Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 14:38

 

 

Après l’aqueduc de la Dhuis entre Villevaudé et le Pin qui devrait être vendu aux carriers, c’est une décharge qui devrait voir le jour en bordure de la forêt régionale de Montgé en Goële.

Pourquoi le Conseil Régional (Agence des Espaces Verts) ne s’est-il pas porté acquéreur de ces hectares de terres et bois afin de protéger la lisière de la forêt? Pour les laisser  aux démolisseurs ?

 

 

« Puisque chez vous tout est foutu,

pourquoi ne pas en rajouter une couche »

 

 

 

Montgé-en-Goële

 

Projet de décharge

entre

 la forêt régionale

et les espaces agricoles 


MONTG2 EN GO^LE 11102011 

Allée de platanes en bordure de la Forêt Régionale de Montgé-en-Goële


Afin de déverser leurs ordure

  Afin de déverser les ordures en provenance de leurs chantiers de démolitions du BTP d’Ile de France et des départements limitrophes, les entreprises Brunel http://www.brunel-demolition.fr/ de Montfermeil (93) et Picheta de Pierrelaye (95) ont jeté leur dévolu sur la Seine et Marne. 

 

 

« En Seine et Marne ils ont de la place »

 

Montgé en Goële 27.9.2011 2

C'est derrière ce bois que devrait être implantée la décharge.

 

Un site à l’abri des regards à Montgé-en-Goële entre la forêt régionale plantée de chênes, châtaigniers et hêtres plus que centenaires et les espaces agricoles, caché derrière une épaisse  haie d’arbres, la situation est idyllique pour ces démolisseurs mais pas pour les seine et marnais qui voit régulièrement  leurs champs et leurs bois disparaître pour faire place à des décharges.

 

Mais en Seine et Marne ce n’est pas le sujet, ici on parle d’argent, la majorité des  élus se préoccupent principalement des taxes perçues par leurs collectivités grâce à l’implantation de ces activités polluantes sur nos communes, mais pour en faire quoi ?

 

- Une étude sanitaire pour connaître les effets de ces sites polluants sur l’environnement (eau, air, sol..) ou sur la population, le financement de points de contrôles de la qualité de l’air ? pas à notre connaissance.


  - Pour construire plus de routes pour permettre aux camions d'acheminer plus facilement ces ordures sur  notre département ? vraisemblablement.

 

 

-  Pour faire un concours : la commune la plus fleurie, la mieux décorée, celle qui aura la plus belle médiathèque, la plus belle salle polyvalente ou qui offrira le plus de réceptions…. ? peut-être bien.



 

Avant de donner des avis favorables encore et encore pour l’implantation de décharges et sites polluants  ces mêmes élus ne devraient-ils pas demander l’avis à leurs administrés et penser un peu plus aux risques de ces établissements polluants  sur l’environnement et sur la santé des populations et notamment des plus fragiles :

les jeunes enfants ?

 

Favoriser la création d’emplois c’est bien, mais  dans des activités non polluantes.

 

Il est vrai qu’aujourd’hui quelle entreprise souhaiterait s’implanter auprès d’une décharge sinon une autre décharge.

 

Il est bien tard pour le nord-ouest de la Seine et Marne,

mais à qui la faute ?

 

MONTG2 EN GOÊLE 11.10.2011

Allée de platanes en bordure de la Forêt Régionale de Montgé-en-Goële



Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche