Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 22:26

Paru sur le site Mediapart :

La destruction programmée de l'aqueduc de la Dhuis au profit de Placoplatre ?

 

 

11 Octobre 2011 Par AnTav

 Le 17 et 18 octobre prochain, le conseil municipal de la ville de Paris est appelé à voter sur la cession au profit de la société Placoplatre de tronçons de l'aqueduc de la Dhuis.

 Les tronçons concernés se situent sur des communes de Seine et Marne (Annet sur Marne, Claye-Souilly, Le Pin et Villevaudé). Cette opération permettrait à la société Placoplatre d'exploiter les sous-sols gypseux à ciel ouvert.

 Cet aqueduc, long de 131 km, construit sous Napoléon III, permettait initialement d'acheminer l'eau de la Dhuis depuis l'Aisne (Pargny-la-dhuys) jusqu'à Paris. De nos jours, il alimente essentiellement en eau le parc d'attraction Disneyland.

 Entre 2007 et 2008, à l'initiative de l'Agence des Espaces Verts de la région Ile de France (AEV), une promenade a été aménagée sur l'emprise de l'aqueduc souterrain. Cette promenade, d'un coût de 6 millions d'euros, d'une longueur de 27 kilomètres, constitue une coulée verte assurant le maintien de la biodiversité en permettant le déplacement des espèces. En effet, elle relie plusieurs espaces boisés tels que la forêt de Bondy, la forêt régionale des Vallières. D'autre part, cette promenade constitue un itinéraire très utilisé dans les loisirs des populations.

 Au lieu d'envisager une exploitation souterraine des sous-sols, comme cela est tout à fait envisageable, l'AEV tente de trouver un itinéraire de substitution afin de satisfaire les exigences de Placoplatre et d'éviter la colère des usagers.

 S’il se réalisait, ce projet sonnerait le glas d’un ouvrage Hausmannien à valeur patrimoniale, mettrait en péril l’intégrité écologique de cette coulée verte et nuirait gravement à cette promenade chère aux habitants de l’Est Francilien et d’ailleurs.

 La mairie de Paris, apparemment soucieuse des enjeux écologiques, ferait bien d'entendre l'angoisse des populations face à cette destruction programmée.

 Une pétition publique, en ligne, est accéssible à l'adresse suivante : http://www.petitionpublique.fr/?pi=dhuis

 source : http://blog.gagny-abbesses.info/post/2011/10/04/Main-basse-sur-l-Aqueduc-de-la-Dhuis

 

 

Lien vers l’article : http://blogs.mediapart.fr/blog/antav/111011/la-destruction-programmee-de-laqueduc-de-la-dhuis-au-profit-de-placoplatre

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche