Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 09:17

 

 

Le Nord Pas de Calais

une région qui n’assume pas ses déchets dangereux

et qui les envoie chez les autres en Seine et Marne 

chez Sita Villeparisis 

 

Oui les limites psychologiques ont été dépassées

Oui les populations de Villeparisis n’en peuvent plus de supporter les déchets dangereux venant de la France entière

 

 

 

Extrait : Elaboration du Schéma de Cohérence Territoriale de la région Flandre-Dunkerque

(document provisoire)

AGENCE D’URBANISME ET DE DEVELOPPEMENT DE LA RÉGION FLANDRE-DUNKERQUE - 2003

Page 17

 

 

On notera qu’en application de la réglementation la décharge de DIS interne à l’entreprise n’est plus un cas de figure rencontré sur le Dunkerquois, même si d’anciennes décharges en contiennent très certainement. En revanche, l’industrie dunkerquoise génère des flux de DIS vers le centre d’enfouissement technique de classe 1 de Villeparisis, en Seine et

Marne. Ce dernier accueille d’ailleurs quasiment tous les DIS de la Région  Nord - Pas-de-Calais, ce qui n’observe pas vraiment les principes de proximité et d’autosuffisance régionale affichés dans le PREDIS, et pose une  double problématique :

• il s’agit de transports de matières pouvant être dangereuses, qui participent à la congestion du réseau routier (transport par camions en général)

l’acceptation de ces DIS à Villeparisis aura des limites techniques pour le

CET et, probablement un jour, des limites « psychologiques et politiques »

pour cette « commune d’accueil ».

 

 

Le PREDIS a donc identifié la nécessité de créer un ou deux CET de ce type

sur le territoire régional, en excluant les zones défavorables en raison de

contraintes géologiques, hydrologiques et urbaines. ….

http://scot.dunkerquegrandlittoral.org/shemas/scot/diagdech.pdf

Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche