Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2019 2 10 /12 /décembre /2019 13:51
 
Paru sur le site La Marne :
 
En Seine-et-Marne, 86% des médecins refusent des nouveaux patients

 

Selon une étude d'UFC Que Choisir, 86 % des médecins de Seine-et-Marne ne prendraient plus de nouveaux patients. La Seine-et-Marne est championne des déserts médicaux.

Publié le 21 Nov 19 à 16:01

 

Trouver un nouveau médecin généraliste relève de plus en plus du parcours du combattant. Près d’un médecin généraliste sur deux en France ne prend plus de nouveau patient. Et la Seine-et-Marne est même championne en la matière, puisque 86 % des médecins généralistes n’acceptent plus de nouveau patient, selon une étude d’UFC Que Choisir.

 

Pour obtenir ces chiffres, UFC Que Choisir a appelé anonymement les généralistes de tous les départements pour tenter de prendre un rendez-vous. En Seine-et-Marne, le constat est alarmant. Pour ces professionnels de santé, la raison de ce refus est à chercher du côté d’un nombre déjà très important de patients. Impossible d’en faire plus correctement.

 

En outre, la moyenne d’âge des généralistes en Seine-et-Marne est élevé, ils seront nombreux à prendre leur retraite dans quelques années. 

 

Pour les patients, face au refus des généralistes, la solution est de se tourner vers les services d’Urgences. Mais face à l’arrivée massive de nouveaux malades, sans moyens supplémentaires, les infirmiers urgentistes sont en grève depuis juin dernier, à Meaux, comme à Jossigny. 

 

Le choix d’un médecin traitant est pourtant essentielle, voire obligatoire, dans le cadre du parcours de soin, surtout si les malades veulent consulter des spécialistes et être remboursés correctement. 

 

La Seine-et-Marne est au 97e rang des déserts médicaux

 

Selon l’Ordre des médecins, la Seine-et-Marne est au 97e rang sur 101 département en terme de désertification médicale. 

 

Pour inverser cette tendance, plusieurs communes se mobilisent pour créer des maisons de santé pluridisciplinaires. De même, SOS Médecins a ouvert plusieurs lieux de permanences de soins. Dans le Nord, il se situe à Meaux, Crécy-la-Chapelle et Serris, tandis que dans le Sud, il est à Brie-Comte-Robert, Fontainebleau et Melun. Ces permanences ouvertes le soir et le week-end doivent désengorger les Urgences mais se retrouvent très souvent à soigner des patients qui n’ont plus d’autres recours.

 

https://actu.fr/societe/en-seine-marne-86-medecins-refusent-nouveaux-patients_29588274.html

Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche