Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 14:26
placo manif 17.5.2014

Manifestation 17/5/2014

 

Après la réunion de  mise en place de la CSS du 2/7/2014, une autre réunion devait être programmée.
 
Mme la préfète Nicole Klein avait indiqué que le bureau de la CSS devait se réunir pour fixer une nouvelle  date de réunion de la CSS  vers l’automne 2014.
 
En août 2014 Mme la Préfète a été mutée et c’est M. Jean-Luc Marx qui a été nommé nouveau préfet du 77.
 
L’automne est passé et nous attendons toujours que  M. Jean-Luc Marx, nouveau préfet du 77,  réunisse le bureau de la commission de suivi de site, pour statuter :
 
- sur la prochaine date de réunion de cette commission
- sur l’ouverture de cette commission au public comme le demande certaines associations environnementales.
 
Vous pouvez consultez le site dédié au Fort de Vaujours sur le site de la préfecture 77, le compte-rendu de la CSS du 2/7/2014 n’apparaît pas sur ce site, a-t-il été mis en ligne ?

 http://www.seine-et-marne.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-et-cadre-de-vie/Divers/Fort-de-Vaujours

 Pour faire avancer ce dossier nous vous conseillons de contacter :
- M. Yves Albarello, député de la 7ème circonscription et membre de la CSS.

 

Paru sur le site du Parisien 77 :
Les associations écartées de la commission de suivi

Publié le 24.06.2014

 

 


Vaujours, le 17 mai. Environ cinq cents personnes s'étaient mobilisées pour dénoncer le projet de Placoplatre d'installer unecarrière de gypse à ciel ouvert sur le site du fort de Vaujours. |(LP/Marion Kremp.)

En première ligne depuis des années pour alerter sur les dangers de l'ouverture par Placoplatre d'une carrière de gypse à ciel ouvert sur le site du fort de Vaujours, le collectif Sauvons la Dhuis a été écarté par la préfecture de la commission de suivi qu'elle vient de mettre en place conjointement avec la préfecture de Seine-Saint-Denis. Pendant quarante ans, le site militaire a hébergé les activités du Commissariat à l'énergie atomique (CEA),

Si l'arrêté indique que l'objet de cette commission est de « promouvoir l'information du public notamment sur les impacts liés à la démolition du fort et la reconversion du site par l'ouverture d'u
ne carrière de gypse à ciel ouvert et à favoriser la concertation avec l'ensemble des interlocuteurs », il est permis de douter de la bonne volonté des services de l'Etat sur ce dernier point. 

En effet, leurs principaux contradicteurs, le collectif Sauvons la Dhuis et la Criirad, dont l'activisme est à l'origine des mesures de radioactivité réalisées en février dernier qui, contrairement à ce que n'ont cessé d'affirmer pendant des mois les mêmes services de l'Etat, se sont avérées positives, nefont pas partie des associations invitées à participer à cette commission de suivi. « C'est scandaleux », commente, dépité, Grégory Jurado (FG), élu de Courtry qui suit très activement le dossier.

Tremblay et Villeparisis
 ne sont pas représentées
……..

Le Parisien

http://www.leparisien.fr/espace-premium/seine-et-marne-77/les-associations-ecartees-de-la-commission-de-suivi-24-06-2014-3947681.php

 

pour aller plus loin :

http://www.leparisien.fr/espace-premium/seine-et-marne-77/fort-de-vaujours-placo-prie-de-revoir-sa-copie-03-07-2014-3972613.php

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche