Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 09:39

Le talon d’Achille

de l’un des plus grands aéroports d’Europe

Roissy

son réseau d’assainissement ?

 

A cause d’un réseau d’assainissement inadapté ADP Roissy obtient régulièrement des dérogations par la police de l’eau pour rejet de ses eaux pluviales dans la rivière Beuvronne. Sur une période d’un peu plus de 6 mois entre le 27/12/2012 et le 4/7/2013 ADP a obtenu 40 jours de dérogation par les services de l’ETAT.

 

Une des solutions envisagées par ADP pour réduire la pollution dans la Beuvronne serait de prolonger   sa   canalisation   de 8 kms, afin que ses eaux  ne se rejettent plus dans la Reneuse, via la Beuvronne, mais directement dans la Marne en aval de la station de pompage d’Annet sur Marne.

 

Mais ADP a-t-il oublié qu’il  fallait également protéger de la pollution le captage stratégique de l’Est Parisien qui se trouve  à Neuily sur Marne en aval de cette future canalisation, ce captage fournit en eau potable 1 780 000 habitants.(2)

 


La solution ne peut pas se trouver dans ce projet qui semble simplement déplacer le problème en envoyant la pollution vers le captage stratégique de Neuilly sur Marne.

 

 

Extrait plaquette 2013 SEDIF

 

« L’usine de Neuilly sur Marne est l’une des plus grandes installations de production d’eau potable au monde alimentant la région parisienne. Située sur les bords de la Marn eà  une vingtaine de kilomètres en amont de son confluent avec la Seine, elle s’élève sur une superficie de 25 hectares. Elle a la particularité d’être répartie sur les communes de Neuilly sur Marne et Noisy-le-Grand reliées en 1967 par un aqueduc de 105 mètres qui assure le transfert de l’eau traitée d’une rive à l’autre de la Marne. A l’intérieur de cet ouvrage exceptionnel se trouve, depuis 2010, une canalisation de secours inter-usines. 

 

255 000m3/jour

1.78 millions d’habitants concernés

Capacité maximale de 600 000 m2/jour »

http://www.sedif.com/iso_album/sedif_plaquette_patrimoine_web_fr.pdf


Pour remettre aux normes son réseau d’assainissement ADP a besoin d’argent, mais ce n’est pas en distribuant plus de dividendes à ses actionnaires que l’industriel va trouver la solution.


En effet l’ETAT  propriétaire de 50.6 %  des parts d’ADP  a donné  son aval en 2013 pour augmenter la part des dividendes versés aux actionnaires  d'ADP:

« En 2013, l'Assemblée Générale des actionnaires a décidé de verser, au titre de l'exercice 2012, un dividende de 2.07 euro par action. Ce dividende correspond à un taux de distribution de 60%du résultat net part du Groupe de l'exercice 2012, contre 50% précédemment. Le paiement du dividende a eu lieu le 30 mai 2013. »(1)


 

 Dans ce dossier

la priorité de l’ETAT français

est-elle

la préservation de notre ressource en eau 

ou bien la rémunération

de plus en plus élevée des actionnaires d’ADP ?

 

A vous de juger 

 

 (1)http://www.aeroportsdeparis.fr/ADP/fr-FR/Groupe/Finance/ActionAeroportsdeParis/Actionnariat/

pour aller plus loin :   http://adenca.over-blog.com/article-si-on-parlait-du-plus-important-captage-d-eau-de-seine-et-marne-annet-sur-marne-121123002.html

  (2)

http://www.sedif.com/iso_album/sedif_plaquette_patrimoine_web_fr.pdf

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche