Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 20:18

 

 

Dernière minute 

 

L’Agence de Sureté Nucléaire nous indique dans un mail reçu ce jour que :

 

« Lors d’une réunion tenue ce lundi avec les différents services de l’Etat ainsi que Placoplatre, il a été indiqué par Placoplatre que les gravats de démolition étaient stockés sur le site. »

 

Nous ne savons toujours pas où iront les gravats de démolition et si un organisme est chargé du contrôle de leur  radioactivité et de leur nocivité ou s'ils seront utilisés sans contrôle de la radioactivité pour remblayer les carrières de Placoplatre situées à proximité de Vaujours et à Villeparisis. 

 

Rappelons qu’à notre connaissance les arrêtés préfectoraux des carrières de Placoplatre remblayées  par des déchets « dits inertes » à proximité de Vaujours et à Villeparisis n’imposent pas la mise en place de portique de contrôle de la radioactivité.

 

Dans le Val d’Oise à Montmorency il en est autrement, en effet, un portique de contrôle de la radioactivité des déchets « dits inertes » avant déversement dans la carrière a été mis en place par Placoplatre, mais c’est dans le Val d’Oise sous la forêt de Montmorency.(1)

 

Si ces gravats sont envoyés vers les décharges de déchets « dits inertes »du nord-ouest Seine et Marne, rappelons qu’à notre connaissance aucun arrêté préfectoral n’impose la mise en place de portique de contrôle de la radioactivité dans ce type de décharge (Montgé en Goële, Annet sur Marne, Fresnes sur Marne, Villeneuve sous Dammartin…).


Mais c'est au nord-ouest 77, là où l'on impose à la population de vivre

au milieu des décharges et où aucun organisme d'ETAT, ni collectivités

territoriales n'a accepté de financer une étude sanitaire pour connaître

les risques de ces installations sur la santé des habitants.

 

 

(1)file:///C:/Documents%20and%20Settings/Station/Mes%20documents/Downloads/DP%20Montmorency.pdf

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche