Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 22:04

 

Carrières abandonnées

 

Pourquoi le département de Seine et Marne

Est-il le seul département d’Ile de France

à ne pas bénéficier d'une structure adaptée

à la gestion des risques dus aux carrières abandonnées ?

 

 

 Extrait dossier site DRIRE Ile de France :

 

Les carrières abandonnées en Ile-de-France

……

La localisation des anciennes carrières

Le sous-sol de l'Ile-de-France, de par sa richesse, a fait l'objet d'une exploitation intense qui débuta à l'époque gallo-romaine. Les anciennes carrières représentent au total une superficie de plus de 5000 ha réparties sur plus de 300 communes.

 

Les risques engendrés par les anciennes carrières
La présence de cavités et leur dégradation est à l'origine de nombreux accidents affectant la sécurité des biens et des personnes. En effet la dégradation des anciennes carrières provoque l'effondrement des terrains de surface sous la forme d'affaissement, de fontis ou d'effondrements généralisés.

 

La localisation des anciennes carrières

Un des atouts historiques du développement de la région parisienne est la richesse de son sous-sol en matériaux de construction.

Dès l'époque gallo-romaine, le calcaire de la colline Sainte-Geneviève a été exploité pour fabriquer de la pierre à bâtir. Plus tard, le gypse dont l'accès est aisé sur les buttes, depuis la butte Montmartre, Belleville et la butte de Romainville a été exploité pour faire du plâtre de très grande qualité. …..

L'exploitation des trois matériaux principaux a laissé des vides considérables dans le sous-sol.

Les anciennes carrières de gypse se rencontrent à Paris dans les 10è, 18è, 19è et 20è arrondissements (65 ha sous-minés), dans les Hauts-de-Seine (150 ha), la Seine-Saint-Denis (482 ha), le Val-de-Marne (104 ha), les Yvelines (530 ha), le Val d'Oise (220 ha) et la Seine-et-Marne ().

Les anciennes carrières de calcaire grossier se rencontrent à Paris dans les 5è, 6è, 12è, 13è, 14è et 15è arrondissements (770 ha), dans les Hauts-de-Seine (1014 ha) et dans le Val-de-Marne (565 ha), les Yvelines (250 ha), le Val d'Oise (340 ha) et la Seine-et-Marne ().

….

Plus de 300 communes sont concernées.

Les risques engendrés par les anciennes carrières

La pression des terrains de recouvrement provoque la détérioration du toit de la carrière et de ses piliers donnant naissance à deux types d'effondrements : des effondrements localisés encore appelés fontis et des effondrements généralisés.

-          les effondrements localisés ou fontis. ……

Ces phénomènes de fontis sont observables dans les carrières de calcaire grossiers et de gypse. …..

Le phénomène de dégradation d'une carrières conduit donc à prévoir une incidence en surface sans que pour autant la date de survenance puisse être prévue. Par ordre croissant de gravité, ces accidents sont :

– une décompression localisée de terrain sans mouvement appréciable,

– un abaissement progressif du terrain sur une certaine surface,

– la venue à jour d'un fontis localisé de 1 à 20 mètres de diamètre,

– l'effondrement d'un ou plusieurs piliers.

 

La gestion des risques dus aux carrières  abandonnées

Hormis le département de Seine-et-Marne, les autres départements de l'Ile-de-France disposent de structures adaptées :

- l'Inspection Générale des Carrières de la Ville de Paris pour les départements de Paris, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne :

3, avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy 75014 PARIS - Tel. : 01 40 47 58 00

ouvert au public les lundis, mercredis et vendredis de 9h à 12h

- l'Inspection Générale des Carrières des Yvelines du Val d'Oise et de l'Essonne :

145-147, rue Yves Le Coz 78000 VERSAILLES - Tel. : 01 39 51 27 50

Le Directeur Régional de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement d'Ile-de-France est aussi Inspecteur Général des Carrières, chef de service pour ces deux structures.
 

 Les missions de prévention

Rassembler les information à l'aide de cartes de carrières et de bases de données pour tenir à jour des informations concernant le sous-sol. …….

 

Par ailleurs, plusieurs plans de prévention des risques (PPR) ont été élaborés en Ile de France.

 

Lien vers le dossier complet :  http://www.ile-de-france.drire.gouv.fr/

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche