Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2019 2 28 /05 /mai /2019 11:43
Carnetin Vallon de l'Entonnoir 2004 (photo ASMSN)

Carnetin Vallon de l'Entonnoir 2004 (photo ASMSN)

 

 

Pendant une quinzaine d’années entre 1958 et 1975 la Sté Roussel-Uclaf  a déversé des résidus de déchets industriels et ordures ménagères dans une ancienne carrière de gypse à ciel ouvert, elle y avait été autorisée par un arrêté préfectoral du 18/12/1958.(1)

Une décharge qui n’avait fait l’objet d’aucune remise en état puisque la législation ne l’obligeait pas en 1975.

 

Le 21/1/2002 le préfet du 77 a ordonné à Roussel-Uclaf (groupe Sanofi-Aventis) la remise en état de ce site  pour que celui-ci ne présente plus aucun danger.

Ironie du sort, c’est seulement à partir de 2018 que l’industriel se serait décidé à mener des investigations, qui à ce jour semblent toujours en cours, puisque le site en question est encore gardienné.

 

L’association les « Amis de Carnetin » suit ce dossier avec la plus grande attention, une association qui s’était déjà battue en 2004 contre l’implantation d’une décharge (2) mais pour l’instant les populations ont très peu d’informations sur ce dossier et c’est ce qui inquiète.

 

 

Les déchets du Grand Paris

en toile de fond ?

 

Il semblerait que, dans ce département, certains professionnels des déchets soient actuellement « à l’affût » afin de trouver des sites ayant « accueillis » d’anciennes décharges ou sites pollués pour y traiter ou déverser les déchets du Grand Paris.

 

Pour exemple à Villenoy/Isles les Villenoy où la Sté Terzeo vient d’obtenir de la préfète l’autorisation d’implanter, près d’un ancien site pollué à l’arsenic, un centre de traitement et une décharge de déchets dangereux.

 

Pour exemple à Grisy Suisnes, dans le parc du château ce sont près de 2 600 000 tonnes de déchets du Grand Paris qui devraient y être déversées, là même où dans les années 90 il avait été « déposé » des milliers de m3 de terres polluées évacuées du terrain devant accueillir le stade de France de St Denis.

 

 

 

Leurs jolies maisons

les habitants de

Carnetin

devront-ils les solder ?

 

 

En effet

qui voudra les acheter

si l’on y stocke

 à Carnetin

des milliers de tonnes de déchets 

 du Grand Paris ?

 

 

 

 

(1) Extrait SCoT Marne Brosse Gondoire 

 

Inquiétude à Carnetin 77 : dans quel but des investigations sont-elles réalisées par Roussel-Uclaf dans son ancienne décharge, plus de 15 ans après que le préfet ait ordonné la remise en état ?
Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche