Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 09:47

Extrait article paru sur le blog ACCID

Betheny (Marne) : SITA Dectra secouée par des soupçons sur la "banalisation" des déchets DASRI (l'Union)

BETHENY (Marne) : Un chef d'équipe témoigne (L'Union L'Ardennais)

BETHENY (Marne). Chef d'équipe du site de décontamination des déchets hospitaliers de Bétheny, Michel Zalani a décidé de faire valoir son droit de retrait pour des raisons de sécurité. Loin de remettre en cause l'efficacité du process de banalisation utilisé sur son site de Bétheny, Sita Dectra assure pourtant vouloir procéder à des analyses complémentaires.

«Des résultats d'analyses qui
ne sont pas favorables ». « Des risques infectieux évidents ». « La situation actuelle présente un danger grave et immine
nt pour sa santé».

Nouvel épisode dans le feuilleton des déchets hospitaliers de Bétheny. Nouveau camouflet pour le groupe Suez après la fermeture dimanche de l'unité de décontamination, suite à un accident du travail qui avait révélé de graves manquements de sécurité. Hier, Michel Zalani, chef d'équipe sur le site de Bétheny a décidé de faire valoir son droit de retrait. U
ne
notification qui a été remise à la SA Sita Dectra à Saint-Brice Courcelles, son employeur, par voie d'huissier.

Embauché le 1er juin 1999 en qualité d'ouvrier, Michel Zalani, un Rémois de 48 ans devient chef d'équipe banalisation le 28 octobre 2008. Officiellement, Sita Dectra est habilité à décontami
ner « les déchets d'activité de soins à risques infectieux » depuis le 5 février 2010, date de l'arrêté préfectoral accordant l'autorisation. À l'origine Sita Dectra, filiale de Sita (Suez Environnement) implantée en Champagne-Ardenne, dans l'Aisne
et la Meuse prévoyait d'installer son centre de traitement des déchets hospitaliers chemin du Temple à Saint-Brice-Courcelles, derrière sa déchèterie industrielle, à proximité de l'Ecopôle. La construction du bâtiment devait s'achever à l'été 2008. Il n'est jamais sorti de terre.

C'est à cette époque que le site de Bétheny commence à fonction
ner. De nombreux documents prouvent l'activité du site pendant la période d'août 2008 à novembre 2009. Des documents désormais entre les mains de Me Ludot, l'avocat de Michel Zalani. « Les déchets hospitaliers acheminés à Bétheny y sont recensés, juste à côté de la date de leur réception », témoigne
le salarié de Sita Dectra, brandissant ainsi plusieurs feuillets.

Le bureau vidé, des bordereaux détruits


Le chef d'équipe évoque d'ailleurs un incident en date du 20 novembre 2009. Ce jour-là, alertés par un appel anonyme, des agents de la Drire sont informés de la présence de deux ben
nes déposées sur le parking interne de l'Ecopôle à Saint-Brice-Courcelles. « Elles n'avaient rien à faire là car elles contenaient des déchets hospitaliers », assure Michel Zalani. Les inspecteurs venus procéder au constat évoquent alors l'existence d'un site à Bétheny. Panique au siège de Sita Dectra !

Les responsables de l'entreprise ordon
nent au personnel de cesser l'activité et de ne plus recevoir de déchets. « Mon bureau a été vidé et les bordereaux de réception détruits », assure celui qui était justement chargé de réceptionne
r les colis, devenus bien encombrants à cette époque. L'objectif est de faire croire que le site n'a jamais fonctionné, au cas où les inspecteurs de la Drire auraient la mauvaise idée d'y faire un saut.

« On
ne verra personne ! » L'alerte a été chaude. Du coup, le centre est resté en sommeil jusqu'au début de l'année 2010. « L'autorisation préfectorale date du 5 février et le site a recommencé à fonctionne
r le 15 février ». Entre novembre 2009 et février 2010, Michel Zalani assurait simplement des « fonctions » de gardiennage sur le site de Bétheny.

Depuis le 15 février 2010, deux accidents du travail ont marqué la reprise de l'activité dont celui du 20 mars. Ce jour-là, un opérateur avait eu le bras happé par u
ne machine
lors de son entretien. C'est ce drame qui avait motivé la décision de suspendre l'activité de l'unité de décontamination.

U
ne
mesure qui n'avait rien à voir avec le résultat des analyses de l'Institut Pasteur, laissant supposer un processus de décontamination.

Corinne
LANGE avec F.C.
L'union - Publié le mercredi 14 avril 2010


……..

 

Article complet : http://accid.over-blog.com/article-betheny-marne-un-chef-d-equipe-temoigne-l-union-l-ardennais-48637654.html

Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche