Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 09:35

 

Les commissions  de suivi de site  sont des instances qui ont été créées pour « promouvoir l’information au public » concernant les sites Seveso, les décharges …., elles doivent se réunir au moins une fois par an, elles sont composées de 5 collèges :
–  administrations de l’Etat  
 – élus des collectivités territoriales
 – riverains ou associations de protection de l’environ
nement 
 – exploitants
 – salariés des installations classées
 
Un bureau est élu, il est constitué d’un représentant de chaque collège et du préfet du département.


C’est ce bureau qui décide de l’ouverture ou non de la commission au public  en vertu de l’article R 125-8-4  du décret n° 2012-189 du 07/02/12 relatif aux commissions de suivi de site
 (1)

M. Jean-Luc MARX

préfet du 77

va-t-il refuser l’ouverture au public des 15 Commission de Suivi de Site ?

 

En effet ce département compte un nombre important de

Commission de Suivi de Site

pourquoi ?

 

Parce que nous possédons

7 décharges de déchets dangereux et non dangereux confondues

( soit 58 % de ces décharges en Ile de France)

et 13  sites Seveso à hauts risques

 (soit 38% de ces sites d’Ile de France)

 

Or  Monsieur Jean-Luc Marx, en accord avec les industriels et la DRIEE

vient de donner

2 avis défavorables

 à l’ouverture au public de ces commissions de suivi de site.

 

Pourquoi ?

Nous n’en savons rien

 

Ne pas ouvrir ces commissions au public dans un département qui possède autant de sites dangereux et polluants, c’est faire prendre des risques aux populations riveraines des décharges et sites SEVESO sans leur permettre l’accès complet à l’information.

 

Est-ce admissible ?

 A vous de juger

 

 

 

(1) http://www.ineris.fr/aida/consultation_document/1855

 

 css 77

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche