Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 16:28

 

Pollution bassin versant Beuvronne

Qu’en est-il  des résultats

des campagnes de mesures dans les eaux souterraines

  depuis 2010 ?

 

Nous n’en savons rien

 

Pour plus d’informations contactez :

- M. Joël Marion, maire de Compans

- M. Jean Pierre Bontoux, conseiller général du canton de Mitry-Mory

- M. Jean Pierre Dormeaux président du syndicat de la Haute Beuvronne

- M. Jean-Luc Marx, préfet de Seine et Marne

 

Paru sur le site Basol :

 

Responsable(s) actuel(s) du site : EXPLOITANT (si ICPE anciennedont l'exploitant existe encore ou ICPE en activité)

Nom : GALVACHAUD SAS
   il s'agit 
DU DERNIER EXPLOITANT

Qualité du responsable : 
PERSONNE MORALE PRIVEE

Commune : Compans

 

Caractérisation du site à la date du 09/12/2010

Description du site :
Les activités de la société GALVACHAUD ont été autorisées par arrêté préfectoral en date du 16 juin 1982 et concernent un atelier de galvanisation à chaud. Ces activités sont réglementées comme les ateliers de traitement de surfaces.

Les activités de traitement de surfaces sont réalisées dans 9 cuves d\'environ 30 m3 servant de dégraissage et de dézingage préalables à la galvanisation.

La galvanisation est réalisée dans un bain de zinc en fusion de 32 m3.

A noter que cet établissement
negénère pas d\'effluents industriels liquides et qu\'il n\'utilise ni solvants organohalogénés ni substances toxiques.

Les prescriptions applicables à cet établissement ont été mises à jour par l\'arrêté préfectoral complémentaire n°09 DAIDD 1IC 351 du 17 décembre 2009.

 

Description qualitative :
Au regard du contexte environnemental du site et de la nature de ses activités, ce site a été retenu pour la réalisation d\'un diagnostic initial et d\'uneétude simplifiée des risques en application d\'unedémarche systématique sur certains sites industriels (circulaire du 3 avril 1996).

La réalisation des études a été prescrite par arrêté préfectoral du 4 février 1999.

Suite à différentes procédures de sanctions administratives et pénales, la société GALVACHAUD a transmis un diagnostic initial et u
neévaluation simplifiée des risques. Ces études conduisent en un classement du site en site banalisable. Toutefois cette étude a révélé un marquage au zinc sous la cuve de fluxion contenant du chlorure de zinc. 

L\'inspection des installations classées a demandé des investigations complémentaires relatives à la caractérisation de la zo
ne en cause et à l\'impact de cette zone sur les eaux souterraines.

Les compléments d\'information demandés concluent à un classement du site en classe 2, nécessitant surveillance. 

Considérant la présomption de fuite indiquée dans le rapport de septembre 2003 au point GA04, l\'exploitant a réalisé 5 sondages de sol autour du point de sondage GAO4. La source de pollution à l\'arsenic est limitée. 

L\'arrêté préfectoral du 24 novembre 2006 prescrit la surveillance des eaux souterrai
nes (2 piézomètres - 2 campagnes par an - paramètres: niveau de la nappe, BTEX, HAP (total des 6 HAP), métaux lourds (As, Cd, Cr, Cu, Fe, Ni, Pb, Zn). 

L\'exploitant a réalisé des campag
nes de mesures en décembre 2006, décembre 2007, juillet 2008, décembre 2008, juillet 2009, décembre 2009, mai 2010 et novembre 2010.

Les résultats de l\'autosurveillance font apparaître la présence de fer et de zinc, à la fois en amont et en aval, avec des variations parfois importantes sur les valeurs amont, les valeurs aval restant inférieures. 
La campag
ne de novembre 2010 met en évidence unediminution des teneurs en zinc et fer en amont et en aval.

http://basol.developpement-durable.gouv.fr/fiche.php?page=1&index_sp=77.0028

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche