Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 11:23

 

7ème circonscription de Seine et Marne :

réponse point par point  à chacune  de nos questions  par les  candidats

au 2ème tour des législatives

 

 

Question posée par ADENCA

 

1- Santé et Environnement : Stockage et incinération de déchets, Sites Industriels polluants

La santé et l’environnement sont intimement liés, la 7ème circonscription qui représente moins de 5% de la surface de la Seine et Marne  et près de 10 % de sa population.

accumule :

- 92 ICPE dont 44 sur la seule zone industrielle de Mitry-Compans (qui possède 7 sites classés SEVESO)

 et parmi ces ICPE, la 7ème circonscription  compte :

- 3 incinérateurs dont 2 sur la même commune de St Thibault des Vignes  

- 8 décharges

- 3 carrières remblayées par des déchets

mais elle compte également :

- 2 décharges illégales

- 14 Sites ou sols pollués inscrits dans la base Basol

supporte :

- les nuisances d’aéroport de Roissy et du Bourget.

 

Alors que l’Etat va financer  une étude de zone dans les Yvelines (Vallée de Seine), quelles actions comptez-vous mener pour  permettre  le financement d’une étude similaire sur notre circonscription afin de connaître l’impact de ces établissements sur la santé des populations riveraines et  de  remédier à cette injustice environnementale ?

 

Etes-vous favorable à la création d’un « Secrétariat permanent pour la prévention des pollutions et des risques industriels »  sur cette  circonscription, si oui,  quelles actions comptez-vous mener pour  permettre la création de ce secrétariat ?

 

 

Réponse candidat Monsieur Yves ALBARELLO 

 

1- Je ne suis pas favorable à la création d’une nouvelle administration quelle qu’elle soit. En revanche, une étude appropriée initiée par l’Etat peut présenter un réel intérêt.

 

 

Réponse candidate Madame Sophie CERQUEIRA 

 

1)     Santé et environnement : stockage et incinération de déchets

Consciente de la situation insupportable que connaît le territoire de la 7ème circonscription, ma première question adressé au gouvernement, que ce soit lors des questions d’actualité ou grâce à une question écrite ou orale adressée au Ministre, portera sur ce sujet.

 

En effet, il devient urgent de faire connaître la situation déplorable liée à l’accumulation des déchets et des sites de traitement de déchets sur notre territoire, mais également sur l’ensemble de la Seine-et-Marne.

 

J’exigerai de la Région Ile-de-France, du Département de Seine-et-Marne et de l’Etat, dans le cadre d’une nouvelle coopération entre l’Etat et les Collectivités territoriales, notamment au sein du Grand Paris, que soit mis en place un observatoire francilien des déchets.

 

Le Plan régional d’élimination des déchets ménagers et assimilés devra impérativement être revu afin d’organiser une réelle justice territoriale en Ile-de-France et même au delà des seules frontières franciliennes.

 

La députée que je serai sera de tous les fronts pour alerter les pouvoirs responsables et sociétés privées de l’impossibilité pour notre territoire d’accueillir de nouvelles installations d’enfouissement ou de traitement des déchets, de quelque nature qu’ils soient.

 

Je proposerai un renforcement des sanctions pénales liées à l’abandon de déchets et agirait pour que les poursuites liées à ces infractions soient effectives, tout en respectant, bien évidemment, la séparation des pouvoirs et l’indépendance de la justice.


Les récentes déclarations de François Hollande nous assurent une justice renforcée. C’est en ce sens que je souhaite agir pour que soient punis justement les pollueurs.


Concernant les sites industriels polluants, je suis personnellement favorable au principe pollueur/payeur. Les recettes ainsi engendrés permettront de développer les mesures nécessaires à la conduite d’une étude semblable à cette réalisée prochainement dans les Yvelines.


Il me semble important de souligner les impacts positifs que peuvent avoir sur l’emploi et le développement économique les différentes activités industrielles sur la plateforme aéroportuaire de Roissy. Cependant, il est souhaitable, comme vous le soulignez, qu’une structure pérenne puisse voir le jour pour s’assurer de la viabilité environnementale des installations industrielles. La création d’une structure intercommunale, voire régionale me semble plus opportune que la simple restriction au territoire de la circonscription. Aussi, je proposerai aux acteurs locaux, présidents d’intercommunalités, conseillers généraux, maires, en lien avec le Ministère de l’écologie et celui de la réindustralisation, qu’une attention particulière soit portée au nord seine-et-marnais.

 

  *********

pour aller plus loin :

 

http://www.spi-vds.org/francais/pagepresentation.htm

http://www.spi-vds.org/

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche