Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 00:01

Article paru sur le site Bulletins Electronics.com :

 

BE Etats-Unis 214  >>  2/07/2010

Energie et Environnement
Dans la course au stockage du CO2, la forêt de Mingo gagne la médaille d'or

Début juin, le projet de restauration de la réserve naturelle "Mingo National Wildlife Refuge" dans le Missouri s'est vue récompensée pour ces efforts visant à séquestrer du carbone. Avec pour double objectif de contribuer à la restauration d'écosystèmes longeant le Mississipi, et de compenser les émissions de GES (Gaz à Effet de Serre), ce projet a décroché le label "or" du CCBA ("Climate, Community and Biodiversity Alliance"), partenariat international regroupant différentes organisations internationales (instituts de recherche, ONGs...) et ayant pour objectif non seulement de mesurer le rendement de l'écosystème en terme de capacité à séquestrer le carbone mais aussi d'inclure des facteurs comme celui de la biodiversité.

Fortement soumis à la pression de l'industrie du bois, 80% des écosystèmes présents aux alentours du Mississipi ont disparu au cours du 20ème siècle. Actuellement seul 1,6 million d'hectares de ces terres basses présentent des écosystèmes d'origi
ne, à savoir des forêts de feuillus. Si le projet de la réserve de Mingo porte uniquement sur 148 hectares, sa réussite est d'autant plus importante que les pollutions attendues suite à la marée noire et la nécessité de développer des mécanismes de restauration d'écosystèmes sont grandes. Selon les estimations des experts, le projet de Mingo devrait permettre de séquestrer près de 100.000 tonnes de CO2 à termes.

Financé par le programme "Go Zero" du fonds américain dédié à la restauration d'écosystèmes (en anglais le "Conservation Fund"), le projet a été mis en oeuvre par la société "Environmental Sy
nergy inc.", laquelle est spécialisée dans la restauration d'écosystèmes boisés dans le but de séquestrer du carbone, par conséquent de compenser les émissions de GES. Le programme "Go Zero" ne vise cependant pas à mettre en vente un certain nombre de crédits de carbone aux sociétés polluantes. Directement financé par des donations du secteur privé, "Go Zero" permet aux grandes entreprises de proposer une donation à leurs clients afin de minimiser l'empreinte anthropique des produits achetés.

Premier projet sur le territoire américain à recevoir u
ne accréditation "or", la réserve naturelle de Mingo devrait par ailleurs permettre de reconstituer un certain nombre d'habitats pour des espèces menacées telles que la chauve souris de l'Indiana ou plusieurs espèces d'oiseaux migratoires. Cette initiative montre ainsi l'exemple pour différents projets en cours. En effet, "Go Zero" est actuellement impliqué dans plusieurs projets de restauration. A titre d'exemple, le groupe restaure les réserves naturelles de "Grand Cote" et de "Red River", lesquelles sont situées en Louisiane et présentent respectivement des superficies de 320 et de 400 hectares.

Au-delà de la séquestration de plusieurs ton
nes de carbone, ce projet illustre la réussite d'un partenariat entre agences publiques, organismes internationaux et entreprises privées. Rappelés par Jena Meredith, directeur du programme "Go Zero", ces efforts sont d'autant plus importants si l'on mesure les répercussions environnementales attendues de la marée noire.

 

 

 

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/63888.htm

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche