Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 20:31

Extrait article de la lettre des adhérents du CNIID n° 38 décembre 2010- mars 2011

 

 

Quand s’ouvrent les oreilles des élus locaux

 

Les gens bien informés le savaient déjà, mais pour de nombreux acteurs, le Grenelle aura eu le mérite de révéler un « scoop »: les associations ont des propositions sensées et étayées à avancer. Comme nous l’avons déjà mentionné dans les colonnes du Cniid-infos, si le moratoire sur l’incinération est resté lettre morte au Grenelle, l’argumentaire qui l’a soutenu possède aujourd’hui une légitimité, renforcée par le fait que les associations proposent des alternatives crédibles à une situation peu reluisante dont il est urgent de sortir (celle de la France des années 2000, victime d’une inertie de plusieurs décennies).

Parmi les oreilles qui s’ouvrent peu à peu, on trouve celles des élus locaux. Après avoir longtemps été tournées vers les sirènes industrielles, elles commencent à s’intéresser au discours associatif. Qu’il soit à notre écoute ou pas, qu’il soit honnête ou pas, qu’il soit informé ou pas, l’élu local est incontournable puisqu’il est chargé de la mise en oeuvre concrète des politiques déchets sur le terrain. Beaucoup d’élus ont, sans être toujours mal intentionnés, engagé leur collectivité dans un cercle infernal dont ils peinent à sortir mais qu’ils ont de plus en plus de mal à justifier aujourd’hui auprès de leurs administrés. Les industriels ont trop longtemps réfléchi à la place des élus, leur glissant clés en main des solutions de facilité mais ô combien coûteuses et polluantes. Les pièges tendus par les promoteurs de nouveaux incinérateurs ou de nouvelles décharges ne vont pas se refermer aussi facilement que par le passé. Le succès de notre guide « Agir pour une nouvelle politique déchets » est un signe encourageant du changement qui s’opère dans la tête de nos édiles (voir article page 5).

A l’image de ce qu’a pu développer Dany Dietmann dans la Communauté de communes de la Porte d’Alsace depuis de nombreuses années, le Cniid a souhaité montrer que la gestion des déchets, ressentie comme un « casse-tête » par nombre d’élus, pouvait devenir une véritable opportunité pour s’engager dans un processus vertueux dans lequel l’ensemble de la population se retrouve. De Paris à la Charente-Maritime, de l’Alsace à la Corse, les citoyens ont toute leur place dans les processus en cours : en plus d’être électeur, le citoyen peut se faire entendre et peut désormais peser sur les choix réalisés via son engagement associatif. Il est peut-être regrettable d’en arriver là, mais certaines propositions de bon sens n’émergeraient pas sans le travail de fond des associations.

Le chemin est certes encore semé de gros tas de déchets pour sortir de positions manichéennes et réactionnaires, telles celles entretenues par les auteurs du rapport Sénat (voir Cniid infos 37) :les bons industriels feraient des « propositions » et les méchantes associations exerceraient des « pressions » dénuées de « tout fondement ». Consolons-nous toutefois en nous disant que le Sénat n’est pas l’instance la plus progressiste sur ces questions…

L’opposition des associations (souvent indispensable face à une situation d’urgence) et leurs propositions ne sont pas deux approches antinomiques, bien au contraire. C’est souvent après une longue lutte que les élus finissent par prendre en compte ces propositions. Une étude du Ministère de l’écologie (1) reconnaît même que l’opposition sur le terrain pousse au final les élus à « intensifier leurs efforts de prévention ». Beaucoup d’énergie devra encore être dépensée pour s’opposer à des projets imposés sans concertation mais gageons que nous pourrons en consacrer de plus en plus pour permettre le meilleur, et non plus éviter le pire.

Claude-Noële Pickmann

Présidente

(1)       Analyse prospective de la gestion des déchets en France à l’horizon 2020 – MEDAD – Janvier  2008

 

Lien vers l’article : http://adenca.over-blog.com/ext/http://www.cniid.org/espace_telechargement/CI/5821_Cniid_infos_38.pdf

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche