Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 11:31

Une association de Seine et Marne qui se bat

contre la disparition de notre patrimoine

les terres agricoles :

 

ARNASSEN
 
 2, chemin des Meuniers – hameau de Noisement – 77176 SAVIGNY le Temple

 

 

 

Article pour extrait :

La plaine de Rougeau = poumon vert de Seine-Port

A la sortie de la forêt de Rougeau : un large espace ouvert permettant de finir une journée de travail parisien dans un paysage bucolique et reposant :

LE PLATEAU DE ROUGEAU (Terrains situés au sud de la RD 346)
Par délibération 01-167 du 14 décembre 2001, le Conseil Municipal de Savigny le Temple a voté à l’unanimité « la demande de protection à l’état naturel et agricole des terrains situés au sud de la RD 346 par la Région Ile de France ».
Mais…
Par délibération 2007-02-01 du 27 mars 2007, le Conseil Municipal de Nandy, sous la présidence de Monsieur René Réthoré, Maire, fait voter le plan local d’urbanisme modifié. Il décide de la radiation totale des 75 ha de terres agricoles situées dans la partie nandéenne du sud de la RD 346, malgré le nombre impressionnant d’observations (4 cahiers de plus de 100 observations) recueillies pendant l’enquête publique, pour y permettre des lotissements comprenant logements (sur 35.000m2 soit environ 400 logements à terme) et entreprises (sur 45.000m2 y compris entreprises classées Sévéso)

• Et pourtant… le 24 février 1978...

Le préfet de la Région Ile de France
Le Préfet de Sei
ne et Marne

Le Préfet, Directeur Régional de l’Equipement d’Ile de France
Le Directeur Départemental de l’Equipement de Sei
ne et Marne
Le Directeur Départemental de l’Agriculture de Sei
ne et Marne
Le Directeur Général de l’Etablissement Public d’Aménagement
Le Président de la Chambre d’Agriculture de Sei
ne et Marne
Le Président de la Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles de Sei
ne et Marne (F.D.S.E.A.)

Signaient le protocole d’accord dit «Protocole Citroën » autorisant l’installation des Etablissements Citroën à Moissy-Cramayel, en contrepartie de la pérennisation de la destination agricole des terres au sud de la RD346 du plateau de Rougeau…..

Article complet : http://www.seine-port.fr/04_Gazette/ARNASSEN/ArticleGazette.htm

                                              
*****

Un article d’archives fort intéressant écrit par Monsieur Marcel Benoist Agriculteur et Maire de Savigny le Temple de 1935 à 1971 sur le même sujet est paru sur le blog Claye-Souilly Découverte, pour extrait :

Un agriculteur de Seine et Marne
qui voulait protéger les terres de Brie.

La Croix de Seine et Marne 11/2/1968


D’u
ne monumentale erreur et de ses inhumaines conséquences.

 

Les meilleures terres à blé de la Brie

sacrifiées sur l’autel de la construction

 

A titre documentaire nous publions cette protestation que nous avons reçue de M. Marcel Benoist, maire de Savigny-le-Temple.  Il est bon d’entendre toutes les opinions.

 

Lettre ouverte à M. le président de la République, à MM. Les membres du gouvernement, à tous les élus, à tous les hommes et femmes de bonne volonté sur les projets gouvernementaux concernant l’opération «  Villes nouvelles » sur les communes de Tigery, Lieusaint, Nandy, Savigny-le-Temple et Cesson.

 

- Les terres retenues pour les projets  ci-dessus indiqués sont les meilleurs de la Brie.

- Leur sélection s’est faite au cours des ans par nos ancêtres. Elle est le résultat de différents profits qu’elles leur ont procurés.

       Apportant de préférence leurs soins à celles qui rapporteraient le plus, ils ont délaissé les terres ingrates, fixant  ainsi à chacune d’elles la destination qui lui était propre. Les plaines et les bois étaient nés.

-         Ce que de nombreuses générations ont établi et qu’une longue expérience a confirmé, nos urbanistes du moment veulent le supprimer.

-          En interdisant systématiquement et sans recours, au nom d’une sacrosainte protection des espaces verts, tout défrichement et déboisement. (Plan d’urbanisme 73. B 3, page 20), ils tentent de nous amener à leur effarante conception : conserver les mauvaises terres et faire disparaître les bonnes.

-         Confirmation nous est donné par le Conseil d’Administration du district de la Région Parisienne en publiant sa délibération n° 67-58 du 23 septembre 1967 concernant un projet d’achat de 506 ha 09 a  05 ca de la forêt de Rougeau pour un prix global de 4 millions de francs sous réserve notamment de la transmission des délibérations conformes des conseils municipaux (Moyenne 7 900 F l’hectare).

       Ayant levé «  à ce prix » - les Domaines l’avaient primitivement fixé à 4 500 F l’hectare – toute objection de la part du propriétaire, le District de la Région Parisienne veut s’assurer le poumon nécessaire autour duquel il pourra avec l’accord des urbanistes, édifier des gratte-ciel.

0r, alentour il n’y a que des terres de qualité…..

Le maire

Marcel BENOIST

Article complet : 

http://www.claye-souilly-decouverte.com/article-marcel-benoist-agriculteur-et-maire-de-savigny-le-temple-voulait-proteger-les-terres-de-brie-44080061.html

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche