Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 20:56

Déchets radioactifs enfouis à Villeparisis

à la SITA FD 

 en provenance des Pyrénées Atlantiques

de l’usine Fertiladour

 

 

En Seine et Marne :

 

Les déchets, un sujet qui fâche.

 

Que nous cache-t-on ?

 
         Sita FD  Villeparisis et la DRIEE 77 (ex DRIRE) n'ont pas accepté de fournir  une copie du dossier d’acceptation  des déchets radioactifs Fertiladour à la représentante de Nature Environnement 77 à la CLIS.
         Pourquoi les élus présents à cette CLIS n’ont pas soutenu la demande de la représentante de NE77 ?
         A ce jour les associations environnementales n’ont toujours pas obtenu ce dossier, pourquoi ?
         A Boucau (Pyrénées Atlantiques) les élus ont aidé les associations environnementales à faire aboutir le dossier Fertiladour, pourquoi en Seine et Marne à Villeparisis en est-il autrement ?
 
                                                 ****
         Ce lundi  après 10 ans de lutte contre la maladie encore un ouvrier de l’usine Fertiladour  vient de s’éteindre.
         Nous aurons une pensée particulière pour lui demain après-midi lors de la célébration de ses obsèques.
 
Paru sur le site eitb :
Décès d'un témoin de Fertiladour

Rédaction - 29/03/2011 | eitb.com |

Laissez un commentaire

Il fut un témoin essentiel de cette histoire : Roland Gabarrus s'est éteint lundi soir, après 10 ans de lutte contre une silicose contractée dans l'usine contaminée de Fertiladour, au Boucau.

 


Personne ne connait officiellement le décompte exact des anciens ouvriers de l'usine Fertiladour du Boucau qui sont tombés malades ou sont décédés, comme nul ne sait combien de personnes sont aujourd'hui  menacées par les conséquences de graves maladies professionnelles contractées sur cet ancien site industriel du Port de Bayonne (Pays Basque nord).

Le nom de Roland Gabarrus s'est ajouté à cette liste, après avoir lutté plus de 10 ans contre sa maladie professionelle reconnue, et l'ensemble de la rédaction d'eitb.com tient à manifester son émotion et sa douleur à sa famille et à ses proches.

En avril 2009, il avait accepté de témoigner à EITB des conditions dans lesquelles évoluaient les ouvriers du site, soumis à des risques très importants liés à l'excès de poussières dans les ateliers de broyage de minerais ou d'engrais, ou d'exposition à la radioactivité des terres rares de monazite entre 1973 et 1992.

Atteint de silicose depuis 2000, son existence était depuis relié à un appareil respiratoire permanent, chargé de compenser des poumons emplis de résideux sableux.

Son témoignage avait notamment permis de cerner, au delà de l'atteinte environnemental, des questions toujours sans réponses sur l´historique du site, propriété depuis 1979 du groupe Agriva de Quimper, et sur le passé des ouvriers.

Sur internet, un groupe Facebook est ouvert en "soutien aux salariés de Fertiladour, victimes d'accidents ou de maladies".

Les obsèques de Roland Gabarrus se dérouleront mercredi 30 mars à 14h30 à l'église de Tarnos.

.....:

 

   Lien vers l’article :

http://www.eitb.com/infos/societe/detail/628393/deces-dun-temoin-fertiladour/

 

 

pour aller plus loin :

Déchets radioactifs de Fertiladour stockés à la Sita Villeparisis :

http://adenca.over-blog.com/article-dechets-radioactifs-stockes-a-la-sita-fd-villeparisis-en-provenance-de-fertiladour-que-nous-cache-ton-60270388.html

 

http://adenca.over-blog.com/article-terres-contanees-56677134.html

 

http://adenca.over-blog.com/article-fertiladour-le-canard-enchaine-n-y-passera-pas-ses-vacances-58529018.html

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche