Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 16:22

 

 

Extrait article journal de l’environnement :

L’Ineris présente une nouvelle cartographie des points noirs environnementaux

Le 22 novembre 2011 par Geneviève De Lacour 

« Comment identifier et gérer les zones géographiques françaises surexposées à des substances toxiques? L’Ineris travaille sur un outil d’évaluation qui représente graphiquement l’exposition des populations à un environnement dégradé. L’outil, totalement novateur, présenté ce matin 22 novembre, a été testé en Picardie et pour la région Nord-Pas-de-Calais, mais ne devrait être fonctionnel sur tout le territoire qu’en 2013….. »

http://www.journaldelenvironnement.net/article/l-ineris-presente-une-nouvelle-cartographie-des-points-noirs-environnementaux,26073

 

§§§§


 

D’après les informations recueillies ces experts s’appuieraient sur les diverses études réalisées, les divers sites pollués répertoriés…

 

Il est plus que certain que le Nord-Ouest Seine et Marne, secteur très pollué mais  privé d’études sanitaires et autres, de points de contrôles de pollution , du bruit…. risque de ne pas entrer dans les critères appliqués par les experts.

 

 

Pas d’études = pas de problèmes 

 

 

 


espérance de vie en idf

 

 

La logique aurait voulu que la 1ère étude sanitaire d’Ile de France se fasse en Seine et Marne dans le département où l’espérance de vie est la plus faible de cette région , mais pas du tout ,  savez-vous où l’étude est faite, c’est dans les Yvelines, dans le département où l’espérance de vie est la plus élevée de l’Ile de France.

http://www.spi-vds.org/francais/documentations/COPIL161012/4EMECOPIL.pdf

 

Adenca l’avait demandé pour le Nord-Ouest 77 mais les « décideurs » n’ont pas accepté.

 

Trouver de l’argent  pour faire des études en   Seine et Marne

est toujours mission impossible,

alors en période de crise

vous n’y pensez pas !

 

 

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche