant potentiellement contenir de la pyrite, dans les décharges ISDI ECT de Villeneuve sous Dammartin et Annet sur Marne, ADENCA a demandé à l’Agence Régionale de Santé de bien vouloir faire réaliser une étude par un hydrogéologue agréé pour « évaluer l’impact potentiel sur la qualité de l’eau potable ».

 

A St Martin la Garenne (78) dans une carrière Lafarge où ce même type de terres avait été stocké, l’ARS avait  mandaté un hydrogéologue agréé pour « évaluer l’impact potentiel sur la qualité de l’eau potable » et par mesures de précaution la préfecture des Yvelines a fait retirer ces terres de cette carrière.

 

Adenca a demandé aux élues suivantes de soutenir sa demande :

  • Mme Valérie Pécresse, Présidente de la Région IDF
  • Mme Ersilia Soudais, députée de la 7ème circonscription du 77.

 

Nous vous tiendrons au courant de leur réponse.

 

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2022 1 03 /10 /octobre /2022 17:54
Ecole maternelle du centre

Ecole maternelle du centre

 

 

Projet Plan Local d’Urbanisme

 

La protection de la qualité de l’air aux abonnés absents ?

 

Avant de décider d’implanter  « 50 nouveaux logements au moins » près de la maternelle du centre  avenue du Gl Leclerc et de  l’ancienne école des filles rue du Ml Joffre il aurait peut-être été judicieux que Jean-Luc Servières fasse poser des points de contrôles de la qualité de l'air au bord de ces 2 écoles et fasse établir un rapport sur les risques d’accroissement de la pollution de l’air près de ces établissements sensibles.

 

En effet  l’association Respire a sorti une étude en février dernier qui indique que l’air est de mauvaise qualité aux alentours de ces écoles, notamment à cause de l’émanation de polluants produits par le trafic routier.

 

Construire encore 50 logements près de ces 2 écoles ramènerait un trafic supplémentaire journalier entre 50 et 100 véhicules ce qui n’est pas acceptable pour la préservation de l’environnement et de la qualité de l’air dans ce secteur déjà saturé d’immeubles et où le stationnement sur la voie publique est devenu presque impossible.

 

Pourquoi Jean-Luc Servières n’implante pas de point de contrôle de la qualité de l’air aux abords de ces écoles plutôt que de dépenser chaque année près de 600 000 € pour fleurir la commune ?

 

Certains particuliers implantent à peu de frais dans leur propriété des points de contrôles de la qualité de l’air, pourquoi la commune ne pourrait-elle pas le faire ?

 

 

Pas de points de contrôles de l’air = pas de problèmes ?

 

 

 

 

Paru sur le site de l’association RESPIRE :

 

Le 12 mai mobilisons-nous pour un futur meilleur pour nos enfants

Habitant.e.s, demandons plus de verdure et moins de voitures pour nos enfants

Pourquoi demander plus d’espace pour nos enfants ?

Aujourd’hui, près de la moitié de l’espace public à Paris est consacré à la voiture alors que son utilisation ne représente que 13 % des déplacements. Aujourd’hui c’est plus de trois enfants sur quatre qui respirent un air toxique en France.

L’OMS a annoncé que 570 000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque année dans le monde à cause de la pollution de l’air. Les cas d’asthme chez les enfants ont doublé en deux décennies avec 240 000 enfants asthmatiques en Ile-de-France.

D’après une étude de Environmental Research, en France, le nombre de décès prématurés à cause de la pollution de l’air est évalué à près de 100 000 (97 242), ce qui représenterait 17 % des morts recensés en 2018.

La vie de nos enfants n’est pas un détail et c’est une crise sanitaire qui se joue là.

Il y a urgence à agir !

Pour mobiliser les riverains des écoles de vos enfants, aidez-vous de notre support de sensibilisation :

12 mai : Support sensibilisation parents.

Quelles sont nos demandes ?

  1. La piétonnisation devant les écoles, a minima durant les entrées et sorties scolaires
  2. Des parvis végétalisés pour lutter contre les îlots de chaleur, la pollution de l’air et aménager des lieux conviviaux
  3. Une suppression du trafic de transit, grâce à des dispositifs alternatifs à la piétonnisation complète, du type aire piétonne ouverte ou zones de rencontre

 

Comment agir ?

Nous vous proposons trois niveaux d’actions pour le 12 mai :

Niveau 1 : Mail aux maires et au cabinet de David Belliard (vous pourrez envoyer un mail automatique depuis notre site le jour de la mobilisation)

Niveau 2 : Pancartes devant l’école pour sensibiliser les riverains

Niveau 3 : Blocage complet de la rue avec animations type prise de parole, chansons, dessins à la craie sur le sol etc.

Tout cela en relayant nos actions sur les réseaux sociaux avec le #DeLairPourNosEnfants

POUR PLUS D’INFOS : CAMILIA@RESPIRE-ASSO.ORG

 

https://www.respire-asso.org/12-mai-mobilisation-europeenne-pour-plus-de-rues-aux-ecoles/

 

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2022 6 01 /10 /octobre /2022 20:04
Forêt Régionale de  Montgé en Goële : l'Etang
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2022 5 30 /09 /septembre /2022 18:36
Forêt Régionale de Montgé en Goële : les châtaignes sont bonnes à ramasser
Partager cet article
Repost0
27 septembre 2022 2 27 /09 /septembre /2022 15:26
Pommeuse, la méthanisation un sujet qui fâche : malgré l’opposition de la mairie le préfet autorise l’augmentation de capacité du méthaniseur !

 

C’est à Pommeuse (2888 habitants) que plusieurs agriculteurs ont décidé d’implanter un méthaniseur de déchets en 2018. Pour les « aider » le Conseil Régional d’IDF leur a alloué plus de 900 000 € de subvention.

 

Aucuns d’entre eux n’est domicilié sur la commune, ils habitent sur les communes de St Léger et Changis sur Marne.

 

Considérant les nuisances générées par l’installation actuelle (rejets, odeur notamment) et de nombreuses réclamations des riverains, le conseil municipal de Pommeuse a émis le 22/6/2020 un avis défavorable pour l’augmentation de capacité du méthaniseur Méthabrie. (1)

 

Malgré cela le Préfet a autorisé le 9/10/2020 l’augmentation de capacité de ce méthaniseur.

 

La commune de Pommeuse recherche des subventions pour étendre et remettre aux normes sa cantine scolaire et réaménager, remettre aux normes l’accueil de la mairie, une opération qui devrait coûter plus de 800 000 €.

 

Après avoir distribué plus de 900 000 €  pour l’implantation d’un méthaniseur à Pommeuse, Valérie Pécresse accordera-t-elle une subvention à cette petite commune rurale pour l’aider à boucler ses investissements ?

 

L’avenir nous le dira…..

 

  1. https://www.pommeuse.fr/wp-content/uploads/2021/12/Compte-rendu-conseil-municipal-du-10-05-2021.pdf

 

 

Extrait article paru dans le Pays Briard :

Pommeuse. Trois agriculteurs se lancent dans la production de « gaz vert »

Une unité de méthanisation, exploitée par trois agriculteurs seine-et-Marnais, a été inaugurée jeudi 11 octobre en présence d'élus locaux et régionaux.

Le nouveau site de méthanisation a été inauguré jeudi 11 octobre. (©GP)

Par Guilhem PouiolPublié le 20 Oct 18 à 14:02 

Des agriculteurs Pommeusiens produisent désormais de l’énergie verte. Un nouveau site de méthanisation a été inauguré jeudi 11 octobre en présence d’élus locaux et régionaux. Cette « Methabrie » traite environ 10 000 tonnes de résidus de culture chaque année qui, après fermentation, deviennent du biogaz puis du biométhane. Ce gaz vert est ensuite injecté dans le réseau afin d’alimenter les communes environnantes dans un rayon de 20 kilomètres.

Trois agriculteurs exploitent le site

Le site de méthanisation de Pommeuse est exploité par trois agriculteurs céréaliers : Michel et Emilien Arnoult ainsi que Stéphane Bouillé. Ces derniers ont décidé de se lancer dans l’aventure du biogaz il y a quatre ans. « Nous avons souhaité diversifier nos activités. Le biogaz va également nous permettre de devenir automne sur nos fermes sur le plan énergétique, souligne Emilien Arnoult. Il s’agit d d’une énergie verte qui est respectueuse de l’environnement. »

« Une énergie d’avenir »

Le coût de ce projet est d’environ 4,5 millions d’euros. Le conseil régional d’Ile-de-France a apporté un soutien financier à hauteur de 900 000 €. « Cette technologie de méthanisation a été créée il y a environ cinq ans. Le site est rentable au bout de deux à quatre ans, explique Rami Hariri, directeur territorial à GRDF. Le prix de revente du gaz produit par les agriculteurs est fixé pour une durée de 15 ans. Cela leur permet d’assurer un revenu à long terme. C’est une énergie d’avenir, nous estimons qu’en 2030, 30 % du gaz produit dans le pays sera du gaz vert. »……

Guilhem POUIOL

https://actu.fr/ile-de-france/pommeuse_77371/pommeuse-trois-agriculteurs-se-lancent-dans-production-gaz-vert_19158546.html

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2022 5 23 /09 /septembre /2022 11:31
Photo sur le site assemblée nationale

Photo sur le site assemblée nationale

 

Elue en Juin dernier Ersilia Soudais est née le 21/5/1988 à Aubervilliers (93), elle est enseignante de profession et conseillère municipale de Lagny sur Marne.

7ème circonscription du 77 : Ersilia Soudais la nouvelle députée (LFI)

 

Elle arrive dans une circonscription où l’environnement est très dégradé.

 

Cette circonscription possède l’une des rivières les plus polluées du 77, qui inonde régulièrement les communes en aval : La Beuvronne.

 

Côté déchets :

C’est la circonscription d’IDF, sinon de France, qui compte le plus grand nombre d’installations de déchets au km2, que certains appellent « le dépotoir de l’Ile de France ».

 

  • 4 décharges parmi les plus importantes de France : Annet sur Marne, Villeneuve sous Dammartin, Claye-Souilly, Villeparisis (qui reçoit même des déchets venant de la Martinique)
  • 2 décharges illégales laissées par la population Roms à Compans et Courtry
  • 2 incinérateurs de déchets à St Thibault des Vignes
  • 4 méthaniseurs de déchets : Charmentray, Charny, Messy et Thieux
  • 3 carrières remblayées par des déchets : Le Pin, Villevaudé, Villeparisis
  • Des installations de traitement de déchets : Fresnes sur Marne, Annet sur Marne, St Thibault des Vignes, Mitry-Mory, Lagny sur Marne, Compans…..

 

Côté Sites Seveso, la circonscription en compte 8 :

  • ZI Mitry-Compans : 6 dont 2 à hauts risques
  • Villeparisis 1 à hauts risques
  • Moussy le Neuf : 1

 

Côté stations d’épuration :

  • Villeparisis est en cours de reconstruction et continue encore à polluer le ru des Grues
  • Annet sur Marne et Villevaudé sont en très mauvais état.

 

 

Les 2 députés qui l’ont précédée : Yves Albarello (LR) et Rodrigue Koukouendo (LREM)  ne se sont pratiquement jamais préoccupés de l’état de l’environnement dégradé de cette circonscription et n’ont pas été réélus.

 

 

 

La nouvelle députée dispose de 4 attachés parlementaires.

 

Ersilia Soudais

va-t-elle mettre à la disposition des populations

un attaché parlementaire

qui va se pencher particulièrement sur le dossier

protection santé/environnement et climat ?

 

 

 

 

L’avenir nous le dira……

 

https://www2.assemblee-nationale.fr/deputes/fiche/OMC_PA795466

 

 

Partager cet article
Repost0

Recherche