Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 janvier 2019 5 18 /01 /janvier /2019 14:13

 

 

Depuis plus de 100 ans Paris utilise les meilleures eaux de source de Seine et Marne pour fournir en eau potable les quartiers chics de la capitale.

 

 

Une situation intolérable quand nombre d'habitants de villages ruraux de Seine et Marne boivent depuis de nombreuses années une eau « dite potable » polluée aux pesticides.

 

Depuis des années l'Agence Régionale de Santé ARS donne dérogation sur dérogation, à certains syndicats qui gèrent cette eau potable, pour les autoriser à distribuer une eau de mauvaise qualité.

 

 Pour exemple le village rural de Jutigny où les habitants « disposent », depuis des années,  d’une eau potable polluée à l’atrazine, pesticide interdit depuis près de 20 ans, Jutigny ne bénéficie pas des eaux voisines des meilleures sources du 77, en effet depuis plus de 100 ans la ville de Paris les a prises à la Seine et Marne pour alimenter les « quartiers chics » de la capitale.

http://adenca.over-blog.com/2018/12/paris-la-ville-qui-prend-les-eaux-des-meilleures-sources-du-77-pendant-que-les-habitants-du-village-voisin-de-jutigny-sont-condamnes

 

L'article L1324-3 du code de la santé publique impose,  aux syndicats gestionnaires des ces captages d'eau potable, de les protéger  par une déclaration d'utilité publique .

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=397DBE41B07CAF24596C696B6FF51EDE.tpdjo15v_3?idSectionTA=LEGISCTA000006185313&cidTexte=LEGITEXT000006072665&dateTexte=20110603

 

L'Agence Régionale de Santé ARS  semble  bien conciliante, vis à vis de certains syndicats d'eau potable, en ne les mettant pas en demeure de respecter cette législation, pour exemple le captage d'Isles les Villenoy, en amont duquel un projet de décharge de déchets dangereux est à l'étude, captage non protégé par une Déclaration d'Utilité Publique.

 

Lors de la dernière réunion Plan Régional Santé Environnement 3 du 19/12/2018, à la Préfecture de Région, Adenca a attiré l'attention de l'ARS sur le dossier des captages non protégés du 77, mais son représentant Laurent Castra a botté en touche, renvoyant l'association vers un ingénieur de l'ARS qui semblait bien mal connaître le dossier du 77.

 

Pour mémoire Laurent Castra est un haut fonctionnaire, Directeur Sécurité Sanitaire et de la Protection de la Population à l'ARS IDF depuis 2016

 

Il était :

- de 2012 à 2016 Directeur de la Santé Publique à l'ARS IDF

- de 2010 à 2012 Directeur de l'Accompagnement et des Soins à l'ARS Pays de Loire

- de 2008 à 2010 Directeur des affaires économiques Fédération de l'Hospitalisation Privée

-de 2005 à 2008 Directeur adjoint Mutuelle Générale de l'Education Nationale

.... liste complète sur  https://fr.linkedin.com/in/laurent-castra-a3a3b112a

laurent.castra@ars.sante.fr

Tél. 01 44 02 06 87 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche