Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 13:27

 

 

 

7ème circonscription de Seine et Marne :

réponse point par point  à chacune  de nos questions  par les  candidats

au 2ème tour des législatives

 

 

 

  Questions posées par  ADENCA

 

 

2- Eau

L’eau est le bien le plus précieux pour l’être humain or notre  rivière Beuvronne est classée parmi les rivières les plus dégradées d’Ile de France et ne possède aucun points de contrôles métaux lourds sur sa partie basse Beuvronne,  cette rivière se jette dans la Marne en amont proche de la station de pompage Veolia d’Annet sur Marne qui fournit en eau potable près de 500 000 habitants.

 

Quelle action comptez-vous mener pour  obtenir des points de contrôles supplémentaires  et pour permettre la réhabilitation de cette rivière et remédier à cette injustice environnementale ?

 

Etes-vous favorable à des contrôles complémentaires dans votre circonscription sur la toxicité de l’eau potable au-delà des normes de potabilité ?

 

 

3- Air 

La 7ème circonscription ne  compte aucun point de contrôle fixe de la qualité de l’air pas même une station de contrôle trafic sur 67 stations en Ile de France alors qu’elle est traversée par la Francilienne, la RN3, la RN2…

On peut déplorer l’absence de points de surveillance près des sites les plus impactés par les décharges, carrières, sites industriels classés Seveso, autour de l’aéroport de Roissy, dans le secteur Dammartin-en-Goële,  Mitry-Compans, Claye-Souilly, Villeparisis, St Thibault des Vignes.

Quelle action comptez-vous mener pour obtenir de  nouveaux points de contrôle fixes de la qualité de l’air sur cette circonscription afin de  remédier à cette injustice environnementale ?

 

 

 

Réponse candidat Monsieur Yves ALBARELLO 

 

2 et 3- Je suis partisan d’une stricte application des lois et règlements en vigueur en matière d’eau et d’air sans alourdir des procédures qui sont déjà appropriées.

 

 

Réponse candidate Madame   Sophie CERQUEIRA 

 

2)  Eau

 

Il m’apparait vital, sur cette question, de généraliser non pas les contrôles de respect des normes en vigueur sur la qualité de l’eau, mais bien celui de la réelle toxicité de l’eau.

 

En effet, sur le cas de la Beuvronne, à la fois polluée par des rejets chimiques émanant d’ADP Roissy ou de stations de station de pompage (comme celle d’Anneth), j’observe deux phénomènes :

 

Sur le respect des normes, sur la Beuvronne amont, la qualité de l’eau est bonne : très faibles teneurs en carbone organique dissous, teneurs en DBO5 et taux de saturation en oxygène dissous atteignant de bons niveaux à quelques exceptions ponctuelles (départs de boues, rejet d’eaux usées en temps de pluie). En revanche, sur la Beuvronne aval, au niveau de Fresnes sur Marne, après sa confluence avec la Reneuse, on peut noter que la qualité est un peu dégradée. Elle ne présente pas de teneurs très élevées en carbone organique dissous ni en DBO5, mais la teneur en oxygène dissous et la valeur de son taux de saturation peuvent déclasser le cours d’eau en état médiocre.

 

Néanmoins, la qualité de l’eau sur la Beuvronne amont est fortement dégradée par d’autres polluants (azote ammoniacal et phosphore, notamment). Cette pollution est induite par deux dispositifs épuratoires aux performances insuffisantes :

 

- Saint Mard : pas de traitement renforcé du phosphore et rejets directs d’eaux usées dans le milieu naturel par temps de pluie (absence de bassin d’orage).

- Juilly : mauvais rendements épuratoires sur l’azote et abattement du phosphore moyen.

 

Et bien évidemment par les pollutions générées par les activités de l’aéroport ou de station comme celle d’Annet.

 

Je suis donc bien évidement favorable à ce qu’un nouveau point de contrôle soit mis en place, qui puisse à la fois évaluer la qualité physico-chimique de  l’eau, sa qualité biologique, et enfin sa qualité globale.

 

Si l’agence de l’eau n’intervenait pas en ce sens dans des délais rapides, je serais favorable à solliciter le Conseil général de Seine-et-Marne, particulièrement actif en la matière.

 

 

3) Air

 

La Seine et Marne représente la moitié de la surface de l’Ile de France et ne possède pourtant que 6 points de contrôles fixes de la qualité de l’air, sur 52 en Ile de France. Il n’y a qu’un point fixe de contrôle trafic, situé sur la RN 6 à Melun (aucun point au Nord comme vous le signalez).

 

Si bien évidemment je suis favorable à ce que d’autres stations soit installées dans notre département, et particulièrement à proximité des RN 2 ou 3 ou de la Francilienne pour ce qui concerne notre circonscription,  je préconiserai, avant tout, d’agir directement sur les polluants, c'est-à-dire en particulier les voitures diesel.

 

En effet, pour faire baisser le nombre et l'intensité des pics de pollution, il faut que les mesures prises (baisse de la limitation de vitesse, conseil de ne pas utiliser son véhicule, etc.)  soient appliquées de manière récurrente et pas seulement lors des alertes…

 

Je proposerai également que l’Etat cesse de favoriser le dumping fiscal pour les voitures polluantes que sont les véhicules diesel, et, si les finances de l’Etat et des collectivités le permettent, je serai favorable à ce qu’un axe de contournement de la Région soit créé afin d’éloigner les poids lourds en transit des populations qui subissent trop les méfaits de ces circulations sur leur santé.

 

********

 

Pour aller plus loin :

Eau  Beuvronne :

http://www.sdvp77.fr/IMG/pdf/Beuvronne_cle0b2d74.pdf

Air

http://www.seine-et-marne.fr/library/b7b599a1-d425-4443-827c-aab3b1665cdf-CG77_VF.pdf

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche