Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 18:16

 

 

Notre eau : notre or(2)

 

 

Par arrêté préfectoral  n° 08 MEDAD 02 du 1er/02/2008 Monsieur le Préfet de Seine  et Marne a autorisé La  Sté ECT à exploiter une décharge à Annet sur Marne aux lieuxdits"Les Carreaux" "L’Orme du Bordeau".

 

 

_6597.jpg

 

Décharge ECT lieuxdits"Les Carreaux" "L’Orme du Bordeau" 11/3/2009

 

La  Sté ECT était autorisée, entre autres, à stocker  sur des terres agricoles  des terres en provenance de sites contaminés sous conditions de valeurs limites de polluants : Arsenic, Baryum, Cadmium,  Cuivre, Mercure, Molybdène, Nickel, Plomb, Antimoine, Sélénium, Zinc, Fluorures, BTEX (benzène, toluène, éthylbenzène et xylènes), PCB (polychlorobiphényles 7 congénères), Hydrocarbures (C10 à C40), HAP (Hydrocarbures aromatiques polycycliques).

Voir dernière page AP ci-dessous 

http://www.seine-et-marne.equipement.gouv.fr/IMG/pdf/Arrete_prefectoral_cle55c771-1.pdf

 

Dans cette arrêté préfectoral il n’a pas été imposé à l’exploitant de mesurer à l’aide de piézomètres  la pollution des eaux autour de la décharge, alors que ces jus de décharges se rejettaient, sans être traités(1), dans le périmètre de protection rapproché du plus important captage d’eau de Seine et Marne : Annet sur Marne.

Alors même que les eaux dans ce périmètre rapproché mettent environ deux heures pour atteindre le point de captage d'Annet sur Marne.

 

Dans cette partie de la rivière appelée « Basse Beuvronne » des contrôles des métaux lourds (arsenic, cuivre, nickel, plomb, cadmium…) sont-ils effectués dans l’eau et des les sédiments ? Pas à notre connaissance,


Et dans  le périmètre de protection rapproché du captage d’eau d’Annet sur Marne sur la Beuvronne et ses affluents ?

Pas à notre connaissance non plus.

 

Pour plus d’informations à ce sujet nous vous conseillons de contacter le Syndicat de la Basse Beuvronne SIAERBB qui gère cette partie de la rivière : Président Monsieur Yves Albarello en mairie de Claye-Souilly.

 

(1) La législation française en vigueur n'oblige pas l'exploitant à effectuer de traitement sur ces jus de  décharge dans les ISDI

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ADENCA - dans EAU
commenter cet article

commentaires

Recherche