Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 11:53
Le site de Moronvilliers était autrefois une partie du Centre d'Etudes de Vaujours-Moronvilliers de la Dam.  Le CEA a fermé le site de Vaujours fin 1997 et le Centre d'Etudes de Vaujours-Moronvilliers a cessé d'exister.
(source La France nucléaire: matières et sites Mary Byrd Davis)
 Paru sur le site l’Union Champagne Ardennes Picardie, l’Ardennais le 14.12.2009
Militant de l'environnement / Le mécano recyclé

RENCONTRE. Damien Girard, devenu par hasard le poil à gratter du centre d'expérimentation atomique de Pontfaverger-Moronvillers, défend l'environnement et sa liberté d'action.

DAMIEN GIRARD reçoit dans la gare désaffectée qu'il a retapée. A gauche, le cheval de la famille. A droite, un puits et des voitures à restaurer. Sur le pignon, une plaque émaillée où il est écrit « Pontfaverger ». Son village. Damien Girard est un enfant du pays, pompier volontaire, fils de mécanicien et mécanicien lui-même.
Pas vraiment versé dans l'écologie, plutôt favorable au nucléaire, il se souvient, plus jeu
ne, d'avoir contribué avec ses huiles de vidange à la dégradation de la nature. Le repenti a, depuis, revêtu les habits du chevalier blanc. Pour la défense de sa terre. Pour la défense de la Terre.
Le décès prématuré de son beau-père, emporté par un cancer, le pousse, dans les années 2000, à s'intéresser de près au polygo
ne d'expérimentation de Pontfaverger-Moronvillers, 512 hectares classés secret défense. Depuis 1957, l'endroit abrite des chercheurs qui travaillent sur la conception des charges nucléaires.
Après l'abandon des tirs chauds à Mururoa, la direction des applications militaires du CEA a renforcé ses expérimentations dans ce coin de la Mar
ne en y investissant plusieurs dizaines de millions d'euros. « Mon beau-père y a travaillé pendant vingt ans comme maçon. Il s'occupait des dalles de tir. Un ami, salarié d'un sous-traitant du CEA, est décédé lui aussi d'un cancer. J'ai recueilli leur témoignage, j'ai effectué des recherches et je me suis aperçu que les élus eux-mêmes ignoraient qu'il y avait eu des pulvérisations de béryllium, de deuterium, de tritium. J'ai découvert aussi qu'à une époque les sous-traitants n'étaient pas du tout informés des risques qu'ils encouraient… »

"U
ne réunion publique en 50 ans"

Reconverti il y a peu en professeur dans un lycée technique de Reims, Damien Girard passe son temps libre à enquêter sur le polygo
ne. Les cachotteries du CEA le motivent. Il réactive l'APEPR, l'association de défense de l'environnement de Pontfaverger et de sa région, créée vingt ans plus tôt par un instituteur alors qu'un transporteur voulait stocker des déchets allemands. Damien Girard découvre que des déchets ont bien été importés et enterrés illégalement dans la Marne et les Ardennes. Une enquête judiciaire est en cours.
Fin 2007, il loue la salle des fêtes et organise u
ne réunion publique. « La première en cinquante ans ! Le CEA a toujours nié qu'il y avait de la radioactivité. Tout le monde pensait que ce qu'on entendait régulièrement dans le village était dû à des explosions classiques. De la même manière, il a toujours affirmé qu'il n'y avait pas eu de tirs aériens après 1995. Moi, j'ai apporté la preuve du contraire. Même au CEA, certains directeurs ne connaissaient pas l'histoire du site. C'est moi qui leur apprenais qu'il y avait 180 puits de 20 à 80 mètres de profondeur, que certaines ogives, au fond, attendent toujours d'être récupérées. » L'été dernier, le CEA a laissé entendre qu'il fermerait le polygone (130 emplois). D'aucuns ont interpellé l'écolo de service avec un air de reproche : « Alors t'es content ? » Damien Girard hausse les épaules. « On est prêt à tout pour nos enfants mais ça nous gêne moins de leur laisser une planète pourrie. »

……

Christophe PERRIN

Article complet :

http://www.lunion.presse.fr/index.php/cms/13/article/397504/Militant_de_l_environnement__Le_mecano_recycle__de_Pontfaverger

 
Pour plus amples informations :

http://www.lunion.presse.fr/index.php/cms/13/article/327101/PONTFAVERGERCentre_d_experimentation_atomique__Le_site_devrait_fermer

 

http://www.moruroa.org/medias/pdf/Le%20cri%20d'alarme%20des%20habitants%20de%20Pontfaverger-Moronvilliers.pdf

 

http://www.francenuc.org/fr_sites/champ_pem_f.htm

 

http://basol.ecologie.gouv.fr/fiche.php?page=1&index_sp=51.0021

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche