Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 18:00

 

 

 

Suite aux montées des eaux de la Seine 

l’association Robin des Bois s’inquiète pour

la centrale nucléaire de Nogent sur seine 

qui  se  trouve au bord du département de  Seine et Marne 

 à proximité de Provins 

 

 

Site Association Robin des Bois :

Communiqué

9 mai 2013


 
Crues de la Seine et nucléaire

EDF Nogent-sur-Seine est victime vis-à-vis des risques d’inondation d’un complexe d’invulnérabilité. Selon elle, la centrale a été construite sur une plate-forme dont la hauteur a été calculée pour qu’en toutes circonstances elle ne soit pas inondable.
Or, il n’est pas sûr que le cumul d’une crue majeure et de la rupture des barrages en amont laisserait hors d’eau les îlots nucléaires des deux réacteurs de Nogent-sur-Seine. Les stress tests post-Fukushima ont modélisé les effets des ruptures des digues du Grand Canal d’Alsace sur Fessenheim ou du barrage du Vouglans sur le complexe nucléaire du Tricastin. De tels scénarios n’ont pas été étudiés pour Nogent-sur-Seine.
Cependant, EDF convient qu’en cas d’inondation, le site peut être isolé pendant plusieurs jours et que l’accessibilité par route pour le personnel et les interventions d’urgence pourrait être impossible.

A ce jour, le risque principal identifié est le colmatage du système de pompage et de filtration des eaux de refroidissement des réacteurs et des piscines de stockage des combustibles irradiés. Des arrivées massives de déchets végétaux et de déchets plastiques ont gravement perturbé la disponibilité de la source froide principale à Fessenheim et surtout à Cruas au bord du Rhône en décembre 2009. En 2011, un autre épisode de ce type est survenu à Golfech.
L’Autorité de Sûreté Nucléaire considère que ces colmatages, quelles qu’en soient les causes, sont des risques majeurs pouvant provoquer en quelques jours ou heures la fusion des réacteurs. EDF ne semble pas l’entendre de cette oreille puisque le site de Nogent-sur-Seine ne bénéficiait toujours pas en 2012 d’une Règle Particulière de Conduite Inondation (RPC) intégrant notamment le renforcement de la surveillance et de la maintenance des prises d’eau dans la Seine.

EDF à la demande réitérée de l’ASN s’est engagée sur tous ses sites et notamment les sites fluviaux à réexaminer la conception des systèmes de refroidissement et à renforcer leur résistance aux agressions externes des inondations. Des améliorations de sûreté doivent être proposées en 2013 et mises en œuvre dans des délais rapprochés.

Compte tenu des risques pour Paris et son agglomération, Robin des Bois souhaite qu’une information claire, complète, audible et mise à jour sur la gestion de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine soit régulièrement diffusée jusqu’à la fin de la décrue de la Seine et du transport par le fleuve de macrodéchets d’origines diverses en quantités exceptionnelles.

http://www.robindesbois.org/communiques/radioactif/energie/2013/crues_seine_nucleaire.html

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche