Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2019 1 11 /03 /mars /2019 11:31
Pour rendre service si on vous implantait une 3ème décharge de déchets dangereux au nord-ouest 77, peut-être à Soignolles ?

 

 

Certaines régions comme les Hauts de France n’ont pas de décharges de déchets dangereux et ne souhaitent pas en implanter sur leur territoire, les Hauts de France envoient déjà une grande partie de leurs déchets dangereux à Villeparisis, dans les années à venir ils vont devoir, en plus, curer leurs canaux et trouver des décharges pour « accueillir » les sédiments dangereux.

 

Le nord ouest 77 possède déjà 2 décharges de déchets dangereux :

- l’une à Villeparisis, exploitée par Suez, classée Seveso à Hauts Risques

- l’autre à Isles les Villenoy Terzeo qui vient d’être autorisée le mois dernier par Béatrice Abollivier, préfète du 77, alors même que les 2 captages d’eau potable en aval de cette décharge ne sont pas protégées par une déclaration d’utilité publique.

 

Quand au projet de 3ème décharge de déchets dangereux c’est Suez qui souhaite l’implanter.

L’industriel se fait très discret quant au futur lieu d’implantation comme d’ailleurs Valérie Pécresse qui dans son projet plan déchets IDF n’indique pas le lieu exact mais seulement une petite étoile discrète en page 172 de son chapitre III.(1)

 

Suez projette d’étendre à Soignolles sa 2ème décharge de déchets non dangereux pour 20 ans pour  y déverser, chaque année, 200 000 tonnes de déchets, mais l’industriel projetterait également d’implanter, à côté, une décharge de déchets dangereux.

 

Ce ne serait pas seulement les populations des villages de Soignolles qui seraient impactées mais également celles de Solers et Yèbles.

 

Ironie du sort, il semblerait que ce soit presque toujours à proximité des villages ruraux  fragiles financièrement que ces décharges s’implantent, pour exemple Yèbles une commune qui n’avait pas les moyens de désamianter son école en 2014 et avait été obligée de faire appel aux dons.

 

En effet avoir une décharge de déchets dangereux ou non dangereux permet aux communes, au travers de la taxe déchets, d’obtenir une ressource supplémentaire pour boucler leur budget.

 

 

 

Est-ce  le prix

que certains villages ruraux

du nord-ouest 77

doivent payer pour survivre ?

 

A vous de juger

 

 

 

(1) http://espaceprojets.iledefrance.fr/jahia/webdav/site/projets/users/plbertagna/public/PRPGD%20-%20CHAPITRE%20III%20-%20INSTALLATIONS%20-%20131218.pdf

 

 

 

Extrait article paru sur le blog Adenca :

12 décembre 2014

Yèbles (77) appelle aux dons pour rénover et désamianter son école.

 

 

 

Il ne suffisait pas à Yèbles  (77) petite commune de 800 âmes d’être  bordée par la décharge Sita Soignolles qui reçoit 74 % d’ordures en provenance des Yvelines, de l’Essonne, du Val de Marne… mais également par l’installation Big Bennes de tri, transit et regroupement  de déchets dangereux : verres de tubes cathodiques, déchets d’amiante, acides, base de solvants….( voir notre article (1).

 

Aujourd’hui c’est son école qu’il faut rénover et désamianter  et la commune n’en a pas les moyens.

 

Quand il s’agit d’envoyer les ordures en Seine et Marne, l’Ile de France ne nous oublie pas, mais quant il s’agit d’aider une petite commune qui supporte les nuisances de ces déchets, là c’est plus difficile : on ne trouve jamais d’argent pour la Seine et Marne, c’est bien connu.

 

Alors aujourd’hui Mme la Maire de cette  commune fait appel à votre générosité, pour boucler son budget elle a besoin de 40 000 €, pour faire vos dons suivez ce lien :

https://www.mymajorcompany.com/%20ecole-de-yebles

 

 

article complet : http://adenca.over-blog.com/article-yebles-77-appelle-aux-dons-pour-renover-et-desamianter-son-ecole-125201341.html

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche