Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 17:26

 

 

 

 

EAU : La Seine et Marne en état de crise 

http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jsp

 

Paris nous dépossède de notre eau 

pour alimenter les cascades, ruisseaux, lac et assurer l’arrosage des pelouses, arbres…

du parc des Buttes Chaumont 

 

 

 

Les Seine et Marnais

vont-ils être obligés de réduire leur consommation d'eau

pour permettre aux Parisiens

de continuer à utiliser notre eau sans se priver ?

 

9. claye souilly 4.2.2007 045jpeg

Beuvronne à Souilly, c'est la 1ère rivière qui donne ses eaux au Canal de l'Ourcq

 

Extrait article paru sur le site Direct Gestion.com :

Le parc des Buttes-Chaumont fait eau neuve

Le pavillon Armand Carrel, situé dans le parc des Buttes-Chaumont, accueille une exposition inédite sur l'histoire et la future rénovation du parc... Retrouvez ici quelques clefs pour comprendre pourquoi la rénovation du parc est devenue indispensable.

Pourquoi la rénovation du parc est-elle devenue indispensable ?
Depuis son ouverture en 1867, le parc des Buttes-Chaumont a subi des transformations multiples. Certaines ont apporté des améliorations, d’autres sont le fruit de dérives inévitables dans un parc plus que centenaire. Le résultat est un jardin atypique qui demeure fortement marqué par l’éclectisme voulu au XIXe siècle.

Aujourd’hui, les allées et leurs abords immédiats (enrochements, contours des pelouses…) sont à rénover.  Dans les grandes allées les trottoirs seront retirés afin de rétablir les tracés d’origine, d’atténuer l’aspect de route donné par le temps, de revenir à la largeur originale, de 7 à 7,50 m, et de repositionner les corbeilles florales déplacées dans les pentes.

Le mobilier haussmannien, dont les candélabres des grandes allées, sera conservé et restauré, alors que le mobilier récent sera supprimé  ou remplacé par un mobilier plus conforme à l’esprit d’origine. Les escaliers et les faux rochers seront restaurés dans l’esprit « rocaille ».

La remise en état du réseau d’alimentation en eaux, de l’assainissement et de l’éclairage nécessitera de creuser des tranchées dans les voies de circulation déjà très dégradées.

Le site est protégé au titre des Monuments Historiques et classé comme espace naturel boisé.

Ces rénovations seront réalisées dans l’esprit d’origine, tout en tenant compte des aménagements indispensables pour répondre aux attentes des usagers toujours plus nombreux, quelle que soit la saison.

Quel est l'objectif ?
Le but de la rénovation des allées est de :
- restituer la simplicité et l’unité du parc,
- retrouver la hiérarchie des voies du dessin d’origine,
- rénover les décors dans l’esprit du 19e siècle,
- préserver la patine d’un parc, qui a atteint sa maturité sans le dénaturer par des interventions trop violentes,
- se rapprocher dans les textures et les couleurs des matériaux initiaux,
- atténuer l’aspect urbain du parc imposé par une ville trop dense,
- rendre les cheminements plus faciles en améliorant, là où cela est possible, l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, malgré les difficultés du relief,
- faciliter l’entretien,

Il ne s’agit pas seulement de revenir au modèle original, mais de traduire le plus fidèlement possible l’esprit voulu par les concepteurs tout en adaptant les espaces aux pratiques contemporaines d’un grand parc urbain.

Pourquoi unerénovation du réseau hydraulique?
L’écriture paysagère des Buttes-Chaumont est marquée par une forte présence de l’eau.
La cascade artificielle est probablement l’une des plus belles jamais réalisées dans un parc urbain. Prenant sa source au pied du mur de la rue Botzaris, l’eau coule en cataractes, d’une hauteur de 32 mètres, dans une gorge, avant de se précipiter dans la grotte. Ruisseaux, lac, tous contribuent fortement à l’atmosphère très particulière du site.

Quelles sont les caractéristiques de ce réseau ?
Le parc est alimenté à partir du réseau d’eau non potable de la Ville de Paris, provenant du canal de l’Ourcq.
L’ensemble du réseau hydraulique comporte :
- un réseau d’eau non potable destiné à l’arrosage du parc, dans un état très vétuste ;
- un réseau d’eau potable alimentant les logements, les restaurants et les bornes fontaines du parc ;
-un réseau d’assainissement des eaux usées, raccordé aux égouts des voies périphériques du parc.
Des fuites sont apparues sur les canalisations en fonte qui datent de la construction du parc. Elles participent à la dissolution du gypse, particulièrement soluble, du sous-sol et menacent le récent travail de consolidation.
Le réseau d’arrosage du parc est incompatible avec les pratiques environnementales actuelles et son automatisation incontournable.

Aujourd’hui :
- l’arrosage se fait manuellement par des tuyaux et des canons à eau reliés aux bouches d’arrosage des allées principales ;
- la pression trop faible ne permet pas un arrosage efficace dans les zones escarpées ;
- les pelouses extrêmement fréquentées nécessitent un arrosage régulier…..

 

Les travaux devraient commencer en janvier 2013 pour se terminer autour de juin 2014.

L’expo est ouverte les mercredi, samedi et dimanche
de 12h30 à 17h30
du 31 octobre 2011 au 29 février 2012
Pavillon Armand Carrel,
entrée côté mairie du 19e arrondissement,
rue Manin 75019 Paris
Métro: Simon Bolivar

http://www.directgestion.com/sinformer/filactu/12746-le-parc-des-buttes-chaumont-fait-eau-neuve

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche