Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 21:00

 

Pourquoi ont-ils moins de décharges dans les Yvelines ? 

Parce que là-bas les maires s’opposent

à l’implantation de décharges ? 

 

 

Après les élus qui avaient créé une association pour s’opposer à la décharge de Groslieu  http://www.accet-groslieu.com/accueil/index.html

 

Aujourd’hui c’est le maire de Triel qui s’oppose à l’implantation d’une décharge sur sa commune. http://www.triel-sur-seine.fr/images/remblais__2_.pdf

 

 

 

Paru sur le site Le Post :

Le Conseil Municipal de Triel sur Seine dit "NON" aux remblais : Triel n'est plus une poubelle

Le 11 octobre 2011, le Conseil Départemental de l’Environnement et des Risques Sanitaires et Techniques (CODERST) a approuvé la modification de l’arrêté préfectoral relatif à l’exploitation de l’ancienne décharge à l’entrée sud de Triel sur Seine.

Le nouvel arrêté préfectoral en date du 16 novembre 2011, autorise la société EMTA (groupe Veolia) à déverser pendant 6 ans, sur les 70 hectares concernés, 4 millions de tonnes de nouveaux déchets sur une hauteur de 4 mètres.
Initialement envisagés pour permettre l’implantation de panneaux solaires, il s’avère qu’aucune certitude n’a été acquise par le conseil municipal sur la réalisation effective de ce projet.
Accepter de nouveaux remblais sur ces terres sans engagement sur la réalisation d’un aménagement favorable à l’image de la ville, revient à replonger 20 ans en arrière les Triellois qui, par leur mobilisation, ont fait fermer la décharge et arrêter ce non-sens écologique au cœur de la boucle de Chanteloup. Accepter ces nouveaux remblais c’est accepter entre 100 et 300 camions par jour en moyenne, pendant 6 ans aux abords immédiats de la ville.
Une telle décision est inacceptable pour la population Trielloise qui a déjà versé un lourd tribut au marché des ordures ménagères en Île-de-France.
Conscient que cette fin de non recevoir hypothèque sérieusement le projet de ferme solaire, nous regrettons cette situation, mais pensons avant tout à protéger la population des nuisances qui accompagneront immanquablement la réouverture de la décharge.


Le 16 décembre 2011, le Conseil Municipal , à l'unanimité, à émis le vœu que soit officiellement abandonné tout projet de reprise des remblais sur le terrain de l’ancienne décharge à l’entrée sud de la ville.
Il interpelle le Préfet afin qu’il annule l’arrêté en date du 16 novembre 2011 autorisant le dépôt de nouveaux déchets sur les anciennes ordures ménagères.
Demande officiellement au Préfet de revenir en l’état antérieur de la réglementation sur le suivi post-exploitation du site par la société EMTA.

Nous allons solliciter les Triellois, notre député, notre sénateur .... et vous?

 

 

Lien vers l’article :

http://www.lepost.fr/article/2011/12/17/2662356_le-conseil-municipal-de-triel-sur-seine-dit-non-aux-remblais-triel-n-est-plus-une-poubelle.html

 

 

  arrêté préfectoral autorisant la décharge de Triel :

http://www.yvelines.pref.gouv.fr/sections/developpement_durabl/installations_classe/les_arretes_prefecto/les_prescriptions_co/arrete_n2011320-000/downloadFile/file/EMTA1.pdf

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche