Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 11:10

Une nouvelle décharge en Seine et Marne dans le site Natura 2000 de la Bassée exploitée par CEMEX 

 

La Sté CEMEX a obtenu l’autorisation d’exploiter une décharge ISDI

sur le site Natura 2000  de la Bassée pendant 20 ans.

 

C’est une première en Seine et Marne depuis 2007 le délai maximum d’exploitation accordé pour ce type de décharge était de 10 ans, aujourd’hui il passe à 20 ans.

http://www.seine-et-marne.equipement.gouv.fr/IMG/pdf/AP_ISDI_Cemex_Marolles_sur_Seine.pdf

http://www.seine-et-marne.equipement.gouv.fr/IMG/pdf/plan_reamenagement_Cemex_Marolles.pdf

 

Pour effectuer les travaux du Grand Paris, si comme aujourd’hui les entreprises du BTP ne font pas plus d’efforts pour recycler leurs déchets, elles auront besoin de matériaux et  de décharges, le secteur de la Bassée semble intéresser les professionnels du déchet pour plusieurs raisons :

- ses carrières de granulats

- son accessibilité par voie d’eau : la Seine.

En effet à l’aller on amènera des granulats  vers Paris et au retour  les péniches viendront reboucher les trous avec des déchets.

L’ouest parisien étant défavorable aux décharges, cela viendra comme d’habitude à l’est vers la Seine et Marne.

Un certain nombre d’élus de ce département étant favorables à ce type d’activité polluante trouvent là  des possibilités de convention financière avec les exploitants de décharges et par delà une recette pour leur collectivité, leur permettant de boucler leur budget.

 

La LIGUE DE PROTECTIONS DU OISEAUX

LPO

va-t-elle continuer à lier des partenariats

avec  Cemex qui va exploiter une décharge

sur le site Natura 2000 de la Bassée?

 

Paru sur le site LPO LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) :

Les Grands partenaires Centenaire

L’ambition de la LPO à l’occasion de cette année exceptionnelle n’aurait pu prendre corps si de nombreux acteurs n’avaient pas accepté de relevé le défi. Qu’ils en soient ici remerciés chaleureusement. Certains nous accompagnent déjà depuis de nombreuses années, d’autres nous rejoignent ponctuellement ou dans la durée. Tous partagent cette volonté d’agir en faveur de la biodiversité.

Engagés aux côtés de la LPO dans la durée et sur de nombreux dossiers, les « Grands partenaires Centenaire » soutiennent également le Centenaire de la LPO.

CEMEX

Un des leaders de l’industrie des matériaux de construction (ciment, bétons prêts à l’emploi et granulats).

La question environnementale a été très tôt au cœur des préoccupations de CEMEX. En contact régulier avec les associations naturalistes et environnementales locales dans le cadre de l’exploitation de ses carrières, CEMEX a décidé, dès 1995, de formaliser ces échanges en créant le Collectif des Associations Partenaires (CAP). Ce collectif compte 18 membres (associations et conservatoires) et vise à encourager le dialogue et les actions concrètes avec le milieu associatif régional.
Fort de ce premier engagement, CEMEX s’est naturellement tourné vers un partenaire reconnu au niveau national pour ses compétences naturalistes, afin de poursuivre son action. En 2003, CEMEX et la LPO ont ainsi signé un partenariat renouvelé annuellement qui s’appuie sur 2 volets distincts :
- un mécénat financier : CEMEX soutient des programmes de préservation des espaces et des espèces gérés par la LPO. Depuis 9 ans ce ne sont pas moins de 31 programmes d’actions qui ont été concernés, dont parmi eux, ceux en faveur des marais de l’Ouest. Le Ministère de l’Ecologie, jugeant de l’exemplarité du partenariat engagé, a reconnu et mis en valeur ces derniers à travers la réalisation d’un film pédagogique (www.lpo.fr/partenariats/cemex).
- un plan d’actions : par ses connaissances de terrain, la LPO accompagne CEMEX dans la gestion environnementale de ses sites d’exploitation (suivi des espèces, gestion du patrimoine naturel…). Au travers d’échanges réguliers, les deux partenaires partagent également leur compréhension des sujets d’actualité ayant trait à la biodiversité (Grenelle de l’environnement, Trame Verte et Bleue…).
Ces deux volets sont, pour CEMEX et la LPO, complémentaires et cohérents. Ils s’enrichissent mutuellement d’année en année et tous deux contribuent de manière pragmatique à la préservation de la biodiversité, l’une des composantes majeures de la politique de développement durable de l’entreprise. L’organisation du réseau LPO, qui est proche de celle de CEMEX au niveau des implantations territoriales, permet l’obtention de plus de résultats. Ce partenariat trouve également une cohérence au niveau international à travers le rapprochement de Birdlife – dont la LPO est le représentant officiel en France – et de CEMEX International.
Ainsi, face aux enjeux de l’érosion de la biodiversité, ce partenariat constitue une réponse concrète de deux acteurs responsables et engagés, et participe en France aux démarches initiées par l’Etat pour protéger la biodiversité. Les Victoires CEMEX-LPO.
www.cemex.fr

 

 

http://centenaire.lpo.fr/partenaires100ans/

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche