Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 11:43

_6597.jpg

 

 

 

 

Pourquoi la décharge de déchets inertes

(gravats de BTP ) d’Annet sur Marne 

exploitée par ECT

(lieudit les Carreaux)

qui se trouve à proximité du fossé de Montigny

(affluent de la Beuvronne)

ne possède pas de piézomètres (1) ?

 

 

Pour rappel la station de pompage d'eau de la Marne Veolia Annet sur Marne, qui fournit

en eau potable près de 500 000 habitants, se trouve en aval proche du confluent

de la Beuvronne avec la Marne.

 


  
 

(1) Site Eau France :

Les réseaux d’observation

Le volume et la qualité des eaux souterraines dans les systèmes aquifères évoluent dans le temps en fonction des précipitations efficaces et des prélèvements pour le premier, des pollutions engendrées par les activités humaines pour la seconde. On peut donc distinguer des variations d’origines naturelles et des variations d’origines anthropiques.

La meilleure façon de connaître la répartition spatiale et l’évolution temporelle de la qualité et de la pollution des eaux souterraines est de disposer de points de mesures, de niveau et de débit (puits, forages, piézomètres et sources) judicieusement répartis dans le système aquifère, constituant un réseau de contrôle général de la qualité sur lequel il est possible de procéder périodiquement à des prélèvements et analyses, afin de suivre l’évolution de la composition physico-chimique de la nappe dans le temps et dans l’espace. Un réseau rationnel doit comprendre des points publics, industriels et agricoles utilisés, et des sources, dans des secteurs aquifères non pollués, répartis dans des zones vulnérables comportant des risques de pollution et dans des zones protégées naturellement.

Lien vers l’article complet : http://www.eaufrance.fr/spip.php?rubrique79&id_article=50


Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche