Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 09:34

Dans ce département où l’espérance de vie

est la plus faible de l’Ile de France

la qualité de l’air

 doit être l’une des préoccupations principales

des représentants de l’ ETAT.

 

 

Dans ce département où l’on trouve le plus gros émetteur de polluants d’Ile de France : la Raffinerie Total de Grandpuits.(1)

 

Dans ce département où l’on trouve les plus gros émetteurs de poussière d’Ile de France :

GPN, la Raffinerie Total de Grandpuits, Lafarge Courtry, V et B Fliesen la Ferté Gaucher et le Sam Montereau......(1)

 

Dans ce département où l’on trouve les plus gros émetteurs de COV d’Ile de France : Raffinerie Total de Grandpuits, Thimeau St Thibault........(1)

 

Dans ce département où l’on trouve les plus gros émetteurs de SO2 d’Ile de France  : Raffinerie Total de Grandpuits, décharge Rep Veolia Claye-Souilly.......(1)

 

 

Pourquoi Madame Nicole KLEIN, préfète de Seine et Marne, n’invite pas un représentant d’Airparif à siéger au Coderst (2) comme le font les préfets de

Paris et de l’Essonne ?

 

(1) Edition 2012 (référence 2011) l’Environnement Industriel en IDF DRIEE IDF

(2) http://www.cpepesc.org/Le-CoDERST-Conseil-de-l.html

 

Partager cet article
Repost0
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 18:24

 

 

RTR ENVIRONNEMENT

Villeparisis 

des analyses des matériaux déversés sur le site

ont-elles été effectuées par les services de l’ETAT

ou à leur demande ?

 

Nous n’en savons rien

 

Si oui

Nous n’avons trouvé aucuns résultats de ces analyses

sur le site de la préfecture  du 77.

 

                  

 

LA DDT 77

un service de l’ETAT

 qui manque de transparence  ?

 

A vous de juger

 

 

 

En effet notre association n’a jamais pu obtenir non plus  de ce service :

 

- les résultats des analyses effectuées sur la décharge illégale de Cocherel

  - les résultats des analyses effectuées sur la décharge Terralia de Villevaudé polluée aux hydrocarbures.

 

Pourquoi ?

Que nous cache-t-on ?

 

 

Pour tous renseignements complémentaires contactez :

-Monsieur Yves SCHENFEIGEL, Directeur Départemental des Territoires

http://www.seine-et-marne.gouv.fr/Services-de-l-Etat/Direction-Departementale-des-Territoires-DDT/Coordonnees-du-siege-de-la-DDT-77

- Madame la Préfète du 77.

 

Partager cet article
Repost0
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 15:57

 

 

 

Il semblerait que la qualité de l’air

ne soit pas le souci principal

des élus de cette commune.


 

1° Depuis des années ces élus donnent des avis favorables pour l’exploitation ou l’extension de décharges, industries créatrices de peu d’emplois, la dernière en date est l’avis favorable donnée par les élus de la majorité municipale pour l’implantation d’une décharge de

98 hectares  sur la commune voisine d’Annet sur Marne.

 

Favoriser l’implantation de décharges, c’est favoriser la circulation annuelle de millions de camions alimentés au diesel, qui polluent notre air.

 

 

 2° Depuis des années ces élus donnent des avis favorables encore et encore pour l’extension de la zone commerciale autour de Carrefour, pour semble-t-il créer des emplois, pendant que les commerces du centre ville ferment les uns après les autres et licencient leur personnel.

 

Les week-end la nationale 3 et la RD 212 n’arrivent plus à absorber le flux de véhicules se rendant dans ce centre commercial.

 

Favoriser l’extension de ce centre commercial c’est favoriser la circulation annuelle de millions de véhicules qui polluent notre air.

 

 

Plutôt que de préserver ce qu’il nous reste de terres agricoles, pour favoriser l’agriculture biologique créatrice d’emplois,  les élus de cette commune projettent d’étendre encore le centre commercial, ce  nouveau projet qui   se nomme  « Green Center » devrait amener encore plus de véhicules sur notre commune et bien sûr polluer encore plus notre air..

 

 

Dans ce département où l’espérance de vie est la plus faible d’Ile de France, il serait temps que nos élus se préoccupent de la santé des populations, car il ne doivent pas oublier que pour survivre l’être  humain a besoin d’un air respirable et d’une eau potable.

 

Partager cet article
Repost0
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 19:57

Réédition de notre article

du 10.5.2011

Près de 4 ans après rien a changé

pour tous renseignements complémentaires

 nous vous conseillons de vous rapprocher de

Monsieur Bernard CORNEILLE

conseiller général du Canton de Dammartin-en-Goële

et  élu au conseil d’administration d’Airparif

 

 

Pourquoi Airparif

contrôle plus de polluants dans l'air

à Fontainebleau qu'à Montgé-en-Goële ?

 

FONTAINEBLEAU

Sud Seine  et Marne

Cette station mesure :

- l’ozone O3 (1)

- le monoxyde d’azote NO (2)

- le  dioxyde d’azote  NO2  (2)

 - les particules en suspension PM 10(3)

- le dioxyde de soufre SO2 (4).

 

Dans l’étude « Programme  de surveillance de la qualité de l’air en Ile de France

2010-2014 » à la page 150, il est indiqué concernant le dioxyde de soufre :

 « Les mesures fixes seront conservées sur 5 sites de mesure…. Le site implanté en zone rural est conservé…. Airparif considère que la station implantée dans le massif forestier de Fontainebleau est parfaitement adaptée pour la surveillance des écosystèmes. Cette forêt, la plus étendue d’Ile de France, est en effet considérée comme un écosystème d’intérêt, particulièrement sensible »

  Lien vers l’étude : http://www.airparif.asso.fr/airparif/pdf/Rpsqa_2010_1010.pdf

 

 

MONTGE –EN-GOELE

Nord-Ouest 77

 

Cette station mesure uniquement l’Ozone O3 (1)

 

Pourtant elle est située à proximité :

 - l’aéroport Roissy Charles de Gaulle

- l’incinérateur d’ordures ménagères Rep Veolia de Monthyon

- la zone industrielle de Mitry-Compans comptant 44 installations classées (ICPE) dont

   un incinérateur de déchets dangereux  Gerep Mitry-Mory

la plus importante décharge de France de déchets ultimes Rep Veolia Claye-Souilly.

 

 

 

Pourquoi

5 contrôles de différents polluants dans l’air

dans la forêt de Fontainebleau

et un seul

à Montgé-en-Goële ?

 

 

Les écosystèmes de la Forêt de Fontainebleau 

 sont-ils plus fragiles

que les populations de Nord Seine et Marne?

 

 

pour aller plus loin :

Carte des stations Airparif : http://www.airparif.asso.fr/pages/reseau/reseau

Roissy: Pollution chimique et santé publique    :  http://ufcna.com/Roissy-polluion-chimique-sante.ppt#16

 http://ufcna.com/Pollution-impacts-sante.html

 

 

(1) O3 (Ozone)
L’ozone  protège les organismes vivants en absorbant une  partie des UV dans la haute atmosphère.
Mais à basse altitude, ce gaz est nuisible si sa concentration augmente trop fortement.
C’est le cas lorsque se produit u
ne  réaction chimique entre le dioxyde d’azote et les hydrocarbures (polluants d’origine  automobile).

(2) NOx (Oxydes d'azote)
Les émissions d’oxydes d’azote apparaissent dans toutes les combustions, à hautes températures, de combustibles fossiles (charbon, fuel, pétrole...).
Le secteur des transports est responsable de 52% des émissions de NOx (les moteurs diesel en rejettent deux fois plus que les moteurs à essence catalysés).
Le monoxyde d’azote (NO) rejeté par les pots d’échappement est oxydé par l’ozo
ne et se transforme en dioxyde d’azote (NO2).

(3) PM (Particules en suspension)
Le transport routier, les combustions industrielles, le chauffage domestique et l’incinération des déc

les émetteurs de particules en suspension. Certaines particules dites secondaires se forment à partir d'autres polluants.
Le principal secteur d'émission des particules de diamètre inférieur à 10 µm (PM10) est le transport routier (36% des PM10) dont les véhicules diesel particuliers (13%), suivi de près par l'industrie (33%).

(4) SO2 (Dioxyde de soufre) 
Les émissions de dioxyde de soufre dépendent de la te
neur en soufre des combustibles (gazole, fuel, charbon...).
Elles sont principalement libérées dans l’atmosphère par les cheminées des usi
nes (centrales thermiques...) ou par les chauffages, le secteur automobile Diesel contribue dans une faible mesure à ces émissions.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 19:48

 

Alors que l’est parisien a été très touché par les 2 dernières guerres mondiales et qu’il reste encore des munitions enterrées dans le sol qui risquent de renvoyer du perchlorate dans notre ressource en eau.


 

Teneurs en perchlorate

dans l’eau du robinet distribuée  dans l’est parisien

en Seine et Marne et Seine St Denis

Qu’en est-il ?

Nous n’en savons rien 

 

L’ARS d’Ile de France

n’a pas à notre connaissance fait d’étude à ce sujet

 

Ce qui se fait ailleurs

Dans le Nord Pas de Calais

les populations sont informées grâce à une étude de l’ARS 

 

Paru sur le site de l’Agence Régionale du Nord Pas de Calais

 

Restriction Consommation de l'eau du robinet - taux de perchlorates

Le préfet du Nord et le préfet du Pas-de-Calais ont pris un arrêté de restriction sur la consommation d’eau pour les nourrissons de moins de 6 mois et les femmes enceintes et allaitantes sur le territoire régional.  Pour toute information relative à la présence d’ions perchlorates dans l’eau du réseau de distribution, consultez les informations ci-dessous. 

Votre commune est-elle concernée ?

Pour les communes présentant plus de 15 μg/L de perchlorates dans l’eau
ne pas consommer d’eau du robinet pour les femmes enceintes et allaitantes et de ne pas préparer de biberons avec l'eau du robinet pour les nourrissons de moins de 6 mois
liste des communes  présentant un taux supérieur à 15 μg/L de perchlorates dans l’eau

Pour les communes présentant entre 4 μg/L et 15 μg/L de perchlorates dans l’eau 
ne pas préparer de biberons avec l'eau du robinet pour les nourrissons de moins de 6 mois
liste des communes présentant  un taux supérieur à  4 μg/L  de perchlorates dans l’eau

Mise à jour de la liste des communes (17septembre 2013)

Pour les communes non listées, aucune restriction d'usage de l'eau du robinet n'est nécessaire.

Les questions que vous vous posez

Que sont les perchlorates ? D’où viennent-ils ? 
Les divers sels de perchlorates peuvent être utilisés dans de nombreuses applications industrielles, en particulier dans les domaines militaires et de l’aérospatiale (propulseurs de fusées, dispositifs pyrotechniques, poudres d’armes à feu...). Ainsi, les ions perchlorates peuvent se retrouver dans l’environnement.

L’hypothèse principale, compte-tenu du passé historique de la région, serait que cette pollution spécifique provienne des nombreuses munitions tirées lors de la première guerre mondiale, en particulier, sur la ligne de front qui se trouvait à la limite entre la plaine de Flandres et le plateau d’Artois. 

Quel est l'impact de l'ingestion de perchlorates sur ma santé ? 
Les perchlorates ne sont classés cancérogènes ou mutagènes par aucun organisme international. Ils ne s’accumulent pas dans l’organisme humain et leurs effets sont réversibles. 

Les perchlorates interfèrent avec le processus d’incorporation de l’iode par la thyroïde ; ils pourraient donc induire u
ne diminution dans la synthèse des hormones thyroïdiennes. Cependant, aux valeurs observées dans la région, aucune étude épidémiologique ne permet d'affirmer cet effet.

Quelles sont les personnes à risque ?
Les personnes à risque sont les foetus et les nourrissons (compte-tenu de l’immaturité de leur thyroïde). 

De ce fait, les recommandations du ministère chargé de la santé concer
nent :
- les femmes enceintes, pour protéger le foetus qu'elles portent
- les femmes allaitantes, pour protéger l'enfant qu'elles nourrissent
- les nourrissons de moins de 6 mois

Pour les autres catégories de la population, il n’y a pas lieu de restreindre la consommation d’eau du robinet aux niveaux d’exposition actuellement mis en évidence. Les travaux d’expertise n’ont pas identifié d’autres populations vulnérables (par exemple, les personnes âgées, immunodéprimées ou ayant des troubles de la thyroïde).

Quel est l'impact sur mon quotidien ? Y a t'il un risque d'utiliser l'eau du robinet ?
(laver la vaisselle, hygiène corporelle, brosser les dents)
Les restrictions ne concernent que l'ingestion de l'eau du robinet par les nourrissons, femmes enceintes et allaitantes (voir les restrictions ci-dessus) dans les communes concernées.

Je peux donc me laver les dents, prendre u
ne douche, faire la vaisselle de toute la famille (y compris laver les biberons), laver le linge, etc, même si ma commune est concernée par les mesures de restriction.

Habituellement, j'utilise l'eau du robinet pour préparer le thé ou le café. Dois-je désormais utiliser de l'eau en bouteille ?
Oui, uniquement si vous êtes une femme enceinte ou allaitante et habitant dans une commune où le taux de perchlorate constaté est supérieur à 15 μg/L. En effet, la présence de perchlorates dans l'eau du robinet n'est pas modifiée par le fait de faire chauffer ou bouillir cette eau.

Dois-je arrêter d'allaiter mon enfant?
Non. Il n'est pas nécessaire d'arrêter l'allaitement maternel dès lors que les recommandations de restriction sont suivies, c'est-à-dire que les femmes allaitantes qui résident dans une commune présentant un taux de perchlorates supérieur à 15 µg/l dans l'eau de réseau doivent arrêter leur consommation d'eau du robinet. Les perchlorates ne s'accumulant pas dans l'organisme, l'arrêt de la consommation d'eau du robinet permet de poursuivre sans risque l'allaitement maternel.

Des questions ?

A télécharger

a cartographie des teneurs en perchlorates dans l'eau de distribution  au 24/09/2013

a Télécharger le dossier et le communiqué de presse 

 Mise à jour de la liste des communes (17septembre 2013)

Télécharger les questions - réponses 

http://www.nord.gouv.fr/Politiques-publiques/Sante/Presence-de-perchlorates-dans-l-eau-le-prefet-du-Nord-prend-un-arrete-de-restriction-sur-la-consommation-d-eau-dans-certaines-communes

 http://www.ars.nordpasdecalais.sante.fr/Perchlorates.153856.0.html

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 18:48

 

Budget 2014 Conseil Général 77

 http://www.seine-et-marne.fr/budget-2014

Entretien et aménagement des routes  34 millions d’euros

2ème poste du département

 

Le Conseil Général 77 versera en 2014

34 millions euros

pour l’entretien et l’aménagement des routes

 

 

Pourquoi ?

Pour favoriser le trafic des poids lourds

qui viendront déverser 

les déchets du Grand Paris.

 Pour favoriser le trafic routier autour de Roissy

afin d’acheminer plus facilement

les marchandises reçues

dans cet aéroport en provenance de l’étranger ?

Les élus du CG 77ont-ils oubliés

que plus de transports routiers,

c'était plus de pollution de notre air ?

 

Dans ce département 

où les populations meurent le plus tôt d’Ile de France, 

quelle somme sera attribuée en 2014

au financement

de points de contrôles de la qualité de l'air et

d’une étude sanitaire dans le nord-ouest 77 ?

 

 

Circulez y’a rien à voir

Partager cet article
Repost0
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 21:44

 beuvronne définitive pollution 1

 

 

Le ru des Grues est un affluent de la rivière Beuvronne situé sur les communes de Villeparisis et Claye-Souilly , ru qui longe le canal de l’Ourcq pour se rejeter dans la Beuvronne au niveau de Souilly.

 

Ce ru reçoit entre autres :

- les eaux de ruissellement de la décharge  de déchets dangereux classée Seveso à hauts risques Sita Villeparisis, autorisée à recevoir des déchets radioactifs (DRNR)http://adenca.over-blog.com/article-villeparisis-les-riverains-de-la-decharge-seveso-a-hauts-risques-inquiets-120800887.html

- les eaux de ruissellement de la décharge illégale BMR Villeparisis

 http://adenca.over-blog.com/article-commune-martyre-de-villeparisis-la-decharge-illegale-bmr-est-toujours-la-deux-ans-apres-les-mises-122913402.html

- les eaux de ruissellement de l’entreprise Clamens Villeparisis

http://adenca.over-blog.com/article-apres-la-pollution-du-ru-des-grues-par-l-industriel-clamens-des-questions-restent-a-ce-jour-sans-re-116272780.html

- les eaux de ruissellement de l’entreprise Paté  Villeparisis qui traite des déchets dangereux

http://adenca.over-blog.com/article-depot-de-dechets-illegal-de-la-ste-pate-a-villeparisis-77-mais-pas-seulement-a-crouy-02-egalem-82660904.html

- les eaux de ruissellement de l’entreprise RTR Environnement de Villeparisis

http://www.lejdd.fr/Societe/Faits-divers/Les-decharges-sauvages-du-clan-Hornec-656349

- les eaux de ruissellement de l’ancienne décharge illégale « Les Remblais Paysagers de Claye-Souilly ».

http://adenca.over-blog.com/article-achat-des-terrains-de-l-ancienne-decharge-illegale-les-remblais-paysagers-un-cadeau-empoissonn-115828239.html

 

 

Au regard du site du CG 77 on s’aperçoit qu’aucun point de contrôles de la qualité des eaux n’est répertorié sur cette rivière. http://eau.seine-et-marne.fr/library/OBS-EAU-2012---Qualite-des-cours-d-eau


En effet ni les services de l’ETAT, ni l’Agence Seine Normandie, ni les collectivités territoriales ne semblent avoir jugé utile d’implanter des points de contrôle sur ce ru.

 

A notre connaissance le syndicat de la Basse Beuvronne (SIAERBB), qui gère nos deniers publics pour préserver l'eau  de ce ru, ne semble pas non plus avoir fait réaliser d'analyses de la radioactivité, des métaux lourds dans l’eau et les sédiments de cette rivière :

 

- pas même en 2009 lors de la fermeture de la décharge illégale » Les Remblais Paysagers » à Claye-Souilly

- pas même en 2010 à la suite du stockage important de déchets dangereux sur le site de Paté  

- pas même en 2011 à la suite de l’affaire de la décharge illégale BMR

- pas même lors  du sinistre de février 2013 à la décharge Sita de Villeparisis

- pas même après la pollution de ce ru en février 2013 par l’industriel Clamens

- pas même aujourd’hui concernant RTR Environnement.

 

Mais qui fait partie de ce syndicat :

 

Ce syndicat est géré par les communes d’Annet sur Marne, Claye-Souilly, Fresnes sur Marne, Mitry-Mory et Villeparisis, chacune de ces communes nomment des élus qui siègent au sein de ce syndicat.

Le Président est M. Yves Albarello, député maire de Claye-Souilly.

 

Lors d’un article précédent nous nous sommes quelque peu étonnés du fonctionnement particulier de ce syndicat qui contre le versement d’une somme annuelle de 100 000 € a autorisé l’industriel ADP à assister à ses réunions, un mélange des genres peu habituel.

http://adenca.over-blog.com/article-le-syndicat-intercommunal-de-la-basse-beuvronne-autorise-l-industriel-adp-a-assister-aux-reunions-de-122498620.html

 

Nous déplorons d'ailleurs que ce syndicat n’ait pas accepté de nous fournir la copie du  contrat  signé avec ADP alors que la législation française l’y oblige, c’est l’industriel ADP lui-même qui à notre 1ère demande nous l’a adressé.

 

 

 ru des grues 16202013 3

Pollution du ru des Grues par l'industriel Clamens en février 2013

Partager cet article
Repost0
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 21:39

L'ETAT français

va-t-il autoriser

la multinationale KNAUF

à détruire la forêt de Montgé en Goële

pour ronger jusqu'à l'os nos ressources de gypse

et remblayer ensuite avec des déchets ?

 

10.11.2013 MONTGE EN GOELE 2

 

Forêt régionale de Montgé en Goële 10/11/2013

Partager cet article
Repost0
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 21:38

 

 

 

10.03.2014
 

Communiqué de presse ADVOCNAR
 
Nouveau pic de pollution en Ile-de-France:
le trafic aérien encore une fois dédouané malgré les engagements des pouvoirs publics
 ...Lire le communiqué
Partager cet article
Repost0
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 13:46

N'acceptons plus qu'ils fassent chez nous

ce qu'ils ne veulent pas faire chez eux

 

Leurs ordures

ils doivent les assumer

et ne pas les envoyer chez les autres

 

 

 

Reportage 20H00 JT TF1 semaine dernière :

LE BUSINESS DES DECHETS
 http://videos.tf1.fr/jt-20h/2014/plongee-dans-nos-poubelles-le-tres-lucratif-marche-du-recyclage-8377699.html

Partager cet article
Repost0

Recherche